Temps de préparation au dépôt : la direction précise sa position

Nous préparons parfois des publicités dans un dépôt pour d’autres distributeurs ou pour des secteurs sous-traités.

Le temps de préparation est fixé par la convention collective en fonction du nombre de documents à préparer.

Il se fait selon une méthode utilisant un espace suffisant et les deux mains.

Exemple :

Pour ne pas allonger le temps de distribution :

  • Ne pas encarter un document dans un autre (cela triple le temps de préparation),
  • Utiliser un espace suffisamment large et utiliser les deux mains pour préparer deux poignées simultanément si il y a peu de document ou pour rassembler les deux parties d’une poignée s’il les documents sont nombreux,
  • Bien préparer son espace de travail avec suffisamment de documents de chaque enseigne.

Pour la préparation au dépôt, le salarié étant sous le contrôle de l’employeur, la rémunération ne doit pas se faire sur le temps indiqué sur la feuille de route mais sur le temps réel, contrôlé par l’entreprise sur le site.

Ce point a été rappelé par de nombreuses inspections du travail et c’est bien normal puisque l’employeur se doit de rémunérer intégralement le temps de travail qu’il ne peut ignorer connaitre lorsque le salarié est dans les locaux de l’entreprise.

La direction des ressources humaines précise le fonctionnement concret de la prise en compte de cette rémunération :

“La préparation dans les agences comme au domicile du salarié est payé via la badgeuse, avec la déclaration du temps de préparation. 

Le manager édite une FDR prévoyant un temps de préparation théorique de préparation, le salarié réalise sa prestation de travail puis déclare son temps de travail de préparation sur la badgeuse. 

Ce modèle s’applique à tous les salariés modulés.

….

Si dépassement des 5%, il faut que la ROC fasse la régul….”

L’entreprise doit donc payer le temps réel de préparation lorsque le salarié est dans les locaux de l’entreprise pour préparer, que ce soit pour lui-même, pour un autre salarié, ou pour la sous traitance”

Print Friendly, PDF & Email

29 Commentaires

  1. Ne pas encarté les documents pourtant obligatoires en cas de lik et non rénuméré
    La prise en compte de tout documents ce qui n’est pas le cas le premier n’est pas compté et rien s’il y en a deux ,on va même dans certains cas réduire vos frais de déplacement

    • Bonjour,

      Ce n’est pas tout à fait ca, le premier document est compté s’il y a plus de deux documents dans la poignée (la règle est fixée par la convention collective).

      Si il n’y a que 2 documents, il n’y a pas de préparation et le temps nécessaire à prendre les deux documents est pris en compte dans le temps de distribution puisqu’il se fait au fur et à mesure devant les boites (la règle est fixée par la convention collective).

      Il n’y a pas de “réduction” de frais mais une prise en charge différente. Quand il y a de la préparation, il faut passer par le domicile donc le trajet est du dépôt au domicile. Quand il n’y a pas de préparation, il n’est pas nécessaire de passer par le domicile donc le trajet pris en compte est du dépôt au secteur.

      Le nombre de kilomètres est donc différent.

      Deux choses semblent réellement contestables et font l’objet de procédures judiciaires par des salariés : d’une part l’absence de prise en charge du trajet domicile/secteur et d’autre part le fait que les salariés soient souvent obligés de prélever les documents en fin de semaine et de les distribuer en début de semaine suivant, ce qui impose bien un passage par le domicile, préparation ou pas…

  2. Bonjour.
    3 h27 d ´encartage cette semaine pour encarter 2300 pubs à raison de 5 sortes de pubs.

    C est pas de la moquerie ? Je ne suis pas une machine ….ras le bol d être pris pour des moins que rien .

  3. Dans votre film la petite madame prépare si je vois bien , 4 ou 5 pubs differentes , mais en général (et surtout fin aout debut septembre) on en a au moins 10 voir 12 ou 13 , quant a votre histoire des 2 documents ça n arrive jamais ou alors 1 fois par an ,alors la technique indiquée est carrément impossible ! on vit pas dans le monde des bisounours…..

    • Les situations sont très différentes selon les agences et même les secteurs.
      Vous noterez que dans l’exemple, elle prépare deux poignées en même temps (coté droit et gauche), mais si il y a 12 ou 13 pub, la même méthode permet de préparer une poignée unique en rassemblant les documents de droite et de gauche en une seule poignée.
      A noter que cette dame, mais elle n’est pas la seule, prépare ainsi toute la journée pour d’autres distributeurs.

  4. C’est monsieur de la CAT ne semble pas être au courant que la moitié des dépôts sont fermés à part quelques heures donc il est bien nécessaire de stocker à domicile

    • Bonjour,
      Vous n’avez pas du lire l’article jusqu’au bout.

      Vous devez parler des relais, qui n’ouvrent que quelques heures par semaine, les centres principaux, eux étant ouverts tous les jours.
      Il faut aussi différentier les zones ou la publicité est livrée déjà préparée et ou nous pouvons aller directement distribuer.

      Mais pour les agences qui imposent une préparation à domicile, qu’elles soient ouvertes uniquement quelques heures ou tout le temps, le transport à domicile est indispensable et le trajet domicile/secteur, tout à fait obligatoire. C’est bien ce qui est indiqué dans l’article que nous vous invitons à lire totalement.

  5. Bonjour,
    On sait depuis des années que le temps de préparation n’est pas rémunéré complètement et qu’il ne le sera sans doute jamais; avec le mode de calcul actuel, les distributeurs sont perdants et c’est encore pire l’été, lorsqu’il y a encore moins de documents. Si l’on suit bien les explications, cette dame est rémunérée du dépassement des 5 % ? C’est indiqué, que le ROC doit faire la régulation dans ce cas. Or, pourquoi nous distributeurs qui préparons à domicile, n’avons pas le droit de dépasser ces 5 % et d’être rémunérés ? Nous ne sommes autorisés qu’à déclarer 2 ou 3 min de plus et ce même pour un dépassement d’un quart d’heure ou d’une demi-heure. C’est totalement incohérent et injuste, tous les salariés n’étant pas traités de la même manière dans l’entreprise.

    • Bonjour,
      Dans le cas de cette dame, elle met moins de temps que ce qu’indique la feuille de route, il n’y a donc pas lieu à lui rémunérer un complément.

      Dans la majorité des cas, pour une préparation à domicile, le temps de dépassement est supérieur à 5% mais aucun contrôle ne peut être fait sur le temps de travail. C'”est donc très différent et ce qui pose problème surtout est la différence de temps constatée selon les personnes, aucun n’ayant la même organisation, les mêmes installations, et donc la même productivité.

      Quand une entreprise fixe un modèle de productivité, elle fait travailler ses salariés sur un environnement identique, contrôlé par des personnes qui savent former et s’assurent de la productivité. Ici, nous sommes chez nous, sans contrôle, sans formation, et dans des environnements très différents.

  6. Je ne fais que la distribution sur 6 secteurs/semaine ..mais…
    Je suis en admiration totale devant ces personnes qui nous préparent nos secteurs de distribution ! Sans elles je n’existe pas.
    Rester debout, à piétiner sur place pendant des heures, dans des dépôts souvent inhospitaliers…
    Un profond respect pour elles…merci !

  7. “La préparation dans les agences comme au domicile du salarié est payé via la badgeuse, avec la déclaration du temps de préparation.

    Le manager édite une FDR prévoyant un temps de préparation théorique de préparation, le salarié réalise sa prestation de travail puis déclare son temps de travail de préparation sur la badgeuse.

    Ce modèle s’applique à tous les salariés modulés”

    je suis a 6h semaine modulable , je prepare a la maison et sur la badgeuse ont peux pas modifier le temps de preparation
    “Si dépassement des 5%, il faut que la ROC fasse la régul….”
    j’ai essaye juste 1 minute de plus et il as refusé

    • Bonjour,
      Notre article portait sur la préparation dans un dépôt, c’est à dire la ou l’employeur ne peut contester le temps passé à préparer et sur la nécessité de payer ce temps.

      Pour la préparation à domicile, c’est très différent, puisque le contrôle n’est pas le même.
      La tolérance de la badgeuse est de 5%, ce qui est très peu (3 minutes pour 1 heure de préparation).

  8. pourquoi cette difference entre le travail au domicile ou au dépot ? il faudrait faire un peu confiance aux gens qui ont accepté de préparer chez eux et de plus ça arrange la société a cause du manque de place dans le dépot .

  9. Bravo pour cette démonstration elle peut peut-être essayer avec un pied pour plus rendement la direction et vous pourriez applaudir je pense que vous êtes pas la pour nous défendre car cela est inadmissible

    • Bonjour, cette méthode n’a pourtant rien de physique et elle est pratiquée par de nombreux collègues.

      Rien de particulier à travailler avec deux mains…. Et à être installé sur une table à hauteur.

      Cet exemple peut être suivi par ceux qui le souhaitent, il faut aussi accepter de se remettre en cause parfois et peut être … essayer…,

  10. Bonjour y a t’il des problèmes avec le réseau des badgeuse aujourd’hui ? Car la mienne est très longue à se connecter et elle se connecte que en 2G merci

  11. je suis tout à fait d ´accord avec vous . Peu de personne encarre ainsi .et de plus quand on en a 2000 à encarter . Au bout d une heure le rythme ralenti et on a pas chez soi les capacités d’avoir la disposition pour .

    • Bonjour,
      Tout à fait, le temps augmente au fur et à mesure de la préparation passant de 1,56 à 1,76 puis à 2 par tranche de quantité pour suivre la basse de rythme.

  12. Bonjour . C est étrange , j ´ai commenté en réponse à un monsieur et mon message est à moitié coupé . Il manque les 3/ 4 de ce que je disais notamment au sujet de là cat. Est ce que vous vous permettriez de retirer dans nos commentaires ce qui vous porte préjudice ?

  13. Bonjour,
    La méthode utilisée par cette dame semble lui faire gagner beaucoup de temps; si j’ai bien compris le support utilisé est un journal; en travaillant avec les deux mains, elle peut constituer plus rapidement les poignées. Il est nécessaire par contre de disposer d’une table de préparation à la hauteur et d’espace, ce qui n’est pas le cas de tout le monde.
    Je ne comprends pas pourquoi personne n’en a parlé jusqu’à présent; on laisse les gens se débrouiller même s’ils perdent du temps et travaillent des heures supplémentaires non rémunérées.

    • Bonjour,
      En fait, elle utilise comme support le document le plus grand.

      Vous avez raison, sous prétexte que le travail se fait à domicile, l’entreprise n’intervient pas sur la formation, et laisse chacun se débrouiller.

      C’est très pénalisant pour les nouveaux embauchés par exemple et cela explique en partie les désistements.

  14. Je fais la préparation des poignées à mon domicile, je me suis aménagé un plan de travail, avec un creu en son centre et un casier légèrement incliné.
    Je suis assis sur une chaise qui peut effectuer une rotation.
    J’utilise les deux mains pour la préparation des poignées que je glisse à l’issue dans le casier. Quel que soit le nombre de pubs, la présentation des documents, je n’ai pas à changer la méthode de travail. Quant au temps de rémunération je me plie à celui de la feuille de route parce que lorsqu’on apporte des preuves (exemple kilométrages) on s’en moque.
    En fonction du poids de la poignée et suivant la hauteur (casier plein) je positionne le tout , après calage, pour le paquet de la distribution.
    Je minimise ainsi les Troubles Musculo Squelettiques et autre mal au dos récurents ( la personne qui apparaît sur la vidéo a eu des arrêts pour mal au dos et ne travaille plus dans l’entreprise) cette tâche particulièrement fatigante dont tout le monde se fiche éperdument.

  15. MOI ca fait 21 ans que je travail chez ADREXO et ca fait 21 ans que j’encarte ,
    ca ne me dérange pas de prendre une demi heure ou 1 heure de plus ,voir plus pour la préparation ,ce qui m’importe c’est que les poignées soit facilement distribuable notamment a vélo .
    Si je peut me permetre une expression bien a moi : la météo n’est pas la méme dans mon local de preparation que sur le secteur de ditribution ,qu’elle que soit la saison

  16. il ne manque plus que le fouet derrière: si tu ralentis deux coups!!!! l’esclavage est aboli depuis longtemps en france!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*