Modulation, temps max, chômage partiel : une aubaine ?

Pour écouter le texte ou lieu de le lire, cliquez ci-dessous

Au départ, le temps “Max”, c’est à dire “soit disant” le temps record constaté sur le secteur, devait être un nouveau temps théorique, duquel il convient de s’approcher, et pouvait être une base de management.

Finalement, il s’avère qu’il correspond, parfois, à un temps cohérent mais, souvent, à un temps bien loin de la réalité.

C’est à ce moment que le manager pouvait alors donner ou pas, un code permettant de continuer, tout cela afin de contrôler d’éventuels abus.

Comme partout, il peut être nécessaire de surveiller, c’est assez normal, et le temps “Max” aurait pu servir de base pour discuter du temps total nécessaire pour distribuer correctement un secteur.

Pourquoi pas…

Mais, les choses ont bien changé puisque nombre de collègues n’ont plus de code et ne peuvent terminer la distribution.

Le distributeur cesse alors de travailler et rapporte les documents non distribués à son responsable.

Ceci engendre deux avantages pour l’entreprise, l’un est économique avec une réduction des salaires à payer et l’autre engendre des gains significatifs avec la vente du papier non distribué.

Autre avantage, les plus téméraires d’entre nous ont du mal à supporter ce travail bâclé alors que notre conscience professionnelle nous appelait à distribuer du mieux possible. Nombreux sont donc ceux qui quittent l’entreprise, dégoutés de ce fonctionnement.

Tant mieux pour l’entreprise… des anciens qui partent naturellement et qu’il ne faudra pas sortir lorsque le secteur ira à la sous-traitance, c’est toujours ca de gagné.

Pour ceux qui s’accrochent, quelques semaines de chômage partiel devrait avoir raison de leur motivation.

Ils verront leurs secteurs habituels être distribués par d’autres, dans des conditions de qualité déjà décrites plus haut et verront leurs revenus fondre pendant ce temps la.

Car, en réduisant le temps de distribution, nous nous retrouvons à faire moins d’heures que ce que prévoient nos contrats et il faut remplir ce temps par les secteurs de ceux qui ont été mis en chômage partiel pour des motifs “économiques”.

Très concrètement :

L’entreprise décide des économies sur le temps de distribution, dont acte.

Elle remplace ceux qui sont en chômage partiel par ceux qui ne travaillent plus assez.

Le chômage partiel nait alors, dans ce cas, du fait de sa décision et non pas d’un manque d’activité.

Double bénéfice, plus de secteurs distribués (mais à 50, 60, 70%…) avec le même volume d’heures qu’avant et une partie des autres distributeurs qu’elle ne paye plus, ou du moins, dont elle se fait rembourser le salaire.

Un effet d’aubaine dont il serait effectivement dommage de se passer, mais qui peut aussi apparaitre comme un abus.

Dans une entreprise très assistée (subventions, décalages de dettes, remises diverses), c’est un bon moyen de compléter la panoplie des ressources, et précisément ici, celles de l’état par le biais de l’activité partielle.

Si le distributeur n’est pas content, qu’il parte, la aussi, ca en fera un de moins à sortir le moment venu.

Si en plus, il a un peu d’ancienneté, un gros contrat et pire, s’il est un peu âgé et donc difficile à reclasser, bon débarras !

Et si l’état régale, c’est encore mieux.

Triste tableau d’une fin de cycle, pour ceux qui ont connus une activité ou le travail bien fait était une priorité.

Triste pour tous, employés et responsables locaux qui voient bien que rien ne va dans le sens d’une amélioration de la situation et constatent l’absence d’avenir.

A ce niveau d’ailleurs, tout le monde est sur pied d’égalité, si il n’y a plus besoin de distributeurs ou de beaucoup moins de distributeurs, il n’y aura pas plus besoin d’autant de managers, de responsables, et la encore, peu de reclassement possible dans des activités nouvelles déjà pourvues en équipes.

L’entreprise subsiste aujourd’hui, a coup d’emprunts successifs, d’aides diverses, pour financer autre chose, tout le monde le sait, le voit.

Nous pensons que les pertes constatées sont loin de représenter la réalité puisqu’une importante partie des coûts supportés par Adrexo servent à d’autres usages que l’exploitation normale de l’entreprise mais financent en partie, et à l’évidence, le développement de l’activité colis.

Malgré tout, meilleurs vœux ! on vous aime, disaient, il y a quelques jours, nos actionnaires.

On vous aime…, comme on aime la poule aux œufs d’or auraient ils pu préciser ?

Print Friendly, PDF & Email

22 Commentaires

  1. Bonjour il est vrai que que le temps MAX offre un double avantage mais il ne faut pas oublier que des gens sont très mécontent de ne pas avoir la publicité mais ça tant pis
    Bonne journée

  2. Bjr
    Pour le code il faut aussi qu il soit bon, cette semaine j ai eu un code invalide alors j ai ramené les docs non distribué ah au téléphone, tout le monde est aux abonnés absent.

  3. BJR ADREXO CUVRY A LA VITESSE LA ON FERMERAS AVANT LA FIN ANNEE EST LES DOCUMENT IRONS CHEZ MEDIAPOSTE MERCI

    • Bonjour,

      Non, pas chez Mediapost… A la poste peut être mais médiapost n’est pas concerné.

  4. BJR ADREXO DE CUVRY J AI VU SUR INTERNETTE QUAND ALLE DISTRIBUTION DES PLIS ELECTORAUX 50% ADREXO EST 50% LA POSTE C EST OUI OU NON MERCI

    • Bonjour,

      Non, c’est tout l’un ou tout l’autre, et Adrexo a effectivement remporté le marché de la distribution des plis électoraux.

      • Bonjour, la distribution des plis électoraux, les guignols à la tête de l’entreprise vont exploser au grand jour, la poste avec bien plus d’effectif a eu des gros soucis, alors Adrexo qui a 3 fois moins de distributeur ça va être le bordel, suffit de voir le service des courriers, il y a des dépôts ou les chefs de centre n’arrivent même pas à distribué 75% des courriers du à un grand manque de distributeur…

  5. bonjour dans le calendrier de la paye il n/est plus mentionné la date limite pour demander un accompte ,pour ce mois ci est t/il encore temps ? d/avance je vous remercie .

  6. Bonjour dans l’une de vos réponses vous dites qu’ Adrexo va distribuer les plis électoraux ça va être sympa avec le temps MAX bonjour les retours non distribuer c’est une catastrophe annoncée

    • Bonjour, oui, tout à fait…, il va bien falloir débloquer les choses ce jour là !!

  7. Bonjour
    Nous allons distribuer les plus électoraux, OK et pour les secteurs en 7000 ce sera nous où les facteurs ?
    Bonne journée

    • Bonjour, adrexo ne sous traite pas le courrier.

      Il y aura donc sans doute une distribution spéciale pour ces plis, peut être même avec uniquement ces plis.

  8. Bonjour
    Vous nous annoncez que nous allons distribuer les plis électoraux OK!
    Ces plis électoraux sont des documents avec : Nom et Adresse (avec enregistrement sur la badgeuse) ou des documents anonymes comme la Pub.
    Cordialement.
    M. CARLE

    • Bonjour,

      Ce sont des courriers nominatifs en fait, le reflet des listes électorales.

      • re bonjour,
        Seront-ils déjà triés par rue et par n° des rues?
        Sinon il faudra, de toute façon le faire, et est-ce un temps (payé) nous sera octroyé pour le faire?
        Merci
        M. CARLE

          • donc en gros 0.04cts l’ enveloppe !!! et pas de préparation payée , puisque vous avez pas compris : le n° chrono c est magique ;o)
            vu le bazar que ce courrier représente en quantité et délais hyper court pour distribuer , adrexo se croit une fois de plus malin que tout le monde !!!
            déjà La poste avec sa logistique , ses 70 000 facteurs qui connaissent presque par coeur les boites de leurs tournées y arrivent pas …
            j espère qu’au siège y ont provisionné un max pour faire face à leurs responsabilités contre les recours en annulation des élections ;o)

          • Bonjour,

            On ne peut pas apprécier le salaire d’un courrier à l’unité, puisque le temps est inclut dans le temps badgé.

            En ce qui concerne, les plis électoraux en particulier, il est impossible de les distribuer en même temps que la publicités, en raison du volume et du poids de chaque enveloppe. Ce seront des opérations dédiées.

  9. Bonjour,
    Miracle cette semaine j’ai eu les codes pour finir les secteurs mais je sais pourquoi, juste parce qu’il y avait un contrôle client…

  10. Vous écrivez que beaucoup de distributeurs n’ont pas de code pour la badgeuse mais moi on me le donne systematiquement, il est indiqué sur la feuille de route. Apparement, il y en a qui n’ont pas cet avantage.

Les commentaires sont fermés.