Temps de préparation, le sujet du mode de calcul

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Pour clarifier les choses au sujet du temps de préparation, il convient d’indiquer que le temps de préparation est calculé selon un barème qui est indiqué dans la convention collective.

Rappelons que le temps de préparation instituée par cette convention intègre :

– mise en place du chantier ;
– saisie des documents composant la poignée ;
– tassement des documents de la poignée ;
– mise en tas des poignées ;
– ligaturage ;
– évacuation des poignées constituées et ;
– approvisionnement (réassort) du plan de travail.

Un calcul “à la seconde”

Le temps octroyé est de 1,56 seconde par document jusqu’à 4600 documents puis de 1,71 seconde de 4601 à 6700 documents et enfin de 2 secondes au delà de 6701 documents.

Par exemple, si un secteur présente 1000 boites à lettres, et qu’il y a 10 documents différents à distribuer, il y aura donc 10 000 documents à manipuler.

Pour les 4600 premiers, le temps accordé sera de 1,56 * 4600 = 7 176 secondes soit presque 1 heures 59,

puis du 4601ème documents au 6700ème documents soit 2099 documents * 1,71 = 3 589 secondes soit 59 minutes,

et enfin à compter du 6701ème jusqu’à 10 000 documents, soit 3299 documents * 2 = 6598 secondes soit 1,83 heures soit 1 h 50.

Le temps total serait donc, pour cette exemple, de 4 heures 48.

En fait, l’augmentation du temps par document au fur et à mesure de l’augmentation du nombre de document vient compenser la fatigue qui intervient pendant la préparation.

Petite précision à noter, ce temps est calculé pour l’ensemble de la feuille de route et pas par secteur, ce qui provoque un léger avantage puisque le nombre de documents est globalisé pour plusieurs secteurs et permet d’atteindre les 2 secondes par document plus rapidement.

Avec la mise en oeuvre du dispositif de badgage du temps de préparation, le règle de calcul de ce temps est (malheureusement) restée la même.

Ce dispositif, qui incite, pour le moins, à accepter ce temps, n’a donc pas d’incidence sur le mode de calcul. Le distributeur ne peut déclarer que 5% de temps en plus soit 3 minutes par heures.

Pour plus de précisions, vous pourrez trouver dans les documents mis à votre disposition sur ce site, la partie de la convention collective qui concerne la préparation.

Ce document est également disponible en cliquant ici

Un temps presque toujours contesté

Vous êtes nombreux à vous plaindre du temps octroyé pour cette tache.

Du moins, ceux qui pratiquent encore ce travail, puisque de nombreuses agences reçoivent les documents déjà préparés par des machines sur des plate-formes spécialisées.

Il faut rappeler que la préparation manuelle représente 30 à 40% du temps total.

Régulièrement, nous sommes donc confrontés à des distributeurs qui mettent plus de temps que le temps accordé, mais nous heurtons, dans ce domaine, au problème de la mesure et du contrôle du temps de travail, qui est beaucoup plus compliqué à gérer pour un travail réalisé au domicile.

L’organisation du lieu de travail est essentielle et tout le monde n’a pas la place et le mobilier suffisant pour avoir une installation optimale.

Les méthodes diffèrent aussi selon la formation reçue et bien souvent, du simple fait de l’absence de formation.

L’empilage par prélèvement à deux mains sur 2 ou 3 hauteurs semble être la méthode la plus efficace mais nécessite une certaine habitude.

Certains distributeurs qui préfèrent insérer les documents dans un autre pour désencarter au moment de la distribution perdent beaucoup de temps.

Bref, chacun sa manière, et tout le monde n’arrive pas à rentrer dans le temps pré-quantifié, ceux qui y arrivent sont des exceptions et des spécialistes de la fonction, mais ils existent.

Alors, comment contester le salaire versé à ce titre ?

Le demandeur aura à prouver qu’il réalise un temps supérieur et le défendeur aura beau jeu de montrer un salarié qui arrive à réaliser un temps conforme à la demande, voir inférieur.

Il s’agit alors d’apprécier si le salarié est défaillant ou si l’exemple pris par l’employeur est réalisé par un distributeur anormalement performant !

La encore, comme pour d’autres domaines, le problème est pris à l’envers grâce à une interprétation que l’entreprise a pu faire rentrer dans les esprits de ses salariés.

Il n’y a que cette entreprise qui peut affirmer que le distributeur réalise un temps trop élevé, et, de ce fait, ne le payer qu’au temps qu’elle impose.

Imaginez la même chose pour un nouvel ouvrier qui doit poser des tuiles.

Si il pose 100 tuiles à l’heure, et qu’il travaille 8 heures, l’employeur lui paiera 8 heures. Cela parait normal.

Si le lendemain, l’employeur lui dit que ses collègues posent 120 tuiles, il va lui expliquer comment travailler, comment s’organiser, et donc, le former pour qu’il puisse atteindre un standard de production conforme.

Si le salarié n’y arrive pas, l’employeur pourra en tirer les conséquences mais ne décidera pas de le payer 7 heures parce qu’il est plus lent qu’un autre.

C’est pourtant ce que décide Adrexo en limitant la rémunération sans apporter la moindre aide pour l’organisation et la formation des salariés qui s’apprennent seuls à travailler sans être guidés dès le début.

Adrexo considère que la performance est innée dans un domaine qui mérite pourtant quelques “bonnes” habitudes.

Reste pour nous, syndicat de salariés, un problème pour rapporter la preuve du temps passé à préparer, temps qui sera donc différent selon chaque personne et par définition difficilement opposable, ce qui est pourtant essentiel en matière juridique.

Print Friendly, PDF & Email

22 Commentaires

  1. Bonjour cela va t’il se développer dans tout les centres que les pubs arrivent déjà trier ?

    • Bonjour, les 3 sites de mécanisation sont à Paris, Lyon, et Marseille, ils absorbent prochainement de nouveaux centres Adrexo mais qui sont à proximité.

      Le développement ne concerne que ces régions.

      • Perso j espère que cela ne se géneralisera jamais, cela ferai une grosse perte de salaire si on perd la préparation et je confirme,une bonne organisation sans s’arrêter toutes les 15mn pour fumer ou café, et le temps de préparation accordé est bon,,perso je dépasse pas.

        • Bonjour,

          Dans les zones qui passent en mécanisation, la préparation est parfois remplacée par d’avantage de distribution, encore faut il pouvoir le faire.

  2. Bonjour j ai besoin de précisions concernant les journées d ancienneté. Je suis distributeur depuis déc 2009. Où apparaît la journée d ancienneté sur le bulletin de salaire? Comment peut on prendre cette journée chaque année, doit elle être associée aux congés ou bien peut on poser une journée isolée. Sachant qu’ en général il faut poser 6 jours consécutifs à chaque fois que l on pose des congés. Merci par avance.

  3. Bonjour,

    Le temps de préparation à domicile est complexe.

    Tout simplement parce que nous sommes chez nous. Ensuite on fait des pauses, on fait autre chose et bien sûr ceci est pas considéré comme du temps de travail et c’est tout à fait normal.

    J’ai déjà entendu des distributeurs me dire « Ouais mais c’est impossible je met le double du temps » mais ce qu’ils ne disent pas c’est que entre deux ils font des pauses bien évidemment ceci n’est pas considéré comme du temps de travail. Et c’est bien normal.

    Donc pour ma part oui je met plus de temps en faisant des pauses, mais si je le ferrais en une traite mon temps est correct.

    Tout dépend de l’habitude, du nombres de documents, de la cadence du distributeur.

    Il est logique que si nous avons 5 documents nous aurions moins de temps de préparation, normal.

    A l’inverse si nous avons 15 documents il est normal que nous mettons plus de temps. Ceci étant pour moi c’est une question d’habitudes

    Au tout début je mettais 6h au lieu de 4h sans faire de pause. Mais sinon je dépasse que de 15min sans faire de pause, après plusieurs années.

    15min c’est pas énorme !

    Après il y a déjà eu des distributeurs qui sont venu dans le local un Samedi pour vérifier leurs préparations.

    Les adjoints ROC et ROC dans certains centre nous donnes les bons conseils pour le faire dans un minimum de temps.

    Ce qu’il faut revoir (je sais que je suis hors sujet) c’est l’indemnité kilométrique, notamment les allers/retours de notre domicile à notre secteur à chaque distribution.

    Car effectivement cela représente 30/40% de perte d’essence.

    Cordialement,
    Anthony

    • Bonjour,

      Les congés d’ancienneté apparaissent sur le bulletin de salaire en bas, à coté des congés payés avec la mention “CA”

      Il est nécessaire de poser les congés par semaines entières, soit 6 jours, sauf si un jour férié est présent dans la semaine concernée.

      De ce fait, il reste parfois des journées isolées qui peuvent être posées ensemble.

      Dans ce cas, poser 2 ou 3 jours revient à ne pas travailler de la semaine pour un distributeur.

      La rémunération des jours de congés est toutefois ajustée au nombre de jours posés.

  4. Bonjour je suis en pleine distribution mais je doit arrêter pour des raison personnel je finirai la distribution demain , comment dois-je faire avec ma badgeuse la mettre en pause et l’eteindre ou la laisser allumer jusqu’à demain que je reprenne ? Merci

    • Bonjour,

      Vous pouvez mettre en pause, laisser l’appareil allumé ou l’éteindre, il n’y a pas de différence.

      Pensez juste à le mettre en charge pour reprendre demain avec la batterie pleine.

    • il faut mettre votre badgeuse en pause en la laissant brancher au secteur pour que la batterie se recharge – il faudra remettre votre identifiant et votre mot de passe pour reprendre votre distribution

  5. Bonjour
    Sachant que Adrexo considère que lorsqu’il y a 2 pubs, il n’y a pas de préparation à payer, et en ôtant les stop pubs, je rentre dans le temps imparti…..

  6. Bonjour a t’on le droit d’ouvrir une boîte au lettre des gens avec la clé d’adrexo quand on se rend compte qu’on a mi un adressé par erreur pour le reprendre ?

  7. Le hic dans la préparation, c’est selon que certaines pubs sont fines, et la on n’y perd un peu de temps pour les séparer. Où bien il faut pouvoir calculer pour les largeurs, car certaines pubs sont hors normes, et plus de perte de temps pour les mettre dans les boîtes aux lettres. Cordialement

  8. quand le temps de préparation a été ce n’était peut être que des documents épais facile à manipuler – s’il il y a des feuille fines ils devrait augmenter le temps de préparation et aussi parfois il y a des documents d’un format trop grands qui necessitent ‘être plié la aussi il faudrait augmenter le temps de préparation – à votre avis la cadence est-elle identique au bout de 8 h de préparation ?

  9. Bonjour, serait il possible d’ avoir des explications sur le calcul du temps déclaratif et le cumul avec le temps max, moi j’ai un problème avec sur mes secteurs la badgeuse me gratte entre 30 et 45 secondes (secteur temps déclaratif 1h20, temps max + 4 minutes, je badge le temps est de 1h23,25 secondes). Merci.

    • Bonjour,

      Le temps déclaratif et le temps max sont des choses tout à fait opposés.

      Le temps déclaratif, c’est quand un distributeur accepte le temps théorique indiqué sur la feuille de route. A la fin de sa tournée, il clique sur “temps déclaratif”.

      Si, en revanche, il clique sur “temps badgé” il sera payé au temps mesuré par la badgeuse.

      Pour le temps max, c’est une disposition qui permet de bloquer la badgeuse soit à un temps qui a déjà été constaté sur le secteur (le temps record fait par un distributeur qui a assuré une distribution complète), soit un temps déterminé en fonction de la moyenne des écarts de temps constatés sur le centre.

      C’est donc donc parfois un temps constaté et parfois un temps calculé. Difficile de s’y retrouver.

      Dans votre situation, si vous dépassez le temps Max, il faut un code délivré par votre responsable pour pouvoir mesurer le temps au delà du blocage.

  10. Bonjour, sinon une solution qui pourrait satisfaire tout le monde. Augmenter le taux horaire des distributeurs de 1 euro !!!

  11. bonjour sauf que :
    Lorsque les salariés d’un atelier, d’un service ou d’une équipe, au sens de l’article D. 3171-7, ne travaillent pas selon le même horaire collectif de travail affiché, la durée du travail de chaque salarié concerné est décomptée selon les modalités suivantes :
    1° Quotidiennement, par enregistrement, selon tous moyens, des heures de début et de fin de chaque période de travail ou par le relevé du nombre d’heures de travail accomplies ;
    2° Chaque semaine, par récapitulation selon tous moyens du nombre d’heures de travail accomplies par chaque salarié.
    donc votre pré-quantification préparation domicile tombe
    merci

    • Bonjour,

      Vous avez tout à fait raison, c’est d’ailleurs ce qui a conduit à la mesure du temps de distribution.

      Pour le temps de préparation, le problème est d’avoir une preuve opposable. La société propose d’ailleurs que la préparation se fasse dans un centre adrexo pour être mesurée pour ceux qui le souhaitent.

  12. Moins il y a de documents qui constituent la poignée, plus l’écart avec le temps théorique est important en pourcentage.Je viens d’assembler 400 poignées de 6 documents.J’ai mis 1h28 en travaillant sans interruption à un rythme soutenu.Le temps prévu est de 1h03.Celà fait donc 25 minutes de plus sans compter le temps de la mise en place.Soit un temps de 39.68% supérieur au temps théorique.Ce n’est qu’à partir de 14/15 documents par poignée que le rythme prévu peut être tenu.

Les commentaires sont fermés.