Les nouveaux dindons de la farce

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Les nouveaux “décideurs” des magouilles à couvrir ou à découvrir au nouveau C.S.E. sont en place.

Permettez-nous de préciser : en très bonne place pour encaisser la dévolution des comptes de feu l’ancien comité d’entreprise.

Pour faire simple, les comptes de l’ancien comité d’entreprise, gérés par des escrocs, sont désormais confiés (ou dévolus) à de nouveaux élus secrétaire et trésorière, qui auront la lourde tâche de jouer le rôle de pigeons, voire de gardiens fidèles et têtus des archives du comité d’entreprise, afin de veiller à n’en pas révéler les secrets…

Pas simple de gérer le passif plus que douteux de l’ancienne “gouvernance” qui avait un gros appétit… Surtout que pour le nouveau secrétaire ça va devenir compliqué, très compliqué…

En effet, la décision de justice favorable en appel à notre élu et camarade Salim Henouda pour la consultation des comptes du comité d’entreprise, doit maintenant être gérée au bénéfice du vainqueur, sans condition, par le nouveau secrétaire et la nouvelle trésorière.

Nous ne savons pas avec certitude si ces “gardiens” du coffre savent qu’en cas de refus de présentation de ces comptes, ils seront pénalement poursuivis !!! S’ils les donnent, le danger sera tout de même présent pour leurs abattis. Un choix cornélien pour celles et ceux qui ont couvert ou participer à la fête du slip qui aura duré quatre ans… Mais nous n’oublierons personne !!!

Après, pas sûr que nos deux “volontaires” aient pris conscience du degré de responsabilité qu’ils devront assumer devant les tribunaux et l’instance…

Quoi qu’il en soit, comme le prévoit l’ordonnance de la cour d’appel d’Aix-en-Provence, les nouveaux dindons de la farce devront s’exécuter sans résistance.

Un rendez-vous était pris pour mercredi 24 juin, mais le secrétaire a rapidement décliné l’invitation en refaisant l’histoire et oubliant, au passage, qu’il devait s’exécuter en vertu d’une décision de justice définitive.

Comme il se doit, n’ayant pas pu, encore une fois, examiner les comptes, nous avons mis en demeure les deux nouveaux responsables par lettre recommandée, dernière tentative avant d’autres moyens d’exécution.

Autant dire que les prochaines semaines s’annoncent avec quelques surprises et que nous ne comptons pas prendre de congés pour ces sujets.

Print Friendly, PDF & Email

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*