Badgeuses : 2 semaines d’activités, les premiers retours.

Lors d’une réunion, la direction a donné les premiers éléments sur les constats faits après deux semaines d’utilisation des badgeuses en mode de mesure du temps de distribution.

86 % des distributeurs ont chronométré le temps de distribution et plus de 60 % de ces mesures sont valides. Ces distributeurs seront donc payés au temps mesuré par la badgeuse.

Les anomalies d’utilisation qui invalident la mesure des autres sont réparties en plusieurs catégories mais plus de la moitié est due à l’absence totale d’utilisation de la badgeuse. En seconde position, dans 13% des cas, une action de badgage a été faite en dehors des limites du secteur, les autres anomalies, largement minoritaires, concernent un même secteur badgé plusieurs fois, une distribution le dimanche ou un jour d’absence.

Les anomalies techniques concernent majoritairement le travail en équipe qui invalide la mesure de temps puis une distribution partiellement réalisée ou en dehors du périmètre de distribution. Les problèmes de réception du réseau GPS représentent uniquement à peine 3% des mesures.

Point important, l’arrêt de la badgeuse en cas de dépassement de plus de 200% du temps théorique ou de plus de 3 heures, représente environs 3% des badgage au niveau national. La certification des temps théoriques sur ces secteurs est donc une priorité.

Le coût engendré par la validation de 60% des temps réel de distribution engendre toujours des hausses de rémunération significatives mais très différentes d’un centre à l’autre.

Autre indicateur intéressant, en semaine 33 (débutant le 14 août), 26 % des distributeurs ont accepté le temps théorique, parfois (et souvent) sans savoir qu’ils renonçaient à la mesure du temps de distribution et ce, par manque de communication de l’entreprise.

Il est probable que ce taux baisse rapidement et que le taux de bons badgages augmentent en conséquence.

Enfin, à ce jour, en France, 40 distributeurs ont refusé catégoriquement de signer l’avenant permettant d’accéder au nouveau modèle de rémunération. Ils seront mis en demeure dans les prochains jours.

Nous vous renouvelons qu’il est important de demander votre récapitulatif hebdomadaire à votre manager chaque semaine, lors de votre passage au centre. En effet, si vous faites une erreur, vous pourrez ainsi la corriger et ne pas découvrir seulement fin septembre, que votre mesure de temps n’a pas été validée.

Si vous rencontrez des problèmes pour l’obtenir, n’hésitez pas à nous en faire part afin que nous puissions intervenir. Ce récapitulatif est une pièce rendue obligatoire dans l’accord du 4 juillet 2016 et il doit vous être délivré sans difficulté.

 

CAT-ADREXO

Admin

132 pensées sur “Badgeuses : 2 semaines d’activités, les premiers retours.

  • 25 août 2017 à 17 05 33 08338
    Permalink

    13% DES BADGEAGES SONT INVALIDES CAR HORS PERIMETRES JE TIENS A FAIRE REMARQUER QUE DE NOMBREUX DISTRIBUTEURS SONT DANS CE CAS DANS NOTRE CENTRE ET POUR CAUSE ILS ONT L HABITUDES DE FAIRE LEURS SECTEURS ENTIEREMENT ET TOTALEMENT AVEC LES HAMEAUX AVEC LA MAISON QUI EST LA A 30METRES EN DEHORS DU VIEUX PLANS ETC CAR LES PLANS NOUVEAUX PROMIS DEPUIS PLUS D UN AN NE SONT TOUJOURS PAS LA UN EXEMPLE AVEC MOI MEME SUR UN DE MES SECTEUR REPRESENTANT 1225 BAL CHIFFRE EXACT CAR RECTIFIE L ANNEE DERNIERE ET BIEN AUJOURDH UI POUR ETRE DANS LE PERIMETRE C EST 298 BAL QUI NE SERONT PAS FAITES LE ROC A RECLAME LES PLANS MAIS …….ALORS QUE FAIRE JE ME PERMET DE SOULIGNER QUE LES PANELS SUR MES SECTEURS SONT TOUS AU VERT SAUF MES ABSENCES DE VACANCES

    • 25 août 2017 à 19 07 02 08028
      Permalink

      Bonjour,

      Si des distributeurs n’ont pas de plans « nouveau modèle », c’est qu’on ne veut pas les donner car tous les centres et relais ont reçu de nouveaux plans au plus tard en 2017.

      Ils peuvent comporter des erreurs et si celles ci avaient été données aux services au premier trimestre, les plans seraient corrigés.

      Les instructions de la direction générale sont claires et simples. Les distributeurs ne doivent pas sortir du périmètre du plan.

      J’ajoute qu’aucun distributeur ne pourra être sanctionné pour ne pas avoir distribué une zone absente du plan.

      De plus, il convient de rappeler que le distributeur peut sortir du plan jusqu’à la limite de 500 mètres sans générer d’erreurs et invalider sa mesure.

      La société à fait des choix sur les plans qui sont de sa responsabilité et vous n’avez pas à risquer une invalidation en répondant à une pression quelconque.

      Si on vous oblige à le faire, demander un écrit qui engage l’entreprise.

      • 25 août 2017 à 19 07 22 08228
        Permalink

        LE DISTRIBUTEUR N EST PAS SANCTIONNE MAIS INVALIDE
        DE PLUS LE DISTRIBUTEUR QUI SORT DE SON PERIMETRE DE PLUS DE 200M EST INVALIDE J EN SUIS CERTAIN AYANT FAIT L EXPERIENCE
        IL EST FAUX DE TOUT METTRE SUR LE DOS DE NOS DIRIGEANTS LOCAUX QUANQ JE PRETENDS QUE NOUS N AVONS TOUJORS PAS LES NOUVEAUX PLANS C EST UNE REALITE QUI NE VIENT PAS DE NOTRE ROC IL A DES DEFAUTS OK MAIS JE L AI VU ENCORE RECLAMER CEUX CI DERNIEREMENT

        • 25 août 2017 à 23 11 23 08238
          Permalink

          Je ne peux que. Oui confirmer que c’est bien 500 mètres et c’est officiel.

          Cependant il ne faut pas cliquer sur démarrer, pause ou terminer quand vous êtes en dehors du plan.

          Je parle bien de sanctions pouvant aller jusqu’au licenciement et pas d’invalidation. L’avenant signe imposé le badgage.

          Je ne mets pas tout sur le dos de vos managers mais exigez l’impression de votre plan « améthyste », il existe. C’est ce plan qui sert de référence pour la comparaison avec les traces effectives.

          C’est souvent parce que le distributeur à un ancien plan qu’il sort de son périmètre sans vraiment le savoir.

      • 28 août 2017 à 19 07 13 08138
        Permalink

        pas sortir du périmètre mais en rural vous sorte d périmètre du plan quand il faut faire demi tour vous allez pas ouvrir la grille pour rentre dans le jardin
        mettre termine ou pause c est bien mais ont ne peu pas forcement le faire pas de place pour ce garer donc ont va plus loin des plans fait par des personnes qui ne sont pas sur le terrain ou ne sont jamais venus voir les distributeurs

        • 28 août 2017 à 19 07 44 08448
          Permalink

          Bonsoir,

          Pour les manœuvres que vous citez, vous disposez d’une tolérance de 500 mètres, sans que vous soyez hors secteur.

          En ce qui concerne les plans, ils sont le fruit d’une longue démarche appelée « améthyste « . Tous les plans ont été refaits après qu’un responsable soit venu dans tous les centres.

          Je crois qu’à l’époque, tout le monde n’avait pas perçu l’importance de cette démarche et n’a pas été suffisent précis.

          Nous le payons aujourd’hui. Les distributeurs ne sont pas responsables et doivent donc s’en tenir aux périmètres qui ont été fixés par l’entreprise.

          • 28 août 2017 à 20 08 29 08298
            Permalink

            sa je peu vous confirmez personne est venue dans notre relais pour faire nos plans il ont repris les anciens plans en rajoutant des lieux dits jamais fait certain distributeurs se retrouve avec des km aberrant pour aller faire 3 bts ou 1 bts sur se sujet la je connais bien car j était la responsable du dépôt de guéret pendant 12 ans et je l ai connais par cœur

          • 28 août 2017 à 20 08 35 08358
            Permalink

            Et bien c’est bien regrettable et anormal !

          • 1 septembre 2017 à 19 07 46 09469
            Permalink

            effectivement une personne est venue a pris quelques notes par ci par la mais cela n a rien donne la preuve en est que je demande depuis plus d un mois au roc les plans nouveaux et qu il est incapable de me les fournir quand je lui demande de les imprimer que cela soit pour moi ou d autres distributeurs il ne peut que ressortir les anciens plans depuis des lustres je lui fourni les plans nouveaux de mon secteur secteur qui a grandi depuis deux ans de plus de 300bal mais rien n y fait et

            maintenant parlons du perimetre il est faux de croire aux 500m toleres la semaine derniere temps invalide hors perimetre donc cette semaine juste le perimetre de l ancien plan bingo temps ok et il n y a pas plus de 450m la maison la plus lointaine

          • 2 septembre 2017 à 9 09 28 09289
            Permalink

            Bonjour, il faut en effet avoir un plan à jour.

            Passez par la rubrique « aide aux distributeurs » et nous ferons le nécessaire pour que vous puissiez l’avoir.

  • 25 août 2017 à 17 05 46 08468
    Permalink

    LE RECAPITULATIF DANS LES RELAIS NE PEUVENT TRES SOUVENT NE PAS ETRE DONNE AUX DISTRIBUTEURS DANS LA SEMAINE SUIVANT LEUR DISTRIBUTION FAUTE DE MOYENS ILS NE PEUVENT L AVOIR QUE DANS LA QUINZAINE SUIVANTE ALORS ENCORE UN RETARD POUR REMEDIER AUX ERREURS A SIGNALER ETC
    LES DISTRIBUTEURS SONT ENCORE UNE FOIS BERNES
    JE CONSTATE QUE DANS LE RELAIS OU JE SUIS 60% DES DISTRIBUTEURS VONT AVOIR POUR DIVERS RAISONS DEUX A TROIS SEMAINES DE PERTES DE SALAIRES HORS SECTEURS PAR LA FAUTE DE LA STE ACCEPTATION DU TEMPS THEO CAR NON RENSEIGNE ET J EN PASSE

    • 25 août 2017 à 18 06 53 08538
      Permalink

      Bonjour, tout dépend du jour de départ dans le relais. les récapitulatifs peuvent être imprimés dès le lendemain de la fin de distribution, quand les données sont livrées aux centres.
      Si le jour de départ du relais est jeudi ou vendredi, le responsable peut les imprimer pour les donner.

      De plus, dans tous les relais, il est aujourd’hui possible de se connecter avec un ordinateur portable et au moins de montrer le résultat aux distributeurs.

      Il est évident que le manque d’information n’aide pas les distributeurs.

      C’est un début un peu chaotique. Il faut souhaiter que chacun puisse rapidement s’approprier l’outil.

      À la CAT, nous essayons de vous fournir un maximum d’informations mais elles n’arrivent pas à tous les distributeurs et nous avons déjà identifié deux régions où les managers régionaux ont bloqué les communications pourtant utiles aux Rocs et managers locaux.

  • 25 août 2017 à 19 07 14 08148
    Permalink

    ET VOILA LA EST LE PROBLEME LE RELAIS EST LIVRE LE JEUDI LA PRISE DE TRAVAIL LE VENDREDI MAIS AUCUN POUR LE MOMENT MOYEN D IMPRIMER DONC UNE SEMAINE DE RETARD
    JE SUIS TEMOIN QUE LE ROC A RECLAME PLUSIEURS FOIS LES PLANS CEUX CI SONT PERDUS DANS LA NATURE SUREMENT MAIS JE CONSTATE QUE LES HORS PERIMETRE POUR 90% INCOMBE A CEUX CI
    EXEMPLE EN DEHORS DE MON CAS PERSO UN DISTRIBUTEUR TOUS LES SECTEURS IMPEC SAUF UN JE REGARDE AVEC LUI IL CONTINU CAR MENTIONNE SUR LES DIRECTIVES A FAIRE UN HAMEAU DE 17 BAL HORS SUR LES ANCIENS PLANS CE HAMEAU N ETAIT PAS A FAIRE JE LUI EST DONC FAUTE DE MIEUX CONSEILLE DE NE PLUS LE FAIRE ET CE N EST PAS UN CAS UNIQUE LA GESTION DES PLANS A ETE DESASTREUSES LA PREUVE EN EST AVEC UNE VILLE OU J AI PERSONNELLEMENT FOURNI LES NOUVEAUX PLANS IL Y A DEJA PLUS D UN AN AVEC UNE AUGMENTATION DE 30% D HABITATION PRIS EN COMPTE MAIS PAS LE PLAN
    JB

    • 25 août 2017 à 19 07 26 08268
      Permalink

      Les récapitulatifs peuvent donc être imprimés le jeudi et donnés à la personne qui assure les départs…

      Les plans sont à disposition de toutes les agences par informatique. Il n’y plus de plans papiers.

      Il est clair qu’il faut absolument respecter les contours du plan en vigueur.

  • 25 août 2017 à 19 07 16 08168
    Permalink

    REGION AQUITAIENNE
    il savent pas faire quand au plans sa sur pas a jour malgré les demandes donc pas de nouveaux plans ont fait pas .motifs pas le temps pour s occuper de ca manque de personnel
    nouveau roc pas très au courant débordé par les pages jaunes colis et autres un adjoint surbooké et un adjoint technique déborde entre a gérer le relais et le dépôt

    • 25 août 2017 à 23 11 24 08248
      Permalink

      Bonjour, vous êtes sur quel centre ?

  • 26 août 2017 à 13 01 38 08388
    Permalink

    Moi je les demander pour savoir si mon parcours etais bon elle m’a dit qu’elle à pas ue trop de temps donc voila

    • 26 août 2017 à 21 09 34 08348
      Permalink

      Ce document est pourtant un document essentiel et qui est obligatoire.

      Chacun doit pouvoir l’obtenir. Si ce n’est pas le cas, demandez le par mail et en cas de difficultés, n’hésitez pas à nous le signaler. Nous ferons le nécessaire.

  • 27 août 2017 à 9 09 25 08258
    Permalink

    MOI JE DEPASSE LARGEMENT LE TEMPS J’AI DIRE QUE TEMPS REPERE ET FAUX RIEN NE SE PASSE
    ET LA DOUBLE POIGNEE ELLE A DISPARUE

    • 28 août 2017 à 9 09 57 08578
      Permalink

      Bonjour,

      Pour ajuster votre temps théorique, il faudra le certifier. Vous trouverez dans les articles de ce site, la procédure.

      Mais cela prendre sans doute du temps. Cependant, si vous effectuez votre badgage normalement, vous serez payé au temps réel et votre temps théorique n’a pas beaucoup d’importance.

      En ce qui concerne la poignée de plus de 500 grammes, elle est remplacée par un temps additionnel de distribution qui figure sur la feuille de route. La encore, ce n’est que théorique puisque c’est votre temps mesuré par la badgeuse qui est payé.

      Vous trouverez sur ce site, une fiche pratique sur les causes possible d’invalidation de vos mesures de temps, soyez donc vigilant sur ce point.

      Pour voir si votre mesure est bonne après chaque distribution, demandez à votre responsable de vous éditer le récapitulatif hebdomadaire, vous connaîtrez ainsi votre temps retenu en paiement et surtout, en cas d’erreur, le motif d’invalidation.

  • 27 août 2017 à 14 02 58 08588
    Permalink

    Le souci dans mon centre on n’a pas de recapilatif de nos secteurs

    • 28 août 2017 à 9 09 59 08598
      Permalink

      Bonjour,

      Ce document est prévu dans l’accord d’entreprise.

      Vous pouvez donc l’exiger. Tous les centres disposent du document, il suffit de l’imprimer.

      Si votre responsable refuse, n’hésitez pas à passer par la rubrique « aide aux distributeurs » de ce site pour que nous puissions intervenir directement auprès de la direction générale de l’entreprise.

  • 28 août 2017 à 17 05 08 08088
    Permalink

    Bonjour,
    Mon secteur se fait, environ, en 9h /9h30 (8 ans d’ancienneté)
    Les feuilles de route donnent environ 5h 48…..
    Il est urgent que le temps réel soit certifié… c’est pénible d’être constamment bloqué et appeler le centre pour information….ou faire le choix de ramener les pubs au dépôt!!!!c’est pas du boulot!!!!
    J’attends le bulletin de salaire pour voir si le temps réel donné est retenu ???? là… j’ai des doutes !!!…
    Pour enlever toute ambiguïté, et en finir avec l’incertitude aussi bien du côté Adrexo que du coté distributeur ; je demande que le distributeur soit suivi par un huissier pendant sa distribution ….

    • 28 août 2017 à 17 05 26 08268
      Permalink

      Bonjour,

      Si vous êtes dans le cas du blocage du badgeuse, il est effectivement urgent que votre secteur soit certifié. Vous serez remplacé pendant 3 semaines et un autre distributeur pourra faire la même distribution afin de vérifier que votre temps est correct. Cette procédure est déjà possible.

      Le temps mesuré s’arrête actuellement pour vous au moment ou la badgeuse se bloque. Le temps additionnel devra vous être versé manuellement sur le bulletin de salaire, il faudra vérifier ce point.

      Pour vérifier si votre temps est bien pris en compte, vous pouvez aussi demander le récapitulatif hebdomadaire pour ne pas avoir de surprise sur le bulletin de paye. Cela ne concerne que le temps mesuré par la badgeuse bien sur.

      Il me semble difficile de mettre un huissier derrière chaque distributeur, en revanche, faire réaliser le secteur par un autre distributeur habitué à la distribution nous semble une solution convenable car, dans la majorité des cas, votre temps sera validé.

      • 28 août 2017 à 20 08 08 08088
        Permalink

        Remplacée pendant 3 semaines ????
        Il faut mettre un contrôleur en doublon avec le distributeur (et lui faire confiance) pour passer exactement dans les mêmes endroits. On sait très bien qu’il n’y a pas que les rues principales dans un village ; il y a pas mal de petits recoins. Alors qui donnera le temps réel ? Paroles contre paroles …. Je distribue le même secteur depuis 8 ans. Une tierce personne pas habituée à ce secteur ???? Cette personne en oubliera ou perdra plus de temps et dans ce cas tant mieux cela sera bien pour moi !!!…
        Mais non ce n’est pas le but !!!….
        Il faut faire les choses sérieusement. Et moi pendant ce temps je ferais un secteur que je ne connais pas. Une fois de plus je serais arnaquée sur les kms et le temps de distribution….Et puis j’ai été remplacée pendant mes congés … A chaque fois on sait très bien ce que vallent les remplacements par manque de connaissance du secteur…..
        Je confirme que je n’ai rien à craindre sur mon temps de distribution alors si il y a contestation, à mon désavantage, il faudra me prouver comment !!!!!
        Village de l’Entre deux Mers qui monte et qui descend… avec plusieurs petits hameaux Il faudra donner le temps réel de la badgeuse. A voir ?????

        • 28 août 2017 à 20 08 14 08148
          Permalink

          Vous avez raison, C’edt pour ça qu’il n’y a rien à craindre de faire certifier son temps théorique, un remplaçant, même performant mettra toujours plus de temps que le titulaire.

          Pour s’assurer de la bonne distribution du remplaçant, les traces gps seront bien sûr analysées.

        • 29 août 2017 à 16 04 48 08488
          Permalink

          Bonjour,

          Je ne vous comprends pas très bien :
          – 28/8/17 17h26 : Vous me dites qu’il faut faire certifier mon temps par un distributeur habitué à la distribution….je suis désolée mais je crois que depuis 8 ans je suis moi-même habituée à la distribution !!!!! et je connais les moindres ramifications de mon secteur !!!!

          – 28/8/17 20h14 : Vous me dites qu’un remplaçant même performant mettra toujours plus de temps que le titulaire !!!!!! alors à quoi bon ????

          Excusez-moi mais je trouve vos dires pas très cohérents…
          A quoi bon faire vérifier par un humain ? La badgeuse/PGS est normalement un outil performant qui vérifie l’humain et non le contraire ; ou alors pourquoi avoir mis tant d’argent dans l’achat des badgeuses ? Si l’humain suffit ???
          Il ne faut quand même pas oublier que la badgeuse nous a suivis, contrôlés en kilomètres et en temps pendant 6 à 8 mois…. Il doit suffire de comparer les rapports pendant toute cette période, semaine après semaine Ils doivent être les mêmes à quelque chose près…..Mais non !!! à vous lire cela ne parait pas suffisant…..

          En 2015 j’ai gagné mon procès aux prud’hommes en ce qui concerne les kilomètres de distributions avec carte détaillée à chaque arrêt ; mais perdu sur le temps de distribution car pas possible de justifier…

          Maintenant il y a les badgeuses ; aussi je conseille aux distributeurs de noter sur la feuille de rapport le temps réel et le temps avec arrêt badgeuse et le nombre de BAL à ramener. A la remise de ce document, fait en double ; faire signer la remise en mains propres

          Il y aura encore pas mal de procès et il faut se munir de preuves le plus possible….. C’est dommage d’en arriver là…

          • 29 août 2017 à 17 05 15 08158
            Permalink

            Bonjour,

            C’est sur, en 8 ans, vous connaissez le secteur mieux que personne.

            Cependant la direction a décidé de mettre cette procédure en place pour s’assurer que le temps réel est cohérent. C’est une décision que nous ne partageons pas non plus, mais elle est imposée. Effectivement, le remplaçant mettra plus de temps que vous, vous n’avez donc rien à craindre et verrez votre temps théorique ajusté.

            Encore une fois, en tant qu’organisation syndicale, nous ne dirigeons pas l’entreprise, les choix imposés par la direction sont de sa compétence et nous nous contentons de les expliquer pour que chacun puisse gérer au mieux sa situation.

            Dans le cadre des négociations régulières, nous ne manquons pas d’essayer d’obtenir des améliorations. C’est déjà le cas dans plusieurs domaines, nous espérons encore faire progresser la situations.

            Pendant 9 mois, comme nous l’avons déjà expliqué ici, les badgeuses n’ont relevé que des parcours permettant l’application mathématique d’une moyenne de temps de déplacement à pied ou en voiture, mais pas de moyenne de temps. Le parcours n’indique que des kilomètres. Vous pouvez demander à votre manager de vous montrer vos traces de distribution qui sont collectées et exploitées pour valider votre temps mesuré et s’assurer de la qualité de distribution.

            Vous pouvez également vous faire délivrer, chaque semaine, lorsque vous venez chercher vos publicités, un récapitulatif de la semaine précédente, avec les temps retenus. chaque distributeur pourra ainsi vérifier le temps retenu pour chaque semaine et ne pas avoir de surprise fin septembre à la réception de la fiche de paye. Ce document est très précis et provient de l’entreprise et l’engage. Vous pourrez trouver des détails en consultant notre article en cliquant sur ce lien.

          • 29 août 2017 à 18 06 20 08208
            Permalink

            Oui le remplaçant mettra plus de temps que moi…. Ou moins de temps par oubli, par manque de connaissance du secteur …
            Alors, d’après vous, quel temps sera retenu par l’entreprise ????

            Vous devez insister ; que l’on soit contrôlé et comme on n’a pas le choix, il faut bien faire avec mais il faut le faire avec un doublon. L’entreprise avait engagé des gens pour venir nous questionner ; alors qu’elle les reprenne je pense qu’elle leur fait entièrement confiance. Donc pas de triche.

            Comme je vous l’ai dit ; j’ai « bagarré » auprès des prud’hommes pour gagner sur les kilomètres de distribution ; ce n’est pas pour me voir attribuer, pendant 3 semaines, un secteur complètement erroné en kilomètres pendant qu’un autre distributeur profitera de mon secteur….et puis c’est tellement plus logique et réel de travailler en doublon ….

            Et en plus 3 semaines pour contrôler une badgeuse….on se moque bien de la tête des gens !!!!
            Arrêtez de dire que la badgeuse n’a servi qu’à relever le circuit….elle donnait bien le temps au début mais bien vite l’info a été stoppée !!!!

          • 29 août 2017 à 19 07 27 08278
            Permalink

            Pour le qualité du travail du remplaçant, une analyse des traces est prévue. Elle garantie que toute la distribution à été faite.

            Je vous rappelle par ailleurs que c’est le temps mesuré par votre badgeuse qui est payé et non le temps théorique qui ne sert que de base de comparaison.

            Pour le temps, il était affiché pour information au début et c’est tout le problème, il a laissé penser que c’était le but de la collecte d’informations, il a donc été rapidement enlevé pour ne pas créer de d’incompréhensions mais le mal est fait !

            De notre côté, nous ne souhaitions pas de calcul sur les parcours, mais sur des moyennes de temps. Notre proposition n’a pas été retenue.

      • 1 septembre 2017 à 19 07 57 09579
        Permalink

        3semaines ok mais maintenant on nous dit qu au bout de 3 semaines de referent il faudra attendre 6 semaines avant validation ou pas le ou pas me chagrine et les 6semaines aussi finalement on nous prends pour des gogos les temps theoriques arrangesbien la ste car ce temps a baisse de plus de 50%par rapport aux fdr precedentes et ne me dites pas le contraires la feuille de paie va etre interessante a analyser je parle de celle qui va arriver les surprises vont etre enormes

        • 2 septembre 2017 à 15 03 25 09259
          Permalink

          Bonjour, pour ceux qui utilisent la badgeuse et qui ont un temps validé, il. N’y aura pas de problème et un salaire correspondant au temps réel.

          Comme vous le savez, les temps théoriques sont parfois faux et il faudra les corriger.

          Avec le récapitulatif hebdomadaire, il ne peut pas y avoir de mauvaises surprises.

          Pour ceux dont le temps théorique (ou repère) est inférieur à l’ancien temps conventionnel, nous les invitons à nous contacter pour monter un dossier et actionner, avec notre aide, devant un conseil de Prud’hommes.

  • 28 août 2017 à 20 08 06 08068
    Permalink

    L’article et les commentaires sont très intéressants et nous démontrent les dysfonctionnements rencontrés lors du lancement de la mesure et de l’enregistrement du temps de distribution.
    Je pense qu’il est important de se servir de ces chiffres et commentaires, non pas pour enfoncer des portes ouvertes, comme certains sont ou seront tentés de le faire, mais pour analyser, proposer et en conséquence améliorer ce qui deviendra notre quotidien. Si nous voulons avancer, il faut comprendre et si nous parvenons à comprendre, nous arriverons ensemble à régler un bon nombre de problèmes qui nuit au bon fonctionnement du processus et donc aux salaires des distributeurs.

    • 28 août 2017 à 21 09 59 08598
      Permalink

      Bonjour Philippe,
      -Je reviens sur les plans dont il fut question précédemment.Nous avons remis plusieurs plans de secteurs pour rectification en début d’année.Toujours pas de retour.Et d’après notre Roc,ce n’est pas pour demain,les modifications coûtent trop cher.Conséquence,certaines zones ne sont plus desservies ou créent des anomalies aux distributeurs trop conscientieux.La qualité n’est plus d’actualité au détriment de la monnaie.
      -L’instigatrice du doute chez les distributeurs qui me l’ont faite remarquer:cette phrase anodine en fin de récapitulatif , »document non contractuel qui vous est remis à titre indicatif sous réserve de modifications ultérieures ». C’est à dire? Que vaut réellement ce document?
      -Malgré mes mises en garde,mes explications tant verbales qu’écrites,distribuées ou affichées,à ma
      question posée vendredi , »alors,cette badgeuse,ça marche? »,certains distributeurs m’annoncèrent
      fièrement « oui,j’ai validé ». Ils ont confondu temps total conventionnel fdr avec temps repère
      distribution .Il est vrai que la formulation de la question prête à confusion…volontaire?
      Je pressens que le bulletin de salaire de septembre: BOUM !!!

      • 29 août 2017 à 8 08 23 08238
        Permalink

        Bonjour,

        Il semble effectivement que le traitement des corrections ne soit pas le même selon les régions.

        Aujourd’hui les plans peuvent être corrigés mais pas être diffusés car ceci implique de lourdes modifications qui impactent la mesure de temps de distribution et qui nécessitent des développements informatiques. En effet, modifier le plan, et surtout intégrer les modifications dans le référentiel, c’est modifier le temps théorique puisque le parcours bouge. Bien sur, cette situation est temporaire.

        Aujourd’hui, tous les centres et relais disposent de plans sur le disque centralisé de l’agence et peuvent en imprimer sur des supports de qualité. Il reste des ajustements qui prendront un peu de temps.

        En ce qui concerne le doute, effectivement, il faut être vigilant. Mais obtenir son récapitulatif hebdomadaire chaque semaine, c’est déjà un début de garantie qu’il faudra voir confirmer sur le bulletin de paye. Nous serons également très vigilant la dessus.

        Le temps mesuré est un vrai progrès pour les distributeur mais il faut évidement l’utiliser et refuser le temps théorique en début de distribution. Malheureusement, il y a peu de communication la dessus et certains utilisent encore le temps théorique par défaut. Le récapitulatif permet aussi de s’apercevoir de cette erreur, de la corriger et de ne pas la découvrir au dernier moment sur la fiche de paye. Le formulation est en effet peu précise.

        Nous invitons toutes les personnes qui rencontrent des difficultés à nous en informer afin de recenser les situations au niveau national et à faire le nécessaire pour apporter de l’aide.

        • 29 août 2017 à 16 04 59 08598
          Permalink

          bonjour.

          la petite phrase accepté ou refuser a disparue je n’est pas eu cette petite fenetre .
          donc je suposse que la direction a fait le necessaire.

          • 29 août 2017 à 17 05 01 08018
            Permalink

            Bonjour,

            Non, il n’y a pas eu de mise à jour. C’est peut être parce que votre poignée faisait plus de 500 grammes, dans ce cas, le message n’apparaît pas.

      • 29 août 2017 à 16 04 13 08138
        Permalink

        Bonjour,

        La badgeuse s’arrête car temps de distribution terminé ; temps atteint, ou dépassé (je ne souviens pas exactement comment c’est marqué)….
        On ne peut rien faire d’autre que de valider la petite enveloppe : terminé. Pourquoi à ce moment là ; la badgeuse ne nous donne t-elle pas le temps qu’elle a enregistré depuis sa mise en route jusqu’à l’arrêt ??

        Tous ces commentaires sur internet c’est bien….. mais tout le monde n’a pas internet ; par contre tout le monde doit savoir. Les ROC sont plutôt avares d’informations et encore pire ; manquent eux-mêmes d’informations….c’est quand même grave…..

        • 29 août 2017 à 16 04 23 08238
          Permalink

          Bonjour,

          Effectivement, dans ce cas, la badgeuse n’affiche pas le temps. Cependant, c’est le temps mesuré jusqu’à l’arrêt de la badgeuse qui sera payé et vous pouvez avoir ce temps sur le récapitulatif hebdomadaire qui peut vous être imprimé au centre.

          Malheureusement, certains managers n’ont pas reçu beaucoup d’informations et font au mieux… Il est important de vous faire remettre le récapitulatif et de demander la certification de votre secteur si votre temps provoque l’arrêt de la badgeuse. Le temps théorique sera alors ajusté au bout de 3 semaines de certification.

          Toutefois, si certains managers essayent de vous cacher des éléments, n’hésitez pas à revenir vers nous afin que nous fassions le nécessaire.

      • 1 septembre 2017 à 20 08 01 09019
        Permalink

        effectivement le bulletin de septembre va faire exploser au minimun90% des distributeurs qui pensent tous etre regle sur le temps mis qu il soit invalide ou pas etc…

        • 2 septembre 2017 à 15 03 18 09189
          Permalink

          Pourquoi dites vous ca, si le temps mesuré par la badgeuse est validé, il sera donc payé, ces distributeurs devraient donc être rassurés.

          Le problème est plutôt sur ceux qui n’ont pas de temps validés !

          • 3 septembre 2017 à 19 07 44 09449
            Permalink

            MAIS C EST CELA C EST LES TEMPS VALIDES QUI POSENT PROBLEMES DEJA LA 1ERE SEMAINE PLUS DE 50% ONT ACCEPTES LE TEMPS THEORIQUE PUIS CESSEZ VOTRE DISTRIB PUIS HORS PERIMETRE FAUTES DE PLANS VALIDES ET J EN PASSE DONC LA PAIE DE SEPTEMBRE JE LE GARANTI CHEZ NOUS C EST BOUM

          • 3 septembre 2017 à 19 07 57 09579
            Permalink

            Bonjour,

            Ils ont accepté le temps théorique, souvent sans savoir pourquoi, faute de communication de l’entreprise, et nous nous sommes déjà exprimés la dessus, nous déplorons le manque de communication et le manque de formation des managers.

            De plus, si localement, vous ne pouvez avoir de plans, il est urgent de faire le nécessaire. Je vous invite à nous relater cela dans la rubrique « aides aux distributeurs » afin de faire débloquer la situation.

  • 29 août 2017 à 10 10 41 08418
    Permalink

    Bonjour, ce matin j’ai oublié la badgeuse pour distribuer. Comment vais je être rémunéré?

    • 29 août 2017 à 10 10 42 08428
      Permalink

      Bonjour,

      Sur la base du temps théorique.

  • 30 août 2017 à 10 10 17 08178
    Permalink

    un secteur paraissant mal defini sur le temps de distribution a ete donne a un referent mais celui ci des la premiere semaine se voit ordonne de cesser la distribution le temps etant pour la badgeuse trop long j aurais pense que le referent avait plus de coudes puisqu il est la justement pour verifier un temps de travail si c est cela pendant 3 semaines comment va etre calcule le temps reference?

    • 30 août 2017 à 10 10 28 08288
      Permalink

      Bonjour,

      Ce n’est pas la procédure, le référent doit effectuer la distribution pendant trois semaines consécutives pour pouvoir certifier le temps.

      L’opération menée pour vous ne sert à rien et votre temps théorique ne pourra pas être ajusté.

  • 30 août 2017 à 15 03 14 08148
    Permalink

    Non mais je rêve….,, a verification doit se faire avec une badgeuse « vierge » sans blocage….si non à quoi cela sert?? C »est vraiment fantaisiste tout ça. Grave pour nous pauvr3s distributeurs…..

    • 30 août 2017 à 15 03 18 08188
      Permalink

      Bonjour,

      Je ne comprends pas votre message. La certification se fait en effet avec une autre badgeuse, le but est de recueillir un temps qui deviendra le temps théorique de distribution du secteur.

      • 31 août 2017 à 10 10 43 08438
        Permalink

        EFFECTIVEMENT LE TEMPS DU REFERENT C EST FAIT AVEC UNE AUTRE BADGEUSE ET LA ENCORE IL A RECU L ORDRE DE CESSER LA DISTRIBUTION ALORS JE REPOSE LA QUESTION PENDANT 3 SEMAINES CELUI CI VA DEVOIR CESSER SA DISTRIBUTION QUEL VA ETRE LE CRITERE DE TEMPS THEORIQUE?

        • 31 août 2017 à 11 11 26 08268
          Permalink

          Bonjour,

          Clairement non, le temps théorique tient compte du temps total de distribution.

          Je peux vous donner un exemple : dans un cas, le temps théorique a été calculé sur la base d’une distribution en voiture alors que le distributeur le faisait à pied. Evidemment, la vitesse moyenne de déplacement n’est pas la même, et le temps théorique était totalement faux et provoque l’arrêt de la badgeuse..

          Après recalcules, puis vérification, le temps a été ajusté au temps réel moyen.

          Cet exemple n’est pas un cas isolé. Il ne faut surtout pas assimiler un écart trop important à une insuffisance du distributeur, il faut d’abord s’attacher à vérifier les données, au besoin avec l’aide du distributeur titulaire. Les centres disposent d’outils pour montrer les traces aux distributeurs et chacun sait qu’il est spécialiste de son territoire et le mieux placé pour détecter des anomalies évidentes.

          Je vous rappelle également que l’arrêt de la badgeuse n’est pas synonyme de nom paiement du temps, si le responsable demande que le secteur soit terminé, il devra payer le temps additionnel étant entendu que l’arrêt de la mesure se fait au moment de l’arrêt de la badgeuse et que ce temps total est pris en compte pour le salaire.

    • 30 août 2017 à 15 03 40 08408
      Permalink

      Alors je ne comprends pas le message de RQUER du 30/08 à 10h17…

      • 30 août 2017 à 15 03 54 08548
        Permalink

        Il s’agit d’une vérification qui a été faite pendant une semaine, et donc en dehors de la procédure fixée par la direction.

        La certification est prévue pour 3 semaines, l’autre commentaire disait que dès la première semaine, le temps était plus important qu’avec le titulaire et que le responsable avait arrête la procédure, ce qui n’est pas normal mais il n’y a pas de correspondance avec votre demande initiale.

        • 30 août 2017 à 20 08 07 08078
          Permalink

          Bonjour,
          Un référent dont la badgeuse bloque en dépassement de 3h,un temps non validé après 3 semaines de remplacement car trop élevé…à refaire par quelqu’un d’autre.
          Tout ceci est symptomatique de la volonté de la direction de refuser la validation des temps vérifiés ne lui convenant pas…tout au plus les modifiera-t-elle à « sa sauce »,comme d’hab !
          Voici une réponse claire de la direction en DP : »Le temps badgé du secteur valide sera rémunéré au distributeur. Ce temps devra être proche du temps de référence. Le modèle économique de l’entreprise et sa situation actuelle ne lui permettent pas de rémunérer des secteurs badgés avec de gros écarts constatés de manière récurrente.(Nous y voilà).
          En cas de constat de gros écarts,le secteur sera assuré sur une période de trois semaines par
          un autre distributeur et le temps de référence POURRA (ce n’est pas sûr!) être ainsi VALIDÉ
          ou MODIFIÉ en cas d’invalidation ». MODIFIÉ COMMENT, AU RABAIS encore et toujours?
          Que les patrons tiennent un langage clair et sans ambiguïté!
          Soit on distribue consciencieusement et ils acceptent de payer,soit qu’ils avouent préférer une
          distribution tronquée qui entre dans leur budget et nous nous y soumettrons.

          • 31 août 2017 à 8 08 30 08308
            Permalink

            Bonjour,

            Il n’est pas prévu que le référent soit bloqué en cas de dépassement.

            Je trouve que la réponse en DP est conforme à ce qui est dans l’accord et à ce qui a été dit précédemment. Cette même réponse a d’ailleurs déjà été faite en comité d’entreprise.

            En clair, si un distributeur indique un temps de 10 heures, très éloigné du temps théorique, ce temps est vérifié, puis ajusté. Si le référent trouve un temps significativement inférieur, il y a effectivement lieu de voir pourquoi et toutes les entreprises font de même, inutile de se voiler la face. Il est objectivement possible d’entendre qu’un distributeur peut revoir son organisation si nécessaire, mais ces cas seront peu nombreux à notre avis.

            Si le temps est confirmé (ce qui sera le plus fréquent), ce temps théorique est ajusté et la gestion des « écarts » sera à faire sur des différences cohérentes, liées par exemple à une difficulté particulière ou à des conditions météorologiques dégradées. Il est évident qu’il ne peut y avoir une gestion des écarts sérieuse que si le temps de référence est cohérent.

            Toutefois, il convient de rappeler que c’est toujours le temps mesuré par la badgeuse qui est payé et pas le temps théorique. Cet ajustement est donc une priorité sur les secteurs qui provoquent un arrêt des badgeuses, mais moins urgent pour les autres qui n’ont pas vraiment à se soucier de ce temps théorique (ou repère).

            Il convient également de répéter que si la badgeuse s’arrête, le manager peut autoriser la poursuite de la distribution et en régler le coût. Une procédure a été mise en place par la direction pour cela.

            Cela reste heureusement des situations minoritaires.

            Sur l’application concrète dans les centres, étant entendu que c’est le temps réel de distribution qui est le temps à rémunérer, nous prendrons nos responsabilités, en tant qu’organisation syndicale, pour faire arbitrer tous les litiges individuels qui découleraient d’un refus de l’entreprise d’appliquer la loi.

            Car, et il faut le répéter, les distributeurs ne demandent pas de privilèges, ils demandent juste à être payés, au smic, au temps réel passé à distribuer, c’est à dire simplement l’application de la loi. L’entreprise à mis à disposition un outil de mesure et de contrôle, elle ne peut ignorer le temps passé par le distributeur sur le terrain et le contrôle s’exerce donc dans les deux sens.

            Si un distributeur relève un temps et que le référent relève le même temps ou plus, il est clair que ce temps doit devenir la référence, il n’y a pas de doute la dessus.

            Et si il faut accompagner nos collègues devant les conseils de prud’hommes pour le faire acter, nous le ferrons sans état d’âme.

          • 1 septembre 2017 à 19 07 32 09329
            Permalink

            le 31 philippe nous dit que si la badgeuse s arrette le manager peut demander la continuation et en regler le temps j aimerai savoir comment joindre un manager a 6h35 du matin doit on attendre l arrive de celui ci a 9h au bureau quand ce n est pas plus tard et qui va regler ce temps d attente et encore s il vous reponds telephoniquement

          • 2 septembre 2017 à 9 09 48 09489
            Permalink

            C’est pas faux !

            Cependant si l’arrêt de la badgeuse se fait chaque semaine, sur le même secteur, ce qui est souvent le cas, vous pouvez recueillir son accord au préalable.

            Ce qui semble le plus important, c’est surtout que votre badgeuse ne s’arrête plus, et donc, que votre temps théorique soit corrigé. Si c’est fait, vous n’aurez plus de problème.

            Je vous recommande donc d’insister pour qu’il soit rapidement certifié.

  • 31 août 2017 à 13 01 30 08308
    Permalink

    bonjour

    un roc qui quitte le navire pour colis prive. un adjoint qui se trouve déborder.

    depuis la mise en route de la badgeuse. pas d information transmis aux distributeurs.
    pas de nouveaux plans pour la distribution. et encore moins sur la feuille de récapitulatif hebdomadaire « motif » pas de temps à consacrer aux distributeurs

    alors avez-vous une solution pour les distributeurs qui demandent ces documents

    • 1 septembre 2017 à 16 04 34 09349
      Permalink

      Bonjour,

      Les plans de votre agence sont disponible dans le disque centralisé de l’agence. Si il n’y aucun responsable, peut être il y a t il une assistante technico-commerciale qui peut vous l’imprimer ?

      Même chose pour le récapitulatif.

      Si vous n’y arrivez pas, signalez votre situation précise dans notre rubrique « aide aux distributeurs » et nous interviendrons, au besoin en nous déplaçant sur place.

  • 31 août 2017 à 14 02 01 08018
    Permalink

    Si on continue la distribution et si on a un accident alors que la badgeuse nous a dit d’arrêter….que se passe -t-il? C’est bien connu : temps qu’il ne se passe rien; tout est merveilleux mais dès qu’il y a problème ; chacun se rejette la responsabilité! !!

    • 31 août 2017 à 19 07 52 08528
      Permalink

      Bonjour,

      N’ayez aucune inquiétude sur ce point, vous avez une feuille de route, vous êtes sur votre secteur, vous êtes donc en action de travail et couvert en cas d’accident.

      • 1 septembre 2017 à 15 03 50 09509
        Permalink

        Bonjour,
        Excusez moi pour insister mais ce n’est plus le même cas:
        – Avant , sans la badgeuse, nous n’etions pas contrôlés donc rien à justfier…
        – Maintenant, avec la badgeuse, si on décidé de continuer alors que le temps est terminé si il y accident avec dégâts corporels graves. Les assurances vont se rejetter la balle…nous serons ,sur le secteur oui mais plus en action de travail.La bageuse fera foi…
        C’est un sujet important à approfondir dans les négociations.

        • 1 septembre 2017 à 16 04 30 09309
          Permalink

          Bonjour,

          N’ayez aucune crainte. L’arrêt de la badgeuse ne repose sur aucune base légale et votre feuille de route précise le nombre de documents à distribuer.

          Enfin, votre plan indique bien le périmètre de distribution.

          • 3 septembre 2017 à 19 07 03 09039
            Permalink

            Bjr
            Je crois que vous ne comprenez pas ce dont je veux vous expliquer. Exemple :

            – feuile de route 5 h alors qu’il faut 9h pour distribution
            – badgeuse bloque pour travail terminé avec une durée de 5 ou 6 ou 7heures..
            – il me rste 3 à 4 h à distribuer . Je continue…..
            – accident; je me plante toute seule ou ?????
            – s’ en suit un handicap sérieux. ….
            – la sécurité sociale me prendra-t-elle en accident de travail ???? Alors que j’aurais dû débaucher il y a déjà un moment …..c’est un sujet sérieux! !!!

          • 3 septembre 2017 à 19 07 50 09509
            Permalink

            Oui, oui, je comprends tout à fait.

            Et je ne peux que vous confirmer ce qui vous à déjà été indiqué, ce sera un accident du travail, il n’y a juridiquement aucun doute la dessus.

  • 31 août 2017 à 14 02 40 08408
    Permalink

    Bonjour,semaine 33 et 35
    Je viens ce récupéré l état recapitulatif,on me note
    Anomalie
    Le temps de distribution enregistré est imcomplet (manque début ou fin)
    Le même secteur à été badge plusieurs fois
    Pourtant j ai badge correctement, la badgeuse ma donné mon temps de distribution
    Semaine 34 validée,je travaille toujours de la même façon (9ans d ancienneté )

    • 31 août 2017 à 19 07 51 08518
      Permalink

      Bonjour,

      Effectivement, dans votre cas, le chronomètre a fonctionné mais la badgeuse n’avait pas la position GPS au moment ou vous avez cliqué.

      Pour éviter cette situation, vérifiez en haut de l’écran que l’antenne soit de couleur verte ou orange mais surtout pas rouge. Vous n’aurez plus ce problème.

      Je vous recommande d’allumer la badgeuse dès que possible et de cliquer sur démarrer au moment du début de votre distribution.

      Il se peut également que les données n’ont pu être envoyées du fait d’une défaillance du réseau téléphonique dans ce cas, les données sont envoyées plus tard, sans empêcher de faire un nouveau secteur, et l’anomalie s’annule donc le lendemain de la réception des données.

      Vous pouvez également consulter le guide en cliquant sur ce lien.

      • 31 août 2017 à 20 08 15 08158
        Permalink

        Étonnant car je commence et finis ma distribution toujours au même endroit
        De plus vous ne m avez pas répondu sur (secteur badge plusieurs fois )

        • 31 août 2017 à 21 09 26 08268
          Permalink

          Oui, mais comme dans une voiture, le gps peut parfois s’initialiser plus ou moins vite. Allumez votre badgeuse bien avant et vous ne devriez plus avoir de problème (pensez également à surveiller la couleur de l’antenne en haut de l’écran).

          Il se peut également que les données n’ont pu être envoyées du fait d’une défaillance du réseau téléphonique dans ce cas, les données sont envoyées plus tard, sans empêcher de faire un nouveau secteur, et l’anomalie s’annule donc le lendemain de la réception des données.

          Si votre état récapitulatif indique que vous avez badgé plusieurs fois, c’est que vous avez entré le numéro de secteur plusieurs fois sur la badgeuse. Ceci peut arriver quand un secteur n’est pas fini en fin de journée et que l’on n’active pas la pause. Il faut redémarrer le lendemain alors que la procédure requise est de mettre en pause en fin de journée et de reprendre le lendemain.

          • 31 août 2017 à 22 10 25 08258
            Permalink

            J allume ma badgeuse en partant de chez moi et arrivée sur mon secteur je vaide »commencé la distribution « et je fais le secteur en seule une fois. La badgeuse indique téléchargement puis enregistrement des données et distribution en cours donc je ne comprends pas
            De plus en semaine 36 j ai des adressés à distribuer dois je me servir de la badgeuse et cliquer sur adressé
            Merci de me renseigner

          • 1 septembre 2017 à 8 08 11 09119
            Permalink

            Pour le gps, vérifiez votre antenne dessinée en haut de l’écran. Elle doit être verte.

            Il se peut également que les données n’ont pu être envoyées du fait d’une défaillance du réseau téléphonique dans ce cas, les données sont envoyées plus tard, sans empêcher de faire un nouveau secteur, et l’anomalie s’annule donc le lendemain de la réception des données.

            Pour les adressés, cette touche ne concerne que les agences de Poitiers et Rodez. Dans les autres agences, vous n’avez pas à l’utiliser.

          • 1 septembre 2017 à 10 10 06 09069
            Permalink

            Bonjour,
            Sur le secteur en anomalie
            Le temps théorique est appliqué pourquoi n est ce pas notifié sur le récapitulatif ?

          • 2 septembre 2017 à 9 09 38 09389
            Permalink

            Ce devrait être indiqué, sur un cas particulier comme ca, passez par la rubrique « aide aux distributeurs » et nous demanderons les détails et répondrons par mail.

        • 1 septembre 2017 à 9 09 02 09029
          Permalink

          il n as pas pu me répondre le GPS est vérifier a chaque manipe car j ai déjà eu le message en haut pas de signal GPS la se n est pas le cas
          la c est pas de réseau sfr ou je distribue en rigolant seul les signaux de fumées fonctionnent

          • 1 septembre 2017 à 16 04 01 09019
            Permalink

            Le réseau téléphonique n’y est pour rien, ce réseau n’est pas utilisé pour le positionnement mais uniquement à l’entrée du code et à l’envoi des données après la fin de distribution.

          • 6 septembre 2017 à 15 03 42 09429
            Permalink

            oui mais sur ce secteur pas de réseau sfr seul bouygue passe et encore avec orange en fixe

          • 6 septembre 2017 à 18 06 58 09589
            Permalink

            Bonjour, ce n’est pas très grave, le réseau téléphonique n’est que très peu utilisé, et uniquement au moment ou le distributeur entre son identifiant et code puis à la fin de la distribution.

            Pour les personnes qui rencontrent des difficultés après validation du code du fait de l’absence de réseau, il est prudent de faire cette opération à un endroit ou le réseau est disponible (à la maison par exemple) sans cliquer sur « démarrer » et de ne faire le début de tournée que sur le secteur.

            Pour la fin de distribution et envoyer les données, la badgeuse stocke les informations jusqu’à ce qu’elle puisse prendre un réseau, le distributeur peut donc quitter son secteur.

            Pour le réseau GPS il est disponible partout et encore plus en campagne qu’en ville, il n’y a donc pas de problème pendant la distribution.

  • 31 août 2017 à 15 03 30 08308
    Permalink

    Bonjour,

    Le temps théorique « temps repère », versus le temps badgé « temps réel de distribution…
    Non seulement il y a de grandes disparités en fonction des régions, des PO voir même des dépôts …
    ben oui il faut bien se l’avouer…
    comment calcule t’ont  » en fonction du temps, des courants, de l’âge du capitaine » ???
    L’opacité des référentiels, changés ( réduit à la baisse), sans consultation.
    Le manque évident (voir volontaire), de communication de la direction.
    L’incompréhension voire la mauvaise volonté de certain.
    et vous en c=voulez des exemples, j’en ai myriades sur mon dépôt…
    en effet sur les 40 distributeurs qui ont refusés l’avenant ainsi que la badgeuse en France j’en ai un tiers sur mon dépôt.
    Des secteur dont la modification du révérenciel de base (U – S et R), a fait basculer des secteur du vert au rouge. j’en ai aussi plein le dépôt.
    Des blocages badgeuses vous en voulez là aussi j’ai plus que la moyenne.

    Alors !!! Que faire, que dire?
    Il me semblais que dans le cadre d’un accord d’entreprise, si la convention collective étais plus intéressante, c’était elle qui devait s’appliquer.
    Malgré les explications que je donne journalièrement au distributeurs, bien souvent, voir quasiment toujours grâce aux publications que je trouve sur ce site, une grogne commence à monter chez les distributeurs qui ont joués le jeu depuis le début et qui, aujourd’hui se sentent floués.

    En effet, Philippe tu dis plus het que jusqu’au 14 aout, les badgeuses ne servaient qu’à collecter un parcours de distribution… Pourtant, et je l’ai vécu il nous a été demandé dans les centres de faire le switch avec un distributeur référent pour fiabiliser les temps de distributions qui dépassait les 100% du temps repère.
    Pourquoi, lorsque ceci a déjà été fait nous faut ‘il encore le refaire ???
    Pourquoi baissé de manière unilatéral les temps repères ???
    Pourquoi aucune véritable feuille de route et surtout pas de communication ???
    Pourquoi les distributeurs n’ayant pas accepté la badgeuses n’on t’ils toujours pas été relancés par courrier ??? (cela crée encore plus de dissension avec les distributeurs qui badgent).

    Pourquoi, pourquoi, pourquoi ??? j’en aurais encore trois pages de questions à poser…

    Faire parti de la direction cela lobotomise t’il les gens pour qu’ils ne se rendent pas compte du foutoir qu’ils mettent en agissant de la sorte ???

    • 31 août 2017 à 18 06 45 08458
      Permalink

      A un moment donné trop c’est trop!!! Qu’en pense l’URSSAF ???

      • 31 août 2017 à 21 09 29 08298
        Permalink

        Bonjour,

        Vous êtes sur le site du syndicat CAT, pas de l’URSSAF… il faudrait donc poser la question aux intéressés.

        Cela dit, c’est la direction qui prend les décisions et l’URSSAF qui contrôle deux ou trois ans plus tard, il ne faut rien attendre en direction des salariés de cet organisme qui n’a pour vocation que de récupérer les cotisations sociales mais pas de défendre les distributeurs.

    • 31 août 2017 à 19 07 09 08098
      Permalink

      Bonsoir,
      Le CAT affiche clairement sa volonté de faire respecter l’accord. Merci.En espérant que toutes les OS
      se mettent au diapason,et même rapidement. Car…

      Le temps repère prévu pour les adressés a également diminué de 25% par rapport à l’ancien.
      Peu importe,puisque je l’entends bien,Philippe,c’est le temps réel qui prévaut.
      Mais est-il normal que si je mets 7h au lieu de 3,on ne m’en compte que 6 ?La pointeuse mobile ne
      sert-elle pas,à la base,à contrôler le temps réel pour le payer,avant de « fliquer » ?
      Bien sûr le Roc va intervenir auprès du DR qui en décidera ce que haute direction lui dictera et
      quand elle le voudra.
      Mais,prenons un temps repère de 3h et badgé 6,pour faire simple:
      -Est-il normal que si je dépasse de 15% en immobilté le temps réel,soit par exemple 1h,on ne me
      paie que 3h au lieu de 5 ? Que l’on m’enlève 1h,ok,mais pas 2…c’est une sanction! J’étais mieux payé
      avant!
      -Est-il normal que si je distribue 30′ hors zone,certainement pour desservir des bal où personne
      ne va,on m’ôte 3h? 0,30h,ok,mais 3…c’est une sanction! J’étais mieux payé avant!
      -Est-il normal que si je m’éloigne accidentellement de plus de 15kms de mes limites on me supprime
      3h ? Ces 15 kms,je ne les ai certainement pas parcourus à pied,les docs à bout de bras.
      C’est une sanction! J’étais mieux payé avant!
      Et ainsi de suite. Restons-en aux fondamentaux de l’accord.Au risque de me répéter,le temps
      théorique ne s’applique qu’aux dysfonctionnements badgeuse.POINT FINAL.
      Tout le reste n’est que billevesée!

      • 31 août 2017 à 19 07 45 08458
        Permalink

        Bonsoir,

        Il n’est effectivement pas normal que la badgeuse se bloque après plus de 3 heures de dépassement ou le double du temps repère, mais c’est une règle qui a été imposée par la Direction. Le vrai problème, c’est le temps théorique qui est trop éloigné de la réalité. Si il était juste, il n’y aurait rien à dire sur ce blocage.

        Pour l’immobilité, vous trouverez la règle en cliquant sur ce lien pour ouvrir le document sur les causes d’invalidation de la mesure.

        La tolérance pour sortir du secteur est de 30 minutes mais vous ne devez pas cliquer sur une action de la badgeuse (démarrer, pause, terminer) lorsque vous êtes en dehors du périmètre.

        La tolérance pour quitter le secteur est de 500 mètres et vous devez effectivement vous en tenir aux plans.

        Je suis d’accord avec vous sur le fait de rester sur les bases de l’accord mais si ce dernier fixe les conditions de la rémunération au temps réel de distribution, il fixe aussi des mesures de contrôle dont certaines sont causes d’invalidation de la mesure du temps car si vos revendications sont légitimes, il n’est pas normal de laisser un salarié sortir de son périmètre ou rester immobile, il faut être juste et surtout autoriser un minimum de cadre pour assurer la qualité de la distribution.

        Si les plans sont faux, c’est le problème de l’entreprise, pas du distributeur qui n’y est pour rien. Il faut donc respecter les limites ou en sortir contre rémunération complémentaire après accord du manager.

        Enfin, je vous précise que la direction a mis en place un processus de régularisation de ces heures additionnelles plus souple et qu’il est évident que chacun devra faire respecter ses droits, au besoin avec notre aide, et au besoin devant les tribunaux.

        Compter sur nous pour vous aider dans ce cas.

    • 31 août 2017 à 23 11 34 08348
      Permalink

      Et en plus , se rajoutent les adressès…
      Poignées de + de 500grs+ les adressés; tout ça pour le même prix…
      Alors….ROC injoignable, risques d’accident après l’arrêt de la badgeuse (pas couvert) = retour des Pubs.
      Sii temps réel pas retenu = caisses sociales pas renflouées.Cela commence à faire beaucoup! !!!
      Le president Monsieur Estampes est-il au courant ? Il écrivait le 28 juillet 2017 :
      Grâce à ce dispositif, les distributeurs seront rémunérés sur le temps badgè à compter du 14 août 2017

      Je vous invite à relire sa lettre du 28 juillet 2017…..

      • 1 septembre 2017 à 8 08 09 09099
        Permalink

        Bonjour,

        Les adressés font l’objet d’une rémunération spécifique même si elle est modeste…

        Vous connaissez les motifs d’invalidation du temps mesuré, il faut effectivement y être particulièrement attentif.

        Les poignées de plus de 500 grammes n’occasionnent pas d’arrêt de badgeuse. Pour les poignées de moins de 500 grammes, c’est votre manager qui vous autorise à continuer et vous rémunère ce temps.

        En effet, en cas d’arrêt de badgeuse, votre responsable doit vous payer le temps additionnel et vous êtes bien couvert en cas d’accident (comme vous l’étiez avant sans badgeuse d’ailleurs).

        Heureusement, la majorité des distributeurs ont un temps réel de distribution validé. Mais le système reste à améliorer par la négociation et nous nous y employons et chacun doit s’approprier ce nouvel outil.

        Nous déplorons surtout le manque d’aide des managers dans certaines agences même si il faut que vous sachiez que vos managers manquent également d’informations!

  • 31 août 2017 à 16 04 31 08318
    Permalink

    Bonjour,
    j’ai plusieurs questions n’ayant jamais eu d’information et n’ayant jamais cherché auparavant d’ailleurs, dans le même périmètre de secteur, comment est calculé le temps de trajet entre deux localités campagnardes.
    Heureusement que j’ai lu tous vos articles car j’ignorais l’existence de l’état récapitulatif et ne l’ai pas eu.
    Pourquoi doit-on accepter ou refuser le temps repère alors qu’il n’est pas encore affiché. Je n’ai jamais vu qu’on acceptait quelque chose sans le connaître, j’ai des FDR avec plusieurs secteurs tous regroupés.
    Nous faisions les tournées à deux depuis des années mais pas en équipe puisque cela ne se faisait plus.
    De ce fait l’un de nous marchait et l’autre avec la badgeuse tournait en voiture, bien entendu le temps était plus court. Il nous a donc été dit que nous allions trop vite par rapport au temps repère. Maintenant il n’y a qu’une personne et elle dépasse le temps à chaque fois pratiquement, cela bloque la badgeuse.
    Je précise également que le fonctionnement et l’objectif de la badgeuse n’a jamais fait l’objet d’une réunion mais qu’il nous a seulement été dit qu’il fallait utiliser la badgeuse !!! Nous avons eu de grosses difficultés pour rentrer dans les bonnes « patates » (tournées de campagne).
    Si les qualifications R ou U ne servent à rien pourquoi les feuilles de route ont elles été modifiées ?
    Je constate qu’il n’est plus question de bien distribuer mais de bien utiliser la badgeuse.
    Cordialement

    • 31 août 2017 à 21 09 38 08388
      Permalink

      Pourquoi accepter ou refuser le temps théorique sans le connaitre, c’est une très bonne remarque que nous avons formulé lors de la dernière commission avec la direction et il nous été assuré qu’il y aurait une modification pour l’accepter en connaissance de cause.

      Cela dit, cette action reste illégale à notre sens et nul ne peut déroger à une disposition d’ordre publique, même avec un accord des parties.

      En ce qui concerne les classifications (U,S,R), elles n’ont effectivement aujourd’hui plus de sens mais elles sont toujours indiquées pour satisfaire aux exigences de la convention collective. Cependant, puisque la société prend des libertés avec certaines notions, il aurait été préférable qu’elle prenne la liberté de ne pas indiquer une information qui n’a plus de sens.

      Heureusement, j’espère qu’après la période de déploiement actuelle et une fois que chacun aura pu utiliser sa badgeuse sans soucis, nous pourrons nous pencher sur l’autre volet prévu dans l’utilisation de ces appareils, c’est à dire la qualité et la reconnaissance du travail correctement fait, comme c’est le cas, par des milliers de nos collègues.

  • 31 août 2017 à 18 06 26 08268
    Permalink

    ROC pas au courant, impossible d’avoir les rapports temps passé semaine 33 34+34 Ikea 35. Pouvez vous voir.???? Merci

    • 2 septembre 2017 à 9 09 39 09399
      Permalink

      Oui, Sur quelle agence êtes vous?

      • 3 septembre 2017 à 21 09 59 09599
        Permalink

        Bonsoir
        Agence de Blanquefort

  • 31 août 2017 à 19 07 00 08008
    Permalink

    bonjour
    aujourd hui je viens de prendre note du recap et stupeur phrase qui pour moi ne veux rien dire temps de distribution enregistre est incomplet manque début ou fin alors que j ai le temps repère et le temps de distribution
    pour avoir ces temps j ai badge début et fin sinon le secteur avant et après aurai était fait dans le même code se qui n est pas le cas
    et cette semaine adressée sans se servir de la badgeuse alors a quoi sers l application

    • 1 septembre 2017 à 8 08 14 09149
      Permalink

      Bonjour,

      Oui le chronométrage du temps à fonctionné mais pas le gps au moment du début ou de la fin (votre manager peut vous dire si c’est le début ou la fin).

      Il faut que l’antenne dessinée en haut de l’écran soit verte.

      En fait, le temps est chronométré mais la badgeuse ne savait ou vous étiez.

      L’application pour l’adressé n’est en test que sur deux agences (poitiers et Rodez).

      • 1 septembre 2017 à 12 12 50 09509
        Permalink

        Bonjour Philippe,
        Nul,pas même le ou la meilleur(e) d’entre nous,n’est à l’abri d’un problème de badgeuse qui ,
        inéluctablement,se traduira par application temps repère,et donc,à conditions identiques de
        distribution,par une baisse de salaire par rapport à l’avant 14 août.
        Or,A TRAVAIL ÉGAL,compétences égales,dans la même entreprise,et qui plus est par la même
        personne,C’EST SALAIRE ÉGAL.Le code du travail est on ne peut plus clair avec jurisprudences à
        la pelle.Je trouve curieux que personne ne se penche sur la question pour casser ce temps
        de distribution théorique de m…!
        Et donc,la priorité de validation temps repère,ce ne sont pas les écarts les plus grands,mais tous
        les écarts.Ne sommes-nous pas,en effet,tous, à égalité de risque?
        L’affaire pourrait se régler en un temps record,sans tergiversations pour en repousser l’échéance
        à l’infini.Echangeons nos secteurs pendant 3 semaines. Où est le problème? Nous le faisons bien
        déjà pendant les congés,et ce,depuis de nombreuses années.
        Mais les patrons n’en voudront pas,ils se retrouveraient piégés par leur propre système!

        • 1 septembre 2017 à 15 03 47 09479
          Permalink

          Bonjour,

          Effectivement, la rémunération ne saurait être inférieure au minimum conventionnel octroyé avant le 14 août.

        • 1 septembre 2017 à 15 03 51 09519
          Permalink

          Le problème de fond est effectivement celui du temps théorique mais comme ce dernier ne repose sur aucune base légale, il ne sera pas difficile de faire rétablir un distributeur dans ses droits.

          Nous continuons à négocier une évolution rapide sur ce point.

  • 1 septembre 2017 à 9 09 49 09499
    Permalink

    bonjour
    concerne l’état de récapitulatif de distribution.
    peut-on récupérer l’ historique du mois aout, des feuilles hebdomadaires pour remettre aux distributeurs

    • 1 septembre 2017 à 15 03 58 09589
      Permalink

      Bonjour, les récapitulatifs peuvent être demandés pour chaque semaines, même passées pour toutes les semaines postérieures au 14 août.

  • 1 septembre 2017 à 10 10 22 09229
    Permalink

    Nous sommes deux distributeurs pour un secteur de 1021 boîtes aux lettres depuis bientôt 10 ans. Je prépare entièrement et mon mari distribue les immeubles soit 500 boîtes et en deuxième distrib. 200 boîtes pour les maisons et en 3ème distrib. Avec moi le reste des maisons. Au début nous avions deux badge puis par la suite , un seul badge pour mon mari. Donc le mercredi quand nous faisons le secteur à deux, mon mari doit repasser dans mon secteur pour badger. Je suis très étonnée , adrexo sais que le secteur est tenu par deux personnes depuis presque 10 ans pourquoi cela concerne qu un seul distributeur? Et soit disant que la préparation doit arrêter, je doute.

    • 1 septembre 2017 à 15 03 55 09559
      Permalink

      Bonjour, la direction a décidé d’exclure les équipes de la mesure du temps de distribution, ceci en toute illégalité et de manière particulièrement arbitraire.

      Nous poursuivons des négociations sur ce point mais recommandons de noter le temps de distribution non payé de manière à pouvoir posséder les éléments en cas de contentieux.

      Vous pouvez aussi demander une feuille de route pour vous pour la préparation et une feuille de route pour la distribution sans être en équipe. Selon vos possibilités, c’est une solution possible.

  • 1 septembre 2017 à 13 01 11 09119
    Permalink

    Je voulais vous dire que j’ai recu ma feuille pour mon temps et il on bien prie en compte .

    J’ai demander pour la semaine prochaine avoir mes feuille a partir de 14 aout 2017

    • 1 septembre 2017 à 15 03 45 09459
      Permalink

      Bonjour, parfait, vous pouvez effectivement demander vos récapitulatifs même pour les semaines passées.

  • 1 septembre 2017 à 19 07 15 09159
    Permalink

    dans les relais il est impossible d avoir les recapitulatifs dans la semaine on vous repond que personne ne vient dans le centre le jeudi donc pas de recap le vendredi en prenant son travail et la semaine suivante toujours pas de recap pas eu le temps d imprimer ou oubli finalement que dal ou faire comme moi aller faire 60kms aller plus 60kms retour pour prendre les recaps de nous tous comment voulez vous ne pas se mettre en colere

    • 2 septembre 2017 à 9 09 30 09309
      Permalink

      Ce n’est pas normal et ce n’est pas conforme à l’accord d’entreprise. Dans quel relais êtes vous?

  • 1 septembre 2017 à 19 07 24 09249
    Permalink

    distributrice badge normalement mais par accident au lieu de pause indique termine le lendemain remet en marche la badgeuse et termine le secteur reellement le temps total bien qu inscrit en deux fois n est pas pris en compte alors qu il est facile de verifier que celle ci a fait le secteur en deux fois en verifiant le plan de marche inscrit bleu voiture et vert pied une fois encore c est du vol manifeste car le temps theorique la lese de pres de 4h

    • 2 septembre 2017 à 9 09 36 09369
      Permalink

      Bonjour,

      Effectivement cette erreur invalide le temps mesuré et il n’y aucun moyen technique actuellement pour recoller deux mesures.

      Il est impératif de mettre en pause.

    • 3 septembre 2017 à 11 11 14 09149
      Permalink

      Bonjour,

      qu’est-ce que le plan de marche svp

      • 3 septembre 2017 à 19 07 34 09349
        Permalink

        Bonjour,

        Je ne sais pas. Vous pouvez préciser ?

  • 2 septembre 2017 à 12 12 11 09119
    Permalink

    bonjour

    question. on nous a demandé nos mail pour nous envoyer les avenants avec la signature électronique

    pourquoi les récapitulatifs hebdomadaires ne sont pas envoyer par mail . ce qui faciliterez les roc et adjoints qui sont toujours débordés

    • 2 septembre 2017 à 15 03 15 09159
      Permalink

      Bonjour,

      C’est une bonne idée, nous allons le proposer.

  • 2 septembre 2017 à 16 04 48 09489
    Permalink

    bonjour je suis d accord avec madame Betty pour les envoyés par mail impossible de les avoir en mains propres dans mon centre trop de travail pour le chef 70 distributeurs manque de personnel sur place que faire attendre la paie pour réclamer merci

    • 2 septembre 2017 à 16 04 56 09569
      Permalink

      Bonjour,

      Ce serait évidemment mieux mais en attendant il est anormal et même suspect que vous ne puissiez les obtenir.

      Vous êtes sur quel centre ?

      • 3 septembre 2017 à 20 08 07 09079
        Permalink

        Bonjour,

        Bonne nouvelle. Aquitaine:notre Roc a reçu pour instruction de remettre désormais systématiquement les récapitulatifs.
        Qu’en est-il ailleurs?

        • 3 septembre 2017 à 20 08 11 09119
          Permalink

          Bonjour,

          Et bien, tant mieux pour l’Aquitaine.

          La situation est très différente selon les régions et même les centres, et souvent compliquée pour les relais.

          De nombreux distributeurs ont découverts l’existence de ce document, pourtant simple, et prévu dans l’accord d’entreprise, grâce à ce site et l’ont demandé sans succès à ce jour. C’est pourtant le seul moyen de ne pas découvrir le résultat de ses mesures de temps qu’au moment de la réception de la fiche de paye.

  • 4 septembre 2017 à 17 05 45 09459
    Permalink

    bonjour comment faire lors de la paie pour reclamer son du si on a pas les récapitulatifs je note le temps mis de mes tournees temps sur la badgeuse sectuer fini

    • 4 septembre 2017 à 17 05 58 09589
      Permalink

      Bonjour,

      Vous pouvez effectivement noter ce que la badgeuse affiche, mais vous ne saurez pas si la mesure est validée.

      Le mieux serait de vous faire envoyer les documents par mail par votre responsable.

      Je vais intervenir en ce sens.

  • 4 septembre 2017 à 18 06 39 09399
    Permalink

    Bonjour,

    Dure matinée !!!
    – Vent, pluie = parapluie
    – Poignées = 674 grs
    – Adressés

    Temps feuille route = 5h48
    Temps repère sur badgeuse = 7h42
    La distribution se fait environ en 9 h voire environ 10h si poignées de + de 500grs

    Début de distribution : 8h23. Arrêt pour pause 14h18 soit 5h55 distribution
    Restent 340 BAL pour demain matin (comme chaque semaine)
    Le temps ne sera pas maintenu… une fois de plus car impossible mais peut-être pas bloqué car je n’ai pas eu l’option : refusé ou accepté car plus de 500 grs (je suppose)

    La badgeuse fait une mise à jour en pleine distribution. Il faut relancer identifiant et mot de passe….tout ça sous la pluie !!!

    Peut-être que la MAJ pouvait être validée + tard ; mais comment savoir si c’est urgent ou pas ??

    Les MAJ ne devraient pas intervenir pendant les heures de distributions…

    Les adressés : la numérotation n’est pas très claire dans le village ou les n° des nouvelles, constructions s’entremêlent avec les n° des vieilles constructions. De plus pas mal de BAL « pas de pub » il faut donc chercher (pas de repère visuel) d’où une perte de temps…

    Tout ça pour bien toucher du doigt que ce n’est pas si facile que ça .Chaque détail coûte du temps !!! Tous les distributeurs ont les mêmes problèmes. Il faut le dire !!

    A suivre demain matin !!!!

    • 4 septembre 2017 à 18 06 46 09469
      Permalink

      Bonjour,

      L’image du métier de distributeur, facile à faire, est bien éloigné de la réalité.

      Vous n’avez pas eu le message concernant l’acceptation du temps théorique car la poignée fait plus de 500 grammes. Il n’y aura pas non plus de blocage de badgeuse en cas de dépassement de plus de 3 heures pour la même raison.

      Pour la mise à jour, c’est effectivement curieux, nous allons faire remonter ce problème. Il faudra vérifier que cela n’a pas provoqué d’anomalie de badgage en fin de semaine.

      Pour les adressés, les coordonnées sont fournies par les clients et l’entreprise n’a pas la maîtrise de ces fichiers. Il est prévu à terme d’expérimenter un moyen de signaler au distributeur qu’il arrive a coté d’une adresse concernée par un adressé mais nous n’avons pas d’informations précises sur l’avancée de ce projet.

      Bon courage.

      • 4 septembre 2017 à 19 07 39 09399
        Permalink

        Me revoilà pour compléter mes infos sur les adressés :

        Depuis 8 ans que je distribue le même village ; je le connais les yeux fermés …mais je suis incapable de situer certaines rues…
        Pour ne pas perdre de temps à chercher sur le terrain ; mon but n’est pas d’y passer trop de temps, ce n’est pas très intéressant et je n’ai pas de GPS alors chez moi avec MAPS ; je localise les adresses et classe mes adressés dans l’ordre… c’est encore beaucoup de boulot de préparation et tout le monde n’a pas internet…..
        Il faut faire remonter tout ça lors de vos réunions. Merci
        Merci pour le bon courage !!

        • 5 septembre 2017 à 8 08 30 09309
          Permalink

          Bonjour,

          C’est effectivement une difficulté, pour les adressés, les coordonnées sont fournies par les clients et l’entreprise n’a pas la maîtrise de ces fichiers. Il est prévu à terme d’expérimenter un moyen de signaler au distributeur qu’il arrive a coté d’une adresse concernée par un adressé mais nous n’avons pas d’informations précises sur l’avancée de ce projet. C’est une application possible de la badgeuse et il est également important que les plans papiers indiquent les rues de manière claire.

      • 4 septembre 2017 à 20 08 08 09089
        Permalink

        Bonjour,

        Je viens de prendre connaissance du dernier état utilisation badgeuse par les centres Aquitaine.
        87% des distributeurs badgent pour 65% de secteurs OK. Soit 51,50% de secteurs payés temps réel et donc 48,50% temps repère. Très instructif:globalement,tous secteurs confondus,Adrexo paiera 14% au-delà du temps repère.(Moyennes variables selon les centres).
        Or,ce qui nous intéresse,ce n’est pas le temps payé au-delà du temps repère,mais celui payé au-delà de l’ancien temps conventionnel (avant 14 août). Et quand on constate que le temps repère est environ 20% inférieur à l’ancien temps ,nous en déduisons que,grâce à la badgeuse,
        le salaire moyen de distribution baisse de 6%.

        • 5 septembre 2017 à 11 11 57 09579
          Permalink

          Bonjour,

          Les chiffres que vous citez en début de votre message ne concerne que la semaine 34 pour une région uniquement et ne sauraient avoir valeur d’exemple sur l’ensemble du mois et encore moins, l’ensemble de la France.

          En effet, les taux de badgage bien réalisés ne cessent d’augmenter et il convient de rappeler que le temps théorique (ou repère) n’a aucune valeur légale et ne sert que de référence.

          D’une part, je crois que les distributeurs sont assez intelligents pour réaliser des badgages corrects et nous les informons suffisamment sur ce site pour qu’ils puissent y arriver, et être payés au temps réel.

          D’autre part, les temps théoriques commencent à évoluer par des certifications et vont donc être modifiés.

          Dans ces conditions, même en cas d’anomalie, l’écart sera très réduit. Il est d’ailleurs de la responsabilité des distributeurs et de leurs représentants de les amener à faire certifier le temps de distribution en le demandant lorsque l’écart est trop important.

          Vous citez ensuite en fin de message des chiffres qui comparent des données différentes, un peu comme si vous additionnez des pommes et des bananes… En effet, un pourcentage du temps conventionnel ne peut pas se soustraire à un pourcentage d’un temps repère, surtout que ces temps ne sont comparable qu’avec des poignées de même poids, et le même nombre de boites à lettres.

          Chaque distributeur peut observer son temps payé sur le récapitulatif hebdomadaire que l’entreprise doit lui remettre. Il peut donc analyser sa situation en toute connaissance de cause.

          Le problème du temps théorique parfois en dessous du temps conventionnel pose un problème juridique majeur et nous nous sommes déjà exprimé sur ce point sur ce site. La CAT a d’ailleurs officiellement demandé des explications à la direction.

          En qualité d’organisation syndicale, nous ne pouvons qu’accompagner actuellement les distributeurs dans ce changement profond du modèle de rémunération. Nous tirerons les conclusions au regard des chiffres après analyse complète et non parcellaire. Il est inutile d’entretenir la peur, et nous préférons fournir les informations nécessaires pour garantir aux distributeurs un salaire juste.

          • 6 septembre 2017 à 14 02 13 09139
            Permalink

            Bonjour Philippe,

            Je tiens à apporter quelques précisions à mon intervention du 4 sept,mal interprétée me
            semble-t-il.
            OUI,avec 50% de secteurs payés temps théorique,le lancement de l’opération se
            révèle un échec . Echec des distributeurs n’ayant pas satisfait aux obligations.Echec de la
            direction pour sa précipitation et son manque de communication.Avec toutefois des
            conséquences bien plus négatives pour les premiers.
            OUI,nous devons réagir.Oh!Non point par le glaive et l’épée,mais dans une réflexion posée,
            face à deux problèmes majeurs:
            – Le temps théorique à revoir.C’est une affaire entre OS et Direction,et je sais que vous y
            travaillez tous ensemble.
            – A notre niveau,la formation des distributeurs ,survolée faute de temps pour cause de
            mesures de dernière minute,et,vu les questions posées sur ce site,ils sont demandeurs.
            Et je salue l’initiative de notre DR de demander la remise systématique des récapitulatifs.
            Elle permettra au manager ,face au salarié,de comprendre ses difficultés et y remédier.
            Si les deux jouent le jeu,nous devrions atteindre 80% de satisfaction pour fin d’année.
            Il restera encore 20% à répartir entre impondérables,étourderies et divers.
            Quant aux éternels réfractaires,à moins d’être totalement bornés,ils se rendront vite à
            l’évidence du bon choix à faire.
            Ultime remarque: pommes et bananes font bon ménage dans la salade de fruits.

            Cordialement.

          • 6 septembre 2017 à 19 07 13 09139
            Permalink

            Bonjour,

            Je ne ne crois que le chiffre de 50 % soit fiable, il ne concerne qu’une semaine et qu’un nombre limité de distributeurs. A l’échelle de la France, le taux est supérieur de 20 %.

            Cela dit, je partage votre avis sur le manque d’informations apportées aux managers et aux distributeurs. C’est un vrai échec sur ce point.

            Toutefois, les distributeurs utilisent l’appareil depuis neuf mois et il n’est pas normal que certaines difficultés ne soient évoquées qu’aujourd’hui car elles existaient avant.

            Il y a, la encore, un problème de management car le distributeur qui réalise par exemple une distribution hors périmètre le faisait sans doute avant le 14 août et il n’est pas normal qu’il n’est pas été guidé pour effectuer un badgage correct.

            En ce qui concerne le temps théorique, les organisations syndicales sont effectivement concernées et prendront des décisions prochainement pour défendre les intérêts des salariés.

            Il est évident que les distributeurs qui réalisent un bon badgage vont voir leur temps payé au temps réel de distribution et que le temps théorique ne les concernent pas mais il est aussi important de garantir une rémunération juste sur le salarié réalise une distribution de qualité mais qu’il rencontre une difficulté avec l’appareil.

            Ensuite, pour les réfractaires, ils peuvent accepter le temps théorique…mais se rendront vite compte qu’il ne perçoivent pas le fruit (ni pommes, ni bananes!) de leur travail et viendront à l’évidence rejoindre la majorité des distributeurs qui voient sur les récapitulatifs hebdomadaires, le temps réel retenu.

  • 5 septembre 2017 à 16 04 18 09189
    Permalink

    bonjour c est bon j aurais mes récapitulatifs jeudi

    • 5 septembre 2017 à 17 05 21 09219
      Permalink

      Tres bien, heureux d’avoir pu vous aider!

  • 5 septembre 2017 à 18 06 51 09519
    Permalink

    EST IL EXACT QUE POUR LES SOUS SECTEURS CEUX OU LES TEMPS REPERE NE VOULAIENT RIEN DIRE ON CESSE LES 200% QUI ARRETAIENT LA DISTRIBUTION?
    CE QUI M EST ARRIVE DEPUIS LE 14 TOUTES LES SEMAINES DIXIT MON ROC

    • 7 septembre 2017 à 7 07 29 09299
      Permalink

      Bonjour,

      Oui, à compter d’aujourd’hui.

  • 6 septembre 2017 à 13 01 51 09519
    Permalink

    Bonjour…
    Après 2 semaines de suivit badgeuse, il reste encore quelques point noir, et pas des moindres !!!
    En effet :
    – Un secteur est invalide pour « distribution partielle », le distributeur m’assure qu’il a bien distribué l’ensemble de son secteur…
    Comment dois je agir vu que je n’ai pas de trace à lui opposer ???
    surtout si un contrôle sur le secteur est bon a 100%.
    – Un secteur est invalide pour « immobilité »…
    Peut être ais je mal lu mais n’était il pas écris que le temps d’immobilité étais simplement déduit du temps badgé ???
    – un secteur est invalide pour « pas de badgeage sur le secteur », alors que mon distributeur m’affirme (et j’ai toutes les raisons de le croire), qu’il a bel et bien badgé sur le secteur…
    En fait, nous n’avons aucuns élément pour confirmer ou infirmer la véracité des affirmations que le retour badgeuse nous donnes.
    Sans compter le fait que moult secteurs qui étaient en vert avant le 14 aout, se retrouvent en rouge aujourd’hui à cause du changement de référentiel de base, changement dont ont nous dis qu’il n’a aucune importance…. Donc si il n’a aucune importance, pourquoi l’avoir fait ???
    D’autre part avec les nouvelles réunions hebdomadaire Time badgeuses. il y a de gros soucis qui se préparent, car la tendance est de demander au Roc et à leur adjoints de tacher de faire rapprocher au plus prêt le temps badgé du temps repère.
    Les distributeurs qui pour certains sont déjà plutôt tendus; Ont du mal à, tout d’abord, accepter cette pirouette de la direction. D’autant plus qu’aucune explication ne leur à été donnée, et nous ne pouvons en tout état de cause pas leur en donner puisque nous n’en avons pas nous même.
    D’autre part il acceptent aussi très mal notamment pour les distributeurs référent, la remise en cause de leur paroles. puisqu’ils considèrent que si ils sont distributeurs référent c’est certainement car ils sont dans les critères pour cela..

    Quelques éclaircissements sur ses petites questions seraient les bienvenues… autant pour moi que pour l’ensemble des distributeurs.

    • 6 septembre 2017 à 19 07 20 09209
      Permalink

      Bonjour,

      Je ne peux pas entrer dans le détail de ce distributeur car je n’ai pas son nom mais il m’apparait important de redonner quelques pistes de solutions pour ces cas :

      – Immobilité retranchée : oui sauf si il dépasse 15 % du temps, et la, la mesure est invalidée. C’est probablement la cause.

      – Distribution partielle : il faut demander au manager de voit la trace GPS, il aura de suite la réponse. Ce peut être le fait d’oublier la badgeuse dans la voiture pendant qu’il va distribuer à pied, dans ce cas, on cumule l’immobilité et en l’absence de trace dans certaines rues, la distribution est détectée comme partielle.

      – Pas de badgage secteur : c’est sans doute parce qu’il a accepté le temps théorique, dans ce cas, le badgage est ignoré sauf pour les traces GPS.

      En ce qui concerne le référentiel et les plans, il n’ont pas changé depuis le 14 août, il faut, à mon avis, chercher la cause de la dégradation de la qualité, dans un autre domaine.

      Tous les distributeurs ont intérêt à faire certifier leurs secteurs par le référent, ils auront ensuite un temps théorique fiable, de plus, le distributeur référent peut être un distributeur ancien dans la fonction qui est connu, par ses collègues, pour ses qualités. On ne peut pas critiquer le temps théorique et en même temps refuser qu’il soit contrôlé et certifié.

  • 6 septembre 2017 à 20 08 50 09509
    Permalink

    Bonjour
    Pour les secteurs vérifiés suite à une permutation , l’anomalie  » temps badgé vs. Temps vérifié trop important  » dès que le distributeur dépasse de 5% le temps vérifié. Ces distributeurs ayant un temps vérifié ne peuvent plus être rémunérés au temps badgé, hormis s’il est inférieur ou égal au temps vérifie , avez vous des informations la dessus ?

    • 7 septembre 2017 à 7 07 27 09279
      Permalink

      Bonjour,

      Cette règle est fixée par l’article 4.3 de l’accord du 4 juillet que vous pouvez trouver en intégralité dans la rubrique « documents utiles » de ce site.

      En cas de dépassement su temps repère certifié, la procédure est gérée par le manager dans des conditions prévues :

      a) Le temps mesuré est supérieur au temps de distribution théorique :
      Lorsque le temps mesuré est supérieur au temps de distribution théorique de plus de 5%, le responsable hiérarchique peut effectuer un contrôle.
      A !’issue de ce contrôle, peut solliciter des explications écrites auprès du distributeur.
      Si l’écart est ponctuel, vérifiable et justifié notamment par des conditions climatiques exceptionnelles, le temps mesuré constitue la durée du travail effective et est pris en compte dans le compteur de modulation.
      Si l’écart est susceptible d’être dû notamment à un non-respect des consignes de distribution, des règles de distribution et/ou du plan fourni par secteur, un entretien a lieu entre le distributeur et le responsable hiérarchique afin d’entendre ses explications complémentaires. Le salarié pourra, s’il le souhaite, se faire assister d’un délégué du personnel de son établissement ou par un délégué syndical. Si les écarts ne sont pas valablement justifiés, le temps de distribution théorique constitue la durée du travail effective et est pris en compte dans le compteur de modulation. Un accompagnement du distributeur pourra être envisagé afin de lui rappeler les consignes de distribution et de lui apporter toutes les explications complémentaires nécessaires. En cas de réitération, la société pourra mettre en œuvre les mesures légales nécessaires à la protection de ses intérêts.
      Si L’écart résulte d’une anomalie récurrente sur calcul de temps de distribution théorique, celui-ci est rectifié. La modification du temps de distribution théorique prendra effet au 1er jour de la période de paie suivante. Pour ia prestation concernée, le temps mesuré constitue alors la durée du travail effective et est pris en compte dans le compteur de modulation.

      • 7 septembre 2017 à 12 12 43 09439
        Permalink

        Bonjour,

        Problème: motif pli non distribué=NPAI,refus,problème d’accès,adresse introuvable.
        Où donc caser les non distribués car hors limites plan ? Ils habitent bien à l’adresse indiquée,
        accessible,et acceptent le pli.

        • 7 septembre 2017 à 18 06 23 09239
          Permalink

          Bonjour,

          Sauf sur deux agences en France (Poitiers et Rodez), les distributeurs n’ont pas à traiter les retours de plis adressés avec la badgeuse.

          Ils sont traités par un responsable, à l’agence.

Commentaires fermés.

Support