Cadres, instances sociales, avez-vous une conscience ?

Honte aux dirigeants d’Adrexo de tous niveaux et de tous poils qui alors que l’entreprise va connaître une évolution radicale dans les mois qui viennent, à travers l’entrée en bourse de Colis privé et la sous-traitance postale sont dans une cour de récréation en train de jouer aux chaises musicales dans le cadre des élections en cours pour la constitution d’un nouveau CSE.

Honte a ces mêmes dirigeant qui n’ont que faire de l’avenir de l’ordre de 16 000 personnes qui vont être impliquées dans cette nouvelle organisation, en proposant à 6000 d’entre eux une porte de sortie qui ne préserve pas leurs intérêts, mais aussi ne respecte pas le travail qu’ils ont fait consciencieusement, en dépit de tout, depuis des années.

Ces dirigeants ont-ils une conscience ?

Nous avons de leur part sans cesse les discours de respect, d’écoute et en fait ils ne sont préoccupés que par de petits enjeux personnels sans se préoccuper de l’essentiel, c’est-à-dire des femmes et des hommes qui font Adrexo.

POURQUOI LES SYNDICATS SONT A L’ECART ?

Un tel changement d’organisation ne peut se faire à l’écart des syndicats.

Quelle que soit les orientations stratégiques le rôle des syndicats est d’accompagner l’entreprise et les hommes qui la compose dans ces changements.

Cette réorganisation était l’occasion d’instituer un dialogue social, intelligent, constructif qui permettent à Adrexo d’aborder le virage important qui est entrain de se mettre en œuvre.

Au contraire, des élections rapides, très rapides, afin qu’un CSE aux ordres, puissent entériner des décisions déjà prises, sans avoir le temps de l’examen et de la réflexion des documents qui inévitablement devront être soumis.

Au contraire pression, calcul et chantage sont à l’œuvre pour obéir aux ordres des actionnaires dont le dernier souci est bien les salariés.

Aucun autre syndicat que la CAT ne se préoccupe sérieusement de ces dossiers, il est beaucoup plus intéressant pour les autres syndicats de préparer toutes les entourloupes, mensonges et manipulations pour grapiller les quelques voix qui permettront de vivre à l’abri du CSE et des généreux dédommagement qu’il procure pendant 4 ans.

Ces mêmes avantages sont qualifiés « d’anormaux » dès que les élections sont finies par cette même direction qui a contribuée à les positionner aux seins du CSE.

Des personnes qui ne sont préoccupées que par leurs intérêts personnels, et qui en conséquence sont manipulables au service des calculs financiers des actionnaires.

Les cadres qui mettent en œuvre aujourd’hui sont moralement responsables de leur comportement (devant leur conscience  ????), mais aussi de l’avenir d’une entreprise qui se compose de 16000 personnes

Adrexo il faut que tous nous l’ayons en tête, c’est 16 000 personnes, des Managers qui n’ont pas forcément conscience qu’eux aussi sont en danger, et tous les autres qui constituent la valetaille corvéable à merci, mais n’est-ce pas ainsi que tourne le monde depuis toujours ?

Les puissants, les gueux et les traitres à leur cause…..

Pourquoi la CAT est l’ennemi de tous, actionnaires, cadres dirigeants, syndicats, parce que :

  • Nous sommes intransigeants sur l’essentiel et que nous défendons les femmes et les hommes avant tout.
  • Nous avons les compétences et la capacité à discuter et a faire face à la direction dans toutes ses manœuvres.

Ce genre de conflit est difficile a gérer au sein d’une entreprise, chacun étant focalisé sur ses intérêts et bloqué dans une posture qui ne permet pas l’intelligence et l’ouverture d’esprit dans l’intérêt du plus grand nombre.

Comment faire ?

Au-delà de dire et d’exprimer nos convictions avec la plus grande force, il y a un autre moyen c’est celui du regard extérieur.

Entrée en bourse cela veut dire la participation du public quel que soit statut (assureurs, banques, fonds de placements,….) mais aussi les économies de tout un chacun.

Cela oblige celui qui souhaite entrer en bourse a une transparence absolue des comptes, mais aussi transparence sur son organisation.

Comment Colis Privé va pouvoir s’abstenir de communiquer :

  • Sur la réorganisation complète de sa société-mère qui a ce jour détient 70% de son capital ?
  • Cette même société-mère étant la sous-traitante principale de sa filiale ?
  • Est-ce que cette réorganisation ne peut avoir d’influence sur la bonne santé de Colis-privé ?

Si nous n’obtenons pas rapidement des réponses à nos questions, nous ne manquerons pas d’alerter la presse, seul moyen pour nous de tirer la sonnette d’alarme auprès de tous les participants a ce projet d’entrée en bourse de Colis Privé.

Il ne faut pas voir dans ces propos une volonté de nuire, car c’est immédiatement la posture qui sera prise par les actionnaires, mais c’est de préserver comme se peut, sinon de respecter, 16 000 personnes

Nous souhaitons dialoguer, pour construire.

Ce dialogue permettra aussi à tous d’être conscient des enjeux et de son propre avenir, pour sa famille.

Comme vous pouvez-le constater notre combat est pour tous les collèges, les employés, les agents de maitrise et les cadres d’Adrexo.

Est-ce que les cadres du groupe HOOPS sont concernés par ce combat ?

LES ELECTIONS QUI VIENNENT SONT VITALES

JAMAIS CHEZ ADREXO UN VOTE A EU UNE SI GRANDE IMPORTANCE

VOUS ETES RESPONSABLE DE VOTRE VOTE

NE VOUS PLAIGNEZ PAS SI VOUS CONFIEZ VOTRE AVENIR A DES PERSONNES QUI NE PENSENT QU’A EUX MEMES

LA C.A.T. EST LE SEUL SYNDICAT EN CAPACITE DE DEFENDRE VOS INTERETS

Print Friendly, PDF & Email

17 Commentaires

    • Bonjour, non, si c’est pour cause de maladie, il ne faut pas démissionner mais plutôt faire appelle au médecin du travail.

  1. Bonjour ,reprendre votre article UN MANAGEMENT MODERNE ET FRAGILE du10/05/2018 RIEN A CHANGER bien au contraire ! INCROYABLE que de tels incapables puissent se maintenir a la tete d un groupe comme HOOPS ! Ou est le SMILBLIK ? POURQUOI les differentes administrations n agissent -elles pas? Bon courage Jean BELLAMY

  2. Bonsoir, c’est à partir de qu’elle mois qu’ils nous sautent nos jours de congés de l’année dernière ? Merci.

  3. Ah carrément, donc nous sommes en droit de faire appel à qui de droit quand nos droits sont bafoués par l’une des entreprises la plus crapuleux du pays ?

    Ils méritent bien que nous envoyons quelques photos des camions bien charger de pub non distribué, que le lundi pourtant début de la distribution avoir des bacs pleines de pub déjà prévu pour la Belgique pour être recyclé alors qu’ils doivent être distribué ( faute de manque de distributeur ) ? Pas sur que les directeurs des centres commerciaux l’acceptent tous vu le prix de l’imprimerie publicitaire….

  4. après 1 mois de chomage partiel pour cause de Covid,puis 2 mois d’accident du travail,mes finances n’étaient pas au beau fixe,à ma reprise de travail,j’ai proposé au responsable que je ferais l’impasse sur mes congés à la condition qu’ils me soient payés,ça a été très long mais j’ai finalement eu mes congés payés en intégralité,je n’ai pas laissé tomber,ne cédez pas au chantage!j’avais bien laisser entendre que sinon je posais mes congés et au bout du compte ils me seraient payés de toute manière,bref il m’a semblé correct de travailler en remplacement de certains collègues qui eux m’avaient remplacés lors de mon arret du travail,sans pour cela perdre des droits acquis depuis longtemps par d’autres!

    • Bonsoir, vous avez bien fait de rien lâcher et cela fait plaisir de voir des gens ne pas se laisser faire, pour ma part je ne ferait aucun cadeau et je compte obtenir mes congés.

  5. Bonjour je suis en congé pour 2 semaines car sur mon bulletin de salaire il est précisé qu’il me reste encore 15 jours.,vont ils être payés ? Car j’ai lu sur le site que la date limite était le. 30/11
    Bonne journée

    • les congés payés sont un droit acquis par une ancienne génération qui a combattue pour les obtenir avec succès,Faisons valoir nos droits sans peur et sans reproche!

      • Oui, mais nos anciens se sont aussi battus que pour que ces congés correspondent à de vraies vacances et du repos et qu’il soit interdit de les payer, en plus du travail.

        L’absence pour congés doit correspondre à une rémunération de la période comme si elle avait été travaillée, ce qui permet au salarié de se reposer et de préserver sa santé.

        C’est un principe de sécurité au travail qui impose du repos et pas une double rémunération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*