Niort, départ aux chandelles

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Niort, petite ville paisible, comptant 57 707 âmes et Préfecture des deux sèvres, en poitou.

Le centre Adrexo a vécu hier une “drôle” d’aventure…

En effet, le responsable s’y attendait un peu puisqu’il avait reçu des alertes mi-novembre, mais il a quand même été un peu surpris en arrivant de découvrir qu’il ne disposait plus d’électricité.

Plus d’informatique, plus de téléphone, plus de chauffage…

Le centre est situé en face du terrain ou l’équipe de football locale des chamois niortais exerce en ligue 2 et se préparait à recevoir en soirée l’équipe d’Amiens pour un match qui s’annonçait difficile.

Renseignements pris, la préparation du match n’était nullement en cause, et le motif fut vite identifié du coté comptable puisque même si une partie des factures en retard (2) avait été réglée depuis la mise en demeure, un peu plus de 2000 euros restaient impayés sur une troisième facture.

Le fournisseur d’énergie, sans doute lassé d’attendre, a donc coupé l’électricité.

Par bonheur, les feuilles de route étaient prêtes et les collègues ont pu percevoir le stock de publicités mais ceux qui avaient besoin d’un chargement de badges VIGIK repasseront lundi !

Car, heureusement, en soirée, l’électricité est revenu, permettant ainsi d’espérer ne pas broyer du noir toute la semaine prochaine….

Et finalement, Amiens a battu Niort 2-0… quand ça veut pas, ça veut pas…

Print Friendly, PDF & Email

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*