Courrier : du matériel annoncé.

Enfin…

Des sacoches spécialement étudiées pour la distribution des courriers vont arriver fin novembre dans les agences à destination des distributeurs concernés par l’activité courrier.

Ces équipements sont réclamés depuis très longtemps par les distributeurs et seront sans doute  une aide précieuse pour transporter facilement les plis.

Avec les coupures de secteurs qui sont déjà effectives, le nombre de plis par sous secteur est déjà limité et permet un transport d’un nombre plus restreint de courriers afin de faciliter le travail et l’utilisation du numéro chrono unique.

L’activité semble enfin se structurer et surtout intégrer l’humain et la recherche de qualité par l’amélioration des conditions de travail des salariés.

A noter qu’il était également prévu des bacs pour les chariots mais que ceux-ci n’ont finalement pas été validés par les utilisateurs qui ont pu les tester.

Ils compliquaient le travail des distributeurs et pouvaient même devenir dangereux dans certaines conditions, une erreur heureusement évitée par une prise en comptes des remontée du terrain.


15 pensées sur “Courrier : du matériel annoncé.

  • 2 novembre 2018 à 18 06 12 111211
    Permalink

    bonjour ont ne se sers pas du n) chrono car quand sa sonne sa vous donne tous le courrier du secteur et non le n° donc une grosse perte de temps a chercher on classe par rue et n° comme avant plus rapide

    Répondre
    • 2 novembre 2018 à 20 08 59 115911
      Permalink

      C’est sûrement possible actuellement mais tout à fait inconcevable avec 409 courriers et du temps non rémunéré, il faudra donc que le bio de proximité soit affiné rapidement.

      Répondre
  • 2 novembre 2018 à 19 07 27 112711
    Permalink

    Bonjour, enfin du matériel mais peut on y croire…,
    Dans notre dépôt nous n’avons toujours pas le récapitulatif de la semaine écoulée car pas d’imprimante efficace et tant d’autres problèmes……
    Les responsables sont souvent incompétent pour répondre aux attentes ou questions des salariés
    Site de Pontivy

    Répondre
    • 2 novembre 2018 à 21 09 01 110111
      Permalink

      Bonjour,

      Oui… doit on y croire… il faut attendre et voir !

      Vous avez la possibilité de réclamer par mail le récapitulatif afin de le recevoir en réponse. Si ce n’est pas le cas, revenez vers nous.

      Répondre
  • 2 novembre 2018 à 22 10 12 111211
    Permalink

    Merci, merci, ça bouge enfin ! Les nouvelles sacoches arrivent, et les améliorations sont dues au fait que la direction a pris enfin ( ! ) compte des retours compétents ( ! ) de ceux et celles qui se servent du matériel et pas de ceux et celles qui les construisent selon leurs têtes ou études sans se soucier des besoins réels.

    C’est presque un cadeau de NOEL !

    Répondre
  • 3 novembre 2018 à 15 03 45 114511
    Permalink

    1 = prévu fin novembre … mais de quelle année ???
    2 = vu le nbre de plis en ce moment , en gros 5/10 adressés pour secteurs centre ville lille de 500/600 boites , je vois pas interet … faudrait déjà investir dans des commerciaux de choc …

    Répondre
    • 3 novembre 2018 à 17 05 47 114711
      Permalink

      Bonjour,

      Vous avez raison, on finit par ne plus y croire et pourtant, l’annonce concerne bien 2018… Le nombre de plis est en fort accroissement sur cette fin d’année et le sera d’avantage encore l’année prochaine.

      L’intérêt d’une sacoche est de pouvoir les isoler du chariot et de pouvoir les porter sans contrainte.

      Nous pensons que le développement passe d’abord par la qualité pour prouver notre capacité à bien distribuer, et qu’il est nécessaire d’avoir les bons outils avant de travailler. C’est l’inverse qui était fait jusqu’à présent !

      Ce marché nécessite que l’entreprise prouve sa capacité, les décideurs sont peu nombreux dans ce domaine et se connaissent tous.

      Répondre
  • 4 novembre 2018 à 18 06 28 112811
    Permalink

    le gros probleme des adressés vient pas des distributeurs qui savent pas mettre une lettre dans la bonne boite …
    pour le moment très peu de courrier a distribuer et dèja la logistique est completement depassée … une semaine sur 2 quasiment y a un bug … palette qui arrive en retard, enveloppe mise dans casier d un autre secteur , adresse correspondant a une rue d un autre secteur …
    dans l interview de Mr Pons dans un de vos articles , il se félicite d avoir embauché des champions du monde de la logistique , le seul probleme c est que depuis ils doivent etre en rtt depuis ;o)

    Répondre
    • 4 novembre 2018 à 20 08 02 110211
      Permalink

      Bonjour,

      Question logistique, vous avez du voir une amélioration des délais de livraisons depuis quelques semaines, car les flux de courriers sont désormais transportés en 24 heures vers des centres principaux et l’amélioration est très nette.

      Après, pour le tri, des meubles sont arrivés dans les principaux centres, ce qui doit aussi permettre un meilleur travail.

      Reste toujours le côté humain, il faut que chacun veille aussi que les choses se passent bien et les agences souffrent énormément, comme les distributeurs, d’un manque de considération et de reconnaissance.

      Le courrier est pourtant une des activités clé pour l’avenir d’Adrexo. La direction devrait soigner son réseau au lieu de le tendre.

      Répondre
      • 6 novembre 2018 à 15 03 12 111211
        Permalink

        pour info , cette semaine sur chaque secteur distribué (6) avec 4 clients diffénrents il m en manque 2 soit environ 60% des adressés … !!!
        les commerciaux de la poste pro on pas trop de soucis a se faire …

        Répondre
        • 6 novembre 2018 à 16 04 37 113711
          Permalink

          Bonjour,

          Savez vous pourquoi ces plis manquent et pourquoi ils figurent quand même sur la feuille de route ?

          Répondre
          • 8 novembre 2018 à 12 12 02 110211
            Permalink

            correction , sur 5 clients il en manquait 3 !!!
            en général , comme la situation se produit tres souvent , la réponse donnée est : les palettes sont arrivées trop tard …
            le problème c est surtout le manque de moyens, le manque de personnel et le bordel ambiant perpétuel dans organisation du dépot … en plus ; les pauvres gars qui acceptent de bosser dans ces conditions ( ils ont surement pas d autres choix) sont pas tous des prix nobels …

          • 8 novembre 2018 à 15 03 33 113311
            Permalink

            Cela n’empêche pas de les enlever de la feuille de route si ils ne sont pas arrivés.

            Effectivement, la gestion laisse à désirer…

            Il y a des agences mieux gérées que d’autres, souvent la qualité du personnel fait plus que la quantité.

            Pour les permanents ou les personnels techniques, c’est comme pour les distributeurs, il y a des bons et des moins bons… Comme partout !

  • 6 novembre 2018 à 17 05 21 112111
    Permalink

    Après deux journées de pluie, j’ai dû constater tout ce que les autres ont dit déjà, mais en plus, que l’on aurait besoin d’enveloppes plastifiées en format A4 au moins qui protègent – pas nous, car les distributeurs – livreurs sont moins importants que la « marchandise » à livrer…, donc les enveloppes !
    Comme j’ai envié les « collègues – concurrents de la poste » ( habits réels contre la pluie, leurs chariots à quatre roues – pas très beaux -, mais bien « empaquetés » protégeant contre toutes les intempéries, tandis que moi, j’ai presque une mauvaise conscience quand je distribue les pubs avec les adressés dans la pluie. De toute façon, il y avait au moins 5 adressés qui s’étaient ouvertes avec la pluie – impossible d’oser les mettre dans la bal. Dans ce cas – je suppose pas de paye pour le distributeur et assurance intempérie pour récupérer la paye de la part du client. Ah oui, ce que je pense parfois:
    Tout ce qui arrive, l’entreprise n’est jamais perdante, pour les salariés sur le terrain c’est peut déjà un peu moins plaisant !
    Qu’est – ce qu’il y avait déjà comme réponse à la question de l’équipement ?
    Dans 5 ans – il y aura une commission, après des cabinets d’études, puis … ? – On sera servis dès qu’ n’y aura plus de pub en papier ?!

    Répondre
    • 6 novembre 2018 à 17 05 31 113111
      Permalink

      Bonjour,

      La pluie est le pire ennemie du distributeur… C’est effectivement compliqué et sur le point de la protection des courriers, les sacoches devraient nous permettre de le faire.

      Reste l’humain, et vous le savez, c’est notre principal inquiétude. L’entreprise n’a jamais été très favorable a fournir des tenues, mais depuis quelques années, c’est le niveau zéro…

      Ce qui est sur, c’est que cette année, les budgets n’intégraient pas d’équipements. Chaque année, c’est une demande de la C.A.T. lors des négociations annuelles.

      Ne vous en faite pas pour le papier, il est encore en progression cette année !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Support