Un nouveau concept maison : le contrat à signature contrainte.

Une vingtaine de cadres ou agents de maîtrise ont reçu début mai une lettre intitulée « mise en demeure » annonçant un prochain entretien avec un responsable hiérarchique afin de savoir pourquoi ces « rebelles » n’ont pas signés leurs avenants annuels fixant un nouveau plan de primes.

En effet, comme chaque année, la direction propose une modification de la rémunération en particulier sur la part variable.

Comme pour tout contrat, chacun est libre de l’accepter ou de rester aux conditions antérieures mais ce n’est pas l’avis de la direction qui estime que ces « sauvageons » ne sont pas en phase avec les priorités de l’entreprise.

Si la priorité de l’entreprise est de réduire les rémunérations, il paraît légitime que les salariés ne soient pas totalement en phase…

D’autant que certains n’ont pas signé d’avenant depuis plusieurs années.

Mais il est donné un mois pour s’exécuter faute de quoi… rien… enfin rien n’est indiqué ! La mise en demeure ne précise pas à quoi s’expose le contrevenant et pour cause, il ne risque rien.

En fait, ce nouveau concept consiste à proposer un contrat sous contrainte de le signer sinon, ça pourrait barder !

Nous invitons les salariés concernés à se rapprocher de la C.A.T. afin de se joindre à l’action judiciaire à naître même s’ils ont cédés à ces pressions sous l’effet de ce courrier.

A noter tout de même que ce courrier a largement contribué à générer une situation dramatique de syndrome d’épuisement professionnel d’un cadre auquel il ne fallait plus que ça pour ne pas pouvoir encaisser d’avantage de souffrance alors qu’il est, de l’avis de tous, extrêmement professionnel et performant.

Belle performance dans un réseau déjà très affaibli par le manque de managers !

CAT-ADREXO

Admin

7 pensées sur “Un nouveau concept maison : le contrat à signature contrainte.

  • 1 juin 2018 à 10 10 58 06586
    Permalink

    Le chantage palme d’or pour Adrexo
    Je suis distributeur rattaché au centre de ROUEN 1 ancienneté 01.10.2012
    ntageen Aout 2017 j’ai refusé de signer le nouvel avenant pendant 2 semaines pas de feuille de route donc j’ai du signer.
    Ce lundi 28 Mai problème avec la Badgeuse qui en cours de distribution indique ( connexion impossible ) j’appelle ma responsable de centre duré de l’appel environ 17 mns qui a fallut a la badgeuse pour redemarer elle ma dit quelle ne pouvais pas passez autant de temps avec chaque distributeur et que si je n’était pas contant je pouvais lui envoyer une lettre de démission.

    Voila de dialogue et chantage d’Adrexo

    Répondre
  • 1 juin 2018 à 18 06 40 06406
    Permalink

    Bonsoir…

    EN manque de manager, en voilà une bien belle tien !!!
    Surtout orsque l’on sais que des Techis 1.2 son utilisés en mission adjoint Roc aprés avoir déja été en mission adjoint chef de centre pendant 6 mois.
    Et d’autre techdis sont en missions depuis déja 6 mois en tant qu’adjoint chef de centre !!!
    APrés cela on voudrais nous faire croire qu’Adexo recherche des managers, Que néni !!! Adrexo recherche des gens compétant et bosseurs qu’ils vont payer indéfiniment en mission en grattant bien entendu au passage sur le coup et sur les primes !!!

    Répondre
  • 1 juin 2018 à 22 10 26 06266
    Permalink

    Des cadres et agents de maîtrise qui ont certainement fait pression sur les distributeurs pour
    qu’ils signent les avenants badgeuse.
    Très drôle.

    Répondre
    • 1 juin 2018 à 22 10 35 06356
      Permalink

      Sans doute.., peut être…

      Mais aujourd’hui, peu se plaignent de la badgeuse, même si tout n’est pas parfait, c’est souvent mieux.

      Répondre
  • 5 juin 2018 à 10 10 25 06256
    Permalink

    A CHACUN SON TOUR PAS TJR LES MEMES

    Répondre
    • 5 juin 2018 à 10 10 37 06376
      Permalink

      Bonjour,

      Je ne crois pas que ce soit un concours, qu’ils soient permanents ou à temps partiel, qu’ils soient managers ou distributeurs, ils sont salariés et doivent être respectés et ce n’est pas parce qu’une catégorie souffre, que les autres doivent souffrir également.

      Nous préférons que chacun puisse être satisfait de sa relation de travail.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Support