C.C.L. et prime de panier : la direction retoque la proposition unanime.

Il y a 15 jours, nous avions proposé un projet d’accord d’entreprise visant à permettre le versement de la prime de panier aux C.C.L. dans l’activité Colis de Milee.

La direction bloque cette proposition pourtant acceptée par toutes les organisations syndicales.

Les négociations sont à l’arrêt dans l’entreprise.

Pour faire croire qu’elles existent, la direction a ouvert le chantier du versement d’une indemnité de repas en faveur des Coordinateurs Colis Local (C.C.L.).

Nous y avions consacré un article dernièrement.

En fait, il s’agit d’améliorer les conditions de la convention collective et l’entreprise pourrait parfaitement le faire sans accord d’entreprise, mais elle se doit de faire croire aux instances de contrôle qu’elle travaille avec les organisations syndicales en permanence.

S’agissant d’une amélioration, nous avions accepté de négocier et il s’agit de verser une indemnité qui peut s’appeler “indemnité de repas” et qui serait alors d’un montant de 9,90 euros ou “prime de panier” et qui serait alors d’un montant de 14,90 euros.

C’est vous dire si l’enjeu est important !

Nous avions proposé que les C.C.L. puissent bénéficier de la prime de panier puisque c’est possible et on nous répond que ce ne serait finalement pas autorisé… Mais que ce n’est pas sur, et qu’il faudrait peut-être rester sur l’indemnité…

Bref, vous l’aurez compris, ce discours vise juste à faire durer le plaisir pour n’aboutir à rien sur un sujet qui aurait pu être réglé en 2 séances mais dont il convient de se servir pour faire illusion.

Pendant ce temps-là, la découpe de l’entreprise se poursuit, les effectifs se réduisent toujours sans plan social et le réseau est en crise avec des demandes qui visent de plus en plus à se tirer une balle dans le pied.

Le réseau technique creuse sa tombe et se sait condamner par la bascule numérique à venir et prépare tranquillement la séparation des équipes techniques et commerciales à venir pour permettre d’affaiblir un peu plus la société et de s’apercevoir avec surprise… qu’elle ne peut subsister.

Commentaire(s) Facebook (autres commentaires plus bas)
Print Friendly, PDF & Email

En savoir plus sur Syndicat C.A.T. Milee (ADREXO)

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

2 Commentaires

    • Bonjour,
      Je ne comprends pas votre question.
      Colis privé n’appartient plus au groupe et l’activité colis est gérée sous la tutelle de Milee

Les commentaires sont fermés.