149euros demain ?

Le titre anti-inflationniste réduit la voilure.

L’impact commercial du célèbre magazine national anti-inflation est considérable dit-on…

Et « Charité bien ordonné commence par soi même. »

Quand on prétend faire réaliser des économies aux lecteurs, il faut montrer l’exemple.

Ainsi, désormais, les abonnés à l’offre mixte numérique ET papier, ne recevront plus que l’offre numérique.

Comme chacun peut le voir l’offre papier qui devait accueillir des promotions, des prospectus et devenir incontournable, végète dans une version minimaliste qui se contente de présenter un ersatz de journal sans aucune offre commerciale.

L’évolution annoncée pour septembre n’a pas été concrétisée.

L’offre numérique a évolué récemment avec un nouveau site qui offre quelques nouveautés même si nombre d’enseignes n’y figurent plus ou pas et que le contenu n’est pas non plus très novateur et surtout loin de ce qui était annoncé.

La version papier que nous distribuons ne sera donc plus livrée qu’aux abonnés qui l’ont exclusivement demandé en papier ce qui devrait permettre de substantielles économies d’impression et de distribution puisqu’on nous disait que le coût unitaire d’un magazine s’élevait aux alentours de 180 000 euros.

Exit donc la solution qui remplacerait le prospectus demain, les abonnés devront se contenter d’un mail.

La direction dissimule cette réalité par une intention très maligne : « tester de nouvelles solutions afin d’identifier l’efficacité et l’impact local et national de nos actions publicitaires pour nous permettre de déterminer le bon chiffrage de ces offres. ».

Il faut entendre par « offres », l’insertion d’espaces publicitaires.

Et pour mieux cerner les attentes de ces abonnés exclusifs au papier, il faut éliminer les autres, n’y voyez pas malice mais juste un besoin d’une finesse d’analyse bien entendu.

C’est sûrement aussi un moyen d’isoler un peu plus Milee qui sert de laboratoire pour la création d’activités et qui s’en trouve dépossédée dès que les plâtres sont secs et les structures payées.

La force de vente (Commerciaux et assistantes tech-co) qui avait largement été orientée vers le numérique depuis longtemps, et qui vient d’apprendre de sa hiérarchie qu’elle basculerait dans une nouvelle société en début d’année prochaine, va faire de Milee une société de service incluant uniquement la production de la distribution papier, l’isolant encore un peu plus du reste des activités.

Cette « évaporation » d’activités permet de financer, puis d’isoler, puis de valoriser une offre mais surtout, nous le constatons, d’affaiblir Milee y compris au niveau financier.

Rien de nouveau, ceci se pratique depuis longtemps même si certains semblent le découvrir.

Ne soyez donc pas surpris si vous n’avez plus demain le magazine papier à distribuer, c’est juste que l’abonné est aussi servi par mail et désormais uniquement par mail.

En échange, vous aurez la presse télévisuelle. ah, non, c’est reporté !

Commentaire(s) Facebook (autres commentaires plus bas)
Print Friendly, PDF & Email

En savoir plus sur Syndicat C.A.T. Milee (ADREXO)

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

39 Commentaires

  1. Bonjour la CAT,

    À votre avis, nos “dirigeants” envisageraient-ils de vendre MILEE au plus offrant ? Serait-ce une option pour eux ?

    Bonne journée !

    • Bonjour,
      Vous voudriez acheter une société qui perd autant d’argent ?
      Pas facile à vendre…

      • faut créer une coopérative de distributeurs et proposer de leur racheter 1 euro, c ‘est le prix qu ils avaient payé à l’époque … toutes facons , niveau stratégie et compétencespyb, ça peut pas être pire !!! au moins, pour se consoler, ils ont bien vécu sur la bête en passant grassement à la caisse tous les mois ;o)

  2. “La version papier que nous distribuons ne sera donc plus livrée qu’aux abonnés qui l’ont exclusivement demandé en papier”.
    Donc si c’est pour ceux qui l’ont REELEMENT demandé, pas grand monde en effet. Exit les doublons, les stop pub, les fausses adresses, les listings, etc…..

  3. C pas nouveau un flop comme toujours je reçois pas le 150 depuis juin et pas plus par mail c vrai rien n à mettre Dedans

      • Hé….!!! la C.A.T, Vous roulez pour qui ?
        Pour L’employeur, Ou les Salariés de l’entreprise ? Dans le domaine de la distribution de prospectus, le numérique va encore supprimer des emplois….. À méditer

  4. Et voilà c’est la fin de notre activité. Un site n’est pas porteur si il n’y a rien dedans. Un site pour regarder de la pub? Les enseignes ont ont déjà et il est plus pratique d’y aller car vous pouvez en même temps commander. Quant au contenu du magazine s’il est aussi pauvre que celui du journal…. La bonne idée du début transformée en fisco, est maintenant dévoyée vers l’inutilité car un abonnement pour ça. Mêlée voit sa fin arriver, et le reste suivra dans deux ans. Quel gâchis

  5. Après le courrier qui devait nous sauver en fin d’année dernière, encore un énième “plan B” qui tombe à l’eau.

    Il faut dire que le manque de communication sur la version papier n’a pas aidé, alors que si on explique aux gens que ça leur permettra de continuer à recevoir les pubs à terme, ça les intéresse.

    Mais le coût du papier a dû dissuader la direction d’investir réellement cette voie. La distribution toutes boîtes va s’arrêter vite à ce rythme…

  6. Bonjour. Comment ça se faire la transition? Les fausses adresses vont se retirer de la badgeuse automatiquement pour laisser que celle des vrais abonnés ?

  7. Bonjour de quels abonnés parlez vous la grosse majorité des 150e que nous distribuons sont issus des listing des différents courriers adressés donc arrêtez de parler d’abonnés

      • Rien ne dit que quoique ce soit ait été détourné, il existe des fichiers en vente, des accords commerciaux possibles, ect…

  8. Ne soyez donc pas surpris si vous n’avez plus demain le magazine papier à distribuer, c’est juste que l’abonné est aussi servi par mail et désormais uniquement par mail.

    Ce n’est pas ce qui est écrit ?

    • Cela ne concerne donc que les abonnés qui sont inscrits sur papier ET mail.
      Ceux qui ne sont abonnés qu’au papier devraient donc continuer à être distribués.

  9. Bonjour, faisant partie de la force de vente, comment se fasse-t-il que je ne sois pas encore au courant que nous allons basculer dans une nouvelle société en début d’année prochaine?

      • Merci de la réponse. Mais c’est quand même intolérable que nous apprenions l’information par vous avant même d’en être informé par nos n+1. C’est digne de l’omerta.
        Tout comme bientôt,le rabotage des taux de couverture en supprimant les rues des plans ou il n’y a pas beaucoup de boîtes aux lettres afin d’optimiser les coûts ou bien mettre l’accent que sur les courriers et la presse sur les secteurs à distribuer quitte à y sacrifier la pub et le 150 euros sur ces secteurs. Sommes nous devenus une entreprise d’escroc et de voleurs auprès des clients?

  10. Bonjour , êtes-vous au courant qu’on nous diminue nos secteurs de 10% . Déjà qu’il y a 1 mois on m’a ôté 4 heures par semaine sur mon contrat , et aujourd’hui on m’annonce qu’on me diminue mes 2 secteurs de 10% . Ça devient alarmant.

    • Bonjour, oui, pas forcément tous les secteurs et pas forcément de 10% mais ça peut être 6 sur un et 15 sur un autre.
      Il s’agit de rues un peu isolées ou d’impasses peu rentables.

        • Ce sont des rues avec très peu de boîtes et qui nécessitent beaucoup de temps (2 boîtes au bout d’une impasse par exemple).

          • Et après on nous diras qu’il y a des panelist dans la rue et qu’il faudra la faire

  11. Bonjour au niveau du Télé Z on nous annonce qu’il devra être distribuer avant le mardi soir , moi par exemple mes jours habituels de travail sont lundi mardi mercredi donc le mercredi est supprimé puisque que je vais pas aller juste distribuer les Télé Z le mardi et aller distribuer là pubs le mercredi ( j’ai plusieurs secteurs )

  12. Est-ce qu’on sait à partir de quand ce changement va s’appliquer ? J’ai eu le même listing que d’habitude cette semaine.

  13. Déjà que les gens qui s’occupent du listing fassent leur taf, comme il faut car marre de marqué refusé. Et sont toujours sur le listing. Toutes les semaines ont nous en rajoute et sont des gens anti pub.

  14. S’il y aura de moins de ces magazines à distribuer, perso je trouve que ça va pas nous manquer. Déjà peut-etre qu’on aura plus à valider sur la badgeuse des magazines que je mets pas puisque j’en ai parfois 2 ou 3 pour un couple ou une famille et puis j’ai pas l’impression qu’on est mieux payé avec ces magazines.

  15. Bonjour j’aurais 2 questions si je peux me permettre :
    1 ère question : les rues supprimées suite à la règle de 10% devront nous quand même aller y mettre les 150 euro et les
    Courrier ou pas ?
    2 eme question : la distribution du 150 euro en papier uniquement au personnes inscrit par papier c’est pour tout le temps ou juste quelques semaines mois .. merci beaucoup d’avance

    • Bonjour,
      1-Le courrier oui, 150 euros, non.
      2-jusqu’à la fin de l’année officiellement.

  16. Bonjour
    Le 150£ une belle escroquerie comme tout ce que nos deux
    dirigeants des gigolos pour le 150 j’ai demandé aux pseudo abonnés sur plus de 50 personnes recevant le magazine une seule personne m’as dit s’être inscrites d’autres m’on demandé de ne plus le donner d’autres sont carrément excédés car il n’y a absolument rien une honte

  17. Bonjour en ce qui concerne la réduction des secteurs de 10% ceci est temporaire ou permanent ?

1 Rétrolien / Ping

  1. 150€ mort né? | Stopouipub

Les commentaires sont fermés.