Une foret de projets : des désillusions mais des vœux sincères de vos représentants C.A.T.

Pour écouter le texte ou lieu de le lire, cliquez ci-dessous

Toute l’équipe de la C.A.T. ADREXO vous présente ses meilleurs vœux pour 2022.

Nous vivons ensemble une année difficile sur le plan de l’avenir de l’entreprise avec une succession de projets “exotiques” mais aussi sur le plan de l’organisation de nos vies en période de pandémie.

Avec le projet “phoenix”, puis à visé plus “écologique”, des projets nommés “conifère” et maintenant “cyprès”, nous apprenons que ces espèces, comme le chêne, ne sont pas dépourvues de fruits et enfantent toujours de nouvelles pousses.

“Phoenix” voulait faire renaitre l’oiseau de ses cendres, il a finalement difficilement entretenu les braises pour répandre l’incendie dans toute la forêt.

“Conifère”, “cyprès” lui ont succédé mais sont des essences qui brulent mal, encrassant d’avantage le foyer, produisant peu d’énergie et nécessitant un temps important pour se développer, surtout si l’entretien est insuffisant et inapproprié.

Le temps passe, les caisses se vident et de nouveaux projets s’entassent pour tenter de sauver la cime en coupant le pied, c’est mal connaitre la nature.

Toute une culture d’arboriculture remise en cause par une entreprise que l’on savait sans âme et qui, en supplément, se trouve désormais dépourvu de cœur.

Démonstration par un exemple très récent : comment peut-on se regarder dans un miroir quand on organise une augmentation de 25 % du prix de la mutuelle prélevée sur des salaires déjà très réduits et parfois pour des personnes qui comptent le moindre euros.

Il ne faut vraiment pas avoir une grande estime de soi pour imposer ça.

Permettre à un agent d’assurance d’être à la fois le conseil, le gestionnaire et l’assureur enferme le contrat dans une logique d’exclusivité qui écarte la concurrence et finalement, génère des hausses de tarifs inacceptables.

Faire subir cela dans l’urgence, sans aucune concertation, à un moment ou les plus fragiles sont victimes d’une contamination virale importante qui nécessite une couverture santé fiable, c’est faire peu de cas des autres. L’Éternel condamne celui qui est plein de malice.

Avec un changement d’orientation de la direction (encore un) qui supprime des postes dans tous les sens, qui dit vouloir écarter les femmes au foyer et les retraités des effectifs de distribution, qui tente de résister à ses obligations légales, et qui maintenant complique sciemment l’accès à la mutuelle, on voit bien que l’humain est mis de côté et devient un détail.

Et côté C.A.T. ?

La C.A.T. Adrexo, son équipe de délégués et d’élus, ses correspondants souhaitent vous adresser des vœux sincères pour cette nouvelle année.

Nous sommes de plus en plus nombreux à partager la même manière de faire du syndicalisme, ensemble dans la C.A.T., nous ne cessons d’augmenter notre nombre d’adhérents.

Pour nous, l’important, c’est vous !

D’abord en prenant soin de vous, nous souhaitons que vous puissiez vivre normalement et profiter des vôtres sans retenue, que votre santé soit bonne et vous permette des satisfactions tant personnelles que professionnelles.

Vous nous avez demandé de vous représenter, nous le ferons la tête haute, sans jamais trembler, fiers de votre confiance et fidèles à nos principes d’autonomie et de liberté.

Nous reconnaitrons les bonnes actions des autres organisations syndicales et nous critiquerons et dénoncerons celles qui vont à l’encontre des intérêts des salariés de l’entreprise.

Nous nous battrons sans cesse contre les projets de la direction qui ne vont pas dans le sens du progrès et de la sauvegarde des emplois.

Nous nous associerons à des alliées quand ils auront le courage d’actions en faveur des employés, nous combattrons les démarches contraires.

Nous continuerons à tenir un discours clair, à vous informer et à vous permettre de vous faire votre propre opinion sans la manipuler et donc en vous livrant la totalité des informations.

Nous continuerons à vous écrire ce que nous faisons, et à faire ce que nous vous écrivons.

Nous continuerons à être attaqué de toute part, et c’est sans doute un bon signe et la conséquence de nos engagements légitimes. Ainsi, nous répondrons à la hauteur des attaques qui ne nous impressionnent pas et, au contraire, nous confortent dans notre ligne de conduite.

Ces attaques sont aussi un merveilleux moyen de vous informer des réalités et du comportement de certains qui pensent sans doute nous atteindre. Au contraire, ils nous rendent plus forts.

Croyez en nos vœux sincères pour vous et vos proches.

Prenez soin de vous et des autres.

Passez une bonne soirée et nous vous donnons rendez vous l’année prochaine pour poursuivre nos actions.

Print Friendly, PDF & Email

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*