Annonce officielle du rapprochement de Colis Privé avec Dee Tech

Pour écouter le texte ou lieu de le lire, cliquez ci-dessous

Ce matin, Dee Tech, société cotée et qui “investira dans une ou des entreprises prometteuses et à fort potentiel de croissance dont la raison d’être est de faciliter l’émergence de leaders du digital et/ou de l’e-commerce“, annonce être rentrée en négociation exclusive avec Colis Privé en vue de la création de la SPAC que nous annoncions hier sur ce site.

Dans un communiqué publié ce matin, les deux entreprises indiquent que “Le rapprochement d’entreprises envisagé sera basé sur une valeur des fonds propres (sur une base pleinement
diluée) de Colis Privé de 550 millions d’euros….

…dont 165 millions d’euros détenus par DEE Tech“.

Un communiqué a été diffusé, d’après Eric Paumier, Directeur Général d’Adrexo à 7h45 ce matin et les élus du C.S.E. ont été informés aujourd’hui à 10 heures.

Au niveau de l’actionnariat :

Dans les termes actuels de la transaction, les actionnaires actuels de Colis Privé transféreraient à DEE Tech 100% des titres émis par Colis Privé en échange de nouveaux titres émis par DEE Tech (pour 330 millions d’euros) et d’une contrepartie en espèces (pour 220 millions d’euros). En conséquence, l’actionnariat de la Société Combinée serait composé des actionnaires actuels de Colis Privé, des actionnaires actuels de DEE Tech, et des investisseurs dans l’Investissement PIPE.

Il faut noter que Hopps Group conservera environ 47% du capital et des droits de vote de la Société mais que tout ou partie de cette participation serait nantie en faveur des créanciers du groupe Hopps.

Les créanciers actuels du groupe Hopps (Colis Privé, Adrexo,…) auront donc tout ou partie de cette participation en garantie.

Gouvernance

Après le rapprochement d’entreprises, le Conseil d’Administration sera composé de M. Philippe Hemard (ancien VP d’Amazon Logistics Europe) en qualité de Président, Mme. Angélique Gérard (Directrice des Relations Clients du Groupe Iliad / Free), Mme. Fanny Picard (fondatrice d’Alter Equity), et Mme. Inès de Dinechin (ancienne PDG d’Aviva Investors France) en tant que membres indépendants, et de M. Marc Ménasé, M. Michaël Benabou, MACSF Epargne Retraite (représentée par M. Roger Caniard), M. Frédéric Pons, M. Eric Paumier et Mme. Cécile Bogdan. IDI (représentée par M. Julien Bentz) et M. Charles-Hubert de Chaudenay seront censeurs au Conseil d’Administration. Jean-Philippe Bergougnoux serait le Directeur Général de la Société Combinée.”

Rappelons que cet évènement, avait fait l’objet d’une information/consultation des salariés dans des conditions qui ne permettaient pas aux élus d’émettre un avis éclairé (pas de communication de documents d’études au préalable).

Tout ceci avait déclenché un droit d’alerte économique du C.S.E. et la nomination d’un expert pour permettre d’informer les élus.

L’expert a, semble t il, beaucoup de mal à obtenir les pièces comptables nécessaires à la réalisation de sa mission, il envisageait même, il y a quelques jours, de recourir à une action judiciaire pour contraindre Adrexo à lui remettre.

Car, il faut bien avoir en tête qu’actuellement Adrexo est propriétaire majoritaire de Colis Privé et assure sa pérennité.

Pour la C.A.T., la perte de contrôle d’Adrexo sonnerait la fin probable de l’entreprise sur la partie distribution publicitaire et nous sommes particulièrement vigilants sur les tractations en cours.

C’est d’autant plus vrai qu’Adrexo assure un pan important de la livraison des colis pour Colis Privé et qu’Adrexo a largement participé à la création de richesse pour sa société fille, Colis Privé.

Print Friendly, PDF & Email

6 Commentaires

  1. bonjour
    cela confirme a ce que j’entend les bruits court que adrexo cesseraient les IP pour se concerner vers les adresses
    info ou intox ?
    merci de votre réponse

    • Bonjour,
      Ce ne serait pas possible, la rentabilité du courrier seul n’est pas assurée, c’est la mixité des activités par une même personne qui peut donner la possibilité de distribuer.

    • Bonjour,

      Nous ne pouvons pas répondre a cette question mais l’entreprise aura à faire une forte mutation dans les années à venir avec la baisse de la distribution publicitaire. Ce n’est un secret pour personne.

1 Rétrolien / Ping

  1. Information et consultation d'un C.S.E. : pourquoi, comment ? - Syndicat C.A.T. ADREXO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*