Baromètre C.A.T. du moral des salariés : résultats de Juin.

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Notre sondage visant à déterminer le niveau du moral des salariés de l’entreprise s’est clôturé le 30 juin à minuit, ce qui permet de diffuser les résultats. Avec les événements liés aux problèmes économique de l’entreprise du fait de nos actionnaires “sous doués”, nous avions presque oublié de vous diffuser ces résultats !

Tout d’abord, nous vous remercions pour votre participation. Vous êtes toujours plus nombreux à voter et à vous exprimer et toujours de plus en plus nombreux à consulter ce site, et nous vous en remercions. Nous avons eu un nombre de connexions record du fait des difficultés de fin juin.

Le résultat final produit une note stable à 3 sur 10.

La note est donc stable en mai et toujours très faible, et on est passé pas très loin du 2 !

Dans un contexte économique difficile et une situation générale troublée, L’éclatante incompétence de nos actionnaires, des décisions autoritaires difficiles à intégrer, cette note fait écho aux difficultés rencontrées par les salariés d’Adrexo à tous les niveaux.

Pour rappel, les résultats précédents sont (notes / 10) :

Mars 2018 : 6avril 2018 : 5Mai 2018 : 4
Juin 2018 : 5Juillet 2018 : 7Août 2018 : 7
Septembre 2018 : 7Octobre 2018 : 6Novembre 2018 : 5
Décembre 2018 : 5Janvier 2019 : 5Février 2019 : 4
Mars 2019 : 4Avril 2019 : 3Mai 2019 : 3

Nous avons de nombreux nouveaux lecteurs chaque mois et donc des votants qui analysent le contexte différemment des anciens salariés. Il faut prendre en compte le fait que plusieurs centaines de distributeurs quittent l’entreprise chaque mois.

Le panel peut donc avoir évolué avec de nouveaux collègues, qui n’ont pas forcément la même perception de l’activité.

En effet, depuis quelques années, les changements sont nombreux et il est connu que le changement génère souvent des inquiétudes et des résistances que nos nouveaux collègues n’ont pas.

Le meilleur fonctionnement des badgeuses pour la mesure du temps de distribution se traduit forcément par une meilleure satisfaction des salariés mais ce matériel manque cruellement dans de nombreux centres. les nouvelles activités génèrent des doutes et des attentes en particulier le développement des nouvelles activités. Le temps Max vient anéantir le ressenti bénéfique des badgeuses dans l’esprit des distributeurs.

Cette note très basse traduit des inquiétudes grandissantes et notre ressenti à votre contact est conforme à cette évolution.

Il faut aussi prendre en considération la dégradation permanente des conditions de travail et des salaires pour les responsables dans les agences et plus généralement pour les permanents.

Cette dégradation des conditions d’emplois des permanents est aussi l’une de nos préoccupations qui peut avoir un impact sur la qualité du management des distributeurs.

12 Commentaires

  1. Je pense que le mois prochain devrait atteindre un reccord .
    Pour ma part je vais vous demander de l’aide pour les kilomètres mais je suis très pessimiste pour la suite. Je pense à ceux qui n’ont que ce boulot pour vivre.
    Moi je suis retraitée et financièrement je suis moins impactée.
    J’ai le moral et le physique à zéro
    Merci encore de votre dévouement

    • Oui je crois que l’on va vers le licenciement à court therme. J’ai un 17h00 par semaine et pour le moment j’arrive à peine à 11h00 en 15 jour grace à la coupure de la badgeuse (temps maxi). De ce fait travail mel fait, distribution à moitié faite. Il va tout de même falloir me rémunéré au salaire minimum conventionnel. La société n’a pas encore compris qu’elle va droit dans le mur.

      • Bonjour, la société a fait un choix tout à fait suicidaire mais en parfaite connaissance de cause.

        Nous serions licenciés qu’en cas de liquidation judiciaire et nous en sommes très loin.

        L’entreprise peut être reprise et c’est, à notre avis, la solution la plus sérieuse à envisager aujourd’hui.

  2. Je suis également retraité.Je ne suis pas trop impacté.J’aime ce travail qui permet de m’occuper une à deux matinées par semaine .Mais il y a pas mal de choses à revoir;notamment les frais de voiture et le kilométrage.Cordialement.

  3. Bonjour
    Si la direction d’Adrexo rabote un maximum sur le temps max de la badgeuse …. payer les distributeurs toujours moins et à minima !
    Si les distributeurs découragés, (et on les comprends) travaillent juste à la limite de ce temps raboté volontairement par les hauts responsables d’Adrexo, et de ce fait, “zappent” parfois une grosse quantité de BALs …/… j’annonce: – On va droit dans le mur !!!!!
    Comment une entreprise qui tire sur la corde par tous les bouts peut tenir debout ? et être crédible vis à vis de ses clients ?

    Bon les amis, pour le moral on repassera ! hein ?!

  4. Je pense exactement la même chose qu’Antoine
    Si les dirigeants ne change pas de politique on va droit dans le mur b

Les commentaires sont fermés.