Zoom sur Yvette, adjointe à Vitrolles.

J’ai 48 ans, maman de 3 grands enfants, Mamie de 4 petits-enfants, et même bientôt 5….

Après une carrière comme chef d’entreprise, j’ai occupé un poste de responsable de caisse dans la grande distribution.

Je suis entrée chez Adrexo en mars 2014 comme distributrice j’ai depuis exercée les fonctions d’adjointe chef de centre, de chef de centre et même d’adjointe Roc toujours en mission, mais pour de longue durée  “en tout près d’un an”.

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui j’occupe les fonctions d’adjointe chef de centre, mais… Sans en avoir le statut ni même le salaire.

  • 1 A quoi penses-tu le soir en te couchant ?

Les vicissitudes de la vie, font que le soir j’ai parfois du mal à trouver le sommeil. Souvent je me repasse le film de ma journée et je reste dans l’incompréhension des choses qui, il me semble, pourraient être plus simple

  • 2 – L’endroit où tu te sens le mieux ?

Chez moi, entourée des miens.

  • 3 – S’il fallait que tu ne manges qu’une seule chose pendant six mois, ce serait quoi ?

Des pâtes !!!

  • 4 – Ta destination idéale pour partir en vacances, ce serait où ?

Loin au soleil, mais difficile quand on a peur de l’avion !!!

  • 5 – S’il te restait une journée à vivre, tu ferais quoi ?

Je profiterai des miens de mes enfants, mes petits-enfants.

  • 6 – Si tu pouvais changer une chose chez toi (Physique ou pas), ce serait quoi ?

Mon caractère !!!

  • 7 – Qu’est-ce que tu aimerais accomplir un jour et qu’est-ce qui t’empêche de commencer à le réaliser aujourd’hui ?

Faire le tour du monde pour rencontrer d’autres cultures… il faudrait pour cela que je gagne au loto !!! Car financièrement cela est pour le moment impossible. « J’accepte les dons !!! »

  • 8 – Si l’argent n’importait pas, tu ferais quoi dans la vie ?

Je voyagerais.

  • 9 – Le plus bel endroit où tu es allé(e), c’est où ?

Le Mont Saint Michel, «  Pour sa majesté, une île merveilleuse posée au milieu de la baie de Saint Michel.

  • 10 – A quel point ta vie se compliquerait si on t’enlevait ton téléphone portable ?

Pas plus que cela, ce serait plus compliquées pour ceux qui essayent de me joindre !!!

  • 11 – Qu’est-ce que tu détestes par-dessus tout ?

La tricherie, le mensonge, la malhonnêteté.

  • 12 – Le don de la nature que tu voudrais avoir ?

Tel Joséphine ange gardien, le pouvoir de téléportation, de disparition ou encore celui de pouvoir rendre au gens la vraie nature de l’humanité qui est en nous

  • 13 – Fautes qui t’inspirent le plus d’indulgence ?

Aucune !!!

  • 14 – Un incendie se déclare chez toi, tu ne peux sauver qu’une seule chose. Laquelle ?

Mes souvenirs «Albums photos et CD »

  • 15 – Ta devise ?

« Si tu n’as pas ce que tu Aimes … Aimes ce que tu as !!! »

7 pensées sur “Zoom sur Yvette, adjointe à Vitrolles.

  • 21 avril 2019 à 8 08 38 04384
    Permalink

    Il y a espoir et il y a obligation qui peuvent être nourris par la confiance tous les deux. Comme nous ne vivons pas au paradis, il faudra tester peut – être si la confiance est vraiment justifiée:
    je courrais un risque si le mot donné est un mot de confiance ou un mensonge en posant une condition personnelle qui est lié à une proposition de renoncement et de finition de mes obligations gratuites :

    “Si vous ne me faites pas preuve d’une juste paie pour le travail que je réalise avec l’espoir d’une paye comme il le faut pour le travail – d’adjointe -, jusque dans 1 ou 3 mois, je renonce à mon avancement de ma carrière dans mon entreprise en redemandant d’être reclassée dans mes fonctions antérieures ou même de chercher ailleurs une place et rémunération justes – cela existerait encore ? -, pas sans en “parler” de façon efficace ce qui donnera de l’ “espoir à toutes et tous les autres”.
    Pour être bien comprise, il faudra peut – être annoncer cette revendication par écrit, avec l’aide du syndicat.

    • 21 avril 2019 à 9 09 28 04284
      Permalink

      Bonjour Wilfried.
      C’est exactement ce qui est en train de se passer. Nous l’accompagnons vers le Conseil des Prud’hommes pour ce qui aurait dû être fait naturellement par la direction de l’entreprise, c’est à dire la requalification de son contrat et le salaire qui va avec. Yvette n’est malheureusement pas la seule dans ce cas. Requalifications des contrats de travail, kilomètres non payés, temps badgés non payés, temps théoriques absurdes, etc… Malgré nos demandes de conciliation, rien y fait. Donc pas le choix, direction tribunal.

  • 21 avril 2019 à 16 04 39 04394
    Permalink

    Bonjour

    J’ai donné ma démission à compter du 14 avril étant plus ou moins dans la même situation, en mission adjoint responsable de centre jusqu’au 31 mars 2019 (bien que faisant beaucoup plus), aucune proposition à compter du 1er avril alors que la responsable opérationnelle de centre me voyait prendre la place de responsable de centre de distribution inoccupé dans le centre. Mais apparemment le directeur régional a décidé de laisser ce poste vacant.

    Bon courage

    • 21 avril 2019 à 17 05 37 04374
      Permalink

      Bonjour.

      Encore une situation vraiment désolante, surtout pour vous. Dans quelle agence étiez-vous ?

  • 22 avril 2019 à 9 09 43 04434
    Permalink

    Bonjour
    J’étais dans l’agence de Lille.

  • 22 avril 2019 à 9 09 50 04504
    Permalink

    Bonjour,
    il est eut – être dommage que vous n’ayez pas fait une demande écrite d’être payé au juste “prix de vos engagements sur le poste” ou pour être installé sur le poste de responsable du centre dans un délai fixé par la direction et vous, – peut – être en lien avec le syndicat – avant de démissionner, car comme cela, la démission ne fait pas trop d’effet au sein de l’entreprise et ce n’est qu’à vos “frais” ( chômage etc. ). C’est ce que j’ai compris dans votre rapport.

  • 22 avril 2019 à 10 10 01 04014
    Permalink

    Bonjour
    Oui tout à fait

Commentaires fermés.

ADREXO

GRATUIT
VOIR