Comité d’entreprise très, très ordinaire et C.E. extra-ordinaire du 17 avril 2019 à Paris.

Un C.E. extra-ordinaire, demandé par les élus, s’est tenu hier matin, à Paris, de 8 heures 30 à 10 heures, immédiatement avant le comité d’entreprise ordinaire.

L’espace Club C.A.T. présente notre synthèse à destination de nos adhérents et des membres du club C.A.T.

Le C.E. extra-ordinaire avait pour but de permettre à la direction de passer un message rassurant.

Pour ceux qui ne sont ni adhérents de notre syndicat, ni membres du Club C.A.T., et ne peuvent prendre connaissance de notre information à ce sujet (écrite par les élus C.A.T. au comité d’entreprise), sachez que l’ordre du jour du C.E. ordinaire n’avait que peu d’intérêt et que le C.E. extra-ordinaire avait été préparé de manière à ne pas gêner nos dirigeants. Toutes les questions sensibles proposées ayant été retirées.

Nous limitons la diffusion de ces informations dans le but de ne pas les rendre accessibles à des personnes extérieures à l’entreprise, même si certaines avaient déjà fait l’objet de communiqués de presse, avant le comité d’entreprise.

En substance, nos actionnaires et dirigeants ont pu passer des messages rassurants sur l’avenir d’Adrexo et du groupe.

Alain BROUSSE, notre directeur général, a renouvelé l’expression de sa volonté de développer massivement l’activité courrier.

La C.A.T. ne peut que se féliciter de la volonté de l’entreprise de développer l’activité courrier, mutualisé à l’imprimé publicitaire, qui est un moyen sur et efficace de maintenir les emplois dans notre entreprise mais demande que les moyens soient déployés rapidement, afin que les distributeurs puissent produire un travail de qualité et que les managers puissent assurer un traitement professionnel des flux de courriers.

La C.A.T. regrette que ce C.E. extra-ordinaire n’ait pas permis de rentrer dans le détail et que l’exercice ait été trop préparé et joué sur une partition trop répétée pour finalement ne servir que de tribune à la direction.

Nous restons donc très vigilants sur l’avancée du plan de redressement de l’entreprise et surtout sur le traitement social mis en oeuvre par le groupe avec des décisions dont le sens est parfois très éloigné des discours officiels.

Print Friendly, PDF & Email

8 Commentaires

  1. Après un début de semaine angoissé et angoissant, j’apprends l’info “rassurante” de la part de la direction – dans son
    “communiqué” plutôt que dans son information réelle devant les membres du CE qu’il n’y aurait rien à craindre pour l’avenir des salariés – distributeurs ( à l’heure actuelle ) et que la nouvelle orientation de l’entreprise vers la distribution du courrier ( adressé ) devrait se réaliser le plus vite possible ( sinon… ).
    Après deux jours de blocage de mon dépôt ( = chômage technique pour les distributeurs ) – pas sur la base de mesures de grève organisées par le ou les syndicats, mais par manque de moyens ( financiers ), – je ne me fais plus de souci donc, comme mon chef de dépôt me l’avait dit tout le temps dans ses sms aux distributeurs, sans y donner ni de détails ni de preuves justifiant de sa confiance.
    De toute façon, je suis redevenu confiant avant notre weekend de Pâques, bien sûr.

    • Bonjour,

      Effectivement, après quelques turbulences et une gestion de trésorerie tendue en fin de premier trimestre, la situation est stabilisée et les projets de développement se poursuivent.

      Il n’y a pas de crainte pour l’emploi dans l’immédiat mais nous restons vigilants.

  2. Bonjour je c’est pas dans quel rubrique poser cette question mais j’aimerais savoir a quel avantage a t’on le droit avec le CE d’adrexo car dans tout les CE ont peut avoir des places par exemple de nigloland ou autre beaucoup moins chere merci

    • Bonjour, le budget du CE pour les œuvres sociales est entièrement dédié à l’émission des chèques cadeaux de fin d’année.

      Il n’y pas d’autres services que ceux offerts avec ces chéquiers. Le site de la société qui émet des chèques propose différentes réductions.

  3. Merci de votre réponses doit on en faire la demande pour les chèques cadeau ou est-ce que c’est automatique ?

    • C’est automatique, les chéquiers sont remis en novembre aux ayants droits.

      • D’accord merci et ma dernières question est quels sont les conditions pour y avoir le droit car moi je ne l’ai ai pas eu en novembre 2018

Les commentaires sont fermés.