Courriers : rappel sur le numéro chrono

Attention, le courrier revient…

Après la trêve hivernale, publicités et courriers reprennent progressivement le chemin des boites à lettres et les volumes vont augmenter.

Les courriers, pour les nouveaux distributeurs, n’ont peut-être jamais représentés un fort volume et une activité intense, mais ça pourrait bien changer dans les semaines et mois à venir.

C’est ainsi qu’il convient de rappeler que l’entreprise a fait le choix d’indiquer sur chaque pli, un numéro qui est unique pour chaque semaine.

Ce numéro est indiqué sur la lettre (ici 2) :

mais également sur l’écran de la badgeuse lorsqu’elle signale l’arrivée à proximité du point de distribution.

En distribuant, la badgeuse sonne, indique l’adresse à distribuer et le numéro du pli.

Les plis étant classés dans la sacoche dans l’ordre croissant, il est simple d’aller directement au bon courrier et de le distribuer.

Cette procédure simple évite le classement des courriers qui peut se faire lorsqu’il y a quelques plis, mais qui s’avère impossible avec une grosse quantité et surtout serait un temps non rémunéré alors que la distribution par numéro chrono se fait pendant la distribution et donc, pendant le temps mesuré par la badgeuse.

24 Commentaires

  1. bonjour :
    en appliquant cette méthode
    1) en fin de distribution, il reste quelques courriers non distribués, pour lesquels la badgeuse n’a pas sonné, et il me faut passer encore une 1/2 h pour silloner le secteur
    2) a chaque sonnerie, on s’arrête, on regarde la badgeuse, on s’aperçois de temps en temps qu’elle sonne pour un autre courrier dans une rue avoisinante, on repart, à peine reparti elle resonne, on s’arrêt de nouveau, cette fois-ci c’est le bon, on livre le courrier, mais la badgeuse continue a sonner tant qu’on s’éloigne pas un peu, puis expérience faite elle continue aussi à sonner parce qu’un autre courrier à proximité est à déposer…
    3)et puis, la badgeuse sonne, on regarde, en tête de liste il n’y a jamais l’adresse concernée, il faut cliquer à chaque fois sur “réactualiser” pour avoir la bonne adresse…
    Tout ça lorsque vous êtes dans les intempéries par dessus le marché! quel plaisir

    • Bonjour,

      Pourquoi pas, tant que la demie heure est payée. C’est l’entreprise qui supporte les lacunes de son matériel.

      Les Bips répétitifs sont en effet un problème, mais la touche “me le rappeler plus tard” neutralise l’adresse pendant 30 secondes.

      Le métier n’est pas facile, les évolutions pas encore complètement au point, mais cette activité sera bientôt une partie très importante du temps passé.

  2. bonjour
    moi je prefere classe le courrier par rue car la badgeuse sonne certe mais en rural rarement au bon endroit
    et faire defile tous le courrier pour trouver la bonne adresse perte de temps
    hier exemple la badgeuse annoncé un courrier a 210 m alors que celui ci était a + de 1 km pas tres fiable ou sa sonne dans la mauvaise rue

    • Bonjour,
      Ce problème est principalement du à la précision des cartes et des adresses en rural. Car l’adresse est située grâce aux cartes de l’IGN qui ne sont pas toujours précises sur le rural, les distances de rues étant élevées, la badgeuse sonne la ou l’adresse est située.

      En urbain, les choses sont beaucoup plus précises. Même si parfois, avec deux rues très proches, le bip sonne dans la mauvaise rue une première fois.

      L’intérêt est surtout de situer la rue, et avec le temps, on observe que les distributeurs connaissent le nom des rues, ce qui n’était pas le cas lorsqu’ils n’avaient pas à s’en préoccuper.

  3. Bonjour à tous,

    Désolée mais comme mes collègues je préfère ranger mes courriers par rue de distribution surtout parce que pour moi plus facile et comme vous dites je connais mes rues presque par coeur depuis le temps et surtout si je dois ne me fier qu’au bip je n’en finirais pas de regarder ma badgeuse et me poser des questions( ‘à distribuer, déjà distribué ah non c’est la rue en face ou adjacente etc.. )et 30 secondes à peine de répit de bip c’est peu alors tant pis ça sonne et sonne et re-sonne puisque c’est distribué.

    • Bonjour,

      Beaucoup utilisent le numéro chrono mais chacun peut s’organiser comme il veut. Le problème est que lorsque vous aurez 400 courriers, il deviendra long de les classer et ce temps ne sera pas payé.

      Le temps perdu sur le terrain est payé, ce n’est pas comme avant et l’employeur supporte ce temps et vous comprendrez, qu’en tant qu’organisation syndicale, nous ne pouvons pas appeler à travailler gratuitement.

      • Bonsoir
        A un moment donné lorsqu’il y aura 400 courriers et même moins, la journée ne suffira plus pour distribuer le secteur…la meilleure solution sera de faire comme pour les colis, des distributeurs dédiés uniquement au courrier !

        • Bonjour,

          C’est peu probable. Le modèle économique de la publicité seule n’est plus rentable et le courrier seul ne l’est pas d’avantage.

          • Bonjour
            Oui mais le problème reste le même, j’ai 3 secteurs, je vais être obligé (dans l’absolu) d’en abandonner 2, qui seront repris par 2 autres distributeurs, et sur ces 3 secteurs au lieu de faire 5 H par secteur, il y aura par exemple 8H par secteur sur 3 distributeurs, donc sur cet exemple 2 personnes en plus pour assurer la distribution des courriers…

          • Ç’est sûr mais les frais sont déjà payés par la publicité et ne nécessite pas deux salariés.

            Des simulations ont été faites, le système du dédié ne pourrait être rentable que sur des secteurs hyper urbains et il n’y a pas de hasard si la poste essaye d’occuper ses facteurs a autant d’autres activités.

  4. Bonjour, distribuer du courriers ne me dérange, à condition d’être équipée pour cela. Exemple cette semaine plus de 200 plis à distribuer sur un secteurs, obligée de les classer avant la tournée car au vue de la pile et du poids impossible de les prendre tous sur soi quand le chariot n’est pas adapté ( je ne me plein pas car j’en ai au moins 1 !) et l’on à pas de sacoche non plus, à qu’à les fameux brassard pour avoir la badgeuse à disposition. Certe nous sommes payées au temps réel mais quand le temps secteur est ” vérifié” et que l’on dépasse celui ci, c’est du temps perdu car non payé. La numération c’est bien mais pour cela l’équipement doit suivre…

    • Bonjour,

      Vous avez possibilité de demander une sacoche qui se fixe sur le chariot pour isoler vos plis.

      Si votre dépassement est du au courrier, votre manager peut lever la limite des 5 % sur le temps vérifié.

  5. bonjour

    moi aucun problème j’utilise le numéro chrono ,et franchement je me plains pas ,le plus pénible c’est le courrier manquant car faut mettre en non distribué.
    mon astuce quand j’arrive dans la rue je regarde ma liste et le numéro chrono et hop emballé c’est pesé donc distribué sans aucun problème .
    tout mes secteur sont vérifier et je dépasse pas mon temps .

  6. Bonjour,

    La fonctionnalité peut s’avérer peut-être pratique mais pas toujours; bien souvent hélas la badgeuse ne sonne pas au bon endroit et en plus dans la liste, il arrive que le nom du destinataire ne soit pas indiqué ou que le numéro de rue qui figure soit erroné.
    Vous parlez de grosses quantités de courriers à distribuer; or ces temps-ci c’est bien souvent que 8 courriers maxi sur mon secteur et toujours les mêmes clients et adresses à servir. Cela ne représente pas beaucoup de temps supplémentaire de distribution. On nous promettait déjà plus de volumes or les courriers ont même diminué; sur certains secteurs il n’y en a même plus.
    Vu que je connais les destinataires à force, je ne m’occupe même pas des numéros chronos; ceux-ci sont utiles qu’à partir d’une certaine quantité à distribuer, encore faut-il que l’adresse soit facile à trouver.

    • Bonjour,

      Les volumes ont baissé à partir de décembre mais s’annoncent à la hausse dès fin mars. La période “calme” étant bientôt terminée.

  7. bonjour
    comme la plupart de mes collègues je trie mon courrier par rue et heureusement car si je devais me fier au numéro chrono je n arrêterais pas de faire des aller retours
    je préfère perdre du temps a trier a la maison (merci patron) que de galérer pendant la distri surtout quant la météo est mauvaise
    c est de faire l autruche en nous disant que la fonction chrono est top est surtout le jeu de la direction
    cdl

    • C’est tout sauf le jeu de la direction, qui préfère sans doute ne rien payer pour le temps de préparation.

      Vous comprendrez qu’en tant qu’organisation syndicale, nous ne pouvons conseiller de travailler gratuitement même si c’est plus pratique pour vous de préparer avant, ce que nous comprenons fort bien.

      Nous aussi, sommes utilisateurs de la badgeuse pour le courrier.

      Dans les faits, la majorité des distributeurs utilisent le numéro chrono et nous pensons qu’il est préférable de l’utiliser car ce sera plus difficile plus tard après avoir pris de mauvaises habitudes.

  8. bonsoir
    le temps mis a classer le courrier avec le numero chrono car le courrier n arrive pas deja classe est pour ainsi dire le meme que celui a classer comme je fais ma tournee alors !!!!!
    pour bien faire une tournee devrait etre comme celle des preposes postaux etre dans un ordre bieb determinee et le courrier de meme
    il etait plus facile finalement d indiquer qu un plis etait livre ou pas cela evitait a la badgeuse de sonner intempestivement et bien trop souvent pour signaler des adresses oléolé vous vous trouvez devant la bal mais la basgeuse vous indique a 800m etc…
    quand quelque chose marche pourquoi en changer tout simplement pour vous payer en moins
    mon secteur en general sur la fdr indique distribution 4h30 5h en general je met 6h30 7h quand je suis remplace celle ci est divisee en 2 secteurs et est faite par 2 autres distributeurs toujours les memes temps additionne 10h30 12h avouez que le temps repere est une arnaque comme le temps de preparation ou meme les 5%ne sont pas respectes

    • Bonjour,

      Vous faites une confusion, les courriers n’ont pas à être classés dans le sens de la tournée puisqu’ils sont numérotés.

      La badgeuse sonne et indique que vous devez mettre le courrier numéro 12 par exemple, il suffit de le prendre dans la liasse et de le distribuer.

      De cette façon, vous pouvez ensuite distribuer le pli suivant quelque soit son numéro.

      Le système préserve la liberté d’organisation du distributeur et évite des heures de travail gratuites.

      Moi, je refuse de travailler pour rien et je préfère passer un peu plus de temps sur place.

      Je suis d’accord sur le temps théorique, mais ce qui compte, c’est le temps badgé. Le reste n’est pas très important et surtout illégal.

  9. Ma 2e badgeuse n’a plus de réseau mobile. Je travaille donc sur la base de la FDR et une liste des adressés, cette semaine 220 pour un secteur moyen et un grand secteur. Comme les adressés s’ajoutent à la quantité des pubs qui sont restées égales, il y a un dépassement de la qunatité des pubs + adressés, avec un petit secteur en plus, de 40 %. Le paiement commence à se rapprocher de celui avant la phase de la modernisation avec le contrôle par satellite avec la badgeuse. Toute la stratégie semble servir à ramener les salariés sur les conditions d’avant, donc un paiement beaucoup moins que sur la base du SMIC. De toute façon, j’ai commencé par communiquer par SMS pour garder une trace de ce que mon “supérieur” du dépôt m’a promis. Est – ce qu’il est vrai que la pub de masse sera remplacée par les adressés ? Qu’est – ce que vous faites dans la CAT pour défendre nos intérêts, à part nous expliquer les changements qui ne nous sont pas tout à fait inconnues, je suppose, car elles correspondent à la stratégie de l’entreprise ? Comme il n’y avait ni de bip ni autre chose sur ma badgeuse, j’ai trié aussi avant selon une ligne de la distribution qui suit celle des adressés, ce qui est un travail énorme; cela faisait à peu près entre 60 – 80 % du couvrement du secteur. On me laisse peut – être pour le moment tranquille, aussi longtemps que j’accepte la FDR.

    • Bonjour,

      Déjà, il faut penser à déclarer le temps de tri si vous n’avez pas de badgeuse.

      Le temps théorique n’a aucune base légale, et n’a aucune vocation à s’appliquer. A défaut de matériel, l’accord d’entreprise prévoir que le distribtueur doit déclarer son temps et que le manager procède à sa régularisation.

      Il n’y a pas à aujourd’hui de volonté de remplacer la publicité par le courrier. Les deux activités n’ont d’intérêt que si elles sont menées en même temps afin de mutualiser les frais.

      Nous sommes très actifs, pas seulement pour vous informer, mais sommes présents dans toutes les instances de négociations et nous accompagnons les salariés en cas de différent avec l’entreprise tant dans des démarches amiables que devant les conseils de Prud’hommes. N’hésitez donc pas à nous saisir en cas de besoin.

  10. Bonjour,
    Le temps théorique n’a aucune base légale et ne doit pas s’appliquer; néanmoins sur un secteur vérifié, peut-on être payé au temps réel badgé ?
    Normalement cela devrait être fait à chaque fois mais j’en doute beaucoup, cela est à l’appréciation des responsables (managers etc…).
    Il est souvent préférable d’utiliser “temps déclaratif” plutôt que “temps badgé” car au moins on est pas payé un peu plus que le temps repère, dans la limite des 5 %; si l’on choisit “temps badgé” plutôt que déclaratif, on risque toujours de n’être payé que le temps repère si l’on dépasse les 5 % autorisés. Il en va de même pour la rémunération de la préparation, on ne peut pas déclarer plus de 5 % du temps indiqué sur la feuille de route ce qui ne représente guère de minutes de travail en plus. Il faut vraiment être rapide pour y arriver dans les temps. Je ne vois pas l’intérêt de devoir déclarer son temps si l’on ne peut être payé complètement des heures effectuées.

    • Bonjour,

      Sur un temps dont le temps est vérifié et “bien” vérifié, l’accord prévoit un dépassement jusqu’à 5 %.

      Ce blocage peut être levé en cas de circonstances particulières, c’est également prévu à l’accord.

      En cas de problèmes météorologiques ou d’un fort volume de courriers par exemple, la limitation peut être levée.

      Pour la préparation, le problème est différent et il est difficile de trouver une solution car ce travail se fait à domicile et donc hors du contrôle de l’employeur et certains distributeurs arrivent à rentrer dans les temps, mais ils ne sont pas les plus nombreux.

      L’entreprise avait pensé à imposer la préparation dans les agences pour contrôler le temps de travail mais les distributeurs préféraient majoritairement rester sur une préparation à domicile.

Les commentaires sont fermés.