Adrexo contre Adrexo…

Vous êtes souvent, parfois à juste titre d’ailleurs, remontés contre vos managers.

Il faut que nous vous racontions une petite histoire…

Elle se passe quelque part en France, dans un établissement de l’entreprise.

Les distributeurs volontaires pour effectuer d’autres taches peuvent parfois aider au fonctionnement du centre, c’est un surcroît de travail que certains acceptent ou demandent afin d’améliorer l’ordinaire.

Ces activités supplémentaires sont rémunérées sous le doux vocable de “SFD”, entendez par la : “Salaires et Frais Divers”.

Des distributeurs peuvent ainsi aider à la manutention ou à des livraisons.

Dans l’histoire racontée aujourd’hui, un collègue distributeur accepte d’effectuer une mission de transport et répond à une sollicitation puis attend légitimement, en contrepartie, le salaire correspondant.

Son manager fait immédiatement le nécessaire pour que ce paiement soit inscrit sur sa fiche de paye au moyen d’un fichier envoyé au correspondant RH en charge de sa région.

Confiant, après cette démarche normale et assez simple, il ne se doutait pas qu’il recevrait, juste au moment de la clôture des travaux de paye, un mail lapidaire l’informant… qu’il n’avait pas utilisé le bon tableau… et que le salarié ne serait pas payé.

Joyeux noël !

En effet, vous ne savez peut-être pas qu’il existe, dans l’entreprise, un certain nombre de services dit “supports” qui gèrent différentes parties de l’activité comme les relations humaines, la comptabilité, l’informatique…

Si la majorité d’entres eux œuvrent au quotidien aux cotés des agences pour faire fonctionner et même progresser l’entreprise, d’autres entretiennent un mode de travail daté et tout à fait décalé avec l’activité qui est la notre.

Ce sont ceux la qui coûtent cher à l’entreprise, en dégradant les capacités de management des responsables et en générant nombre de conflits.

Nous, distributeurs, préparateurs, nous sommes régulièrement en colère face aux réactions et attitudes de nos managers, mais il faut aussi savoir qu’ils se heurtent aussi régulièrement à ce type de problématiques et que cela peut aussi engendrer beaucoup de démotivation.

Il est fréquent d’entendre des managers dirent qu’ils ont arrêté de se battre contre ce système et préfèrent laisser “pourrir” les choses plutôt que de se mobiliser en vain contre certaines injustices.

Ceci explique aussi certains comportements. Il faut le prendre en compte dans votre analyse.

A tous les niveaux de l’entreprise, tout de monde connait cette problématique mais personne n’a aujourd’hui pu y mettre fin.

Il suffirait pourtant de composer des équipes avec des personnes compétentes, réactives, motivées et agiles.

Car, il n’est pas faux d’affirmer que ces agissements, préjudiciables à l’entreprise et aux salariés, sont le résultat en premier lieu d’un manque de professionnalisme et à un manque d’implication au quotidien.

Dans le cadre de notre histoire, l’intervenant RH aurait pu, au lieu de refuser le tableau, l’adapter pour qu’il soit tout de même pris en compte. Un simple “copier/coller” aurait fait l’affaire, mais c’est sans doute au delà de ses forces.

Autre histoire, autre région : un salarié distributeur est missionné depuis des mois sur différents postes afin de remplacer des salariés absents ou renforcer des effectifs. 

En novembre, il a été “oublié” de valider un avenant, résultat 300 € de moins et le salarié va vivre un bien triste noël.

Et bien sur, le salarié reste sans explication…

Ce qui est choquant, ce n’est pas de faire une erreur, c’est de ne pas l’assumer et de trouver des solutions pour corriger les choses et rendre fluide le fonctionnement de l’entreprise.

Ce qui également choquant, c’est de ne pas avoir de réponse lorsqu’il y a une anomalie.

Tout cela nous amène à dire que si parfois vos managers au contact vous paraissent ne pas avoir de réponse ou ne pouvoir gérer une situation normalement, ce n’est pas forcément exclusivement de leurs faits et cet élément est à prendre en considération.

Nous l’indiquons souvent, distributeurs et managers, sont des salariés.

Il n’y a aucun intérêt à les monter les uns contre les autres.

La vie de l’entreprise et son intérêt est qu’ils soient complémentaires et que chacun exerce sereinement ses fonctions.

Avec des fonctions supports R.H. qui tente de dissimuler leurs incompétences et leurs insuffisances de la sorte, on est loin de l’objectif !

Nous espérons que les nouveaux responsables et la nouvelle direction générale prendra la mesure de ce sujet important qui, d’une part, coûte cher, et d’autre part, impacte la qualité de service et les relations sociales.

8 pensées sur “Adrexo contre Adrexo…

  • 18 décembre 2018 à 15 03 37 123712
    Permalink

    Soutenir les managers non certainement pas quand on demande a un responsable quelque chose ça reste toujours vague on nous oblige même a signée des feuilles refusées les kms on en parle pas c est une arnaque sociale flagrante et quand on demande si on aura la prime de fin d années on nous réponds vous avez eu vos bons cadeaux c est bien assez cette entreprise exploité les gens quand mon frère est mort on m a demander de ramener les documents alors que j’ étais en arrêt de travail cumul employeur jamais régler on m a même envoyer un avertissement alors que j’ étais en plein deuil une honte

    • 18 décembre 2018 à 16 04 47 124712
      Permalink

      Il y a des mauvais managers et de bons managers.

      Il faut faire la part des choses mais vous avez raison, les conditions de travail sont parfois difficiles.

  • 18 décembre 2018 à 19 07 13 121312
    Permalink

    Moi j aime ce que je fait mais que de vol dans cette société et pour tout le monde.300km en moyenne totale semaine .environ 100 euros de frais par mois mdr.et les heures qui corresponde pas toujours au temps badger et payer et le commentaire de cette personne ne m etonne pas du tout.a quand une injonction au tribunal pour tous car sait trop facile.ont n est pas payé a notre juste valeur et donc les cotisations a la charge de l employeur pour l etat non plus

    • 18 décembre 2018 à 19 07 35 123512
      Permalink

      Bonjour,

      Malheureusement, en matière de droit du travail, les procédures sont individuelles.

      Il faut donc que chacun soit acteur de sa situation et prenne attache de son syndicat pour être défendu.

      • 19 décembre 2018 à 18 06 16 121612
        Permalink

        Le soucis sait qu ont ne veux pas perdre le peu qu ont na (emploi)
        Comptez vous faire des demarches et reunion afin que le temp de préparation reel et les km declaré total reel soit pris en compte et payé au temps reel déclaré car je pense que tout le monde y trouverai son compte et les distributeurs plus rigoureux et plus contientieux.

        • 19 décembre 2018 à 18 06 43 124312
          Permalink

          Bonsoir,

          Faire valoir ses droits, ce n’est pas perdre son emploi, c’est tout le contraire.

          Mais nous pouvons comprendre les appréhensions à ce sujet.

          Le plus dur, c’est que l’entreprise sait parfaitement que peu iront au bout de leurs réclamations et n’a pas forcément intérêt à changer ses façons de faire.

          Des réunions avec la direction et des demandes diverses ont été faites régulièrement, mais malheureusement sans succès.

          Il faut distinguer le temps de préparation des indemnités kilométriques.

          Car, sur la préparation, certains distributeurs arrivent à préparer dans le temps imparti et d’autre part, il est difficile de trouver une solution pour mesurer le temps de préparation qui est réalisé principalement à domicile.

          C’est un vrai débat et il faudra continuer à travailler dessus.

          Pour les indemnités, c’est un travail qui doit être fait à pour chaque secteur concerné. Le premier travail est d’essayer de trouver une solution à l’amiable avec l’entreprise, ce qui est parfois possible, et sinon, de faire arbitrer le litige.

          Je vous recommande de formuler une demande dans la rubrique d’aide aux salariés sur ce site afin que votre dossier soit étudié et qu’une demande soit faite à l’entreprise à l’amiable afin d’obtenir une amélioration du calcul des distance.

          • 20 décembre 2018 à 18 06 34 123412
            Permalink

            J ai ouvert un ticket avec mon soucis.j espère que vous interviendrez pour m aider a moins qu un syndicat ne sert a rien ou que nos problemes d heure de km et autre vous importe.cordialement

          • 20 décembre 2018 à 19 07 01 120112
            Permalink

            Bonjour, je vous inquiétez pas, nous vous aiderons pour ce problème.

            Vous pouvez en être assuré

Commentaires fermés.