Temps de préparation, pas de changement du mode de calcul

Pour clarifier les choses au sujet du temps de préparation, il convient d’indiquer que le temps de préparation est calculé selon un barème qui est indiqué dans la convention collective.

Rappelons que le temps de préparation instituée par cette convention intègre :

– mise en place du chantier ;
– saisie des documents composant la poignée ;
– tassement des documents de la poignée ;
– mise en tas des poignées ;
– ligaturage ;
– évacuation des poignées constituées et ;
– approvisionnement (réassort) du plan de travail.

Le temps octroyé est de 1,56 seconde par document jusqu’à 4600 documents puis de 1,71 seconde de 4601 à 6700 documents et enfin de 2 secondes au delà de 6701 documents.

Par exemple, si un secteur présente 1000 boites à lettres, et qu’il y a 10 documents différents à distribuer, il y aura donc 10 000 documents à manipuler.

Pour les 4600 premiers, le temps accordé sera de 1,56 * 4600 = 7 176 secondes soit presque 1 heures 59,

puis du 4601ème documents au 6700ème documents soit 2099 documents * 1,71 = 3 589 secondes soit 59 minutes,

et enfin à compter du 6701ème jusqu’à 10 000 documents, soit 3299 documents * 2 = 6598 secondes soit 1,83 heures soit 1 h 50.

Le temps total serait donc, pour cette exemple, de 4 heures 48.

En fait, l’augmentation du temps par document au fur et à mesure de l’augmentation du nombre de document vient compenser la fatigue qui intervient pendant la préparation.

Petite précision à noter, ce temps est calculé pour l’ensemble de la feuille de route et pas par secteur, ce qui provoque un léger avantage puisque le nombre de documents est globalisé pour plusieurs secteurs et permet d’atteindre les 2 secondes par document plus rapidement.

 

Avec la mise en oeuvre du dispositif de badgage du temps de préparation, le règle de calcul du temps de préparation reste la même.

Ce dispositif, qui incite, pour le moins, à accepter ce temps, n’a donc pas d’incidence sur le mode de calcul.

Reste à voir, dans les faits, comment seront gérés les écarts déclarés…

 

Pour plus de précisions, vous pourrez trouver dans les documents mis à votre disposition sur ce site, la partie de la convention collective qui concerne la préparation.

Ce document est également disponible en cliquant ici : 

27 Commentaires

  1. bonjour;
    si l’ensemble cumulé de plusieurs secteurs sur un seule feuille de route dépasse les 10 heures que se passe t- il ?

  2. BONJOUR
    SI un distributeur a ” un TRUC ” pour m aider a approcher les temps indiques pour encarter je suis preneur car m eme en appliquant la methode preconisee par ADREXO (qui est tres proche de celle que je faisais ) je suis loin des cadencces imposees , surtout apres 3 heures d encartage
    D avance merci
    Jean Bellamy

    • y a pas grand choses a faire …. les cadences sont pas réalistes , même en étant a fonds tout le temps : exemple pour cette semaines , une feuille de route pour 2 secteurs donnée pour 6.09 … 18 publicités !!! en travaillant a 2 on a mis 6.50 (3.25 par 2) en décomptant les pauses … ca bug avec la badgeuse quand on rentre le temps .
      le responsable m a dit qu il va débloquer le bazar mais qu il pourra pas le faire si ca dure trop longtemps …. comme je vois pas comment j irai plus vite dans le futur , c fait +4 ans que j encarte donc j au habitude et je suis super organisé … j attend la procédure de licenciement pour insuffisance professionnelle ;o) … je lui ai annoncé que j arretais de travailler gratos , c est bon on a deja donné !!!

  3. Bonjour, de toutes manières il est impossible de rentrer dans les temps demandés par Adrexo , surtout si on prend en compte , l’installation. , Les manipulations , et l encartage par lui même . Tout ça c’est du vent pour nous enfumer encore plus .

    • Bonjour,

      C’est assez complexe, car, certains distributeurs y arrivent et dans beaucoup d’endroits, les distributeurs voient ces distributeurs travailler.

      Ce n’est évidement pas le cas de tout le monde et si l’entreprise veut améliorer les performances de ses distributeurs, il faut qu’elle donne aussi les moyens pour le faire par des formations et des équipements, ce qui n’est absolument pas le cas aujourd’hui.

      • Je n’y crois pas une minute . Vider le véhicule , installer sur le plan de travail , réapprovisionner , enlever les poignées et les stocker , trier , ect …
        C’est comme ma tournée de 350 boîtes en campagne où je fais plus de 40 kms . je l’effectue en 4h depuis plusieurs années . Et bien un Superman lui l’effectue en 2h 15 . Moi j’appelle ça dès mercenaires .
        Quand je ne l’ai pas 1ou2 semaines certains me demande où j’étais passée …. Ils n’ont pas eu les pubs … cherchez l’erreur .

        • Demandez à votre responsable de vous sortir les traces GPS du vérificateur, vous aurez toutes les informations nécessaires pour savoir si le secteur a été entièrement couvert.

          Ensuite, il sera éventuellement possible de contester le temps vérifié.

          • Il passe partout soi disant . Il ne nous montre jamais la trace. Mais il a contrôlé 47 boîtes qui ont été servies . Ça lui suffit . Moi je refuse désormais cette tournée . Je ne suis pas spiderman . Je sais que je la faisait correctement et je n’amusais pas le terrain .

          • Vous pouvez exiger cette trace, si vous avez un nouveau refus, n’hésitez pas à revenir vers nous afin que nous l’obtenions pour vous.

        • faite comme j’ai moi meme fait , j”ai fait une petite recherche auprès des facteur des secteurs dont j’avais la distribution le secteur en question fait 535 boites sur un circuit de 25 km en distribution avec des déplacements entre les cites de plus de 8 minutes dont je mettais environ entre 6h et6h30 a pied ,le facteur le fait en voiture en 5h 30, pour le meme circuit et la ils on fait controler le secteur par un autre distributeur qui ne fait pas la moitié des boites et ce contrôle dure maintenant depuis debut fevrier , alors voila après 13 ans de service dans la société et mon mari 14 ans ,

        • dans ce cas la , il faut refuser ces secteurs tout pourri ou ils veulent nous envoyer en étant payé qu une heure sur 2 …
          en plus ils nous prennent pour des neuneus … bien sur qu on va croire que le gugus lui met 2* moins de temps si on montre pas les traces … et de mon coté effectivement si je connais les 45 boites qui vont etre controlées , je suis pas assez débile pour que mon controle soit pas bon a 100%

          • d ailleurs pour ses secteurs particuliers ou le temps repere était complement loufoque , quand je prenais un remplacement , meme apres mise place badgeuse , le responsable des départs me rajoutait des heures et des kilometres … a priori c est plus possible depuis décembre , condignes du siège …
            dans mon dépot , il doit y avoir 30% de sous effectif permanent depuis cet été . c est plus la peine de discuter , soit il nous paye toutes les heures , soit on prend plus ses secteurs … si tout le monde adopte cette position , ils iront expliquer aux clients pourquoi ces secteurs sont pas fait en cas de controle … surtout que je suis intimement presuadé que si un secteur est pas fait (il y en a chaque semaines dans mon dépot) il est bien facturé au client tant que ca passe bien , faut pas se gener

        • Christiane a parfaitement raison.Elle est dans le vrai et tout le monde le sait. En rural tel qu’exposé (ex R2),la cadence moyenne faisable est de 80/100 bal/h,et d’ailleurs la nouvelle grille,
          réaliste,oscille entre 90 et 100 bal. En réalité,c’est le temps de 2h15 qui doit interpeller le manager.

          • Oui, il y a un probablement un problème et il est donc important d’avoir les éléments pour contester.

            Le manager qui ferait vérifier des secteurs par quelqu’un de “trop” rapide ou qui ferait un travail incomplet est inconscient car c’est s’assurer de gros problèmes rapidement avec les salariés.

            Il y a déjà un cas ou la vérification se faisait en scooter, tous les temps ont été annulés.

  4. bonjour
    tout a fait d accord avec ma collègue Christiane
    suite a un arrêt de deux semaines un remplaçant a effectuer ma tournée
    et comme par hasard celui ci a mis 1 heure de moins sur la tourne
    je précise que je suis assez sportif étant ancien triathlète
    que je fait cette tournée depuis bientôt 12 ans
    j ai demander a mon responsable de connaître le nom de mon super remplaçant alias speedy Gonzales afin de savoir comment il a fait. pour pouvoir a mon tour améliorer. mon temps
    réponse; silence radio
    impossible de connaître le nom du remplaçant
    en résumer c est du fouttage de gueule
    on utilise toutes les combines scabreuses pour nous payer au rabais
    moi personnellement si on me donne une prime pour me barrer et quel me convient je me casse sans regret
    j attend une proposition
    cordialement

    • En résumé, le remplaçant a peu être mis plus de temps que vous, mais c’était un moyen de tenter un coup de poker.

      Pas de preuve, pas de traces, pas la peine de discuter. C’est à l’entreprise de rapporter la preuve.

  5. comme on est selon la direction tous des nuls et des incapables de tenir les cadences, pourquoi les syndicats ne demandent pas a la direction la mise en place d un plan de rupture conventionnelle collective …
    en fait , derriere tous ce qui ce passe , la direction cherche a faire dégager le plus de monde possible sans plan social qui va lui couter un bras … ( dans le discours de managers , c est ce qu on nous fais comprendre , si vous voulez partir vous pouvez demissioner).
    d ailleurs , ce qui va tres surement arriver , c est que tout va partir en sucette , adrexo va etre mis en liquidation et c est la garantie des salaires qui va devoir payer la facture …
    ca ressemble beaucoup a l affaire Samsonite … un grand groupe rentable se rend compte que cette activité qui perd des $$$ ne peut plus etre rentable un jour … on trouve un “repreneur” bidon qui va tenir un peu le coup quelques temps avant de mettre la clef sous la porte …
    moralite , le groupe n a rien payé à ex salariés , ce qu il aurait du faire s il avait fermer lui meme l entreprise

    • Bonjour,

      Je ne crois pas que tous les distributeurs soit décidés à quitter l’entreprise, même si il y a des choses à réclamer, beaucoup ne peuvent se passer de ce travail.

      Je ne crois pas non plus que le but de la direction soit de se débarrasser de tout le monde, au contraire, Adrexo manque de distributeurs.

      L’ancien groupe a versé plus que ce qu’aurait coûté un plan social, beaucoup plus même, donc ce n’est pas blanc, mais ce n’est pas noir non plus. Il y a des raisons d’espérer des jours meilleurs, même si nous ne pouvons pas tout dire ici.

      • entre le discours de la direction et la réalité sur le terrain et sur les fiches de paies , y a comme qui dirait un léger décalage ;o
        et justement , comme beaucoup de distributeurs sont “coincés” et ont besoin de cette aumone pour vivre , la direction aurait tord de s en priver . il suffit de voir comment les managers traitent 90% des distributeurs pour s en rendre compte , car beaucoup ne savent pas ou ont peur de se défendre … par contre ceux qui la ramenent trop , on leur fait comprendre qu il faut aller voir ailleurs si ca va pas .

        et tant qu ils auront pas intégré qu il faut nous payer chaque heure et chaque Kilometre , C EST LA LOI, y manqueront de distributeurs . mais depuis le temps que les négociations durent , faut laisser tomber et aller aux prudhommes pour ceux qui veulent récupérer leur du …
        de mon coté , hors de question de partir sans rien ,bien au contraire , je reste le plus longtemps possible , mais en faisant une sorte de greve du zele .. je bosse bien , mais je note tout et j ai bien intention de me faire payer pour tout

        quand on voit le discours d un ancien dirigeant qui expliquait à la presse qu on ne se rendait pas bien compte de la chance qu il nous donnait d exercer une activité sportive … il vont finir par nous pondre une nouvelle décison unilatérale de création d une association sportive adrexo à adhésion et cotisation mensuerlle obligatoire ;o)

        pour ce qui concerne ce qu a versé Spir , meme si vous pouvez pas en parler publiquement , j espere que vous suivez le dossier avec beaucoup d attention … avant que les caisses soient vides … avec les holding c est pas bien compliqué d embrouiller tout le monde

        • Bonjour,

          Effectivement, si vous voulez réclamer quelque chose ultérieurement, il faut être irréprochable.

          Nous suivons les comptes via la CE et la commission économique, qui travaille toute l’année.

          • Bonjour
            ,Je m’interroge sur un autre sujet.L’entreprise paie désormais déplacement domicile -dépôt,une de nos revendications récurrentes,et c’est parfait. Mais,mais,mais… elle supprime
            à la place déplacement dépôt/secteur. Or cette dernière disposition est conventionnelle.
            Comment la direction peut-elle se permettre de modifier unilatéralement un article de la CCN/annexe 3 ,sans au moins passer par un accord d’entreprise?

          • Bonjour,

            Tout à fait, il n’y a pas de problème pour la création d’un droit nouveau, mais supprimer un droit qui est conventionnel, pose effectivement un problème juridique.

            Ce serait même difficile avec un accord d’entreprise, du fait du principe de la hiérarchie des lois, mais en l’espèce, nous n’aurions pas signé un accord supprimant une partie des kilomètres et temps de trajet.

  6. Une question j’ai 8 document sur le secteur de 155 boite mon temps de préparation seras de combien

    merci

Les commentaires sont fermés.