Numéro chrono unique

Après quelques incertitudes, la mise en place du numéro chrono unique est bien confirmée pour être terminée semaine 26 et interviendra en deux temps avec une partie dès la semaine 25.

Dès la semaine prochaine pour certains (18/06) et au plus tard le 25 juin, il ne devrait donc plus y avoir qu’un seul numéro chrono Quel que soit le client.

Sur le courrier figurera ce numéro qui permettra de retrouver le pli facilement sans avoir à les trier préalablement.

Concrètement, le courrier n°1 pourra être pour le client X et le courrier n°10 pour le client Y mais il n’y aura qu’un seul courrier n°1 ou n°10 sur la même semaine et la badgeuse vous indiquera, par exemple, qu’il faut mettre le pli n°1 à l’adresse indiquée par le biais de l’alerte de proximité.

La badgeuse indique à l’écran le numéro chrono, l’adresse et parfois le nom du destinataire (le nom étant parfois absent pour des raisons de confidentialité et au choix du client).

L’enveloppe indique le numéro chrono, le nom et l’adresse et permet donc de vérifier que les données correspondent.

L’entreprise n’envisage pas de payer un temps de préparation en amont et impose que les courriers soient classés par numéro afin que le temps nécessaire à le chercher et à le distribuer soit pris en compte par la mesure de temps de la badgeuse.

C’est son choix et elle entend sans doute ainsi ne pas pouvoir être accusée de ne pas rémunérer une partie du travail de préparation.

Reste à voir comment les badgeuses réagiront à la montée en puissance de l’activité courrier qui prendra une part importante du temps de distribution à l’avenir.

Le temps théorique est fixé en fonction du poids de la poignée de publicité mais aussi du nombre de courriers mais il reste à savoir si l’ajustement à ce titre sera suffisant pour ne pas provoquer d’invalidation du temps de distribution et nous seront vigilants sur ce point.

Nous espérons également que les agences auront à cœur de respecter cette procédure et de vous livrer les courriers classés dans l’ordre des numéros chronos afin que vous puissiez directement les exploiter car, à défaut, cela reviendrait au même et imposerait un temps de préparation de votre part pour les classer.

Enfin, nous attendons avec impatience que l’entreprise se donne les moyens de ses ambitions en fournissant le matériel nécessaire pour que vous puissiez emporter ces courriers dans une sacoche adaptée, le transport simultané des publicités dans un même équipement étant très compliqué sur le terrain.

 

 

philippe Viroulet

Admin

17 pensées sur “Numéro chrono unique

  • 13 juin 2018 à 17 05 25 06256
    Permalink

    Bonjour,

    L’activité courrier va générer du temps de travail supplémentaire; cette semaine, j’avais personnellement plus de 100 courriers à distribuer; je suis parti comme vous conseillé sans classer les documents en me basant qu’aux numéros chronos, les plis étaient déjà dans l’ordre des numéros, il suffisait de prendre le courrier correspond dans le paquet.
    Il m’a été rajouté 1 h 35 pour 127 courriers; temps repère total : 9 h 20; au final j’ai dépassé les 5 % du temps repère, j’ai mis plus de 10 h pour tout terminer.
    Je vais être encore perdant; on va dire que j’ai mis trop de temps et on ne me paiera donc que le temps repère, le reste c’est pour ma pomme comme toujours.
    Il est anormal que l’on ne soit pas payé au temps réellement passé sur le terrain quand on a du courrier en assez grand volume; on a aussi les impératifs du terrain , météo, travaux etc…
    A votre avis pourrai-je obtenir de mon responsable le déblocage des 5 % ?
    Beaucoup de distributeurs seront dans mon cas avec la montée en puissance de l’activité courrier; forcément il ne sera pas possible d’être dans les temps.

    • 13 juin 2018 à 17 05 43 06436
      Permalink

      Bonjour,

      Si vous arrivez à distribuer dans les limites du temps théorique vérifié habituellement et que le surcroît de courrier a généré ce dépassement, il serait normal que vous soyez payé au temps badgé.

      Nous sommes preneurs de la décision qui vous sera donnée et nous vous conseillons de faire une demande écrite.

      En cas de refus, nous serions assez intéressés par un retour de votre part pour, si vous le souhaitez, pouvoir aller plus loin et faire que ce type de cas ne soit pas la règle.

  • 13 juin 2018 à 17 05 52 06526
    Permalink

    prenez votre charriot a tirer et votre courrier a la main votre n° chrono ne sert a rien donnez le materiel et a partir de la votre n°chrono sera ok pour ne pas preparer le courrier dans le sens de votre distrib

    • 13 juin 2018 à 17 05 53 06536
      Permalink

      Bonjour,

      C’est tout à fait ce qui est indiqué dans l’article.

  • 14 juin 2018 à 7 07 50 06506
    Permalink

    Bonjour,
    merci de cette analyse et ces recommandations pour l’utilisation de la badgeuse chrono – adressés.
    Je l’ai utilisé déjà cette semaine en installant la « mise à jour ».
    Ce que je ne trouve pas correct – comme les deux autres distributeurs l’ont dit aussi -, c’est que je « suis obligé » de suivre le chemin programmé » par les numéros de la distribution des adressés programmés. Le parcours réel ne peut pas être le chemin théorique, d’après un « plan cadastré », comme je le suppose. Assez souvent, je trouve un adressé qui n’existe plus depuis plus d’un an ( boulangerie fermée etc. ), et dans une rue sans parking, je ne peux pas m’arrêter en passant devant une bal selon la liste. Si le système de la distribution selon cette dernière mise à jour est si « rigide » et certainement, à la suite, « punitif » pour le distributeur qui n’est ni robot ni drône, et fonctionnera toujours à l’avantgage chronométrable de l’entreprise et au désavantage du distributeur, je vois un certain progrès, mais aussi un stress et des conflits permanents.
    Ce que je trouve absolument vrai, c’est que l’entreprise devrait se donner plus de mal à équiper ses ouvriers – employés avec du matériel adapté , sécurisé et sain – surtout pour le dos ! -, comme un chariot facilement à manoeuvrer sur un terrain spécifique – avec ou sans trottoir, largeur du trottoir, assez grandes roues en caoutchouc pour le bruit et l’avancement, protection des paquets de pubs contre la pluie, sacoche en forme de sac à dos – pour le dos – au lieu de « autour du cou et faisant pencher la colonne vertébrale sur un côté ! – petite installation pour une gourde, début du temps de distribution à 6 h et charge des pubs vendredi au lieu de lundi matin entre 8h45 et 11h, surtout depuis début juin jusqu’à la mi – octobre – pour le maintien de la santé des distributeurs.
    Je serais prêt à « verser une caution pour un bon chariot adapté au secteur qui me serait rendue le moment de ma démission ou de ma « vraie retraite », comme cela l’entreprise créerait vraiment un système de « coopération participative » comme le nouveau patron – directeur d’ADREXO nous l’avait proposé il y a trois ans .
    J’ai appris de par ma femme qui travaille dans une école d’ingénieur que l’entreprise a négocié avec cette école pour faire construire des nouveaux modèles de chariot. Pourquoi elle ne « nous » intègre – t – elle pas dans ce processus qui va durer longtemps, comme la dernière fois, où comme résultat, il y avait un « chariot assez sophistiqué, mais peu adapté aux besoins des distributeurs qui sont quand même les premières personnes concernées par des « créations faites par des soi – disant experts scientifiques. Sur ce point la nouvelle équipe de direction d’ADREXO suit exactement la ligne autocratique de son prédécesseur.

    • 14 juin 2018 à 13 01 45 06456
      Permalink

      Bonjour,

      Je crois que vous faites une confusion, il n’y a aucun chemin imposé avec ce système, le numéro chrono génère effectivement un classement dans un ordre numérique, mais si le pli le plus proche est le n°14, il sera signalé, même si les 13 premiers n’ont pas été distribués.

      La badgeuse demande donc un pli mais pas dans l’ordre des numéros. Cette numérotation ne sert qu’a permettre de retrouver la bonne enveloppe.

      Pour le matériel, vous avez raison sur les deux points, il est important d’équiper rapidement les distributeurs d’un matériel adapté, à minima une sacoche « courrier » et un brassard pour porter la badgeuse à l’avant bras sans avoir à la sortir pour chaque action.

      Pour ce qui est du matériel, l’entreprise a « tendance » toutefois à associer des distributeurs et des permanents de centres « pilotes » pour élaborer des projets et avoir des solutions pensées par le terrain. C’est un vrai plus en terme d’efficacité.

      Comme vous l’avez constaté pour la badgeuse, les multiples mises à jour sont aussi le fruit des analyses menées sur les centres « test ».

  • 14 juin 2018 à 10 10 18 06186
    Permalink

    Bonjour

    Concernant l’activité de distribution courrier un autre problème se pose, à savoir, la remise de la liasse d’enveloppes à distribuer, certains courriers sont manquants, d’autres enveloppes concernent un autre secteur, ça fait plutôt désordre, et pour une fois, il serait bien difficile d’accuser le distributeur de mal faire son travail !
    J’expose ce fait, car cela m’est arrivé déjà 2 ou 3 fois, comment cela se développera t-il à l’avenir ? la crédibilité et le sérieux d’Adrexo sont presque en jeu !
    Pour le contrôle de la quantité d’enveloppes données, existe t-il un système automatisé, un peu comme à La Poste ? ça éviterait que du courrier soit donné avec un retard conséquent (décalage de plus d’une semaine, le plus souvent)

    • 14 juin 2018 à 14 02 32 06326
      Permalink

      Bonjour,

      Si des courriers sont manquants (en général une série d’un client), c’est parceque vos managers n’ont pas enlevé ces courriers sur votre feuille de route et de ce fait, vous ne les aurez pas sur la semaine suivante sur la feuille si ils ont été reçus.

      Vous avez raison, ce n’est pas sérieux.

      A la poste, c’est plus simple, le facteur ne sait pas qu’une enveloppe manque, il n’y a pas de liste ou de badgeuse pour l’indiquer, si une enveloppe arrive le lendemain, elle passe dans la distribution sans que personne ne le sache. La spécificité d’Adrexo, c’est de tracer les courrier et de pouvoir avoir une remontée d’information pour la transmettre au clients.

      Les dispacth de plis sont désormais confiés à une société spécialiser et les délais sont de plus en plus maîtrisés, il reste encore des points à améliorer mais beaucoup de monde travaille sur le sujet.

  • 14 juin 2018 à 15 03 32 06326
    Permalink

    Bonjour,

    Certes les courriers sont tracés; mais l’entreprise ne peut elle pas s’en servir pour rémunérer correctement les distributeurs ? Peuvent-ils savoir si un courrier a bien été distribué à la bonne adresse ? Vu que la précision du GPS n’est pas fiable à 100 %, on peut en douter.
    Une personne peut très bien signaler les plis dans l’application comme distribués et ne pas les mettre réellement en boite; au final, elle arrivera dans les temps.
    La personne qui aura tout distribué, elle sera forcément perdante; on lui dira qu’elle a dépassé largement le temps de travail autorisé alors qu’elle a pourtant fait son travail en totalité.
    J’aimerais savoir comment est calculé le temps supplémentaire pour la distribution du courrier ?
    Est-ce par rapport au nombre de documents ?

    • 14 juin 2018 à 16 04 55 06556
      Permalink

      Bonjour,

      Les managers disposent d’outils de cartographie qui permettent de situer toutes les actions réalisées sur la badgeuse et avec précision.

      Le fait que la badgeuse ne soit pas précise pour le distributeur tient à la norme GPS pour partie seulement car il y aussi des données de l’institut géographique national (IGN) qui ne sont pas toujours précises. Dans ce cas, une adresse donnée à un point A peut parfois en être un peu éloigné.

      La dessus, Adrexo ne peut rien y faire. Pour la vérification de la distribution des courriers, l’outil permet de connaitre chaque point de distribution et quelqu’un qui serait toujours loin de la réalité, serait immédiatement identifié. De plus, comme pour la publicité, les clients et l’entreprise contrôlent.

      Sur le problème du paiement du temps, je ne comprends pas votre problème car le temps est mesuré par la badgeuse et se trouve donc payé dans le cadre du temps de distribution global. Si le temps autorisé est dépassé, le manager à la possibilité de lever cette limitation après analyse de l’outil cartographique.

      Il est d’ailleurs important de demander ce déblocage par écrit, en privilégiant le mail pour conserver une trace et faire valoir ses droits.

      Le temps de distribution théorique des courriers est calculé selon une grille de cadence (nb de courrier à l’heure) mais il faut reconnaître que les temps prévus sont nettement insuffisants, heureusement aujourd’hui compensés par le paiement au temps badgé.

  • 14 juin 2018 à 16 04 50 06506
    Permalink

    Bonsoir autre problème rencontré cette semaine plus la badgeuse est sollicitée plus elle consomme j’ai terminé avec 1 pour 100 de batterie avec un peu plus d’adressés c’est la panne on peu plus valider et on retombe au temps repère et une nouvelle fois on travail des heures qui ne serons pas payées

    • 14 juin 2018 à 16 04 58 06586
      Permalink

      Bonjour,

      Il est parfois utile de changer la batterie, car elle doivent tenir largement plus d’une journée, même avec les alertes courriers.

      Vous pouvez vous rapprocher de votre centre pour demander un échange.

      Attention également à échanger votre chargeur et son cable car c’est parfois lui qui est en cause.

  • 14 juin 2018 à 17 05 18 06186
    Permalink

    Bonjour

    Prise de pubs ce matin au dépôt
    Les courriers n’étaient pas arrivés au centre…. Donc nous devrons les distribuer la semaine prochaine en même temps que les nouveaux….
    Manager dit que dorénavant, il est fort possible que nous soyons obligés de venir chercher les pubs le vendredi pour être sûrs que les courriers soient arrivés…..
    C’est bien dommage pour ma part j’aimerais bien garder le jeudi. Cela laisse du temps pour le week-end….

    • 14 juin 2018 à 17 05 23 06236
      Permalink

      Bonjour,

      Le plan de transport logistique est en cours d’amélioration mais il est possible que certains relais soient obligés de décaler le jour d’ouverture. C’est effectivement un problème pour certains.

      Nous espérons que l’amélioration des préparations et des transports permettra de ne rien changer.

      Normalement, dans votre cas, les courriers ne doivent pas être indiqués sur votre feuille de route ?

  • 14 juin 2018 à 17 05 20 06206
    Permalink

    Bonjour

    Prise de pubs ce matin au dépôt
    Les courriers n’étaient pas arrivés au centre…. Donc nous devrons les distribuer la semaine prochaine en même temps que les nouveaux….
    Manager dit que dorénavant, il est fort possible que nous soyons obligés de venir chercher les pubs le vendredi pour être sûr que les courriers soient arrivés…..
    C’est bien dommage pour ma part j’aimerais bien garder le jeudi. Cela laisse du temps pour le week-end….

  • 14 juin 2018 à 18 06 06 06066
    Permalink

    Bonjour,

    J’ai eu le même soucis concernant la batterie de la badgeuse; il ne restait que 1 % de batterie en terminant la distribution. J’avais chargé celle-ci le matin à 100 %; en milieu de journée, elle n’était plus qu’à 35 %. Jusqu’à présent pas de problèmes; mais avec beaucoup plus de courriers c’est clair çà se vide en rien de temps. Il faudrait pouvoir recharger entre temps ou disposer d’un chargeur mobile.
    Imaginez que la batterie soit complètement vide et que le travail ne soit pas fini; on perdrait tout, c’est comme si l’on avait pas pas badgé ! Aucun moyen de récupération des données.
    La batterie n’est pas forcément en cause mais plusieurs facteurs peuvent favoriser sa décharge rapide.
    Je vais en parler à mon manager; peut-être que la batterie commence déjà à fatiguer après des mois d’utilisation.

    • 14 juin 2018 à 18 06 50 06506
      Permalink

      Bonjour,

      Il est probable que votre batterie soit en cause. Sur certaines voitures, vous disposez également d’un port USB qui permet de recharger la badgeuse.

      Enfin, il existe des adaptateurs qui permettent de transformer la prise allume cigare en prise USB afin d’y brancher le cordon de charge.

Commentaires fermés.

Support