150euros et distribution en stop pub ?

Nous avons vu vos commentaires sur la distribution de 150euros dans des boîtes « stop pub ».

En effet, ça peut paraître étonnant.

Il faut déjà savoir que le magazine, comme son nom l’indique, n’est pas une une publicité.

Même s’il ne porte pas l’adresse du destinataire dessus, ce document est un courrier. La direction prévoit de le distribuer dans une enveloppe prochainement.

Cette enveloppe n’a pas besoin d’être personnalisée puisque son contenu est identique pour tout le monde.

Ensuite, le magazine contient les publicités sous forme des prospectus qui sont insérés à l’intérieur et qui seraient, d’après la direction, ensuite mis dans l’enveloppe (plus précisément mis sous film).

A la différence de la distribution habituelle dans toutes les boites, qui disparaîtra, ce contenu est sollicité par une inscription préalable du destinataire.

L’autocollant « stop pub » ou « oui pub » n’est donc pas en rapport avec cette distribution de courriers.

Cette distribution identifiée comme un courrier ne peut donc être sanctionnée au titre de l’interdiction publicitaire consacrée par l’article L541-15-15 du Code de l’Environnement.

Sans juger de la pertinence de ce mode de diffusion, les distributeurs ne sont pas concernés par les éventuels litiges sur le sujet puisqu’ils ne font que leur travail sur instructions de l’employeur et ne sont donc en aucun cas fautifs.

Jamais un distributeur ne sera fautif du fait du contenu d’une enveloppe qu’il a à distribuer.

Juridiquement, l’action d’un salarié qui exécute les instructions de son employeur de bonne foi entre dans les dispositions de l‘article 1242 du Code Civil :

“On est responsable non seulement du dommage que l’on cause par son propre fait, mais encore de celui qui est causé par le fait des personnes dont on doit répondre, ou des choses que l’on a sous sa garde.

Les maîtres et les commettants, du dommage causé par leurs domestiques et préposés dans les fonctions auxquelles ils les ont employés ;

….”.

La Cour de Cassation précisant ensuite :

“« le lien de subordination dont découle la responsabilité mise à la charge des commettants par l’article 1384, alinéa 5, suppose essentiellement que ceux-ci ont le droit de faire acte d’autorité en donnant à leurs préposés des ordres ou des instructions sur la manière de remplir, à titre temporaire ou permanent, avec ou sans rémunération, fût-ce en l’absence de tout louage de service, les emplois qui leur ont été confiés pour un temps ou un objet déterminés“.

Or, il existe une présomption irréfragable de subordination, dès lors qu’est établie la conclusion d’un contrat de travail.

En clair, pas de panique, ce n’est pas le distributeur qui est concerné par une éventuelle amende s’il ne fait qu’exécuter un ordre, ce qui est le cas pour 150euros et ce qui est prouvable par la feuille de route.

Attention, il n’en serait pas de même si le salarié distribuait sciemment une publicité dans une boite “stop pub” alors que les instruction de l’employeur sont contraires, ce qui est le cas dans notre activité.

Ces infractions relèvent d’une amende de 5ème classe, c’est à dire qu’elle n’est pas forfaitaire mais apprécié par la juridiction après analyse des faits.

Il y a cependant des destinataires qui peuvent aussi être surpris.

D’abord parce que le destinataire s’est inscrit pour recevoir cette diffusion, mais qu’il ne s’attendait pas forcément à recevoir également les prospectus.

Les publicités font pourtant bien état de la fin de la distribution de ces prospectus et du relais que prendra 150euros, mais la publicité n’a pas le temps de rentrer dans le détail du moyen utilisé.

Lors de l’inscription sur le site 150euros.fr, il est bien indiqué :

Ensuite parce que vous êtes nombreux à nous indiquer que vous avez eu à livrer des adresses « stop pub » à des endroits où les habitants disent ne pas s’être inscrits.

Là encore, c’est de la responsabilité de l’entreprise qui vous indique où vous rendre et vous pouvez signaler ces adresses mais vous n’êtes en rien responsables des instructions reçues.

Rien ne dit qu’un membre de la famille n’a pas réalisé l’inscription à l’insu des autres, rien ne dit que l’entreprise n’a pas ajouté des adresses elle même, même si elle s’en défend, ce n’est de toutes manières pas le problème des salariés qui ne font qu’appliquer des consignes.

D’ailleurs les personnes concernées peuvent se désinscrire… enfin pourront, car ca ne semble pas encore possible sur le site actuel.

Là où les choses deviennent plus ubuesques, c’est quand vous suggérez à un destinataire qui vous assure ne pas s’être inscrit, de se désinscrire….

Le dialogue de sourd est assuré !

Pour éviter l’affrontement, vous pouvez toujours indiquer calmement que vous faites votre travail et que l’adresse est bien mentionnée sur votre badgeuse, que vous comprenez le problème et que vous allez le faire remonter.

Il vous faudra indiquer que le courrier n’a pas été distribué et le motif “refusé”.

Nous verrons bien si ces anomalies sont traitées.

La direction que nous avons sollicitée nous affirme traiter ces cas avec attention et réfute qu’ils soient nombreux.

Tout serait plus simple si la diffusion sous film était effective, mais Paris ne s’est pas fait en 1 jour et 150euros non plus.

Nous ne perdons pas notre sens critique mais demain, ce sera ça…. ou rien, et il nous paraît nécessaire de donner sa chance au produit et d’excuser des cafouillages liés à la persistance de deux modes de diffusion qui ne manquent pas de s’entrechoquer pour le moment.

Une chose est sure, les distributeurs distribuent et le font au mieux, comme d’habitude, et il ne s’agit pas d’une distribution de publicités dans un « stop pub » (ce qui est répréhensible) mais d’un courrier, au surplus sollicité, qui contient des publicités mais ce n’est pas nouveau, nous avons tous distribué des enveloppes Engie ou autres dans des « stop pub » sans que cela ne pose le moindre problème et pourtant, il s’agissait bien souvent d’un prospectus… sous enveloppe.

Print Friendly, PDF & Email

En savoir plus sur Syndicat C.A.T. Milee (ADREXO)

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

44 Commentaires

  1. Vos arguments sont faux . Ce sont bien des prospectus. Pour ne pas l’être il faudrait qu’ils dans le feuillet hebdomadaire qui devrait être distribué en adressé comme certains magazines. Il a été refusé par de destinataires du fait que leur nom ne figure pas. La direction a trouvé un moyen de contourner le stop pub. Si un distributeur se fait agresser ne serait ce verbalement il est fort a parier que son attitude changera …

    • vous pouvez leur dire ces pas parce que le nom n’est pas afficher que ces pas un courrier adresse, regarder les journaux, le telex etc, ils sont distribués aux personnes qui l’ont demandé et pourtant il n’a pas le nom et l’adresse dessus

  2. Pour engie je suis d’accord car le nom était sur l’enveloppe que sur le 150 y a rien.

  3. Bonjour et merci pour la pertinence de vos articles quotidien. Effectivement nous constatons tous des anomalies pour ces deux premiers numéros… J’ai parfois 5 abonnements pour la même personne. Mais le pire est à mon avis de constater que le magazine soit distribué avec la poignée à des Stop Pub… Pour ma part j’ai fais le choix de dissocier les deux avant distribution. Bon courage à tous.

    • mon responsable etais comme vous avez le numéro 1 , il fallait respecter ls stop pub et donc ne pas mettre les pub sauf qu’il a eux des client qui ont ralé ne pas avoir eu les promotion avec les 150e donc maintenant avec lenuméro 2 meme s’il a un stop pub notre resposable a dit de mettre les pub avec

  4. Bonjour ,vos affirmations ne sont pas valables 1/ de part la definition meme qu il en a ete faite/ c est une pure arnaque / 2/ parce que la moitie des soit-disant adresses n ont pas de noms ; mention INCONNU sur un nom de rue !! voir listing ou l affichage sur badgeuse !!!!…… Seriez-vous assez forts pour convaincre nos idiots de dirigeants de distribuer 1 secteur? Bonne journee Jean BELLAMY

    • Bonjour, nos dirigeants connaissent cette difficulté mais l’ignore volontairement car il se foute du résultat, seul le chiffre d’affaires compte.

      • Je voudrai savoir pourquoi vous laissez filtrer des commentaires insultants et offensants aux distributeurs. Si ces personnes ne sont pas contentes, qu’elles se plaignent ailleurs qu’ici, et à qui de droit et non aux distributeurs qui, encore une fois en prennent plein pour leur grade merci.

        • Bonjour,
          Nous ne pensons pas avoir lu des commentaires insultants… si c’est le cas, c’est une erreur de modération.

    • Bonjour Monsieur, vous avez totalement raison! J’ai moi-même également des adresses avec des noms de personnes n’habitant plus à ces adresses depuis des mois voir plus. Comment peut-on nous parler d’abonnement??? Bonne journée à vous.

  5. Bonjour donc vous confirmer bien que le magasine 150 euro s’agit d’un courrier et non d’un prospectus .
    Alors il faut continuer à vous battre pour qu’on nous paye le trie du courrier car ce magazine nous ajoute des courriers supplémentaires.

    Canal + télé loisir pour ne cité qu’eux sont emballés dans un papier et ils on ajouter les noms et adresses.

    Ça nous simplifierai la tâche car la c’est pas possible de regarder sans arrêt dans la badgeuse ou listing, ont avance plus .

    Et ça suffit de nous sortir l’argent oui mais le 150 euro et payé dans la préparation des publicité , arrêté de nous sortir cette argumentation elle n’est pas valable car c’est un courrier ils doit s’ajouter au temps DA qui est plus rentable que le temps de préparation irréaliste.

    Puis même je sais que les jugent vous rendre leur verdict en faveur de l’entreprise la justice n’existe plus vraiment mais s’il-vous-plaît chère syndicats je nous laissé pas tomber.

    Il y’a trop de travail dissimulé , trop d’injustice ça suffit.

    Nous sommes en 2023 en France ça doit changer il faut réagir et ne pas vous ranger vers la facilité et nous confirmer leur baratin comme par exemple celui de nous dire oui mais 150 euro et payé dans la préparation de publicité..’
    Mais rien que la déjà c’est le monde a l’envers bordel on doit travailler comme des cochons, accepter de ce faire volé ça suffit.

  6. Bonjour,
    Le problème c’est qu’il y a certaines personnes qui n’ont pas compris , ils pensaient avoir un catalogue qui était composé de plusieurs pages de publicités de différents
    magasins et non pas de reprendre les publicités comme avant.

  7. En fait, le véritable problème est que l entreprise comptabilisé la distribution du magazine en pub et non en courriers, ce qui ne rajoute pas de temps sur la badgeuse et donc, vu les consignes reçues, obligé les distributeurs a finir sans être payer.

    • Bonjour, le 150 euros est bien ajouté en courrier avec le ciblage M (magazine).
      Vous ne devez pas travailler après l’arrêt de la badgeuse.

      • non si vous regarder sur la feuille de rout les magasin 150€ sont dans la case DNA comme une publicité et ne sont aps dans la case DA, meme le syndic fo la signalé

        • Bonjour,
          Oui, l’ajout du magazine ne génère qu’un temps de préparation a part, la distribution est prise en compte dans le temps badgé ou dans le temps théorique si la badgeuse s’arrête.
          Le temps passé à la distribution du magazine réduit d’autant la possibilité de distribuer le reste de la tournée.

  8. CETTE SEMAINE DISTRIBUTION DU 150E SANS PUB EN SOLO SUR LES SECTEUR DE LA SOUS TRAITANCE

  9. BJR COMMENT CA SE FAIT N 2 150 EURO LE DISTRIBUTEUR EST PASSER JE L AI PAS EU DANS LA BOITE LETTRE EFFACER LE PREMIER COMMENTAIRE MERCI

    • ça depend de quand vous etes inscrit, et de plus nous savont pas pour le numéro 2 quand les personne ce sont inscrit, peux etre que vous recevrer le numéro 3

  10. Distribution d’un 150 euros dans une boîte archi pleine depuis 3 ans sur le secteur, j’ai des doutes sur l’inscription. Pour certaines adresses, 2 voir 3 magazines au même nom. une autre boîte 3 km hors secteur, magnifique. J’y suis allé une fois, mais il n’y aura pas de deuxième. Sans parler de la badgeuse qui sonne toutes les 30 secondes dans toutes les rues avec 250 courriers et magazines confondus. Une vrai réussite en somme.

  11. Bonjour doit on toujours mettre 2 poignées de publicité aux adresse ayant souscris 2 fois au 150
    Euros ou doit on leurs
    Mettre juste une poignée + les 2 150 euros

  12. La distribution des publicités prendra fin à partir de quand ? Quelque semaine quelque mois quelque années ?
    Pour n’avoir que le 150 euro à distribuer

      • Je pense que la boutique coulera en même temps que les pubs; ce n’est pas ce merveilleux 150 euros qui va la sauver….

  13. Depuis 2 semaines je n’arrive plus à finir les secteurs à cause des 150 euro , trop de temps à chercher l’es noms sur les boîtes au lettres dans les immeubles , alors que avant les 150 euro j’avais le temps de terminer mes secteurs , étant donné que je n’est plus le temps de terminer le secteur les 150 euros et les courriers ne sont plus distribués entièrement

  14. Bonjour il faut vite trouvé une solution pour les 150 euro ce n’est pas possible de continuer comme ceci pas de nom
    Sur les 150 euro obligé de regardé la feuille de route sans arrêt pour savoir à qui les mettres , faire attention de ne pas
    Mettre en double (dans les immeubles ) étant donné que la poignée de pubs et dedans et quand c’est des batteries de boîtes au lettre c’est vraiment compliqué ! De plus devoir se promener sans arrêt avec les poignées de pubs avec les 150
    Euro en plus des poignées normal … 2 semaines que nous le distribuons et 2 semaines de galère

  15. Bonjour et que dire de devoir distribuer un 150 € à une adresse avec le nom d’une personne qui est décédée c’était une connaissance donc c’est une info vérifiée

  16. j’ai eu le meme cas que d’autre
    base de gendarmerie, j’avais 2 magazine 150€+ courrier
    pour ceux qui ne savent pas comment ça ce passe, les boite au lettre sont proche des batiment a l’interieur de la base mais tous els distributeur et meme laposte non pas le droit d’entrée, ont a juste le droit d’entrée pour allez au poste de securité ( donc a l’entré) et ces a eux qu’on donne le courrier, il doivent d’habord verifié que le nom correspond et ces un gendarme qui mets dans les boite au lettre (ou donne en main propre)
    j’ai donc ecrit au feutre le nom et prenom des abonné sur le magazine des gendarmes
    donc je vais avec le courrier et les 2 magazine
    les courrier sont ok,
    premier magazine du mal a trouver, il demande a sont collegue, je lui dit sur ma badgeuse, il ont mis batiment 5 appartement 5, il me dit bon ça doit etre quelqu’un de la famille …
    puis il passe au 2eme magasine et la il reconnait le nom, il me dit ça fait 5 an qu’elle est plus ici, meme sont collegue confirme, en me disant elle a du s’inscrire avant de partir, je lui dit ces pas possible car els flyer je vous els ai donner au mois d’avril, donc sont collegue part ( pour une voiture de patroille, et l’autre dit, je vais regarder sur le fichier national ( sont pc) pendant qu’il tape le nom il me dit sur votre appareil ces quel adresse, et la je vois qu’il a le meme batiment et le meme appartement que le premier que je lui dit , il doit avoir une erreur ces pareil que l’autre, il arrive a avoir l’info sur le pc, elle est encore muter sur la base de thionville donc environ 70km de ou je suis, donc je lui dit, je recupere et je la declarer en non distribuer je srai pour la semaine prochaine qu’ele et pas la

  17. Bonjour , sur Facebook
    Sur le groupe 150 e , je lis des commentaires ignoblement et irrespectueux des personnes qui ont des stops pubs et à qui nous devions mettre les 150 e . Évidemment c’est encore nous qui trinquons , ne serait pas un subterfuge de l ne reprise pour nous faire démissionner car nous nous faisons agresser par les gens qui ont mis des stops? Je me pose des questions .avec en plus le fait qu’ils ne veulent pas qu il y ait d adressé et que la badgeuse ne donne pas quand il le faut , je trouve que ça fait bcp de problèmes pour les 150 e , je me demande si la société ne jouerai subtilement sur nos nerfs pour que nous partions un à un .

  18. Bonjour ,
    Je viens de finir ma distribution et j’ai trouvé quand même bizarre à plusieurs adresses et en maison individuelle , les noms ne correspondent pas , pourtant ce n’est pas des personnes qui viennent d’emménager qui sont dans ces fameuses maisons et ce pourraient être les noms des anciens propriétaires , mais non pas du tout . Je me demande où ont-ils pu trouver des noms à ces adresses ,

  19. Je ne comprends pas ceux qui parlent d’heures non payés, c’est vous qui choississez de les faire. Quand on est pas payé on ne travaille pas bénévolement

  20. Quelle surprise de voir la personne mettre ces pubs dans ma boite ! J’ai rien demandé et c’est certainement une magouille.

    • Coustic le distributeur fait son job. Un peu de compréhension. Réaction imbécile. Touchez ce distributeur et la semaine suivante c’est un autre qui se déplacera chez vous et là je pense que vous allez réfléchir un peu…

    • Ce genre de commentaire n’a pas sa place ici, vous venez sur un site consacré aux employés et non aux débiles mécontents! C’est tellement facile derrière son écran bien caché de venir nous emmerder. Ce genre de personne mérite qu’on lui explose sa boîte de pubs.

  21. En bref c’est quand même, un peu plus clair.Car s’était un vrai bordel. Avant que je vous le demande. Vu quand grande majorité les 150€. La plus part des boîtes aux lettres. Sont sans pubs. Et pour nous s’était un imbroglio, de savoir si on doit leur mettre de la pub où pas. Surtout dans nos secteurs habituel qu’on connait bien.

  22. Bjr, je confirme on perd un temps fou a regarder constamment la badgeuse, elle se decharge tres rapidement. On devrait les distribuer sous film comme les canal+ avec les noms dessus.
    Cordialement.

  23. Beaucoup d’incohérence dans la distribution, sans compter la galère que cela représente, et une badgeuse qui à forme d’être sollicitée finit se décharger. On est dans l’absurde Elisabeth Borne, la Première Ministre, dit qu’elle veut améliorer le sort des travailleurs dans les entreprises. Je m’aperçois que le travail devient de plus en plus pénible, c’est une véritable gageure.

  24. Bonjour . Je pense que toutes les difficultés que nous rencontrons avec les 150 e , les insultes , les menaces des personnes qui ont des stops pubs, le fait de ne pas avoir d adresses, la badgeuse qui ne sonne pas….. je suis persuadée que c ´est un stratagème de Milee, ils font tous pour nous écœurer afin que l on démissionne comme cela ils n ´auront aucun licenciement économique a faire . Mais battons nous , ne nous laissons pas faire , ne passons plus les 150 e dans les stops pubs , et comme nous n n’avons plus le temps de passer les pubs comme il se doit car nous n n’avons plus les codes, encartons peu de pubs, prolongions le courrier puisque c’est ce qu ils veulent et les 150 e sauf dans les stops pubs mais ne nous laissons pas encore plus diminuer et marcher sur les pieds par les dirigeants . Unissons nous .

  25. vous vous emmerdez pour pas grand chose , cela fait 33 ans que je distribue pour milee(j’ai commence par distri g)si vous n’avez pas le temps de finir votre distribution, pas grave , c’est leur volonté,distribuez leur courrier en priorité,et pour ceux qui ont des stop pub , ne mettez que le 150€.Prendre le temps max et puis basta.Ils ne vous virerons pas ,ne vous inquietez pas, c’est leur choix

  26. 2 semaines que je reçois 150€ sans que j’ai rien demandé et que j’ai un stop pub. Je vois pas l’intérêt de mettre ça dans ma boite aux lettre c’est direct poubelle. Je vais peut être en mettre une juste à côté de ma BAL pour que le distributeur jette le prospectus à ma place… Je vais contacter ma mairie et ma communauté de commune pour voir s’il y a d’autres personnes concernées et si une action est possible pour que mon choix soit respecté.

    • Eh bien t’as qu’à faire ça, te plaindre à ta mairie qui va bien te rire au nez car autre chose à faire! Encore une qui au lieu d’appeler la direction viens nous emmerder ici. C’est NOUS les seuls à en avoir marre de ce magazine ok. Alors va chialer ailleurs.

  27. Pub ou pas, je n’en veux pas. Les distributeurs de ces prospectus devraient avoir pour instruction de respecter les STOP PUB, et ça vaut évidemment pour celui-ci.

    • 150euros est diffusé aux abonnés et n’est pas une publicité mais un courrier. L’entreprise donne donc comme consigne de le distribuer même dans les boites portant un STOP PUB.

Les commentaires sont fermés.