Hausse des prix des carburants, indemnités kilométriques et fonctionnement de la prise en charge

Les carburants atteignent, de nouveau, un niveau de prix particulièrement élevé et même historique.

De notre point de vue, il y a deux sujets différents :

  • La prise en charge du nombre de kilomètres réellement effectués qui restent très hasardeuse et souvent décalée par rapport à la réalité des parcours effectués.
  • La révision du montant de l’indemnité kilométrique qui est un mécanisme prévu dans le texte de notre convention collective.

Le 14 Mars, les syndicats représentatifs à la branche seront en réunion de négociations nationales et la révision du montant de l’IK est évidement à l’ordre du jour.

Il faut savoir qu’Adrexo pourrait volontairement augmenter ce montant mais se cale habituellement sur le montant décidé au niveau de la branche d’activité et qui s’impose donc à toutes les sociétés de distribution.

Aujourd’hui, ce sont les distributeurs qui reçoivent toujours le même montant, pour les mêmes distances, alors que le prix de l’essence augmente toujours.

De plus en plus, le salarié prend sur son salaire pour financer ses frais de déplacement, ce qui n’est pas supportable.

L’indemnité kilométrique (I.K.) n’intègre pas que le carburant, elle est destinée à compenser également l’usure du véhicule, l’assurance ainsi que les frais d’entretien.

Nous proposerons, compte tenu du mode de calcul fixé par les textes et de l’évolution des indices INSEE concernés, le passage immédiat à une indemnités de 0,45 euros.

Il faut savoir que le mode de calcul n’est pas le fruit du hasard mais tient compte des indices des prix des carburants pour le sans plomb et le gazole. Par définition, cet indice n’intègre pas les augmentations de mars 2022 qui sont pourtant celles que nous subissons en ce moment.

L’indice de février 2022 n’est même pas encore connu.

Il faudra donc revoir ce tarif au prochain trimestre, comme le prévoit la convention collective, sans doute pour porter l’indemnité au dessus de 0,50 euros par kilomètres.

Au delà du prix payé pour chaque kilomètre, se pose le problème du nombre de kilomètres pris en compte.

Car, nos réclamations seraient bien moindres, si, au moins, le bon nombre de kilomètres était versé pour les différentes missions.

Les bons kilomètres pour aller du centre au domicile, alors qu’une limitation bride actuellement cette distance à 30 kilomètres maximum.

Les bons nombre de kilomètres pour rayonner sur son secteur et, ensuite, aller d’un secteur à l’autre ou d’une partie du secteur à une autre partie.

Et enfin, des kilomètres pour aller du domicile au secteur qui ne sont actuellement plus du tout pris en charge.

Bien entendu, pour les distances qui ne sont pas couvertes dans le temps mesuré par la badgeuse (sauf pour les kilomètres à l’intérieur du secteur), le temps associé à ces kilomètres doit également être pris en compte et payé par l’entreprise.

Ce ne serait que justice !

Dans le cadre des NAO 2021 (négociations annuelles obligatoires), qui se sont tenues, pour la forme, en fin d’année… nous avions évidement demandé, et ce, chaque année, une mise à jour de ces données mais elles engendrent des coûts particulièrement importants et nous avons peu d’espoirs sur ce sujet.

Une mise à jour volontaire est peu probable et il reste aux salariés la possibilité de l’imposer en ayant recours aux juges Prud’homal.

Même si l’urgence l’impose aujourd’hui, une augmentation du montant unitaire du kilomètre ne réglerait pas le problème des différences de distances constatées entre la réalité et les feuilles de route.

Pour une indemnité même majorée à 50 centimes par kilomètres, si la moitié de ces kilomètres ne sont pas pris en compte, le montant réel sera de 25 centimes, et donc toujours insuffisant.

C’est pourquoi la C.A.T. a engagé plusieurs actions Prud’homales afin de faire respecter les obligations de l’entreprise.

Des résultats prometteurs arrivent. Mais tout cela est long.

Nous ne comprenons pas d’ailleurs pourquoi l’entreprise continue à prendre autant de risque sur ce sujet.

Au delà des condamnations Prud’homales, elle engendre, elle même, une distorsion de qualité et court un risque important vis à vis de l’Urssaf.

Mais, les services de cette institution semblent bien indulgents avec Adrexo.

Nous pensions aussi que dans la logique de développement de nouvelles activités qui nécessitent une qualité irréprochable (le courrier par exemple), il est de notre responsabilité d’essayer de contraindre la direction à ouvrir de sérieuses négociations sur ce thème et concilier l’intérêt de l’entreprise et des salariés, condition indispensable à la survie de ce qui fait la richesse d’Adrexo : son réseau d’agences et son maillage territorial.

Enfin, sachez qu’il existe une procédure interne pour la révision des distances Intra UG, c’est à dire celles parcourus à l’intérieur du secteur, de la première boite à la dernière. La aussi, la C.A.T. peut vous accompagner pour engager cette demande interne qui passe ensuite par la validation de vos responsables puis du service concerné au siège d’Adrexo.

Print Friendly, PDF & Email

En savoir plus sur Syndicat C.A.T. Milee (ADREXO)

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

26 Commentaires

  1. 0,45 euros ne suffisent pas un il faudrait 1 euros le km – un véhicule revient à peur près à 1 euros le km il faut à peu près 10 litres de carburant pour une tournée de distribution – il faut compter aussi l’usure des pneus – les freins – les amortisseurs (s’il faut changer tout ça – (freins 500 euros – pneus 300 euros – et aussi les assurances qui augmentent aussi –

    • Bonjour,

      N’exagérons pas… même les barèmes fiscaux ne vont pas jusque la et l’IK se calcule avec des indices précis et vérifiés.

      Nous avons déjà publié la formule de calcul et la répartition des coûts.

      Pour une consommation de 10 litres au 100 Km, même avec un gazole à 2 euros, le coût est de 20 centimes.

      Le reste est réparti entre l’usure du véhicule, l’assurance et l’entretien.

  2. Ben c’est simple si pas d’accord j’invite tout le monde a distribuer son secteur a pieds le plus possible. Les temps vont exploser,le secteur sera beaucoup moins couvert et en s’assurant d’être passé sur 80% de la zone il n’y aura rien de a redire. Cela s’appelle une greve du zèle et si on a les codes: faire tout a pieds (enfin le plus possible). Le coût de distribution montera en fleche. Tout le monde devra faire pareil, la direction sera obligée de réagir, enfin si il existe dans cette boîte un sens de la qualité. C’est un début.

    • Bonjour,

      Le “sens de la qualité” a disparu depuis bien longtemps !

      Attention toutefois à ne pas mettre moins de temps à pied, ce qui est possible sur certains secteurs. Mais distribuer différemment pour que le travail soit fait, mais en mettant plus de temps, est un bon moyen de pression en effet.

      • je vais encore et encore reprendre votre commentaire qui est que bla bla l,ik etait a 0,39 euros quand le litre de gazoil etait a 1,10 euros le litre , le litre de gazoil actuel est a 2,30 le litre et vous demandez une hausse a de l’ik a 0,45 vous vous moquez vraiment des distributeurs la cat , il fait dire que pour vous le but ne pas trop imputer vos amis

        • Bonjour,
          Je peux comprendre votre demande mais on ne peut pas demander l’impossible et tout ca n’est pas une histoire d’amis mais juste de la méthode de calcul imposée par la loi.
          Car l’IK ne contient pas que le carburant et l’impact du prix du carburant se mesure avec un indice publié par l’INSEE.
          On peut demander 1 euro par kilomètre mais ce serait totalement fantaisiste.
          Le problème aussi, c’est que la mise à jour se fait tous les trimestres sur la base des résultats du trimestre passé, comme pour l’ajustement national du smic qui intervient chaque année en fonction de la hausse des prix de n’année précédente.
          L’indice de l’insee pour février n’est pas encore paru.
          Nous sommes donc contraints de travailler avec l’indice de janvier et nous avons simuler un indice à janvier avec une valeur à 1,80 (il était à 1,71 en janvier.
          La hausse importante que nous connaissons est intervenu principalement en mars, nous n’aurons pas l’indice INSEE avant avril.

          Pour la négociation prévue le 14 (lundi), nous devons donc raisonner sur ces données.

          On obtient une IK à 0,477 :

          Moyennes Moyennes % trimestre
          indices indices progression
          trim
          Valeur IK (€)
          1,750 1,710 6,432% 0,477
          1,670
          1,590 1,607 5,470% 0,448
          1,625
          1,605
          1,530 1,523 0,425
          1,520
          1,520
          1,490 1,473
          1,470
          1,460
          1,460 1,412
          1,410
          1,365
          1,280 1,280
          1,280
          1,280

          • je me demande pas si tout cela est bien calcule entre vous et vos amis pour faire degouter les distributeurs et qu’ls partent gratuitement , car il faut faire des economes , actuellement le carburent explose et on vois sur les feuilles de route plusieurs secteurs , pour pas payer de frais , vous allez faire quoi en ce domaine . ou faut il alerter les annonceurs qu’un nombres important de secteurs ne son jamais fini car on veut pas nous donner les codes de depassement et que les document son dans les benes et pourtant bien payer et cela vous le savez

  3. La cat c est toujours après coup la prochaine fois pour la réunion ça fait déjà plusieurs mois que le carburant augmente attendons encore j m

    • Bonjour,

      Si ca ne tenait qu’a nous, ce serait formidable.

      Mais la convention collective prévoit une mise à jour trimestrielle, après chaque trimestre, et donc après l’augmentation malheureusement…

      Ce n’est pas pour ca que nous ne solliciterons pas plus lors de notre réunion du 14.

      Enfin, pour obtenir plus, il y a une solution, se mobiliser collectivement pour l’exiger.

      • Bonjour
        D’accord avec une mobilisation collective!
        qu’ attend la CAT pour lancer une grève générale avec comme revendication les Km sous estimés et le cout es carburant.
        Je pense qu’ une grande majorité suivra. Il faut oser et si ça suit pas les distributeurs seront responsables, ET VOUS AUREZ FAIT VOTRE BOULOT DE SYNDICAT
        C’est mon avis.
        M. CARLE

        • Bonjour,
          Vous savez que ne ne sommes pas timides sur le sujet, nous pourrons nous diriger vers cette proposition après la réunion du 14 prochain.

  4. Bonjour,
    L’augmentation des carburants impacte beaucoup de secteurs et nous ne sommes pas les seuls à subir. Il est clair que nous ne pouvons pas travailler à perte; il est indispensable que les frais soient revus à la hausse. Les distributeurs ont pour la majorité des véhicules anciens qui consomment davantage. Des moyens existent pour réduire sa consommation, adopter l’éco conduite, réduire sa vitesse etc..
    Et bien entendu comme cela est suggéré précédemment, essayer de distribuer le plus possible à pied, même si cela fait monter les heures de distribution. Pour cela, il faut connaitre parfaitement son secteur est se garer au bon endroit, afin de pouvoir desservir les rues à proximité.

  5. Comment peut-on appeler trajets travail une voiture chargé de 300 kg de documents cela s’appelle du travail dissimulé

    • Vous évoquez sans doute le voyage entre le domicile et le secteur, et nous sommes tout à fait d’accord avec vous.

  6. Bonjour
    J’ai dis à ma responsable que si l’essence monte à 3€ le litre (comme nous l’ entendons) je ne travaillerai pas, elle m’a répondu personne ne travaillerai

  7. Bonjour 2,40 le litres d’eau gazole chez moi , je suis rémunéré 4 euros de frais sur mes feuilles de route car je suis à 5 km du dépôt cela me fait 2 litres de gazole sachant que aller retour sur mon secteur plus les km a l’intérieur du secteur je fais 70 km adrexo m’en paie que 4 des km les 66 km restant sort de ma poche ! Il faudrait surtout que l’on sois payé pour les km pour aller du domicile au secteur . Et c’est pareil pour tout les secteurs que j’ai à un moment faut que sa bouge !

  8. bonjour à tous , en réponse à Phil ; je suis d’accord et je l’ai déjà proposé à mon responsable et la réponse a été que cela ne pourrait pas marcher car nous sommes bloqués par le temps max et si à pieds nous ne faisons pas les 80 % , nous sommes payés sur le temp théorique sans pouvoir récupérer les heures passées ; alors quoi faire ?

    • faite comme beaucoup arreter au temps theorique et puis c,est tout

  9. J’ai un souci pour signer ma feuille de route ma badgeuse me marque ceci:
    The server threw an exception.(exception from hresult:0×80010105
    (RPC_E_serverfault. Que veut-elle dire? Merci de me répondre

    • Bonjour,

      Sans doute un problème de réseau soit sur le réseau téléphonique, soit chez Adrexo.

      Ce n’est pas très grave, vous pourrez la signer plus tard et même lundi.

  10. Bonjour je ne peux pas signé mes feuilles de route non plus sur ma badgeuse j’ai le message en anglais :
    The server threw an exception.(exception from hresult:0×80010105
    (RPC_E_serverfault

    • Bonjour,
      Oui, c’est un problème national qui devrait se résoudre et vous pourrez signer plus tard.

  11. Bonjour.
    Pour les personnes qui ont dû mal à signer leur feuille de route sur leur badgeuse. Pas de souci, car dès que vous une FDR papier avec écrit dessus (partie). Cela déclenche la rémunération de cette semaine même si vous oubliez de la signer électroniquement.

  12. Romuald a raison, les secteurs sont mis sur la même feuille de route et sa date pas d’aujourd’hui ! les frais sont comme sa moins élevé, le dégout de cette société d’escro ont l’a tous, on est sous payé, on est surveillé avec ce formidable appareil qui est la badgeuse, on nous demande du travail de qualité alors que tous les secteurs partent en sous traitance les uns après les autres, on se retrouve loin sur d’autres secteurs et on a pas le choix car adrexo attende le départ volontaire de ses ouvriers ! on a des codes de déblocage pour pouvoir continuer d’effectuer notre distribution jusqu’au bout mais qu’elle honte ! aucun plan économique n’est proposé, les responsable de départ ne savent plus ou donner de la tête pour aider leurs distributeurs ( enfin pour ceux qui se laissent pas trop manipuler par la direction) bref … Quand Adrexo fermera pour de bon on pourra écrire un Best seller !!

  13. Bonjour j’ ai signer un contrat drive to home de 35 h en remplacement le travail de distributeur et j ai fait moin de 35 h la semaine et je ne sais plus si je suis payer 35 h quand même ou juste les heures effectuées mon contrat est un 35 h moduler donc si vous pouvez m éclairé sur la question merci d avance

    • Bonjour, oui le salaire est lissé donc vous percevez au moins35 heures chaque semaines.

Les commentaires sont fermés.