Déclaration des actionnaires du groupe Hopps

Vector illustration conceptual of human resources management with a businessman selecting a candidate from job applicants for hiring promotion or dismissal
Pour écouter le texte ou lieu de le lire, cliquez ci-dessous

Nous avons peu l’occasion et surtout peu d’envie de répéter les propos tenus par les actionnaires du groupe dont le moins que l’on puisse dire est qu’ils n’ont pas la fibre sociale.

Mais nous faisons une exception aujourd’hui avec le décryptage d’un communiqué adressé aux salariés disposant d’une boîte mail professionnel.

Après des années de péripéties divers et variées, le groupe demeure en grande difficulté.

A l’évidence, cela nécessite d’importantes modifications structurelles dont certaines ont déjà été mise en œuvre (c’est le cas de la sous-traitance postale par exemple).

Voilà comment ce texte annonce (discrètement) des changements importants :

« Nous espérons que ce mail vous trouve en grande forme après ce break estival et en cette nouvelle rentrée que nous sommes impatients de démarrer à vos côtés.

Nous souhaitons vous communiquer les dernières informations concernant le contrat de distribution des enveloppes de propagande électorale que nous avions conclu avec le ministère de l’Intérieur au début de l’année.

…. »

Nous écourtons ce paragraphe qui indique que « C’est pas moi, c’est l’autre et c’est celui qui dit qui est….

Aucun intérêt, vous connaissez l’histoire !

La suite :

« Cet événement, tout comme les différentes difficultés rencontrées pendant les élections, doivent nous interroger et nous pousser à nous améliorer. Il est également important que nous questionnions notre stratégie pour appréhender au mieux notre futur et garantir le développement de nos activités. Aussi, nous serons amenés dans les prochaines semaines à partager en priorité avec les équipes d’Adrexo les enjeux à venir, les défis à relever mais aussi les grandes opportunités autour du développement de nos activités postales. »

Suit la formule de politesse….

Mais c’est dans ce dernier paragraphe qu’il faut voir ce qui va arriver.

« Il est également important que nous questionnions notre stratégie pour appréhender au mieux notre futur et garantir le développement de nos activités. »

La référence à l’opération électorale est très opportuniste et sert de support à un vaste projet qui n’est pas né avec les dernières élections.

En effet, même avec une pleine réussite, l’opération n’aurait bouché au plus qu’un quart des pertes de l’année, laissant l’entreprise avec un très gros déficit (probablement plus de 30 millions selon nos estimations).

Avec le fiasco que vous connaissez, ce sera donc plus de 40.

Pour autant, pour une entreprise qui projette de développer son activité courrier, et qui n’y arrive pas depuis des années, louper la marche d’une reconnaissance après une réussite pour les élections, et ainsi donner confiance a de futurs clients, avouez que ça tombe mal !

Avec une campagne publicitaire gratuite en faveur de la poste, comme nous l’avons vécu, la situation est peu propice à améliorer la notoriété d’Adrexo.

« Aussi, nous serons amenés dans les prochaines semaines à partager en priorité avec les équipes d’Adrexo les enjeux à venir, les défis à relever mais aussi les grandes opportunités autour du développement de nos activités postales. »

Il y aurait d’autres opportunités postales ?

Vous l’aurez compris en lisant ces lignes, quand l’entreprise se « questionne sur sa stratégie », c’est surtout sur la manière dont elle va modifier son organisation et surtout se passer de quelques salariés superflus.

En effet, il est sans doute temps de revoir un modèle économique qui a prouvé qu’il n’était plus efficient.

Il est sans doute aussi temps de modifier la structure même de l’entreprise qui agglomère aujourd’hui une multitude d’activités qui finissent par poser quelques problèmes et surtout ne permet pas de sécuriser l’ensemble.

Les montages et facturations croisées ne pourront longtemps perdurer sans éveiller l’attention des administrations, des concurrents et des représentants des salariés (dont certains qui en parlent déjà).

Au risque d’être rapidement rattrapé par la patrouille, l’entreprise doit se réinventer et s’acheter une conduite.

Conduite qui pourrait passer par un dégraissage de mammouth en règle comme savent l’apprécier les marchés boursiers aujourd’hui refroidis par les performances d’Adrexo mais qui pourraient apprécier un choc structurel accompagné d’un plan d’économie drastique.

Comme nous l’indiquions un peu plus haut, tout ça n’est pas né d’une réflexion au soleil de Barcelone autours de l’apéro cet été mais se prépare depuis des mois, et même des années.

Ménage chez les Roc, les cadres intermédiaires, non renouvellement des commerciaux, non renouvellement des assistantes, réduction du personnel en général et même des distributeurs aujourd’hui déjà réduit à près de 14 000.

La sous traitance postale en explique une partie, mais seulement une partie.

Tout ça n’est pas nouveau et ne se constate pas en quelques semaines.

Nous avons eu maintes fois l’occasion d’en parler, et de vous en expliquer les raisons de fond qui ne sont pas du tout en faveur du progrès sociale et de l’intérêt des salariés, tous les salariés.

Nos actionnaires nous prévoient une série d’annonces pour la seconde quinzaine de septembre, elles seront évidement relayées et expliquées ici.

Print Friendly, PDF & Email

15 Commentaires

  1. Bonjour,

    Hors sujet avec l’article. Mais je me pose une question concernant la date de versement de salaire d’Octobre 2021, le salaire est versé le 4 Octobre, pourquoi ? Car le 1er Octobre 2021 tombe un Vendredi (jour ouvré) pourquoi avoir mis au Lundi 4 Octobre qui paraît bien long… ?

    Bonne semaine à tous !

    • Bonjour,

      C’est le salaire de septembre qui sera versé le 4 octobre, mais en effet, il aurait pu (et du) être versé le 1er qui est un jour ouvré.

      • Bonjour. C est inadmissible . Êt moi qui suis A la poste, poste qui fait travailler l argent dônc Êt conserve les virements effectuer le jour Poûr ne permettre à ses clients D en bénéficier le lendemain, ce qui fait que je ne toucherai que le 5 , C est pas possible , le 2 J ai ma facture D électricité à régler .

  2. bonjour
    pour faire suite à votre article et notamment concernant “le degraissage du mamouth” les distributeurs remerciés auraient ils droit à une indemnité et selon quelles conditions (age, ancienneté…)
    merci

    • Bonjour,

      Tout ceux qui partent pour le moment, donc volontairement, non, mais si il devait y avoir une procédure de licenciement collective, il y aurait en effet des indemnités.

  3. En vrai y a plein de roc et d’adjoint au roc qui foutent rien, donc c’est pas une mauvaise chose le dégraissage.

  4. Bonjour sur mon calendrier de paie moi c’est bien marquer paiement le 1 er octobre . Ou avez-vous vu paiement le 4 octobre ?

  5. BONSOIR , C est extraordinaire cette declaration ALORS que plusieurs PME dans la situation d ADREXO ont ferme , leurs dirigeants condamnes a une interdiction definitive de gerer toutes autres societes ou associations et a rembourser sur leurs biens propres les dettes occasionees comment expliquer qu ADREXO s en sorte LA FLEUR AU FUSIL comme si rien n etait ????…vu l incompetence averee de ces deux “GUGUSSES” ! EXPLIQUEZ – NOUS !!!! Jean BELLAMY

    • Bonjour,

      Effectivement, un ange protecteur semble veiller sur le groupe, tant du point de vue de l’inspection du travail que des organismes sociaux, c’est assez étonnant !

  6. Bonjour,

    Les paies des permanents ont elles étaient versées aujourd’hui?

    Car pour le moment je n’ai toujours rien sur le compte…

Les commentaires sont fermés.