Déclaration d’impôts et frais professionnels.

Pour écouter le texte ou lieu de le lire, cliquez ci-dessous

Suite de notre article d’hier sur les déclarations d’impôts :

Chaque salarié dépense de l’argent pour travailler.

Par exemple, en utilisant une voiture ou un transport en commun pour vous rendre sur votre lieu de travail ou encore pour manger quand vous êtes loin du domicile.

Pour nous, distributeurs ou salariés permanents d’Adrexo, des frais professionnels ne sont pas pris en charge.

Pour les distributeurs, c’est le trajet pour aller au centre chaque semaine (toutefois limité fiscalement à 40 kilomètres), ou le trajet pour aller du domicile au secteur qui, lui, n’est plus pris en charge depuis 2018.

Ce peut aussi être des frais de repas pour manger sur place au lieu de rentrer au domicile ou pour effectuer cet aller retour si vous préferez le faire.

Ce peut être aussi le trajet pour retourner une seconde fois sur le secteur après une première journée.

Enfin, c’est aussi les distances que l’entreprise n’a pas intégré dans les trajets à l’intérieur du secteur ou entre les secteurs pourtant facile à vérifier, mais c’est un autre débat…

Chacun peut calculer ces frais non pris en charge par l’entreprise et calculer, avec le barème officiel, la somme qu’ils représentent et les porter sur la déclaration d’impôt afin qu’ils soient déduits du montant des revenus.

L’administration applique normalement un forfait de 10% mais si les frais réels représentent un pourcentage supérieur, vous avez intérêt à pratiquer de la sorte.

Pour les véhicules, le barème 2020 est le suivant :

Puissance administrative (en  CV)Distance (d) jusqu’à 5 000 kmDistance (d) de 5 001 km à 20 000 kmDistance (d) au-delà de 20 000 km
3 CV et moinsd x 0,456(d x 0,273) + 915d x 0,318
4 CVd x 0,523(d x 0,294) + 1 147d x 0,352
5 CVd x 0,548(d x 0,308) + 1 200d x 0,368
6 CVd x 0,574(d x 0,323) + 1 256d x 0,386
7 CV et plusd x 0,601(d x 0,340) + 1 301d x 0,405

Exemples

  • Pour 4 000 km parcourus à titre professionnel avec un véhicule de 6 CV, vous pouvez faire état d’un montant de frais réels égal à : 4 000 km x 0,574 = 2 296 €.
  • Pour 6 000 km parcourus à titre professionnel avec un véhicule de 5 CV, vous pouvez faire état d’un montant de frais réels égal à : (6 000 km x 0,308) + 1 200 = 3 048 €.
  • Pour 22 000 km parcourus à titre professionnel avec un véhicule de 7 CV, vous pouvez faire état d’un montant de frais réels égal à : 22 000 km x 0,405 = 8 910 €.

Attention, il faudra déduire de vos calculs, les kilomètres payés et portés sur vos feuilles de route (et vos fiches de paye). La déduction fiscale ne s’applique que si l’employeur ne prend pas en charge les frais.

Pour les repas pris en dehors du domicile, si les frais engagés dépassent 4,90 euros par repas (montant évalué par l’administration pour un repas au domicile), vous pouvez porter le dépassement sur votre déclaration d’impôts.

Un simulateur est à votre disposition sur le site des impôts.

Compte tenu du nombre important de kilomètres non rémunérés par l’entreprise, cela vaut la peine de faire quelques calculs !

Print Friendly, PDF & Email

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*