Mesure du temps badgé : expérience inédite autour de Rodez

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Ce n’est peut être pas un cas isolé, mais ce centre et les relais associés pratiquent la rémunération du temps de distribution d’une bien étrange manière.

Les distributeurs s’étonnaient depuis des mois d’avoir, sur leurs bulletins de paye, une ligne indiquant “Régularisation temps badgé” avec des montants négatifs.

Il faut préciser que la ligne indiquée s’affiche sur les bulletins de salaire lorsqu’un responsable “débloque” un temps badgé annulé ou invalidé par une anomalie.

Certaines de ces anomalies permettent de replacer le salarié au temps réel et donc mesuré par la badgeuse, même si, par exemple, il a un peu débordé de la limite du secteur ou si il a dépassé un temps “certifié”.

C’est donc un moyen de se replacer dans la légalité et constatant une anomalie mais en remettant le salaire au niveau de la réalité.

Mais, dans l’ensemble du périmètre de Rodez, ceux qui ont mesurés et contrôlés correctement leurs tournées et dont les récapitulatifs de distribution ne mentionnent aucune invalidité, constatent pourtant des régularisations négatives.

Après vérifications, l’astuce est simple.

Le temps badgé est validé, il passera donc normalement en paye en l’état.

Mais, quelqu’un utilise la touche de régularisation pour enlever du temps qu’il doit estimer superflu.

Cette touche, normalement destinée à ajouter du temps, après explication et entretien avec le distributeur, sert ici à en retirer, sans doute au prétexte que le distributeur n’a pas été assez rapide et coute donc trop cher.

Pour ce motif, il est victime d’une sanction pécuniaire, sans autre forme de procès, en l’espèce le retrait d’une partie de la rémunération.

Or, le code du travail interdit ce type de sanction.

Cette “magouille” dure depuis des mois, voir des années et les personnes responsables que nous avons pu rencontrer sur place nous indiquent que la pratique est impérative avec tous les distributeurs.

Quelques minutes, quelques dizaines de minutes, retirées à chaque salarié, nous espérons, au moins, que ce contournement des règles élémentaires du droit et des outils de l’entreprise, ont généré de bonnes primes aux intéressés !

Nous nous interrogeons aussi sur le fait que l’entreprise ait laissé passer ces régularisations négatives, sur l’outil informatique puis sur le fiches de paye.

Pour le moment, c’est une pratique que nous n’avons constaté que sur ce territoire, mais n’hésitez pas à nous faire part de vos remarques, si, vous aussi, vous constatez une ligne “régularisation temps badgé” avec un chiffre négatif.

36 Commentaires

  1. Peu de distributeurs demandent à connaître le relevé de la semaine précédente donc ne réclame pas il est vrai que lorsque le responsable de centre est remplacé ce qui arrive souvent le remplacent serait bien incapable de la fournir car il ne sait pas le faire et surtout qu’il n’a même pas d’ordinateur
    Les causes d’annulation sont tellement bizarres qu’il doit y avoir un concour pour les découvrir
    Dépassement des limites du secteur alors que la ou on me dit que j’ai dépassé c’est une ligne de chemin de fer en haut d’un remblai et protégés par une clôture de plus de 2 mètres de haut
    Des mobilisations dont on a pas le souvenir ou bien en relation avec la distribution du courrier dans les immeubles

    • Bonjour,

      Ce qu’il faut savoir, c’est que la direction avait souhaité que le relevé soit donné chaque semaine, parfois, les habitudes se perdent vite… Mais le distributeur peut l’exiger, au mois ou à la semaine.

      De même, il a la possibilité d’avoir accès aux informations sur l’écran en particulier pour voir les lieux d’immobilité qui sont clairement affichés sur les cartes avec traces GPS.

  2. Bonjour chère syndicat, les salaire en t’il été versée ?

    Y’a t’il quelqu’un qui aurait eu sont salaire ?
    Bonne journée

  3. Bonjour , désolée d’être hors sujet , mais….. les salaires ont-ils étés versés pour aujourd’hui ?
    Merci d’avance.

  4. Bonjour , pour ma part , j’ai un problème , Adrexo Orléans m’a mis en vacance d’office le mardi 27 octobre , donc le mardi j’étais en vacances , j’ai fais mon premier secteur lundi , donc travail , et le deuxième secteur Mardi ( étant en vacance ce jour ) mais payé a la feuille , est ce normal ? D’autre part , aujourd’hui lundi , le responsable me demande d’aller chercher la publicité de la semaine ou j’étais en vacances , la trier , et la livrer en boite aux lettres . J’ai refusé , car j’irai chercher la nouvelle publicité jeudi 5 novembre . J’ai toujours pris mes vacances de mercredi a mercredi sans aucun problème , et ca fait des années que je suis chez Adrexo .

    • Bonjour,

      Il y a plusieurs problèmes dans votre situation.

      Déjà, normalement, les vacances se prennent du lundi au samedi, soit en semaines civiles. d’une part, c’est une règle d’entreprise et il est très surprenant qu’on vous ait autorisé à faire.

      Lorsqu’un distributeur est en congés sur une semaine, il récupère ses publicités soit en avance le jeudi ou le vendredi en général ou le lundi de sa reprise. C’est un usage courant dans l’entreprise.

      Le décalage à l’intérieur de la semaine ne va pas effectivement pas simplifier les choses, mais objectivement, c’est la base qui n’est pas bonne.

  5. Bonjour,

    Merci pour toutes vos informations. Sinon petit hors sujet mais comment fait-on quand il pleut toute la journée et que les masques sont trempés au bout de quelques minutes de distribution? C’est désagréable et je doute que celà soit efficace dans cet état…

    • Bonjour,

      Nous rentrons dans des périodes pluvieuses, il faudra donc changer de masques pour ceux qui distribuent avec (ce qui n’est pas obligatoire, sauf dans certaines communes).

      Il est important de réclamer du matériel à vos responsables. Ils doivent pouvoir vous fournir des masques et du gel en quantité suffisante.

  6. Bonjour ce matin en allumant ma badgeuse j’ai vu dans feuille de route à signer une nouvelle feuille de route avec marquer à côté (annuler) car il y avais une Pub que je ne devais pas distribuer mais moi je l’ai signer quand même la feuille de route annulé cela va poser problème ou pas ?

    • Bonjour,

      Non, c’est que la feuille de route a été modifiée, il faut signer la nouvelle et il n’y aura pas de problème avec la badgeuse.

  7. Re bonjour,
    Je confirme en semaine 46 même nombre de publicité sur tous les secteurs de notre sous dépôt et une douzaine de secteurs sont fermés pour mettre 4 distributeurs sur 9 en chomage partiel.
    Je trouve cela illogique pour les distributeurs et pour les clients !

    • J’avais parlé dans un commentaire qui a été supprimé….car genant je pense…
      Que le travail ne se poursuivrait pas normalement en semaine 46…

      Les syndicats étaient au courant depuis fin de semaine derniere….
      Et bizarrement rien a ce sujet 😉

      Et cette decision est a mon sens tres illogique et le meilleur moyen de perdre des clients …

      • Bonjour,

        Je ne sais pas si votre commentaire a été supprimé, mais votre information est erronée.

        Il y aura bien de la distribution en semaine 46, partout la ou il y aura des documents à distribuer et donc des commandes des clients.

        Nous l’avions indiqué dès la semaine dernière et confirmé suite à la réunion organisée par la direction vendredi dernier.

  8. Bonjour,
    Vous répondez à BEBRAY Bernard que son chef de centre peut lui faire voir sur écran toutes les anomalies (les immobilités, le bagdage hors secteur etc. etc.), à Lyon Vénissieux ils accèdent bien sur écran au secteur que je demande pour qu’ils me fassent voir ou j’ai réalisé leur fameuse immobilité, ils sont bien capables de me le faire voir mais c’est toujours de manière “a la va vite”, il ne savent pas non plus exploiter et interpréter les différentes couleurs des tracés d’itinéraires, les explications sont plus que confuses (vous voyez le tableau). Ils n’ont jamais étaient capables de situer et de me faire voir ces soit “disantes” immobilités et ça se termine par une régularisation positive.
    Alors, pour ceux qui ne demandent pas le récapitulatif de la semaine et ceux qui ne réclament rien, bonjour les centaines d’heures qui passent dans les “aux as” et qui se transforment en participation pour certains pour bon fonctionnement du centre.
    C’est ADREXO dans toute sa splendeur!
    M. CARLE

    • Bonjour,

      Nous allons vous détailler, prochainement, les vues possibles et les explications que chaque distributeur peut avoir.

      En connaissant déjà les moyens, nous espérons pouvoir vous aider à mieux connaitre les possibilités dans ce domaine.

      Nous restons par ailleurs disponible pour l’analyse des cas individuels.

  9. BONJOUR , PEUT-ON savoir ou sont localisees ces petites mains bien-veillantes ? D un aucun doute des centres , par ceux qui essaient de sauver leur place en etant aux “BOTTES” des INCAPABLES qui nous dirigent
    Bonne jpournee Jean BELLAMY

    • Bonjour,

      Ici, Rodez et albi et cela concerne les zones de Rodez, decazeville, espalion, villevranche, millau, castres.

  10. Bonjour.

    Comment peut on tolérer un tel agissement.
    Cette personne aura des sanctions au moins, car là c’est vraiment inadmissible d’agir ainsi.
    Pense que même sa hiérarchie au dessus de cette personne devait être au courant de ces méthodes.

    Là je dis Bravo Adrexo

  11. Bonjour,
    temps max et code c’est presque fini.
    Distribution d’une tournée courriers sur plusieurs secteurs.
    Demande des codes de déblocages, et refus du responsable…..
    Cela vas bien sur poser des soucis sur le temps passer sur le secteur,vu la semaine importante en distribution courriers le temps max est dépassée, donc demande de régul car pas les codes.Et secondo qualité de distribution des courriers lamentable cr plus de possibilité de les valider devant la boite parce “temps max refusé”…..Badgeage à la fin du secteur sur le carnet de distribution……
    On rétropédale sur la qualité de distribution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*