La fermeture de relais ruraux a l’ordre du jour

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Nous avons reçu plusieurs notes de services, copies de sms et de mails qui indiquent que la direction s’active pour fermer très prochainement des relais situés principalement en zones très rurales.

Pour se faire, la technique est simple, il est vivement conseillé aux salariés concernés de demander, par écrit, une rupture conventionnelle.

En gros, de construire eux même l’échafaud ou ils seront pendus !

L’objectif est simple, se débarrasser de quelques milliers de distributeurs pour préparer le passage à une sous-traitance de la distribution en zones rurales pour début 2021.

Et évidemment, en contournant l’obstacle d’un plan social, qui permettrait à ces salariés d’être licenciés et de bénéficier de mesures d’accompagnement.

Bien entendu, c’est aussi un moyen d’éviter d’avoir à négocier ces mesures avec les syndicats.

Les écrits que nous avons récupérés sont explicites : c’est la rupture conventionnelle ou il faudra venir au centre principal ! (sans évidemment percevoir le moindre dédommagement en temps ou en kilomètres)

C’est évidemment inacceptable !

Evidement, ces suppressions de postes engendreront rapidement l’élimination d’autres emplois pour ceux qui gèrent ces relais ruraux ou qui préparent, depuis le centre principal, les documents et les feuilles de route pour eux.

Si vous êtes concernés par ces messages ou que vous recevez des instructions orales pour quitter l’entreprise, n’hésitez pas à nous contacter.

47 Commentaires

  1. Bonjour.
    Si vous avez eu des fuites à ce sujet.

    Vous pourriez nous dire quels relais vont être concernés ?

    Merci

  2. Bonjour,

    Avez vous déjà certain nom de dépôt concernés par la fermetures?
    Les centres relais ayant de la sous traitance en colis sont ils également visés?

    • Bonjour,

      Cela concerne des relais ruraux. Il n’y a pas de liste officielle pour le moment mais cela concerne toutes les zones très rurales.

    • Comme dirait Pierre Dac, par la, je n’entends rien…

      Plus sérieusement, ce sont des zones ou les relais desservent des villages.

  3. Bonjour,
    Pour ce sujet, j’espère que nous seront pas concerné dans l’Oise…..
    Par contre, j’ai une autre question importante :
    10 ans que je travaille chez Adrexo toujours payé au taux de 26.19 euros pour mes congés payé et là ils ont mi 20.90 euros pour mes 15 jrs de congés payé….Donc ma question est de savoir si c’est légal ce procéder ???
    Merci pour votre réponse
    Cdlmt, Mme J.S

    • Bonjour,
      Il y a deux méthodes de calcul pour les congés payés. Mais la base est qu’ils soient calculés sur la moyenne des salaires.

      Le confinement a un effet sur cette moyenne.

      • Mais nous étions plus confiné depuis plus de 2 mois, vu que c’était fin août et début septembre ???
        Enfin je vois avec mon chef qui est super, pour savoir ce qu’il en retourne
        Merci

        • Oui, mais le calcul des congés payés se base sur la moyenne des salaires de l’exercice précédent soit de juin 2019 à fin mai 2020.

          Ce sont les congés acquis pour la période de référence précédente que vous consommez actuellement.

  4. Donc si mon relais désert pas mal de villes et quelques villages cela ne concernerait pas le relais?

    • Bonjour,

      En toute logique oui, cela ne concerne que de petits relais desservant des zones très rurales.

  5. QU’EST CE QUE SA VEUX DIRE UNE SOUS TRAITANCE DE LA DISTRIBUTION TRES RURAL. CA VEUX DIRE DISTRIBUTION SE FERA PAR MEDIAPOSTE

  6. Je pense que mes deux relais Nogent le Rotrou et Chateaudun sont concerner 80% de petits villages et 8 distributeurs sur chaque relais

  7. Bonjour,

    Savez vous si les centres de DOLE ET DE LONS LE SAUNIER SERONT Concernés ?
    MERCI

  8. Bonjour les communes du Grand Angoulême font elles parties de la zone rurale Merci de me donner une réponse cordialement

  9. Autre sujet. J’ai un contrat de 24 heures dans le 42. Depuis là mécanisation je fais 2 tournées + 1 tournée en plus pour palier au manque d’heures et je fais moins de manutention quelques heures seulement. Le roc m’ à demandé plusieurs fois de diminuer mon contrat ou vu mon âge 70 ans d’arrêter. Comment faut il le prendre ?

    • Bonjour, c’est à vous de décider, vous devrez faire un courrier pour réduire votre contrat et vous pouvez travailler tant que vous le souhaitez.

  10. Des secteurs sont déjà sous traités à SOCOM depuis plusieurs mois. Je l’ai su lorsque je me suis étonné de voir sur la feuille récapitulative des secteurs à distribuer que certains d’entre eux étaient fermés. Apparemment, ces secteurs situés en zone rurale étaient trop coûteux, c’est la raison de leur sous traitante. Cependant, dans le relais ou je travaille nous distribuons dans de grande agglomérations donc à priori cekui-ci ne devrait pas fermer… Sauf si le loyer n’est plus payé ou que le proprio ne veuille pas renouveler le bail… On est plus à une surprise prés…

  11. Bonjour à tous,
    Je lis vos commentaires à tous et franchement, vous, chers distributeurs, vous ne pensez qu’à sauver vos fesses sans vous soucier de la situation de votre collègue sous prétexte que “ouf, je suis dans un centre moins rural alors moi, je continuerai à avoir du job et tant pis pour elle ou lui ! Bravo à la direction d’adrexo qui a réussi son travail de sape, d’écrémage du nombre de personnel, de démantèlement, de partition de notre entreprise. Votre tour viendra, le mien aussi !
    Du jour au lendemain, des secteurs changent de n°, des villages jusque là partagés en plusieurs sous-secteurs se retrouvent subitement regroupés en une seule entité ; on nous demande ainsi de mettre en pause le mouchard-badgeuse à la fin de notre journée et de reprendre le lendemain et ainsi de suite (auparavant une ville d’importance moyenne était partagée en plusieurs secteurs et par conséquent notre responsable avait la possibilité de partager les fdr et ainsi faire bénéficier à son distributeur de frais supplémentaires : quand on se trouve éloigné de son lieu de distribution, on bénéficie d’un ALLER supplémentaire-ces fameux frais de route comptabilisés en km qui sont sensés amortir le coût d’entretien du véhicule-) !
    Maintenant, c’est terminé, ces nouveaux n° de secteur sont tout simplement les n° de bible de notre concurrent La Poste, cher distributeurs (du moins sont concernés) soyez bien consciencieux à partir de lundi, plus votre travail sera parfait, plus vous permettrez à la Poste de prendre votre relai quand vous serez au chômage !
    On nous dit ” ce n’est pas avec Médiapost que l’on soustraite, mais avec la Poste : et pour cause, dans notre activité, tout monopole est interdit donc on contourne la loi en traitant avec La Poste au lieu de Médiapost. Allez sur Wikipédia puis Médiapost, vous comprendrez.
    Nos dirigeants ont été arrosés de millions d’€ quand ils ont repris les rênes de la société pour la pérenniser et on assiste à son agonie sans agir… Les distributeurs d’Adrexo sont en voie d’extinction, en sous-traitant notre métier, notre banquise s’est réduite à un format A4 semblable au contrat récent passé entre
    Adx et la Poste.
    On est déjà mort.

    • Bonjour, vous avez raison sur l’ensemble et en particulier sur la difficulté à ce que les salariés soient solidaires.

      Il faut préciser que Mediapost est une filiale de la poste et que depuis déjà des années, cette filiale, spécialisée dans la distribution d’imprimés publicitaires, sous traite la partie rurale de sa distribution à la poste.

      Mediapost va employer des distributeurs, comme Adrexo, alors que la Poste utilise des facteurs et mutualise leurs moyens avec le courrier, le colis, et autres, en zone rurale.

      Depuis des années également, La poste se refusait à accueillir les imprimés d’Adrexo alors que les règles de concurrence l’imposent pourtant. Adrexo ayant lancé un contentieux devant l’autorité de la concurrence, la poste va s’y résoudre enfin et donner les mêmes possibilité à Adrexo qu’à son conçurent.

      Il faut savoir que si la distribution en zone urbaine est rentable, ce n’est pas cas en zone très rurale. Cette partie de l’activité plombe le reste. Ceci s’explique par des cadences de distribution plus faible en rural (les boites sont plus éloignées), a des distances plus longues en rémunérer en temps et kilomètres et à un nombre de prospectus plus faible dans la poignée.

      Le nombre de boites sera donc effectivement réduit pour Adrexo qui conserverait les zones denses soit tout de même le plus important nombre de boites en France, mais il est évident que l’impact social existe avec une réduction du nombre de salariés.

      Rappelons également que l’entreprise perd 800 salariés environs par mois actuellement et que ce paramètre est à prendre en considération pour évaluer le risque social.

      Enfin, pour les actionnaires, Adrexo est le support nécessaire au développement d’autres activités et sera délaissé s’il n’est plus utile.

  12. sauf que mediapost trouve de nouveaux clients, et que adrexo perd des clients tient-tient les syndicats ne le disent pas? ont-ils déjà des opportunité es de reclassement chez mediapost???

    • Bonjour,

      Ne tentez pas de transmettre ce genre de fausses informations, ce n’est pas le site pour ca.

      Adrexo a sans doute perdu des clients et médiapost aussi, mais Adrexo a aussi gagné des clients comme certains carrefour qui viennent de rejoindre Adrexo, des Leclerc également ainsi que des institutions comme des grosses mairies ou conseils départementaux. La vie continue, avec des clients en moins et des clients en plus, comme d’habitude, c’est la loi de la concurrence.

      Il ne faut pas être autocentré sur son village mais voir la situation dans sa globalité pour l’entreprise. Il n’y a pas de complot sur l’économie par les clients et il serait bon d’élever un peu le débat en ne diffusant pas des commentaires qui n’ont aucun sens et qui ne profitent a personne, et encore moins aux salariés.

  13. Bonjour les centres ruraux qui vont fermés sont les centre qui se trouve en campagne ? Ou les centre qui distribue que la campagne ?
    Car moi dans mon centre on distribue pour la campagne , pour des agglomérations, …

    • Bonjour,

      Ceux qui sont concernés desservent des zones très rurales, et uniquement des zones très rurales.

Les commentaires sont fermés.