Que faire à l’arrêt de la badgeuse au temps Max ?

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

La badgeuse signale l’arrivée au fameux “Temps Max” (temps record) et vous demande d’appeler votre responsable afin de savoir si vous devez continuer ou non ?

Quel comportement adopter pour être légalement irréprochable ?

L’entreprise vous demande d’appeler avant de continuer. C’est facile à dire, beaucoup plus difficile à faire sur le terrain.

D’une part l’entreprise ne fournit pas de téléphone et ne peut imposer l’utilisation du téléphone personnel.

D’autre part, même si vous avez un moyen d’appeler, encore faut il arriver à joindre quelqu’un !

Etes vous obligé d’appeler l’employeur ?

Non, rien ne l’impose. Vous êtes hors des locaux de l’entreprise, c’est à lui de vous donner les consignes avant d’être en autonomie sur le terrain.


Etes vous obligé d’arrêter la distribution au temps max?

Oui, sans consigne écrite, et depuis l’instauration du code pour poursuivre, vous ne pouvez continuer à distribuer. Votre temps de travail n’est plus mesuré et contrôlé, éléments essentiels pour pouvoir travailler.

C’est à l’employeur de vous donner des consignes écrites avant de partir.

S’il vous a donné un code pour continuer, vous devez également l’utiliser. Vous ne pouvez décider de vous même, dans ce cas, d’arrêter alors que votre temps de travail sera toujours mesuré et contrôlé.

Mesuré : par le chrnomètre de la badgeuse,

Contrôlé : par le GPS qui s’assure du travail effectif.

Ce sont les deux critères qu’imposent le code du travail.

Si l’employeur vous indique, par écrit, sur l’écran, que vous devez vous arrêter, cela relève de son pouvoir de direction et vous devez vous exécuter. Un refus pourrait occasionner des sanctions. En l’absence de code, il faut donc stopper la distribution.

Par ailleurs en règle générale, si on vous demande quelque chose qui va contre vos intérêts, demandez un écrit, un mail par exemple, et tant que vous ne l’avez pas, personne ne pourra rien vous reprocher officiellement.

Il n’est pas rare de voir des ordres visant à dépasser le temps max sans code ou à dépasser les limites du secteur pour livrer un courrier, c’est tout à fait inacceptable.

Si le courrier est en dehors des limites du plan, c’est une anomalie qui doit être traitée par le responsable de centre dans un fichier particulier qui sert justement à améliorer la qualité de service.


Pouvez vous arrêter la distribution sans autorisation ?

Oui, si la badgeuse signale l’arrêt au temps Max, vous pouvez arrêter votre distribution si vous n’avez pas de consigne écrite qui indique le contraire (c’est à dire pas de code de déblocage).

Vous êtes hors de contrôle de l’employeur, c’est à lui de vous donner les consignes avant d’être en autonomie sur le terrain.

Plus généralement, sauf consignes écrites, vous faites ce que vous voulez quand il s’agit du temps Max. L’employeur est en indélicatesse avec le code du travail sur ce temps Max et n’ira pas courir le risque de se faire condamner en sanctionnant un salarié alors que celui-ci n’avait pas de consigne.

Soyez très à l’aise avec ce dispositif qui n’est rien d’autre que le retour d’un temps pré quantifié, et donc un temps qui ne se suffit pas à lui même et qui ne peut être qu’un temps indicatif sans autre valeur et ne peut jamais servir de base de rémunération sans avoir été contrôlé par un dispositif de vérification comme l’a réaffirmé deux fois le conseil d’état et en particulier dans son dernier arrêt de 2012.

L’entreprise ne pourra jamais sanctionner sur la base de ce temps. Que vous soyez manager ou distributeur, la seule chose qui s’impose, c’est de faire un travail de gestion et de formation pour les premiers, afin d’améliorer les performances, et de qualité pour les seconds comme chacun le fait depuis des années.

Pour autant, il convient de préciser que l’entreprise se doit de maîtriser ses coûts et doit, pour cela, étudier et améliorer les temps de distribution, ce n’est pas choquant qu’un employeur cherche à optimiser sa productivité si cela se fait sérieusement et sur des bases opposables et légales et pas sur des temps fantaisistes.

Si il y a un reproche à faire sur un temps de distribution, demandez à être accompagné pour que l’on vous montre comment l’améliorer. Après tout, pourquoi pas… Si quelqu’un peut vous donner des solutions permettant de le faire, allons y ! Mais si le reproche se limite à vous faire un discours autours d’un bureau sans rien vous proposer, ne changez rien !

Comptez sur nous pour poursuivre, dans tous les sens du terme, tous les fossoyeurs de l’entreprise qui tentent d’imposer un modèle économique totalement décalé avec le besoin d’une entreprise de main d’œuvre comme Adrexo.

N’hésitez pas à nous faire remonter vos difficultés et vos expériences de terrain, nous sommes plus que jamais avec vous.

26 Commentaires

  1. Bonjour chez nous à selestat et Colmar pas de soucis à ce niveau. Les distributeurs qui dépassent le temps Max sont toujours les mêmes et leur temps chronométré également.
    Et à ma connaissance aucune remontrance de la part de la direction.
    Nos responsables sont compétents et respectueux.
    Tout n’est pas toujours noir partout.
    Il faut également souligner les bonnes choses de temps en temps.

  2. Deja sa serais cool que nos reponsable nous donne le code a remise des pub car quand on tel on doit donner des explication et au compare au distributeur habituel .

  3. Ce système n’amène qu’à faire du bénévolat… Sur de très gros secteurs dépassant les 10h, après le temps max si on valide le temps badgé et non le déclaratif on se retrouve en ecretage journalier, donc le temps supplémentaire travail n’est pas payé. Théoriquement on est censé continuer le lendemain mais c’est facile à dire lorsqu’on a un autre emploi, des autres secteurs et une vie perso à organiser.
    Alors vous me direz d’arrêter au temps max… Oui, sauf que quand il vous reste une quantité moyenne ou petite de docs dans le véhicule, c’est plus rapide de le distribuer que de le décharger chez soit (pour faire de la place pour une autre distribution le lendemain), le recharger pour l’amener a l’entrepôt, puis le vider. Et je ne parle pas que certains secteurs des habitants qui viennent vous trouver pour vous engueuler car leur vie s’est arrêtée la semaine précédente car ils ont pas eu leurs pubs… Donc au final dans une bonne partie des cas, on distribue le reste, bénévolement…..

    • Bonjour,

      On ne peut pas reprocher l’écrêtage à plus de 10 heures. C’est une disposition légale de protection des salariés.

      Un salarié ne peut pas travailler plus de 10 heures par jour avec une pause au bout de 6 heures maximum (20 minutes) soit en réalité 9h40.

      Nous comprenons votre attitude sur la distribution après le temps Max et votre conscience professionnelle vous honore mais ca fait le jeu de ceux qui veulent dissimuler du travail et attention en cas d’accident hors du temps de travail mesuré.

      • Oui je suis totalement d’accord avec vous et Adrexo sur ce point, c’est de mon plein gré que je dépasse les 10h et je l’assume. Ce que je reproche, une fois de plus, ce sont les temps théoriques souvent fantaisistes. Si ils étaient approximativement cohérents, en cas de dépassement en badgeant le temps théorique je serais payé. Par exemple, si votre temps théorique est de 12h, même si vous avez tout distribué sur la journée, en validant le théorique vous serez payé 12h. En validant le temps badgé vous serez payé moins de 10h…

  4. Bonjour, avant chaque distribution, mon responsable me donne le ou les codes pour pouvoir continuer. On est d’accord que je serai bien rémunéré au temps réel (c’est-à-dire avec le dépassement temps max) ? Merci !

    • Bonjour,

      Si vous avez le code et que votre badgeuse vous le demande, vous serez bien payé au temps réel, dépassement inclus.

      C’est tout l’intérêt du code.

  5. Bonjour,
    Pas d’accord avec vous, sur un de mes secteurs j’avais le code donné par le chef de centre, arrivé au temps MAX, j’ai entré le code et poursuivi la distribution. Le vendredi, lorsque j’ai reçu le récapitulatif de distribution, ce secteur a été invalidé motif « temps versus ……. ». Je l’ai signalé à mon responsable, qui m’a affirmé que du moment que j’avais le code je serai payé, et qu’il allait régulariser la situation. Lorsque j’ai reçu la fiche de paie, invalidation maintenue, temps théorique retenu, manque 23 minutes, et cela DEUX SEMAINES de suite. Maintenant, 3 minutes avant le temps max, j’arrête la distribution, pour ne pas être invalidé, parce que chez Adrexo lorsque vous avez un temps max de 5h00, et que vous vous arrêtez à 4h59 temps donné par la badgeuse, le vendredi, sur le recapitulatif de distribution pour ce secteur controlé, le temps n’est pas de 4h59, mais 5h02, donc temps max dépassé, d’où invalidation et temps théorique retenu (à plusieurs reprises j’ai photographié le temps donné par la badgeuse et l’ai montré à mon responsable). Tous les moyens sont bon pour nous floués.

    • Bonjour,

      Oui, parceque ce secteur a un temps vérifié, dans ce cas, là limite de dépassement est de 5%.

      Le responsable peut lever cette limitation manuellement.

  6. bonjour dans cette entreprise il y a veritablement un probleme de communication et de formation .la formation c/est la base pour ne plus se poser de question sur le fonctionement de l/outil de travail .c/est comme ça que ça se passe dans toutes les grandes entreprises modernes . si non l/employeur n/est pas credible pour sanctionner le salarie . cordialement .

    • Bonjour chez nous, une personne, en l’occurrence une distributrice,(moi même) s’occupe de la formation des badgeuses et avec beaucoup de tact et de patience même les aînés réussissent à gérer son utilisation.
      Souvent certains manager ne doivent pas savoir eux même comment ça fonctionne et par manque de temps peut être ne peuvent assurer la formation correctement. Faudrai suggérer aux centres qui ont ce problème de déléguer la tâche à un collègue qui s’y intéresserait.
      L’entraide est primordiale dans notre secteur d’activité

      • Bravo !

        Vous connaissez donc les vraies difficultés et souvent, les possibilités d’obtenir un badgage correct. La formation est essentielle mais il n’y a pas de distributeur/formateur partout, malheureusement !!

        • Effectivement pas partout mais à suggérer… Solution peu chère pour l’entreprise.. Gain de temps pour les managers… Distributeurs satisfaits de ce côté là….

  7. mes ou marque-t-il les dits codes du fait même que sur les feuilles de routes aucune case prévu pour les inscrire!!!! ni de tampons au non du responsable!, et pas d’emplacement pour signature des deux parties
    il serait bien plus simple que le ROC entre directement les codes en actif sur la badgeuse cela serait incontestable et bien plus simple????

  8. Il y a aussi qu’à ADX, sans faire de discrimination ou de critiques négatives, il y a beaucoup de distributeurs âgés qui ont du mal intégrer les technologies pourtant assez simples et tous ces process, auxquels beaucoup n’ont jamais été confrontés lors de leur précédente vie active… Personnellement dans les bureaux ou couloirs j’entends régulièrement des distributeurs se plaindre de certaines choses alors qu’en fait c’est parce qu’ils n’ont pas bien compris certaines choses. D’un autre côté l’entreprise n’est pas toujours blanche non plus… Souvent j’aimerais pas être a la place des ROC ou adjoints, pris entre deux feux !

    • Il ne s’agit effectivement pas non plus de monter les distributeurs contre les managers qui appliquent souvent des consignes de la direction.

  9. Bonjour
    dans mon secteur temps non vérifier, malgrer mes demandes répetées, le temps max me fait perdre 45′ a 1h environ, donc par rapport a avant le TM je perd environs 40€ par mois, cà fait 7 ans que je fais ce secteur…..et le secteur n’est pas fait dans ca totalité, mais ils s’en foutent, et quand je suis en congé, mon secteur n’est pas distribuer, je peut véifier parce que je suis sur place dans mon village…..apres ils disent qu’ils perdent des clients…..tout ca c’est pas motivant

  10. bonjour desoler mais se n/est pas le role du formateur il a deja suffisament de travail comme ça .

  11. Bonjour le responsable peut lever la limitation des 5%Du temps Max pour un secteur certifié juste pour une semaine ou il peut la lever définitivement ?

Les commentaires sont fermés.