Ben ça par exemple !

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

La période de confinement commencée juste après le second tour des élections professionnelles, a laissé quelques séquelles chez certains “amis” de la C.A.T..

En effet, l’imagination confinée, de quelques “commentateurs” sur les réseaux sociaux, s’en est donnée à coeur joie. Passons sur le florilège de frustrations exprimé sur le ton de la poésie révolutionnaire d’arrière garde et arrêtons-nous sur une phrase qui en dit long sur le niveau de la littérature facebookienne. Voici les propos tenus par un certain F.V, qui nous ont été transmis par un sympathisant de la C.A.T. : “D’ailleurs la C.AT. je les soupçonne d’être des syndicats gouvernementaux à la botte du macronisme…”.

Oui je vous avais prévenus…

Imaginons… Cette personne qui a attendu deux mois chez elle, à tourner en rond, réfléchissant sur le monde qui l’entoure, ressassant toute la frustration qui la hante, finit par sortir cette phrase qui restera dans les annales de Facebook, comme ça, sans filet !!! C’est courageux, vous ne trouvez pas ?

Déjà, ce monsieur voit dans la C.A.T.-Adrexo plusieurs syndicats… Un peu comme lui dans sa tête ?

Et puis la C.A.T. serait secrètement et étroitement liée au président Macron. Peut-être même que la C.A.T. aurait en son sein le prochain premier ministre… Si ça se trouve ! On ne sait jamais. Tout est possible avec la C.A.T…

Pour les plus “optimistes”, la C.A.T. ne serait composée que d’un ramassis d’extraterrestres commandé par des forces obscures, qui seraient elles-mêmes en lien avec James Bond. C’est dire que c’est pas rien !

La C.A.T. est, vous l’avez compris, l’objet de tous les fantasmes. Vous nous avez mis en tête des organisations syndicales dans l’entreprise et ça passe mal pour les recalés, c’est le moins que l’on puisse dire.

Votre choix n’est pas du goût de ceux qui voulaient nous “massacrer”, nous faire disparaître pour l’éternité, nous écraser, nous hacher menu menu… C’est loupé pour eux mais très bien pour vous.

Tous les moyens sont bons pour que nos détracteurs, se pensant utiles, parlent de nous. Nous les en remercions parce que c’est aussi grâce à eux que nous en sommes là. En tête et en force pour les prochaines négociations dans l’entreprise. Alors qu’eux… n’y participeront pas.

Pas une réunion, pas un tract sans qu’on ne parle de la C.A.T. ou d’un de ses membres. C’est parfait !

Depuis longtemps, les fonctions des adhérents de la C.A.T. sont confondues avec leurs engagements syndicaux, il faut avoir un esprit assez étroit pour penser que quelqu’un n’est pas capable de faire la différence entre son métier et son action syndicale.

Il est vrai que beaucoup “d’étroits” syndicalistes préfèrent tenter d’organiser des réunionites ridicules à rallonge, histoire de se faire payer quelques heures de “masturbation intellectuelle” aux frais de l’entreprise, tout cela sous couvert “d’heures de délégation” dont l’utilisation présente déshonore le syndicalisme.

Imaginez-vous qu’un syndicat, qui n’existe plus après le premier tour des dernières élections, a posé simultanément une trentaine de questions identiques dans des centres différents !!! Sous prétexte d’organiser une réunion des délégués du personnel, afin de soutirer encore quelques heures payées…

Questions quasi incompréhensibles, du fait des centaines de fautes qui les composent mais, surtout, qui n’ont aucun rapport avec la mission des DP. Elles sont répétées sans même être adaptées pour la région ou le dépôt concerné. Un copier/coller alimentaire, juste pour battre monnaie une dernière fois.

C’est totalement grotesque puisque ces questions avaient déjà été traitées par les CHSCT et que les réponses figurent dans les procès verbaux.

Bientôt, ils vous diront que certaines choses importantes n’ont pas été mises en oeuvre dans les dépôts… Bien entendu, les responsables étaient occupés à répondre à des questions qui sont de la compétence d’une autre instance qui a elle même, déjà répondu.

Ce sont les mêmes, début mai, qui affirmaient mordicus qu’il n’y avait pas d’erreur sur les salaires des distributeurs, qu’il fallait prendre un chiffre plus bas, ajouter et que tout était ok. Circulez… La direction à raison, comme d’habitude !

Ils ont depuis retiré leurs discours des sites et se montrent plus discrets sur le sujet !

Finalement, écoutez-les et souvenez-vous : la C.A.T. c’est des syndicats qui gouvernent le pays avec le président des extraterrestres, qu’ils disent !

Print Friendly, PDF & Email

13 Commentaires

  1. Bonjour la CAT,

    Si, en plus de votre engagement syndical,il faut vous battre contre le complotisme ambiant, vous n’êtes pas “rendus” :-))) !! Heureusement, les faits ont raisons des “croyances” de certains !
    Bon courage !

    • Bonjour,

      Apparemment, nous n’échappons pas à la théorie du complot… Mais il faut bien s’en amuser un peu, c’est un bon moyen de détente pour nous que d’observer ces phénomènes que nous partageons avec vous dans le même but.

      Bonne journée.

  2. bonjour
    je voudrais être premier ministre cela est-il possible dur la défaite et surtout la jalousie bon courage les gars ont comptent sur vous
    courage

    • pourtant cela a exister un nommer GAYSSOT de la CGT a été ministre de JOSPIN

  3. je pensais que vous étiez des hommes lézards qui dirige le monde en secret qu’elle déception :p

  4. Bonjour,
    Cela fait 13ans que je travaille pour adrexo, et je m’aperçois que l’on sait ce qui se passe ou se passera chez adrexo grâce à la cat.
    On apprend bien plus grâce à vous…
    Continuez ainsi, les quand dira t’on, on s’en fou !

  5. bonjour la CAT c’est le syndicat qui tiens la route a ADREXO .

  6. On connaît la stratégie de communication subversive de certains syndicats…
    N’en tenons aucunement compte et poursuivons notre propre voie : c’est la bonne.
    Qu’en est-il des élections de de la nomination des élus ?

  7. Bonjour, peut-être complotiste mais heureusement que la CAT était là pour nous mettre au courant pendant le confinement. (D’ailleurs avant pendant et après)
    Par contre moi j’aurais une petite question rien à voir avec le sujet. C’est au sujet des charges patronales et salariale comment se fait-il que nous avec nos petits salaires on paye 3 fois plus de charges que le l’employeur? Merci pour la réponse

    • Bonjour, c’est une remarque tout à fait pertinente.

      En fait, les employeur bénéficient d’un allègement de cotisations dit « allégement Fillon » qui intervient sur les bas salaire.

      Plus le salaire est bas, plus cet allégement est élevé, et encourage en quelque sorte le maintien à des salaires bas.

      De cette manière, l’employeur réduit ses charges.

  8. Bonjour, soit disant que vous êtes des macronistes vous pourriez peut-être annuler la la loi de Fillon lol.
    Quand on a rien d’autre surtout à la campagne comme si c’était un choix de travail à mi-temps. Ça ne devrait pas exister.

Les commentaires sont fermés.