Ce matin, C.E. extra-ordinaire

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

La direction convoque ce matin, à 10 heures, tous les élus du Comité d’Entreprise, par visio-conférence.

La direction se doit d’informer les élus des mesures de chômage partiel qui vont permettre de faire prendre en charge les salaires de cette période.

L’ordre du jour appelle également un point sur les conséquences de la période d’activité partielle sur l’organisation, la gestion et la marche générale de l’entreprise, notamment sur la durée du travail, les conditions d’emploi, de travail, ainsi que tout aménagement important modifiant les conditions de travail, de santé et de sécurité.

Il sera donc question des mesures mis en oeuvre pour les salariés qui travaillent toujours dans l’entreprise, comme les chauffeurs livreurs de colis par exemple.

Sur de nombreux sites, l’examen démontre que ces salariés n’ont reçu aucun matériel de protection individuel et “se débrouillent” comme ils le peuvent avec les moyens du bord !

31 Commentaires

  1. pas de protection spéciale pour les distributeurs non plus,avant le confinement!question;pourquoi l’interruption des publicités et pas des colis?OU en sont les decisions de l’entreprise alors que la maladie se répand. pour leurs salariés:Aucunes informations!Question:les cadres de la societé seront ils payés à temps plein ou bien comme les salariés comme nous?

    • Bonjour,

      Parce qu’il faut rester calme, lucide et ne pas s’angoisser pour rien. Le virus touchera tout le monde, qu’on le veille ou non, et quelques uns auront des formes graves,

      C’est surtout une affaire individuelle pour se protéger et l’avoir le plus tard possible. Mais soyez tranquille, tout le monde y aura droit. Beaucoup ne s’en rendront pas compte, d’autres auront quelques signes et une infime minorité aura des complications.

      Pour le chômage partiel, tout le monde est concerné, certains à 100% d’autres à 80%. Tous les salariés perçoivent du chômage partiel à 100% pour les deux premières semaines dans la limite de 4,5 smic.

      Ensuite, ça sera 84% pour tous le monde avec un rattrapage à 100% pour les postes au smic.

      • Rattrapage a 100% pour les postes au smic , nous sommes au smic donc nous employé d’adrexo ont sera bien payer a 100% tout le long de la fermeture d’adrexo ?

        • Oui, normalement, pour les salaires au smic, la règle des 84% du net ne s’applique pas. Le taux payé en chômage partiel est le taux du smic en vigueur.

          Si vous êtes distributeur en coefficient 1.1, vous êtes donc garanti d’avoir le smic.

          Pour les distributeurs en 1.2, c’est différent, puisqu’ils seront aussi pris en charge au smic après les deux premières semaines.

          • D’accord merci c’est déjà une bonne nouvelle , je suis distributeur donc je pense que je suis en 1.1 ,
            Doit on attendre une confirmation pour savoir si ont sera bien payer a 100 % tout le long de la fermeture ou est-ce que c’est déjà sur dès maintenant ?

          • Pour les distributeur, c’est assuré dès à présent pour toute la durée de la fermeture (sauf si le gouvernement change les règles de nouveau, mais c’est peu probable sur ce point.)

      • tout le monde y aura droit?au virus?y aurontdroit surtout les personnes ne bénéficiant pas des protections indispensables de base,gel masque gants et il parait:lunettes maintenant?Question essentielle:à quelle date toucherons nous le chomage partiel de Mars 2020,et sur quelle base sera t’il calculé,merci de nous renseigner et de pas nous laisser dans le flou,on a des familles à charge!

        • Bonjour,

          Oui. On peut aussi prendre un combinaison anti atomique, mais ne comptez pas trop sur les entreprises pour vous fournir tout cet équipement.

          Vous n’avez pas du lire nos différents articles, le chômage partiel sera perçu le 4 mai sur la paye d’avril.

          Il est basé sur les heures du contrat de travail.

  2. est-ce-qu’on auras la paie normalement,et le bulletin de paie assez rapidement?

    • Bonjour,

      La paye sera versée le 1er avril. Les bulletins, c’est une autre histoire, qui n’est pas totalement tranchée !

      Nous vous tiendrons informés.

  3. Moi j ai une question à propos des congés payée car j en est pris pour pasque et j aimerais s avoir ci il saute ou ci il les laisse

  4. Perso je trouve scandaleux de continuer à faire travailler les livreurs de colis, alors que quasi autres salariés d’adrexo ont arrêtés. Mais la raison est simple et nos chefs ne s’en cachent pas, c’est Pour encore faire fonctionner l’entreprise qui connait de graves difficultés financières, et pour donc ne pas couler. Mais a un moment donné, on parle de santé , il faut arrêter de parler de finances. Soit tout le monde est arrêté, soit personne. C’est injuste et inégalitaire. Et je vous parle en tant que livreur de colis.

  5. Pareil chez nous on continu de livrer à nos risques et périls dépourvus de protections élémentaires.
    Quelques gants points de masques ni gel .
    On bosse on sait bien que c’est pour garder le bateau à flots on est pas idiots…il aurait cependant été intelligent de mettre les dispositions sanitaires nécessaires avant de nous faire continuer la boule au ventre…
    Quand on voit qu’on est les seuls à bosser et que tout les autres postes , sacrosaints distributeurs compris sont à la maison…parole de livreur qui est pas le dernier à se defoncer ça fait mal …très mal .

    • Il semblerait que le savon soit plus efficace que le gel. Vous pouvez facilement vous équiper avec une bouteille d’eau.

      C’est peu mais ça peut dépanner en attendant que l’entreprise trouve des produits.

      Pour le reste, vous avez raison, l’organisation est défaillante, quelques centres sont équipés car il y en avait avant, c’est tout.

      Vous aurez droit à une belle vidéo en échange de votre dévouement, l’avez vous déjà vu?

      • d’apres vous le savon est plus efficace que le gel,ah bon c’est vrai que le savon en vehicule ,ça ne va etre pratique,à moins d’y installer des sanitaires,donc gel gants et masque pour tous,merci.

        • Bonjour,

          Pourquoi ? Du savon, une bouteille d’eau et des essuies mails, ce st difficile ?

          Ce n’est pas nous qui disons que le savon est plus efficient, mais les spécialistes.

          Le gel est un moyen de remplacement. A défaut de savon, il peut temporairement être utile et tant mieux.

          Les gants sont utiles pour le tri! Après attention à ne pas se toucher les yeux avec en cours de journée et il faut donc les changer souvent.

    • les sacro_saints distributeurs font ce qu’on leur a demandé,et il existe le droit de retrait pour les personnels qui souhaitent rester au confinement,ok?

      • C’est deux sujets différents.

        Le confinement est prévu pour les gens qui ne travaillent pas.

        Pour ceux dont l’activité professionnelle n’est pas fermée, ils doivent travailler. C’est le principe.

        Le droit de retrait est prévu pour ces derniers si la situation de travail expose à un risque grave et imminent.

        Cette notion implique que l’employeur doit fournir les équipements des protections individuels suffisant, si c’est le cas, le salarié ne peut exercer un droit de retrait.

        En revanche, si par exemple un chauffeur livreur ne dispose pas de matériel pour livrer en sécurité, il peut exercer son droit de retrait jusqu’à ce que l’employeur ait réglé le problème.

  6. Leroi…
    Lorsque je parle des sacro-saints distributeurs ce n’est pas une critique envers eux ok ?
    Je déplore seulement le fait qu’ils aient été arrêtés face à la crise seuls et non les livreurs qui y sont autant exposés car non nous n’avons pas tous tout les équipements nécessaires…
    Je sais pertinemment qu’ils font ce qu’on leur dit de même que je sais très bien pourquoi je persiste à ne pas exercer mon droit de retrait car je me bats pour participer comme je le peux à ce qu’on continu d’exister voilà tout.
    J’espère qu’on finira tous bien.
    Bien à vous.

    • C’est juste une question d’activité, l’une est à l’arrêt, l’autre continue.

      Même si vous ne souhaitez pas arrêter, nous vous conseillons de vous protéger et d’exiger des moyens. D’après nos premières constations des agences ont été livrées de matériel dès le début de cette semaine, c’est donc, un peu comme d’habitude, ceux qui parlent le plus forts, qui sont servis en premiers !

  7. C’est ce que je disais,nous distributeurs ne disposions pas de la sécurité indispensable pour effectuer notre travail(gants,masque et gel)contrairement au personnel d’encadrement,la direction a pris l’option de stopper cette activité il me semble que vu la situation actuelle,les livreurs devraient également bénificier de cette option,malgré les difficultés rencontrées par l’entreprise,financierement,la vie n’a pas de prix,non?

    • Reste à définir ce qui est indispensable pour reprendre l’activité de distribution.

      Si on en croit les autorités, rien.

      Les gants sont inutiles, il faudrait en changer après chaque contact, le masque ne sert a rien si on reste à plus d’un mètre d’une personne, et le gel devrait être appliqué après chaque contact. Il faut être prudent et reprendre lorsque les moyens de traitement seront plus accessibles.

      L’état indique vouloir étaler l’infections des personnes pour ne pas créer d’encombrement du dispositif de santé mais il ne faut pas croire que le virus va s’en aller dans 3 ou 4 semaines par un miracle. L’état table sur 20% des citoyens qui auront été malades pour réduire le risque de contamination mais celui existera tant que tout le monde n’aura pas été immunisé par la maladie ou par un vaccin, s’il vient à être inventé.

      Il faut donc être lucide et continuer à protéger les personnes à risques mais il faudra bien reprendre le travail dans quelques semaines, sans plus de protections qu’aujourd’hui. L’état ne permettra pas le recours au confinement éternellement, les moyens financiers annoncés sont déjà rationnés, il faudra reprendre.

      C’est bête à dire, mais un jour, ceux qui ne seront pas immunisés seront sans doute ceux qui vont le plus souffrir.

      Il y aura ceux qui auront été malades et guéris, qui seront sereins et les autres…

      Malheureusement, au passage, il y aura ceux qui réagissent mal au virus et qui devront subir des traitements lourds, et parfois décéder. Aujourd’hui, la priorité est de protéger ces personnes autant que possible et plutôt de penser à eux.

      Pour nous, qui pour l’essentiels, sommes en bonne santé, c’est sans doute un problème moins grave. Nous nous en remettrons.

      Dans cette situation, pensons plutôt aux plus fragiles qu’à soit même.

  8. ok bravo,d’apres vos commentaires:gants,masques et gel ne servent à rien,vous vous moquez de qui?la moitier de la population et munie de de ces équipements,e plus en plus de gens ont des masques(au fait ou les trouvent=ils?),les consignes de sécurité ne sont pas respectées;1 metre de distance,ex:aux caisses des magasins,etc..nous reprendrons avec les protections indispensables et nécessaires,on n’est pas du bétail!

    • Bonjour,

      Vous l’avez constaté comme tout le monde, les masques portés par les personnes que nous croisons dans les rues ou les magasins sont des masques dit “chirurgicaux” qui n’ont qu’un effet très limité sur le risque de propagation.

      Les soignants et les hôpitaux sont destinataires de masques qui sont d’ailleurs réquisitionnés actuellement.

      Ces masques ont le mérite de rassurer… c’est un effet psychologique, mais qui peut avoir son importance.

      Les mesures “barrières” visant à être à plus d’un mètre et de se laver les mains, principalement au savon (qui est plus efficace que le gel).

      Quand nous reprendrons, il faudra gérer ces points de sécurité, mais nous n’en sommes pas la.

      Il est peu probable que les salariés, d’adrexo et d’ailleurs, soient équipés de masques. Nous verrons bien, la sécurité des salariés sera une des conditions de la reprise d’activité. D’ici la, les choses auront sans doute évoluée à plus d’un titre mais il y aura sans doute de nombreuses difficultés à gérer.

  9. bonjour,quand allons nous recevoir les indemnités chomage du mois de mars,et de quelle façon sont elles calculees,pour les distributeurs qui n’ont pas le meme salaire mois apres mois,,en tout cas j’espère que les indemnités ne seront pas payées avec un mois de décalage comme c’est le cas pour le salaire,ex:le salaire de fevrier vient de nous etre reglé fin mars!je parle pour les distributeurs,les indemnités chomage sont remboursées à Adrexo,merci de ne pas faire de trésorerie sur le dos de vos employés

Les commentaires sont fermés.