Ce que nous allons faire des 34,69 % du premier tour des élections

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Le score que nous avons atteint au premier tour des élections professionnelles chez Adrexo, nous vous le devons et nous ne nous lasserons jamais de vous le dire.

La question est : “34,69 %, pour quoi faire ?”

Ces 34,69 % permettent d’évaluer la représentativité dans l’entreprise. Pour être représentatif un syndicat doit atteindre 10 % des suffrages au premier tour des élections. Les syndicats qui n’atteignent pas les 10 % ne seront pas autour de la table des négociations dans l’entreprise et ne pourront pas désigner des délégués syndicaux.

La représentativité est la capacité de parler au nom des salariés. Plus le pourcentage est haut, plus le syndicat pèse sur les négociations en entreprise.

Vous nous avez placés très haut, alors nous allons parler pour vous très haut.

Avec ces 34,69 %, nous aurons même la possibilité de signer seul certains accords qui ne demandent que 30 % de la représentativité. Et très bien placés, si nous sommes accompagnés d’un autre syndicat, pour les accords nécessitant les 50 % de la représentativité.

Grâce à votre soutien, nous allons peser de tout notre poids dans les négociations à venir.

Grâce à vous, nous allons défendre vos droits, vos intérêts et votre dignité, sans compromis !

Ce premier tour a bousculé une certaine “tradition” syndicale, qui installait toujours les mêmes acteurs pendant quatre ans. Le ronron prenait petit à petit le dessus et puis plus rien, rideau !

Il fallait attendre quatre longues années pour espérer voir arriver, enfin, des représentants défenseurs des salariés dignes de ce nom.

Cette fois-ci, certains de ces syndicats n’ont pas passé l’examen du premier tour et ne seront plus là pour les négociations importantes.

Espérons-le, il n’y aura plus de : “Moi je vote et puis non je ne vote plus parce que ma fédé m’a dit ou m’a pas dit…”

A la C.A.T. pas de fédération qui décide à notre place et à votre place !!!

Les syndicats qui ont fait moins de 10 % et perdu leur représentativité au premier tour (et pas les moindres) ont subi un désaveu de la part de leurs sympathisants. Certains de ces sympathisants ont déclaré, après coup, qu’ils avaient perdu confiance quand ils se sont aperçus que leurs représentants avaient “oublié” les valeurs qui auraient dû les animer. Ils prétendent aussi que leurs représentants se seraient faits (ou laissés) manipuler par d’autres syndicats sans réagir…

A la C.A.T. pas de risque. A 11,5 % en 2016 ou à presque 35 % en 2020 nous sommes et serons toujours dans l’engagement, de façon indépendante et autonome. Nous resterons fidèles à nos valeurs, elles qui sont inscrites, depuis toujours, dans notre charte.

Ce n’est pas une piscine dans un hôtel au bord de la Méditerranée, un spa ou des masseuses à disposition, qui feront de nous des serviteurs “zélés” des représentants de certains syndicats, beaucoup moins fidèles à leurs prétendus engagements…

En même temps, quand on écoute pas les salariés, la sentence tombe.

Pour la C.A.T., le plus important c’est vous et uniquement vous. Depuis un peu plus de deux ans et demi (juillet 2017) nous vous tenons informés de tous les sujets sur ce site et nous continuerons de le faire en toute indépendance et en vertu de notre loyauté envers vous.

Le second tour est tout aussi important que le premier !!!

Votez, votez, votez pour les candidats de la C.A.T. !!!!

(à suivre…)

Print Friendly, PDF & Email

11 Commentaires

  1. Félicitations pour cet immense succès à l’issue du premier tour ( le pourcentage de la CAT est triplé ar rapport à 2016, réellement, si la participation n’a pas baissé ou augmenté ! ).C’est le résultat d’une nouvelle conception du travail d’un syndicat assez nouveau dans le monde du travail d’aujoord’hui qui est de plus en plus moderne, informatisé, dépersonnalisé. La CAT a fait ce qu’il faut faire aujourd’hui pour comprendre ce qui se passe dans l’entreprise et pour que les salarié es ont certaines chances de défendre leurs intérêts de travailler dignement sans être trop exploité es: c’est d’informer et d’expliquer ce que le patronat ne veut pas trop faire ( ou même pas du tout faire ! ).

  2. Félicitations et merci pour les actions que vous menez afin de nous tenir informé de ce qui se passe dans notre entreprise. La langue de bois n’est pas votre et c’est bien ainsi. Continuez comme ça, soyez à notre écoute, aidez nous à résoudre les difficultés que nous rencontrons pour une juste rémunération de notre travail.

  3. bravo pour vos resultats … pour sortir des beaux discours de victoire et pour eviter la langue de bois => comment comptez vous négocier une revalorisation des indemnités kilometriques , aujourdhui a 0.39 de mémoires , sachant que tous nos kilometres sont pas pris en compte et que le bareme fiscal 2020 varie entre 0.45 a 0.60 cts ????
    je propose la mise en place d une semaine d action ou nous irions charger au dépot en vélo et une charette comme les roumains qui ramasse la ferraille ;o)

    • Bonjour, très concrètement, nous avons déjà enclenché une action sur ce thème.

      Notre projet n’est pas de faire augmenter le montant unitaire de l’indemnité mais que la réalité des déplacements soit pris en compte. Ce qui est loin d’être le cas et ce qui engendre un montant environs divisé par deux.

      Nous aurons rapidement 70 dossiers devant les conseils de prud’hommes de manière à forcer l’entreprise à négocier. En attendant, tout ceux qui auront été avec nous, devant les conseils de Prud’hommes, percevront leur dû.

      • oui allez au prudhommes pour les km non payés c est sur qu on gagne a 120% …
        j ai juste 3 petites questions
        dans les dossiers déposés vous justifiez les kilometres manquants d accord, mais demandez vous a etre indemnisé au bareme fiscal ???
        je prepare mon dossier mais je n ai gardé que les 2 dernières années de feuille de route …; y a t il un moyen d avoir la troiseme qui me manque ??? (acces a nos données perso concervées par adrexo peut etre ??)
        au vu de la tournure des evemenents , est il important de déposer son dossier avant la mise en redressement judiciaire ou cela ne change rien ???
        enfin , comment des syndicats , sensés defendre les interets de leurs adhérents ony pu accepter cette obole a 0.39 cts /km sachant qu en plus nos véhicules se détériorent beaucoup plus vite , consomme plus et sont sensés etre assurés pour un usage professionnel ????

        • Oui, la demande est faite sur la base du barème fiscal, c’est ensuite le juge qui apprécie si ils doivent être payés sur cette base ou sur la base conventionnelle.

          Les bulletins de paye et leurs annexes suffisent pour engager un dossier. Les feuilles de route ne sont pas obligatoires.

          Il n’y a pas d’incidence entre la santé de l’entreprise et les demandes. Il est possible de remonter sur 3 années en arrière.

          Les 39 centimes ne sont pas en soit un scandale, c’est la nombre de kilomètres payés qui pose surtout problème. D’autre part, ce montant devrait faire l’objet d’une revalorisation régulière mais aucun syndicat présent à la branche n’intervient pour cela. Ceci impose le recours à des procédures individuelles.

          • pour l année qui manque , je n ai gardé que les bulletins de salaires, pas les annexes ! et comme je fais pas mal de remplacements et que j ai plusieurs fois changé de secteurs fidélisés , impossible de reconstituer tous les kms manquants ! comme nous signons des feuilles de route electroniques , n a t on pas la possibilité d avoir acces a nos données ???
            pour le montant des 0.39€ , c est quand même abuser !!! mais effectivement comme apparamment les syndicats s en fouttent un peu , les patrons auraient bien tord de se gener … ils savent tres bien que seulement que – de 0.05% des distributeurs iront aux prudhommes … c est encore tout benef !!! bon je vais demander à ma Roc d avoir un Range Rover hybride de fonction , c est la mode chez adrexo apparament …

            autre chose , si l on veut aussi entamer une action pour les temps de préparation sous évalués + indemnité d occupation ridicule, peut on deposer un second dossier plus tard ou faut il tout regrouper dans une seule demande ???

          • Bonjour,

            Vous pouvez en effet demander la réédition des annexes pour l’année manquante.

            Nous verrons ces autres sujets avec vous mais ils sont beaucoup plus difficiles à argumenter.

          • sur les temps de préparation tres largement inférieurs a ceux réélement travaillés ( préquantification inopposable au salarié qui veux déclarer son temps réel de travail ) : Cour_de_cassation_civile_Chambre_sociale_5_juin_2019_17-23.228
            à la limite , un simple constat d huissier suffit pour constater que les temps préquantifiés de préparation sont irréalistes .

          • Votre raisonnement se tient sauf que nous pouvons vous présenter des personnes qui arrivent à préparer dans les temps, et même en dessous.

            C’est un sujet compliqué au regard de l’absence d’opposabilité et de contrôle possible.

Les commentaires sont fermés.