Arrivée prochaine de badgeuses supplémentaires

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Si vous n’avez pas encore de badgeuse, cela devrait prochainement s’arranger.

Normalement à échéance de la fin du mois de janvier au plus tard, chaque distributeur devrait être équipé d’une badgeuse grâce à une livraison qui est cours de traitement au siège.

Cette livraison conséquente devrait solder le problème récurant du manque de badgeuses.

Nous ne savons pas s’il s’agit d’une livraison d’appareils neufs, ou comme la dernière fois, d’appareils reconditionnés mais le nombre annoncé serait suffisant.

Lors de la dernière livraison, qui contenait des appareils reconditionnés, 50 % des badgeuses étaient hors service à la livraison… Espérons cette fois que le taux soit inférieur et que cette livraison permette enfin de remettre des appareils à tous les distributeurs.

Ces appareils sont destinés à fiabiliser les données relatives à la distribution des courriers et, bien sur, à payer les salariés au temps réel de distribution.

Print Friendly, PDF & Email

13 Commentaires

  1. Pour ma part ce ne sont pas des badgeuse mais des traceurs afin de nous surveiller car pour une badgeuse il ni pas de date du jour pas l heure nous ne savons pas. a quel heure nous commençons de plus pour ma part cela ne sert à rien car quand elle ne fonctionne pas on travaille sans badgeuse et puis surtout on nous dit que cest obligatoire je rigole car moi j ai mis 1 ans a avoir une badgeuse. et surtout si on reste immobile 7 minutes on nous en elne 10 minutes idnamisible et surtout pourquoi les préparateurs n en ont pas ?

    • Bonjour, votre commentaire est intéressant car il touche à plusieurs difficultés.

      La badgeuse ne relève pas l’heure car c’est une restriction qui a été voulue par les salariés pour ne pas permettre d’être poussés à travailler à certaines heures mais précisement à laisser au distributeur sa liberté d’organisation qui lui est accordée par la convention collective.

      C’est ainsi que le système calcul la durée du travail par jour, ce qui est une obligation légal, mais n’indique pas les heures de début ou de fin.

      La badgeuse est effectivement obligatoire, d’une part parceque sa mise en service est le fruit d’un accord d’entreprise et d’autre part parceque le code du travail impose aux employeurs de mesurer ET de contrôler le temps de travail journalier.

      Dans les faits, certains distributeurs n’ont pas ou n’ont plus de badgeuse. Demain, normalement, ce ne devrait plus être le cas. L’entreprise aura ainsi la possibilité d’avoir des informations en particulier pour les courriers et les salariés auront la possibilité d’avoir le paiement du temps réel de distribution.

      Car, le but de cet appareil est en premier lieu d’avoir une juste rémunération du temps de distribution et de ne pas être payé au temps pré-quantifié, ce qui est interdit. Pourtant l’invalidation de la mesure du temps, par des événements divers, provoque le passage au temps théorique, ce qui tout aussi interdit.

      Les distributeurs sont donc fondés à réclamer un salaire calculé au temps réel, même si la badgeuse invalide la mesure.

      Pour l’immobilité, il n’est pas exact d’indiquer que 10 minutes sont retirés en cas d’immobilité de 7 minutes. Dans la réalité, l’immobilité est mesurée à partir de 7 minutes. Selon la réalité de la durée de l’immobilité détectée, le temps est ensuite retiré.

      La encore, s’il peut paraître normal que l’employeur ne paye pas le temps ou son salarié est immobile et pas en action de distribution, la réalité permet d’identifier d’autres causes d’immobilités comme par exemple, la recherche d’une boite à lettres dans un hall d’immeuble.

      Nous avions proposé que l’immobilité soit neutralisé lorsque le distributeur valide un courrier, mais cette proposition n’a pas été retenue.

      Dans tous les cas, il faut savoir que votre responsable peut vous indiquer à quel endroit et pendant combien de temps vous avez été immobile et ainsi justifier de la retenue.

      Enfin, la badgeuse ne concerne, dans l’accord d’entreprise, que la distribution et pas la préparation qui se fait le plus souvent à domicile et dont le contrôle pose d’autres problèmes.

      Nous vous invitons à reprendre les différents articles et fiches CAT disponibles sur ce site pour avoir d’autres détails de fonctionnement.

  2. Contrairement à cette dame, je n’ai pas à me plaindre de ma badgeuse.Si je dépasse le temps max,les heures en plus me sont payées.Il est bon de temps en temps de signaler ce qui va bien,Allez,adishatz.

  3. Bonjour
    Moi aussi je suis content de ma Badgeuse d’autant plus que maintenant on peut continuer après le temps Max
    Sans Badgeuse au commencement j’étais payé au temps repère et donc beaucoup moins que maintenant
    Je suis peut-être une exception mais moi je trouve qu’elle est là aussi pour nous aider pour souvent trouver une boîte à lettre bien dure à trouver
    Le seul bémol pour moi c’est comme indiqué plus c’est quand on trouve pas une boîte ou que l’on recharge dans le chariot ou pour finir si une personne nous interpelle pour diverse raison on doit souvent dire, désolé je ne peux pas m’éterniser ou je vais avoir une invalidation temps .
    Voilà mon ressenti
    Bonne journée à tous
    Ps : on devrait pouvoir laisser le numéro de matricule et ne devoir que saisir le code confidentiel pour la mise en service

      • Bonjour oui je sais que l’on peut mettre en pause mais vous vous voyez tous les 2 minutes, attendez je me mets en pause !!
        Non pas possible ou avoir des œillères et ne pas répondre à personne , seul solution pour ne brusquer personne et ne pas subir un ecretage
        Bonne journée

        • Bonjour,

          En même temps, si vous vous arrêtez 7 minutes ou plus, elles sont décomptées comme si il y avait eu une pause. Alors.., c’est pareil.

          Quand l’immobilité est réelle, il n’y a pas de problème. C’est lorsqu’elle est détectée alors que le salarié travaille qu’il y a un problème !

          • bonjour, pour moi avec un temps d’immobilité superieur a 7 minutes certainement à la recherche d’un nom dans un immeuble de 50 boites, on m’a retenu tout le temps badge, pour obtenir que le temps de la feuille de route.

          • Bonjour, ce n’est possible que si le temps d’immobilité représente une valeur de plus de 15% du temps total.
            Il l moi zut aussi y avoir un cumul d’anomalies.

  4. Pour moi des depassement de temp max meme d une seule minute je suis payer le temps theorique ce qui n est pas normal. Pour ce qui est de l immobilisation il doit y avoir un soucis on m a retirer 30min!!!! Je serai donc payer moins que le temps theorique… Alors que je n ai pas arreter une minute!

    • Bonjour,

      Avec la nouvelle version de la badgeuse, il vous est proposé de continuer la mesure du temps à l’arrêt du temps Max, ce que vous pouvez faire et donc être payé au temps réel.

      Pour l’immobilité, vous pouvez demander à avoir le plan de vos traces de distribution, vous pourrez ainsi voir à quel(s) endroit(s), l’immobilité a pu être détecté. En général, ce sont aux lieux de rechargements, dans des halls de grands immeubles, ou lorsque la badgeuse reste dans la voiture ou sur le chariot alors que le distributeur va à pied distribuer.

      Il est important de le savoir pour corriger le problème et sachez que votre responsable à la possibilité d’annuler cette retenue après analyse.

  5. Ah ah bon courage c’est vrai que c’est utile vs serez payer en temps réel
    Ps: un ancien distributeur chez le concurrent on avait déjà un boîtier

Les commentaires sont fermés.