Les actionnaires communiquent… enfin !

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Hier, la revue Challenges faisait paraître un article sur la situation d’Adrexo et du groupe Hopps.

Ce matin, les actionnaires du groupe démentent en partie les informations données par cette article.

Fidèle à notre volonté de vous informer au mieux et totalement, nous relayons la position de nos actionnaires :

Démenti officiel HOPPS Group


Aix-en-Provence, le 8 janvier 2020

HOPPS Group, spécialiste de la logistique e-commerce et du média courrier a pris connaissance de certaines informations relayées dans la presse et souhaite démentir plusieurs allégations erronées.

–  La vente de HOPPS Group dans son ensemble ou d’une partie de ses actifs au groupe La Poste ou à ses filiales est démentie fermement par les actionnaires du groupe aixois. Ces derniers sont par ailleurs les uniques décisionnaires quant aux éventuelles cessions de leurs actifs.

– HOPPS Group confirme avoir été victime d’un problème technique d’un de ses prestataires bancaires lors du versement des salaires du mois de décembre pour une de ses filiales, occasionnant ainsi un jour de retard dans le calendrier des règlements ; cette erreur ayant d’ailleurs conduit le prestataire à dédommager les salariés de la filiale en cas de préjudice financier.

– Enfin, Le plan de financement de HOPPS Group, initié fin 2018 et dont la première phase a été conclue à la fin de l’été 2019 par une première opération de 30 millions d’euros poursuit le calendrier initialement établi. La seconde étape de financement est actuellement en cours de finalisation. A ce titre, la direction du groupe souligne qu’en fin d’année dernière elle a obtenu un avis favorable des représentants du personnel des deux filiales concernées :  Adrexo et Colis Privé.

La diffusion de certaines informations erronées ne peut avoir pour objectif, selon la direction de HOPPS Group, que de fragiliser les financements en cours, nuire à l’image de la société et déstabiliser ses collaborateurs. Aussi, HOPPS Group communiquera officiellement courant janvier sur la finalisation de son plan financier et sur la stratégie et les perspectives de croissance de chacune de ses filiales sur leurs marchés respectifs.

17 Commentaires

  1. Bonjour la CAT,

    J’enregistre et archive précieusement ce démenti de nos dirigeants.

  2. A 4,60 € le prix de l’action de SPIR comm à la Bourse de Paris (indice actualisé du jour sur le site Boursorama) y’a pas de quoi faire les “fiers” …
    Les actionnaires jouent dans la cour des petits, et pourtant, ils nous simplifient pas la vie (pour parler poliment) mais bon, ce sont nos patrons ?! on les regarde de haut …!

    Si je commande quelques centaines d’actions, deviendrai-je “important” ?

  3. bonjour.je vient de souscrire une assurance professinnelle pour le tranport de mes pub.car l assurance courante que j avait ne couvrait pas le tansport de C EST DITE pub.
    de plus mon assureure me demande si adrexo a une assurance qui couvre les pub que je prend le jeudi pour ankartait chez moi . CAR LUI NE PEUT me couvrire vu que c est pub ne son pas a moi . la question pour le trenport me suis couvert pour la preparation si il y a un incendit pas couvert . AVAIT PLUS D INFORMATION POUR MOI et autre merci

    • Bonjour,

      Le risque lié au transport ne concerne pas les publicités mais le fait que votre véhicule soit utilisé pour votre travail. Cela nécessite une assurance professionnelle. Vous êtes donc assuré pour le transport que ce soit pour aller chez vous ou en cours de distribution. Le contrat de travail prévoit cette obligation pour le distributeur. Votre assurance interviendrait pour les dommages aux biens et l’assurance maladie interviendrait dans le cadre d’un accident de trajet ou de travail pour les conséquences sur la personne transportées titulaire du contrat de travail.

      Pour ce qui est du risque incendie au domicile, il est couvert par votre assurance habitation. Les publicités qui ne sont pas à vous et qui seraient détruites ne sont effectivement pas assurées par votre assureur. Si c’était le cas, l’entreprise ne pourrait être dédommagé. Mais si les publicités étaient à l’origine de l’incendie, et même si elles ne vous appartiennent pas, les conséquences de l’incendie seraient couverte par votre assurance.

      C’est un peu comme si un visiteur mettait accidentellement le feu chez vous, votre assurance prendrait en charge les conséquences.

      Il est donc inutile de vous assurer pour couvrir les publicités éventuellement détruites.

      • Bonjour a tous a ce jour toujours pas u mon salaire du 3janvier j et pris contact avec Adrexo par téléphone et pas de réponse je me suis déplacer et été les voir sur place il ont envoyé un mail et mon dit qui fallait attendre il mon rappelé en me disant qui allé me payée par chèque il me rappelle il vont me faire un virement o plus vite mais a ce jour je nais toujours pas été payer les facture arrive il vont être rejeté faute que mon compte nais pas aprovionner a causse Adrexo qui ma toujours pas fait de virements et plus mère de famille vivant seul avec de enfants a charge j’ai que se salaires la pour acheté a manger a mais enfants la je sais pas comment je vais faire a ce jour merci qui arrête de prendre les gens pour des pions si il peuvent plus payée il a qu’a déposé le bilan et nous mettre en cessation de paye on pourra faire le nécessaire merci

  4. Félicitations aux engagements de la CAT !

    Pour la première fois, il y a une information de la bouche d’un actionnaire et la promesse d’informer sur le fait de la deuxième source de financement ( nécessaire ) pour le courant du mois de janvier.

    La CAT et les salarié es semblent enfin être pris un peu au sérieux par les détenteurs de la “couronne à partager à trois”.

    Quelle honneur !

    • Oui, nous avons pensé qu’il était nécessaire de vous relayer cette communication du groupe vers la presse.

      Elle n’apporte pas grand chose de nouveau, mais vous devez avoir tous les éléments d’appréciation.

  5. Bonjour,

    Certes les actionnaires ont communiqués sur le plan de financement. Mais cela concerne uniquement la somme pour quelque mois je présume?

    Quant sera t’il des paies des mois suivant?

    • Bonjour,

      Les salariés seront toujours payés, que ce soit par l’entreprise ou le fond de garantie.

      Mais si le plan de financement se fait, il permettrait, au moins, de payer janvier et février.

Les commentaires sont fermés.