Maladie et complément de salaire : Comment ça marche ?

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Durant votre arrêt maladie, vous pouvez bénéficier d’indemnités versées par l’employeur, qui s’ajoutent aux indemnités journalières versées par la sécurité sociale. Ces indemnités sont versées sous conditions, pour une durée limitée et un montant qui varie en fonction de la durée de l’arrêt.

Conditions :

Pour percevoir les indemnités complémentaires, vous devez remplir toutes les conditions suivantes :

  • Justifier d’au moins une année d’ancienneté dans l’entreprise (calculée à partir de votre premier jour d’absence).
  • Avoir transmis à l’employeur le certificat médical dans les 48 heures.
  • Ne pas obligatoirement bénéficier des indemnités journalières (IJ) versées par la Sécurité Sociale. Il suffira pour le salarié de joindre le courrier de la CPAM qui indique qu’il ne perçoit pas d’indemnités journalières. Adrexo versera alors les 90% du salaire.
  • Etre soigné en France ou dans l’un des États membres de l’Espace Economique Européen (EEE).
  • Ne pas être travailleur à domicile ou salarié saisonnier, intermittent ou temporaire.

En contrepartie de l’obligation de verser les indemnités, l’employeur peut recourir à une contre-visite médicale.

Montant :

Si vous remplissez les conditions ouvrant droit aux indemnités complémentaires, vous percevez 90% de la rémunération brute que vous auriez perçue si vous aviez travaillé.

Ainsi, pour calculer le montant versé par l’employeur, il faut déduire les IJ versées par la Sécurité sociale et, si c’est le cas, les prestations résultant des versements de l’employeur dans le cadre d’un régime complémentaire de prévoyance.

Certaines conventions collectives peuvent prévoir des dispositions plus favorables (comme par exemple le maintien intégral de votre salaire), ce n’est pas le cas de celle dont nous dépendons (convention collective de la distribution directe) .

Si les IJ versées par la Sécurité sociale sont réduites (par exemple, en raison d’une hospitalisation ou d’une sanction de la CPAM pour non-respect de son règlement), le montant versé par l’employeur reste calculé en tenant compte du montant intégral des IJ.

Délai de carence :

Un délai de carence de 5 jours est prévu pour chaque arrêt de travail. Le versement des indemnités complémentaires commence au 6e jour de l’arrêt maladie.

En revanche, aucun délai de carence n’est imposé lorsque l’arrêt de travail est lié à un accident du travail ou une maladie professionnelle.

Durée de versement :

La durée de versement des indemnités versées par l’employeur varie en fonction de votre ancienneté. Les durées d’indemnisation sont augmentées de 10 jours par période entière de 5 ans d’ancienneté. à Partir de 1 an d’ancienneté, la durée d’indemnisation est de 90 jours.

Si vous avez déjà bénéficié d’une ou plusieurs périodes d’indemnisation pour maladie par l’employeur dans les 12 mois précédents, la durée de versement est déduite du nombre de jours déjà indemnisés.

Si vous avez déjà bénéficié d’une ou plusieurs périodes d’indemnisation pour maladie par l’employeur dans les 12 mois précédents, la durée de versement est déduite du nombre de jours déjà indemnisés.

Cf : Article 10 de la CCN.

12 Commentaires

  1. Pour l’instant,ce qui me préoccupe,c’est mon salaire qui n’est toujours pas versé.Ras le bol.

  2. Bon,ça,c’est important.Mais les salaires aussi surtout que je n’ai toujours rien reçu.On se fout des distributeurs.

  3. Bonjour,

    Je voudrais apporter mon témoignage, j’ai été en mi-temps thérapeutique de Octobre à Novembre 2019, à ce jour l’employeur a envoyé les attestations de salaires mais ils sont tous erronés (soit les dates ne correspondent pas ou bien ils mettent 2 numéros de SIRET) la CPAM les a relancés 2 fois et à ce jour l’employeur n’a toujours pas rectifié les attestations de salaire,

    J’attend donc et la CPAM ne peuvent pas débloquer le dossier et m’indemniser tant que Adrexo n’a pas rectifié leurs erreurs.

    Une perte de temps et d’argent.

    Concernant le salaire de Décembre je n’ai rien reçu en date du 3 Janvier.

    La situation est préoccupante c’est pas la première fois que cela arrive quant on sait que Adrexo verse +10 millions d’euros de salaire par mois.

    Je me demande combien de temps vont-ils tenir ?!

    Merci à vous C.A.T de nous informer chaque jours.

    • Bonjour,

      Pour votre problème d’attestation, n’hésitez pas à créer un dossier dans la rubrique d’aide aux salariés, nous interviendrons pour vous l’obtenir très rapidement.

      Vous avez raison, même si un financement se concrétise, ce serait juste un moyen de gagner un peu de temps…

  4. je voudrais savoir combien est le taux de la mutuelle prevoyance car mon mari a recu que 7E par jour merci de me repondre

  5. Bonjour

    Je tenais tout d’abord à présenter mes meilleurs voeux à tous CAT, Distributeurs et autres salariés d’Adrexo.
    En ce qui concerne la prévoyance je trouve que la prise en charge du complément alors que les documents (I.J. de la CPAM) ont été transmis est un peu long.
    Comme vous le savez cela fait à peu près 8 mois je n’ai toujours pas de nouvelles et c’est pour cela que j’ai fait appel à vous .
    En attendant que la situation se débloque Bonne Année ,Bonne santé à tous.

    • Bonjour,

      Merci pour vos vœux et nous vous souhaitons également une très bonne année.

      Oui, c’est tout à fait anormal car l’entreprise garantie un complément pendant les trois premiers mois d’absence et c’est ensuite l’entreprise qui prévient l’organisme de prévoyance pour une prise en charge.

      Nous connaissons tous les problèmes liés aux assurances en général mais il est tout à fait anormal que vous soyez en attente depuis autant de temps.

      Votre dossier est en cours de traitement, les vacances de fin d’année génèrent aussi un peu de retard ayant du mal à joindre un interlocuteur compétent.

  6. Bonjour. N’ayant pas reçu ma carte Mutuelle VIVINTER, pourriez-vous m’indiquer les démarches à suivre afin de l’obtenir. Merci pour votre réponse.

    • Bonjour, elles ne sont plus envoyées. elle sera récupérable sur l’espace assuré du site VIVINTER au plus tard le 10 janvier et sur l’application mobile VIVINTER.

    • Votre identifiant pour le site ?

      Vous pouvez utiliser l’option « mot de passe oublié » ou nous écrire en cas de problème.

Les commentaires sont fermés.