Vos données personnelles ? Plus du tout confidentielles ? Appel à témoignage

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Chaque salarié(e) d’Adrexo, confie à l’entreprise des données personnelles confidentielles qui doivent rester à la disposition de chacun(e) si besoin est.

Seulement, vos données personnelles et confidentielles sont tombées entre les mains d’un syndicat pas très regardant quant aux méthodes employées pour se les procurer. Nous vous l’avons annoncé dans un article du 9 Décembre 2019.

Nous avons tout d’abord interpellé la direction de l’entreprise qui nous assura que tout était mis en oeuvre pour découvrir d’où venait cette “fuite”.

D’après nous, une fuite a bien eu lieu. De quelle nature est-elle et combien de salariés sont concernés ?

Le fameux syndicat, qui a récupéré vos données confidentielles, est un peu plus dans une version alambiquée. Ce syndicat reconnaît détenir vos données confidentielles mais que c’est le fruit de 13 ans de travail de leurs délégués sur le terrain. Ces délégués auraient récupéré auprès des salariés d’Adrexo leur adresse mail ???

Vous voyez le genre : “Salut collègue, tu peux me donner ton adresse mail pour que je puisse te contacter dans 13 ans ?”. Oui je sais, ils se foutent du monde.

Pourtant, le hic c’est que les nouveaux entrants qui ne connaissent aucun délégué de ce syndicat, ont été également contactés très récemment. Peut-être que ces syndicalistes véreux, pardon “vertueux”, ont en leur sein une voyante…Déjà que cette organisation syndicale est fournie en diseur(se)s de bonnes aventures… L’équipe serait au complet.

Tout porte à penser que vos données confidentielles ont été volées par un sympathisant ou un adhérent de ce syndicat. A moins que ce voleur ait “travaillé” pour de l’argent ?

Après, nul ne sait ce que ce syndicat va faire de vos données à l’issue des élections ? Nous savons que leur fédération couvre sans modération les agissements de son adhérent secrétaire du comité d’entreprise, qui a été condamné mais ne respecte pas la décision de justice, ce qui montre l’honnêteté dont peut faire preuve cette organisation syndicale.

Devant ces faits avérés, nous pouvons tous nous demander si nos données personnelles ne seront pas vendues au plus offrant… Sachez également, qu’un listing peut être vendu à plusieurs reprises. Le plus inquiétant reste la teneur de ces données personnelles.

Outre votre adresse mail utilisée par ces voleurs, qu’ont-ils récupéré d’autre ?

Taux d’imposition, état civil, relevé d’identité bancaire, identifiants, numéro de sécu, dossier CAF, et autres documents qui ne concernent que vous ?

Nous vous invitons à nous contacter afin de connaître la date à laquelle vous avez été contactés et la date de votre arrivée dans l’entreprise, afin de déterminer avec vous l’action que nous allons mener contre ce grave délit.

Nous avons besoin de plus de témoignages et nous vous sollicitons aujourd’hui afin que vous nous fassiez suivre le ou les mails que vous avez reçus sur notre adresse : [email protected]

Vous pouvez également nous donner vos coordonnées ci-dessous et nous vous recontacterons.

Contactez nous

Si vous êtes concernés par les problèmes évoqués dans cet article et que vous souhaitez agir, vous pouvez laisser vos coordonnées et nous vous recontacterons rapidement.

Votre nom :*
Téléphone :
E-mail:*
Message:*

* Indique que le champ est requis.

Print Friendly, PDF & Email

2 Commentaires

  1. BONSOIR ,effectivement je recois depuis 3 ” 0U 4 mois des mails de FO (pour ne citer personne ….) sur les reunions du CE ou de ce ui se passe dans l entreprise .Or je nai jamais ete mis en contact avec des gens de FO ( du moins clairement ) et a qui j aurai communique mes donnees . Mais dans les centres il n y a pas que les ROC qui ont acces aux dossiers personnels . Sur que les fuites peuvent avoir plusieurs origines !
    Jean BELLAMY

Les commentaires sont fermés.