Baromètre C.A.T. du moral des salariés : résultats de septembre

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Notre sondage visant à déterminer le niveau du moral des salariés de l’entreprise s’est clôturé le 30 septembre à minuit, ce qui permet de diffuser les résultats.

Tout d’abord, nous vous remercions pour votre participation. Vous êtes toujours plus nombreux à voter et à vous exprimer et toujours de plus en plus nombreux à consulter ce site, et nous vous en remercions.

Le résultat final produit une note stable 2 sur 10.

La note est donc très faible, la même que le mois dernier !

Dans un contexte économique difficile et une situation générale troublée, des annonces incertaines, des décisions autoritaires difficiles à intégrer, l’inertie de la direction réseau, l’insuffisance de moyens, cette note fait écho aux difficultés rencontrées par les salariés d’Adrexo à tous les niveaux.

Pour rappel, les résultats précédents sont (notes / 10) :

Mars 2018 : 6avril 2018 : 5Mai 2018 : 4
Juin 2018 : 5Juillet 2018 : 7Août 2018 : 7
Septembre 2018 : 7Octobre 2018 : 6Novembre 2018 : 5
Décembre 2018 : 5Janvier 2019 : 5Février 2019 : 4
Mars 2019 : 4Avril 2019 : 3Mai 2019 : 3
Juin 2019 : 3Juillet 2019 : 2Août 2019 : 2

Nous avons de nombreux nouveaux lecteurs chaque mois et donc des votants qui analysent le contexte différemment des anciens salariés. Il faut prendre en compte le fait que plusieurs centaines de distributeurs quittent l’entreprise chaque mois.

Le panel peut donc avoir évolué avec de nouveaux collègues, qui n’ont pas forcément la même perception de l’activité.

En effet, depuis quelques années, les changements sont nombreux et il est connu que le changement génère souvent des inquiétudes et des résistances que nos nouveaux collègues n’ont pas.

Le meilleur fonctionnement des badgeuses pour la mesure du temps de distribution se traduit forcément par une meilleure satisfaction des salariés mais ce matériel manque cruellement dans de nombreux centres. les nouvelles activités génèrent des doutes et des attentes en particulier le développement des nouvelles activités. Le temps Max vient anéantir le ressenti bénéfique des badgeuses dans l’esprit des distributeurs.

Cette note très basse traduit des inquiétudes grandissantes et notre ressenti à votre contact est conforme à cette évolution.

Il faut aussi prendre en considération la dégradation permanente des conditions de travail et des salaires pour les responsables dans les agences et plus généralement pour les permanents.

Cette dégradation des conditions d’emplois des permanents est aussi l’une de nos préoccupations qui peut avoir un impact sur la qualité du management des distributeurs.

Print Friendly, PDF & Email

4 Commentaires

  1. on a pas le gout a apprécier une societe pareille avec pleins de problemes sur les autres
    quelle sale reputation

  2. quand vois tous ces membres du ce et de certain syndicat qui vont se bronzer dans le sud au frais de la prince
    le temps que nous pour que l’on paie toutes nos heures de distribution merci merci

  3. la direction se frotte les mains (tous ses anciens distributeurs qui demissionnent )c’est tout benef pour l’entreprise cela represente beaucoup d’euros en prime d’anciennete et l’activitee continue avec de nouveaux entrants qui “coutent” encore moins et moins cher pour adrexo

    • Pas sur, c’est aussi un coût supplémentaire, car recruter coûte chère, en temps et en démarches.

      Il n’est pas sur que l’ancienneté qui n’est acquise qu’au bout de deux ans, à 2,33% puis 1% par an soit réellement un problème vis à vis du coût énorme que génère les recrutements.

Les commentaires sont fermés.