Notre direction s’exprime sur France 3 PACA

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Notre direction générale a eu l’occasion de s’exprimer devant les équipes de France 3 Provence-Alpes.

Cette intervention s’est déroulée vendredi.

Quelques éléments nous surprennent. D’une part, les explications sur la soudaine levée de la procédure d’alerte des commissaires aux comptes, pour laquelle nous n’avons pas de précisions et particulièrement sur les éléments qui l’ont engendrée.

D’autre part, il est fait état d’une tension de trésorerie “saisonnière”, en juin, alors que chacun sait que nous venions de passer une des périodes les plus actives de l’année (Avril, mai, juin). Pourquoi, dans ces conditions, avoir pu ressentir cette tenson ?

En attendant des éléments tangibles, nous restons donc prudents.

Cliquez sur la vidéo ci-dessous pour voir l’intervention d’Alain Brousse dans le reportage de France 3.

5 Commentaires

  1. Le point de vue de l’analyse de la phase critique de la branche ADREXO de HOPPS GROUP et surtout l’espoir d’une évolution positive se base, sans que le directeur le précise, sur la décision de se servir du temps MAX du côté des salarié es – distributeurs, ce qui devrait mettre les “financiers” réconfortés les savaient, devraient les mettre en alert, car ce n’est pas une “méthode bien économique” sur le plan de la confiance des partenaires – clients d’ADREXO. Personne n’est obligé de dire la vérité ou au moins toute la vérité, s’il ne s’agit pas d’un procès où il faut prêter sermon. Voilà notre problème avec nos dirigeants !

    • Bonjour,

      Tout est dit dans la vidéo. 30 millions (et pas 30 000 000 !!) ont été empruntés depuis juin 2019 et le groupe prévoit de se financer par 30 autres millions d’ici la fin de l’année.

    • Bonjour,
      Je vous invite à vous rapporter aux articles de juillet et août qui explique tout cela, avec les détails et le nom des deux organismes préteurs.

Les commentaires sont fermés.