700 000 !

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Pendant que ça s’agite dans tous les sens sur la planète Hopps-Group, notre site, la CAT-Adrexo, a dépassé allègrement les 700 000 visites.

La bonne surprise pour nous est que cela est arrivé en, seulement, un peu plus de 24 mois.

C’est énorme et, pour tout vous dire, inattendu au moment de la création du site !

Cette bonne surprise vous revient, puisque sans vous pas de site et nous vous en remercions du fond du coeur.

Nous nous efforçons, et continuerons, de vous informer sur la situation de l’entreprise de manière instantanée et aussi souvent que l’actualité l’exigera.

Nous savons que vous appréciez ce modèle de communication. Nous y prenons également beaucoup de plaisir et de satisfaction à vous le proposer.

Certains nous demandent pourquoi nous publions autant d’articles et si souvent ?

Nous pourrions répondre que c’est l’essence même d’un site syndical, qui a pour vocation et mission d’informer au plus près et au plus juste les salariés sur la situation sociale et économique de l’entreprise.

Nous pourrions aussi répondre que si la CAT le fait, c’est qu’aucune autre organisation syndicale n’est en capacité ou n’a pas la volonté de le faire. Beaucoup d’élus ou de représentants des syndicats de l’entreprise ont des intérêts plus importants et plus intéressants pour eux “ailleurs”. Mais nous en reparlerons un peu plus tard, Nous n’allons pas accabler ces imposteurs… Oups, c’est fait !

D’ailleurs, même si nous pouvons comprendre que la direction soit très agacée du succès du site de la C.A.T. et des infos qui y sont diffusées, depuis peu des élus, d’autres organisations syndicales, nous demandent même de cesser de publier des articles (???). Que ces petits facteurs se rassurent, il n’en est pas question.

Soit ces demandeurs sont “très amis” avec les actionnaires et sont redevables, soit nos articles les touchent émotionnellement, au point de craquer psychologiquement à chaque lecture d’une publication.

Nous pencherons plutôt vers le fait qu’ils se sentent un peu “largués” par rapport à l’information que nous proposons aux salariés et ont peur que leur incompétence en la matière et leur posture méprisante envers la défense de vos intérêts finissent par se voir…

Pauvres élus…

L’information va vite parce que les outils, qui sont utilisés pour la produire, la diffuser et la consulter, permettent d’aller vite. Nous pouvons nous en plaindre ou pas mais c’est la réalité et il est indispensable pour les acteurs de l’information de s’y conformer.

Notre mission est aussi de vous accompagner dans les transformations et les évolutions de « nos métiers », puisqu’il est nécessaire d’associer tous les salariés (distributeurs, cadres, agents de maîtrise, employés) afin que la cohésion et la solidarité s’affirment comme les pièces maîtresses pour la défense des intérêts et des droits des salariés, ainsi que pour la bonne santé de l’entreprise .

Les droits et les intérêts des salariés, voilà des sujets qui nous intéressent par dessus tout !

Nous serons également très attentifs pour ce qui concerne l’avenir de l’entreprise, notamment en vous informant, en toute transparence, des décisions ou de la communication de nos actionnaires.

Toutes les informations divulguées sur notre site ont été identifiées, vérifiées et ne souffrent d’aucune contestation.

Continuons ensemble en toute confiance et en toute transparence.

Vous pouvez compter sur nous et encore merci à vous !

Yes we CAT !!!

8 Commentaires

  1. Félicitations pour les 700.000 visites en 24 mois !
    Cela fait une moyenne d’à peu près 30.000 visites par mois ou 1.000 par jour ! ( Il serait peut – être intéressant de savoir combien d’articles ou d’infos écrites ont été publiées – je suppose que c’est à peu près un par jour aussi. Il serait aussi intéressant combien de visiteurs différents ont visité le site pour savoir combien de personnes différentes de l’entreprise se sont informées, par rapport au nombre des distributeurs, salariés, employés, etc. Tout le monde parle de la “fracture numérique”. Est – ce que cela ne concerne pas beaucoup aussi ADREXO ou bien les différentes catégories de personnes qui y travaillent ? )
    Vous prenez beaucoup de plaisir à critiquer les autres délégués des syndicats traditionnels ( FO, CGT, CFTC ), qui, à mon avis, souffrent aussi de la “fracture numérique”, mais ils ont des positions importantes dans l’entreprise ou dans le C.E.
    Il y a un aspect qui fait peut – être un peu peur en ce qui concerne l’engagement des délégués plus ou moins”virtuels” de la CAT, c’est que l’on ne les voit pas trop – ou bien que l’on n’a pas trop besoin de les voir, car ils peuvent travailler sur l’ordinateur de chez eux ou avec leurs Smart – ou I – Phone. Ils sont aussi modernes que nos fameux 3 ou maintenant plus que 2 actionnaires qui n’ont pas besoin de visiter ou surveiller les distributeurs d’ADREXO pendant leur travail, car il suffit qu’ils donnent un “chèque de quelques millions d’euros” à leurs équipes de la direction” pour que ceux – ci réalisent le chiffre d’affaires qu’ils veulent atteindre. C’est très anonyme, mais efficace quand même, car c’est l’argent qui gère l’entreprise et la réussite aussi.
    La transformation de la production de la distribution de pubs et d ‘adressés de la branche ADREXO de HOPPS GROUP s’est réalisée en plusieurs années, à l’aide de la “badgeuse”. Cette transformation s’est réalisée avec un “chèque” aussi. Maintenant, on va peut – être apprendre qu’il y aura un nouvel actionnaire pour ADREXO, peut – être celui qui ne coopère plus avec les deux autres qui va faire un chèque pour les deux autres pour s’acheter ADREXO….? Ce n’est qu’ une histoire de fiction, j’espère…?!

    • Bonjour,

      En fait, nous avons commencé avec 300 à 400 visites par jour, puis 800 et maintenant, c’est plutôt entre 3 et 4000. C’est assez impressionnant.

      Aujourd’hui, c’est 615 articles publiés, et 6 583 commentaires.

      Nous sommes présents le plus possible sur le terrain, mais nous sommes aussi employés et avons à faire notre travail. Ce n’est pas facile d’avoir assez de disponibilité pour rencontrer nos collègues autant que nous le voudrions.

  2. bonjour merci a vous la cat vous avait su remaitre en question le syndicalisme avec les outies d aujourd hui les syndicat des annee 60 c etait bien a cette epoque aujourd ui il faut ce remaitre en question ce qu il no sur faire ;

  3. Bravo ,mais continuez dans ce sens
    Vous avez “REVEILLE” le vrai sens du syndicalisme a l inverse de tous les autres “CORNIAUX ” de syndicats
    Jean BELLAMY

    • Merci. C’est un syndicalisme que nous voulons ‘utile”, d’abord en permettant que chacun se fasse sa propre idée, en analysant les informations plutôt que de servir des slogans pré-fabriqués sans que les salariés puissent comprendre, ce qu’ils savent très bien faire d’ailleurs.

      Ce qui est regrettable, c’est que nous ne pouvons pas tout dire encore, mais ça viendra !

      Nous sommes patients et déterminés.

  4. Si la CAT Adrexo n’existait pas ….. où serions-nous ? que ferions-nous ? à quelle sauce on se ferait manger ?

    Mais vous êtes là, toujours prêt à nous informer, à déjouer les coups douteux de certains responsables hauts placés

    Merci à vous chers amis et collègues !!!

    • Merci,

      N’exagérons pas… la nature à horreur du vide, ce serait un autre syndicat qui serait la.

      Mais nous sommes la et bien la aujourd’hui.

Les commentaires sont fermés.