Les élus C.A.T. au comité d’entreprise interpellent la direction sur les informations diffusées par la presse

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Depuis quelques semaines, la presse spécialisée s’intéresse au groupe Hopps et à Adrexo avec deux sujets principaux.

D’une part, une presse indépendante qui s’intéresse à la tension de trésorerie vécue par le groupe.

Ce problème a été révélé par le décalage de versement des salaires de juin avec un report de 4 jours du versement de la seconde partie.

En fait, il existe depuis 2018 et a été diversement vécu par l’entreprise avec beaucoup de problèmes engendrés dans l’organisation des dépôts (impayés de loyers, radiation de la médecine du travail, retards de paiement des fournisseurs, des transporteurs, ect…).

Devant les informations désormais publiques révélées par la presse et en particulier dans l’édition du Parisien / aujourd’hui en france du 16 septembre 2019, les élus C.A.T. au comité d’entreprise ont interpellé la direction devant une évidente absence de communication aux élus alors que la situation est détériorée depuis longtemps.

D’autre part, dans une presse plutôt spécialisée et assez confidentielle, des communiqués de presse du groupe sont diffusés avec des informations qui transforment les tensions de trésorerie en “levée de fonds” et annoncent un avenir brillant.

De plus, un amalgame est organisé pour tenter de faire croire que les emprunts réalisés depuis juin sont ceux qui financeront septembre et le troisième trimestre, alors que les fonds sont déjà sortis des caisses de l’entreprise.

On nous promet même, un avenir Chinois, alors que ceux-ci ont été abordés comme simples clients sur l’offre courrier.

Ce décalage n’est pas de nature à rassurer les salariés et leurs élus. Nous avons donc pris la décision d’interpeller directement les actionnaires et nous retransmettrons leur réponse dès qu’elle nous arrivera.

Nous serons très attentifs à la qualité de la réponse ainsi qu’à celles qui seront apportées aux commissaires aux comptes en assemblée générale de l’entreprise, le 24 septembre. Même si ces derniers ne semblent pas très pressés de prendre les décisions qui s’imposent pourtant depuis plus d’une année.

Print Friendly, PDF & Email

11 Commentaires

  1. Bonjour,
    Oui,c’est bien,mais qelles réponses obtiendrez-vous de plus que celles qui seront données à l’assemblée générale du 24?

  2. Merci de cette initiative d’interpellation des 2 ou 3 actionnaires de HOPPS GROUP – ADREXO sur la question des paiements peu réguliers, depuis 12/2018 et les paiements en deux étapes depuis juin 2019 – sujet d’un article de journal de “Le Parisien” -qui posent la question de la solidité des réserves financières de HOPPS GROUP en général et en ce qui concerne la branche ADREXO en particulier pour l’avenir et l’avenir de HOPPS GROUP – ADREXO aussi.

    Il est un peu dommage que le contenu ou bien le texte exact de l’interpellation n’a pas été publié dans votre rapport sur l’intervention des délégué es de la CAT pendant le dernier C.E., car comme cela, nous ne pourrons pas juger la valeur de la réponse ou du refus d’une réponse de la part de la direction ou des 2 ou 3 actionnaires auxquels vous vous êtes adressé es.

    • Bonjour, le courrier ne demande qu’à être informé de la réalité de la situation. Rien de plus.

  3. C est du n importe quoi après les trois mousquetaires qui ont une bonne mine sur la photo maintenant c est Ali baba est les quarante voleurs pour adrexo l argent est ailleur bon courage

    • L’argent est surtout à prendre auprès de clients qui sont en attente d’une offre sérieuse, fiable et d’un réseau performant. Bref, une entreprise normale…

      • “une offre sérieuse et fiable ” … accompagnée de la mise en place du temps max … MDR

        vous pensez que les clients vont trouver la plaisanterie illarante …
        bon meme si adrexo bidonne ses chiffres , les commerciaux de la poste et médiapost sont pas des crétins non plus !!! et quand les clients vont demander des explications , ca va sentir le paté ….

        • C’est tout à fait ce que nous disons, une offre sérieuse et fiable ne peut se concrétiser avec une mesure comme le temps max dans les conditions actuelles.

  4. CHER SYNDICAT
    VOUS DEVREZ DISCUTER SERIEUSEMENT AVEC SES ACTIONNAIRES A AIX QUI FONT N IMPORTE QUOI SUR LEURS GESTIONS DES SOCIETES ; commissaire aux comptes ; pb loyers;amendes …………….ECT DU N IMPORTE QUOI A CE QUE JE LIS SUR LES AUTRES PERSONNES .SI LEURS COMPTES EST PROCHES DE ZERO QU ILS BOUGENT LEURS CULS POUR NOUS FINANCER
    JE SUIS A TEMPS PARTIEL SUR CETTE SOCIETE ET DANS MON AUTRE TRAVAIL C MON PATRON QUI GERE SES COMPTES AVEC LA SECRETAIRE
    LA JE PENSE QU ON A FAIRE A DES BRANQUIGNOLS CA CRAINT POUR NOUS TOUS EMPLOYES et que la presse diffuse cette realité d une cessation de paiement et autre bin c est LE TOP
    NOTRE ROC NOUS A TRANSMIS UNE FEUILLE DU AU PB DE SALAIRE ET BUDGET CA ME FOUS LES BOULES POUR L AVENIR
    CORDIALEMENT

  5. il paraitrait qu’ adrexo serait en liquidation ou en dépôt de bilan . Qu’en est il de ces rumeurs de plus en plus pressantes.
    je suis distributeur chez adrexo depuis plus de dix ans, j’ai 70 ans, je voudrai savoir ce que je vai devenir, demain ,la semaine ou le mois prochain ?

    • Clairement non, adrexo n’est ni en liquidation, ni en dépôt de bilan.

      L’avenir de l’entreprise dépend de sa capacité à se financer. Actuellement, rien n’est fait.

      La trésorerie fait défaut et nous attendons que nos actionnaires présentent des solutions.

Les commentaires sont fermés.