La direction répond à nos interrogations… et sort de son mutisme, enfin !

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Dans un communiqué diffusé au réseau et à la presse, nos actionnaires répondent à certaines de nos interrogations et souhaitent – enfin – diffuser la vérité.

Ce fut rapide ! Peu après 16 heures, la présidence d’Hopps group a diffusé un long communiqué.

Nous avons été ravis de lire ce droit de réponse à l’article du parisien / aujourd’hui en France et, peut être aussi un peu… en réponse à nos légitimes interrogations de la matinée.

Ce site étant fréquenté par des salariés d’Adrexo et du groupe, a priori, intéressés par ce texte, nous le reproduisons donc mots pour mots ci-dessous.

Même si, encore une fois, nous sommes très satisfaits de lire ce communiqué et de pouvoir détailler les arguments de la direction, il est évident que nous nous attendons également à recevoir prochainement les preuves de ces bonnes nouvelles qui n’étaient pas encore parvenues, non plus, jusqu’aux commissaires aux comptes puisqu’ils ont déclenché une alerte économique sans obtenir d’éléments suffisamment probants pour la clôturer et qu’ils ont depuis imposé de déclencher une assemblée générale.

Les représentants des salariés attendent donc qu’une communication confidentielle limitée aux organisations syndicales et aux élus permettent d’obtenir des certitudes afin que nous puissions rassurer les salariés.

Même si ces annonces avaient déjà été livrées de manière morcelée dans différents articles de la presse spécialisée, le communiqué d’aujourd’hui a le mérite de la clarté et produit des engagements forts. Ils doivent maintenant être démontrés.

Communiqué de la Présidence Hopps Group du 17 septembre 2019 :

Chers HOPPERS,

Vous avez pu découvrir dans la presse en ce début de semaine quelques articles litigieux qui reviennent sur le développement de notre Groupe et sur une supposée « mise en péril » de son activité. Ces articles nous interpellent par leurs inexactitudes et les propos qui y sont relayés sont à considérer avec la plus grande précaution. Ils sont les échos des opinions, certes libres quoique souvent peu vérifiées de certains journalistes ou personnes mal intentionnées, mais ne reflètent pas le caractère factuel de la situation dans laquelle nous nous trouvons.

La présentation qui est faite de notre groupe est partiale, parfois calomnieuse ou diffamatoire. Nous avons à cœur d’y répondre pour clarifier notre position et ne laisser place à aucun sous-entendu qui serait préjudiciable au bon déroulement de notre activité et de nos relations avec nos clients et partenaires. Nous avons par conséquent décidé de faire valoir notre droit de réponse pour rectifier de trop nombreuses fausses informations relayées dans certains articles.  

Nous avons partagé avec vous lors de notre dernière prise de parole un ensemble d’annonces, qui dessinent d’ores et déjà les contours du futur de notre groupe et souhaitons par ce message vous les rappeler. Nous avons annoncé officiellement auprès de la presse le 6 septembre dernier, la finalisation d’une opération de financement auprès de nouveaux partenaires financiers pour un montant de 30 millions d’euros. Nous entamons aujourd’hui la seconde phase du plan financier que nous avons établi afin d’assurer la croissance de notre structure et financer son développement rapide sur les différents marchés au sein desquels nous asseyons progressivement notre position.  
Le marché nous confirme l’attrait de notre groupe pour de futurs investisseurs et nos perspectives de développement. Nous sommes plus que jamais exigeants quant aux futurs partenaires financiers qui pourraient nous rejoindre ; nous souhaitons garantir à HOPPS Group les meilleures opportunités pour accroitre son déploiement.  
Enfin, nous vous l’avions évoqué lors de notre prise de parole, l’état financier des filiales de HOPPS Group suit, lui aussi, une dynamique portée tout d’abord par le résultat bénéficiaire de Colis Privé pour la seconde année consécutive et la réduction de moitié des pertes d’exploitation des sociétés Dispeo-ADS lors de la première année d’exploitation au sein du groupe. Par ailleurs, d’autres initiatives confirment notre dynamisme, à commencer par le lancement du réseau postal privé hoppStore pour accroître notre poids sur le marché postal mais aussi la diversification de notre modèle avec la création de l’agence en conseil Data LSD qui vise à accompagner nos clients dans leur connaissance des 24 millions de foyers français grâce à la base LUCY.
Comme vous le savez, Adrexo connait pour sa part un exercice 2019 plus inégal, défavorisé par les tendances conjoncturelles du marché mais dont les perspectives s’améliorent sur le second semestre.  Pour cette dernière, nous prévoyons une croissance portée par deux nouvelles activités : d’abord le développement massif de notre offre courrier, inédite sur le marché français, ensuite le partenariat noué avec Colis Privé nous permettant d’étoffer considérablement la puissance de notre offre colis sur le territoire. Nous confirmons être en discussion commerciale avec Ali baba et d’autres groupes industriels sur nos offres courriers, colis.
Le développement de notre groupe se poursuit donc et les résultats que nous obtenons collectivement chaque jour en sont la preuve. Il est cependant crucial que nous restions tous mobilisés, engagés, soudés, pour parachever le redressement d’Adrexo et soutenir la progression que connaissent les autres sociétés.

Avec cette croissance viendront de nouvelles attaques auxquelles nous nous préparerons. Elles font partie intégrante de la vie de toute société, et sont le pendant inéluctable d’une visibilité croissante, d’une notoriété de plus en plus forte, et d’une attractivité confirmée. Nous veillerons à ce qu’elles ne nuisent pas à notre réputation et n’entachent ni notre professionnalisme, ni le niveau de service que nous souhaitons garantir à nos clients.  
En devenant l’un des principaux leaders de nos marchés et un acteur industriel majeur en France, nous nous exposons de fait, à des critiques externes parfois et depuis peu, malheureusement internes.  Nous leur accorderons bien évidemment l’importance qu’elles méritent et veillerons à rectifier fermement les moindres erreurs ou manquements aux règles de déontologie et/ou de confidentialité.

Nous vous savons autant engagés que nous dans le développement de notre projet commun. Soyez assurés de notre grand dévouement à accompagner chaque étape de la croissance de HOPPS Group.  


Tous HOPPERS !

Eric Paumier & Frédéric Pons

8 Commentaires

    • Franchement, aucune idée ! Nous demandons qu’à croire ces affirmations car nous ne cherchons qu’une chose : maintenir l’emploi.

      Pour croire ce discours, nous attendons les justificatifs. Nous le pourrons pas les publier, évidement, mais nous saurons rassurer les salariés.

  1. Ils ne doute de rien !!! Droits dans leurs bottes !!!!
    Ce qui me fait le plus plaisir c’est l’empathie envers les distributeurs et autres ” petits employés ” qui triment pour des clopinettes …
    Je ne reviendrai pas sur le train de vie de ces deux pieds nickelés .

  2. Comme il n’y a pas de chiffres et donc de preuves concernant le jugement du développement de HOPPS GROUP, dans la publication que vous nous transférez, je ne peux ni comprendre ni contredire à ce qui a été dit. Pour moi, la prise de parole sert à calmer l’atmosphère sans livrer des données qui seraient appropriées à calmer les “angoisses” des “Hoppers” – Adrexers ( aussi ! ? ) pour l’avenir.
    En ce qui concerne ADREXO, il est vaguement question d’un “redressement en cours ou encore nécessaire ( cela veut dire qu’il faut faire des coupures sèches pour se débarrassser de dépenses, donc fermer des dépôts et remercier des salarié es ? ), pas de chiffres non plus et pas de déclarations sur la stratégie à suivre pour ce redressement. Est – ce que c’est la reprise de la demande de pubs et d’adressés qui sera décisive en automne ou est – ce que c’est la fameuse dernière ou avant – dernière décision de suivre le temps MAX pour y arriver ? Personne ne peut déchiffrer ces mots plus ou moins “sybilliques”, donc sans vraie substance Ce sera à vous, chers délégués de la CAT à apprendre plus de concret de la part de la direction et à nous le faire savoir éventuellemnt après,,au cours et après les prochaines réunions du C.E. – avec ou sans piscine et hébergement luxueux. Espérons que vous êtes un partenaire syndical à qui la direction a l’amabilité de parler encore, car apparemment, cela n’est pas le cas pour tous les syndicats ! Voilà une petite menace de la direction
    centrale qui ne parle que de deux des trois actionnaires de HOPPS GROUP ou est – ce que le troisième est parti ?!

    • Le troisième n’est plus qu’un simple actionnaire…

      Effectivement, il manque quelques preuves et nous les attendons !

  3. Et que dire de tous ces secteurs qui sont amputés de distribution grâce au temps max et qui n’auront plus jamais de pubs de chez Adrexo alors que nos clients payent pour une distribution totale des secteurs. Quand ils vont l’apprendre, quelle sera leur réaction ???

Les commentaires sont fermés.