Congés paternité. Modification à compter du 1er juillet 2019

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Une modification est intervenue dans le cadre de la loi de financement de la sécurité sociale.

Le régime de congé de paternité supplémentaire accordé en cas d’hospitalisation immédiate après la naissance (néonatalogie, réanimation néonatale, pédiatrie) d’un nouveau né est allongé dans la limite d’une maximale de 30 jours.

Il était auparavant de 11 jours ou 18 jours en cas de naissances multiples.

Ce congé est ouvert au père ou à la mère et devra être pris dans les 4 mois qui suivent la naissance de l’enfant. Il ne pourra pas être fractionné et peut être positionné avant ou après le congés paternité classique.

Nous rappelons également que les familles qui accueillent un nouvel enfant peuvent bénéficier d’une prime de naissance versée par la mutuelle d’entreprise. Il suffit d’envoyer un certificat de naissance aux services de Vivinter.

Print Friendly, PDF & Email

4 Commentaires

Les commentaires sont fermés.