Le comité d’entreprise assigne la C.A.T. devant le tribunal de Bordeaux : Version 4, 5, 6…??? Ben… on ne sait plus !!!!!

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Le secrétaire du comité d’entreprise et ses fidèles élus aux ordres, ont décidé, une fois encore, d’assigner Philippe Viroulet (propulsé responsable technique du site C.A.T. dixit l’histrion), Michel Dhote Délégué Syndical Central de la C.A.T., Salim Henouda élu C.A.T. et trésorier adjoint du comité d’entreprise et la C.A.T. en tant qu’organisation syndicale (ouf ça fait beaucoup) devant le tribunal de Bordeaux au mois d’octobre prochain. Pour diffamation, parait-il !

Rien de très nouveau, puisque cela est devenu la seule activité de nos compères du C.E.

Les mauvaises langues, que nous sommes, auraient bonne conscience de dire que le secrétaire et sa compagnie de comiques associés sont plus prompts à attaquer la C.A.T. que les problèmes que rencontrent les salariés de l’entreprise.

D’autres mauvaises langues, dont nous faisons partie, pourraient également déclarer que le secrétaire et ses comiques troupiers vont plus vite pour attaquer la C.A.T. et ses membres que pour voter un droit d’alerte économique qui pourrait déranger les actionnaires du groupe.

Chacun son combat !

Que nous reprochent le secrétaire et ses ouailles ?

D’écrire, mais surtout de savoir écrire (lui il a du mal), ce qui se passe réellement dans notre entreprise, en n’occultant aucun sujet et le comité d’entreprise est un des sujets.

Ils ne veulent pas que l’on écrive que le secrétaire (F.O.) et le trésorier (C.F.E..-C.G.C.) ont refusé de mettre à la disposition du trésorier adjoint (C.A.T.) les comptes du comité d’entreprise afin qu’il puisse en faire copie et lecture. Non, ça ils ne veulent pas !

Ils ne veulent pas non plus que l’on écrive qu’ils ont été condamnés pour cela. Que le juge du T.G.I. d’Aix-en-Provence a ordonné que les comptes soient mis à la disposition de l’élu de la C.A.T. afin qu’il en fasse des copies. Non, ça ils ne veulent pas non plus !

Et pourtant :

Ils fulminent lorsque l’on écrit que malgré la décision du juge, ils refusent quand même de mettre à la disposition de l’élu de la C.A.T. les comptes du comité d’entreprise. Oui, ça les fait fulminer !

Ils sont gênés lorsque l’on raconte que leurs réunions préparatoires mensuelles (depuis janvier 2018) se déroulent au bord de la Méditerranée, dans des hôtels, pour des réunions qui ne durent que quelques minutes. Oui, ils sont gênés !

Ils n’aiment pas que l’on vous conte que pendant qu’ils se dorent la pilule, les salariés galèrent tous les jours. Non, ils n’aiment pas ça !

Ils n’aiment pas du tout que l’on soutienne qu’ils sont incompétents, ridicules et que seul l’argent du budget de fonctionnement du comité d’entreprise les intéresse. Non, ils n’aiment pas du tout ! C’est ce budget de fonctionnement qui sert aussi à nous assigner. Pour une première affaire, identique, mais non encore jugée – la décision est attendu pour fin septembre -, il a fallu s’y reprendre a 3 fois pour que l’assignation soit conforme à leurs yeux. A deux reprises, il a fallu réassigner pour régulariser des anomalies.

Comme l’assignation porte sur le fond et en référé, il y a en fait deux procédures. Ce qui fait 18 significations d’actes par huissiers à payer et pour cette nouvelle procédure, 8 autres…

Nous pourrions continuer cet inventaire pendant encore 100 lignes mais la plupart d’entre vous connaissent déjà les frasques ubuesques, ainsi que le manque de sérieux et d’implication du secrétaire et de ses acolytes patentés.

De toutes les façons, au nom de la liberté d’expression et du droit à l’information, nous continuerons, coûte que coûte, à vous informer de ce qui se passe chez Adrexo, comité d’entreprise inclus. Tout ce qui est écrit ici est vrai et vérifiable, il n’y aucune diffamation lorsque les faits sont réels. Ce qui est diffamatoire, c’est d’affirmer le contraire.

Ce n’est pas une bande de clowns braillards et incompétents qui nous l’empêchera, soyez en sûrs ! D’autant que notre action, sur le plan pénal, avance, trop lentement à notre goût, mais le temps judiciaire à un rythme particulier et nous devons être patients. Une importante audition a été pratiquée début juillet et tout cela se précise.

Vous êtes très nombreux (2300 visites par jour en moyenne) à nous lire et à nous faire confiance, nous continuerons à ne pas vous décevoir.

La vérité fait mal à celui qui ne la respecte pas et c’est dans ce contexte que nos « ennemis » essaient de nous combattre.

Les assignations successives déposées par Totoche l’histrion hystérique et sa compagnie ne les rendront, quoi qu’il en soit, pas plus intelligents. Ça nous en sommes plus que sûrs !

Print Friendly, PDF & Email

13 Commentaires

  1. C’est quand même incroyable que des représentants syndicaux du C.E. se servent des mêmes moyens et techniques pour ne pas se laisser confronter à leur propre immobilisme et manque de travail sérieux pour les personnes dont ils devraient représenter les intérêts. Ils rejoignent comme cela – de façon voulue ou juste par hasard, mais objectivement – le comportement de leurs partenaires sociaux de la direction de l’entreprise qui ne devraient pas avoir les mêmes intérêts qu’eux – mêmes. C’est bien triste de constater que le seul combat syndical qui reste est celui que les tribunaux font à la place des syndicats qui ne peuvent plus exercer leurs rôles définis par la loi et la pratique dans l’entreprise.

  2. Merci pour toutes les informations que vous nous communiquez. Avec vous, on est au courant de l’activité de l’entreprise et de sa situation financière. On se demande même pourquoi continuer à faire notre travail avec professionnalisme quand on apprends comment il est fait usage des dividendes de la société. J’aimerais bien que le C.E organise une réunion au bord de la méditerranée en conviant tour à tour les distributeurs par dépôt. Nous aussi nous pourrions profiter un peu de ces moments de détente qui nous feraient le plus grand bien (heureusement que le rêve est encore permis). Pendant ce temps il faudrait l’oncle PICSOU et ses mickeys à Disneyland…
    Continuez comme ça, j’aime la transparence plutôt que l’eau boueuse…

  3. Alors comme ça, ils n’aiment pas qu’on écrive la vérité! Tant pis pour eux! Moi , la lecture de vos articles, c’est mon petit moment détente de la journée car ils me font rire bien souvent, comme aujourd’hui!!! Continuez…

  4. Bonjour
    Assignation de la CAT par le CE avec quel argent il ne serait pas plus utile pour nous cheque vacances voyage nous sommes le poumon de notre société celles et ceux qui mettent en BAL il ne faut rien lâcher il faut ce battre pour nos salaires.il nous prennent pas comme des salariés normaux à vous de juger.
    Faites corps tous en semble.
    Cordialement

    • Bonjour.
      Avec l’argent du comité d’entreprise qui devrait être utilisé de manière beaucoup plus utile que pour cacher les comptes du CE ou pour s’offrir des notes de frais bien épaisses.
      Nous sommes entièrement d’accord avec vous

  5. Bonjour
    Je suis prêt à tout ne laissons pas nos hauts dirigeants nous mettre plus bas que terre pour leurs intérêts
    Cela me rappelle une convention ou MR Pons perché sur un cheval blanc amené un troupeau de taureaux en Camargue
    Les taureaux étaient fatigués et avez soif
    Cordialement

    • Bonjour.
      Vous avez raison mais pour une fois la direction n’y est pour rien dans cette affaire.
      Il s’agit d’élus au CE peu scrupuleux et dissimulateurs. Des salariés comme vous et moi.

  6. bonjour vivement les prochaines élections pour une victoire et j espere que tous les visiteurs suivront votre syndicat seul moyen d avoir du changement pour les distributeurs

  7. Ne lachez rien je vous fais entierement confiance. Merci pour toutes ces informations. On est tous derriere vous . Merci Merci

  8. bjr a tous . merci a la cat . vous pouvez compter sur notre soutient .honte a ceux qui utilise notre argent pour vous faire flechir aux travers d assignations qui coute cher. ils ont derriere eux un outil redoutable la puissance syndicale…. au fait est que les instances des dis syndicats connait les frasques de nos elus? cela merite reflexion . pour voir a quel point le système est tordu. je propose un couriel recommander a chaque premier secretaire pour observer eventuelement une réaction …… peut etre . le canar enchainer peut mettre sont bec dans cette histoire ? la brigade financiere… également un courrier aux fisc , pourquoi pas au ministre il faut donner de l ampleur a ce qui arrive cela ne veut pas dire faire mourir Adrexo mais bien de sauver notre entreprise. les bronzé n aime pas que l on écrive … faisons de la publicité de leur agissements .

    • Bonjour et merci pour vos encourageants.
      Plusieurs de vos propositions sont en cours, nous ne pouvons pas dévoiler la nature de nos actions, cela enlèverait l’effet de surprise.
      Pour ce concerne les secrétaires de fédération de nos “collègues gourmands”, nous vous laissons faire, ils ne nous croiraient pas.

Les commentaires sont fermés.