Une opération Ikea qui s’annonce difficile !

La semaine prochaine débute la distribution du catalogue IKEA, client régulier de l’entreprise.

Cette distribution s’opère avec des règles particulières et elle est accompagné d’un contrôle journalier de la qualité.

Nous l’avions évoqué il y a quelques semaines, le temps “Max” va très nettement compliquer les choses !

Cette distribution est contrôlée chaque jour, après que la fin ait été déclarée. Les résultats des secteurs contrôlés arrivent au fur et à mesure.

Dans de nombreux cas, la distribution ne pourra pas être terminée et les catalogues restant reviendront dans les centres. En effet, le temps “Max” frappera encore plus sur cette distribution de catalogues d’un poids élevé.

La direction souhaite prendre et assumer ce risque.

Pourtant, en juillet, le score qualité est déjà en baisse au niveau national et on observe déjà les effets de cette limitation.

Par ailleurs, des responsables de magasins IKEA vont venir au contact dans certaines agences pour voir des distributeurs, il ne manqueront pas d’être surpris par ce qu’ils vont entendre lors de leurs passages !

Sur ce point, la plupart des organisations syndicales de l’entreprise sont d’accord pour critiquer ce temps “Max” et surtout pour se poser des questions sur d’éventuels compléments de salaire si la distribution continue après l’arrêt de la badgeuse.

Rappelons que le code du travail prévoit que chaque salarié doit être en mesure de mesurer sa durée journalière de travail. Dans le cas d’un arrêt de la badgeuse, cette mesure n’est plus possible.

Dans ces conditions, et surabondement avec le problème de gestion de l’entreprise qui génère des problèmes de versement des salaires, nous vous conseillons de vous entourer de toutes les précautions utiles avant de vous engager à distribuer après l’arrêt de la badgeuse.

Déjà, ceux d’entres vous qui ont distribué en juin et juillet ont pu vérifier si les temps complémentaires avaient été payés ou non sur le bulletin de paye de fin juillet.

Si il vous manque cette rémunération, il est clair qu’il ne faut plus distribuer après l’arrêt de la badgeuse.

Si le temps a été payé, et que votre manager a donc respecté son engagement et qu’il a été soutenu par son directeur régional, il vous appartient de décider, si vous devez poursuivre ou non cette pratique.

Sachez que l’entreprise ne pourra rien vous reprocher si vous arrêtez de distribuer au temps Max, c’est à dire lorsque la badgeuse s’arrête.

Si vous rencontrez des difficultés localement, nous sommes à votre disposition pour vous renseigner. La rubrique d’aide aux salariés de ce site peut vous permettre d’obtenir des réponses sur des situations personnelles et vos commentaires ci-dessous peuvent permettre d’avoir des précisions sur des cas généraux.

Print Friendly, PDF & Email

En savoir plus sur Syndicat C.A.T. Milee (ADREXO)

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

49 Commentaires

  1. bonjour
    que faire alors? refusé de distribué ou alors de ramener au dépôt le reste après l’arrêt de la badgeuse ?

    • Bonjour, nous vous recommandons, si le temps compte taire n’est pas payé, d’arrêter au temps Max.

  2. il faut savoir que le client IKEA paye pour tous les catalogues soit distribuer donc on doit être payer totalement pour sa distribution
    surtout que c’est controlé le temps max ne devrait plus exister ça va contre le développement de l ‘entreprise – ce n’est pas en bloquant les distributeurs par le temps max que l’entreprise s’en sortira – on ne doit pas perdre d’argent sur les salaires – surotut en même temps que un des actionnaire est récompensé pour la croissance commerciale du groupe hoops et la famille en or –

    • Bonjour,

      Le distributeur doit être payé mais si votre responsable ne veut pas le faire, il ne faut pas travailler gratuitement.

      L’entreprise fait de choix qui est effectivement très contestable mais il devra l’assumer !

    • Bonjour,

      Non, personne ne pourra vous reprocher de ne pas le dépasser.

  3. Bonjour, pourtant moi je vous est envoyer un commentaire concernant mon bordereau de paye, que je n’est pas eu par l’agence Adrexo de Villers Sous Saint Leu, qui font l’ignorance de ne pas les avoir eu, alors que celui de Compiègne les à depuis Jeudi dernier, et non pas le mien. Et donc impossible de toucher mes indemnités de chômage?. Alors bravo Adrexo la boite à bordel.

  4. C’est bien beau tout ça.
    Et pour ceux qui n’ont pas de badgeuse et qui doivent continuer à distribuer après avoir dépassé le temps Max ?
    Ont peu arrêter ? Continuer sans être payer? Que risque t’on ?
    La badgeuse c’est bien, mais eux peuvent arrêter sans rien risquer.
    Ce serait bien de penser à ceux qui n’en ont pas.

    • Bonjour,
      Si vous n’avez pas de badgeuse, vous déclarez donc votre temps total et n’êtes pas concerné par le temps Max.

      Dans ce cas, votre temps total est normalement payé et il n’y aucune raison d’arrêter.

      • Donc il y a illégalité salariale + iniquité donc Adrexo impose a certain une badgeuse a d’autre pas donc discrimination ! = délit de favoritisme, encore un dossier à porter au prudhomme !mes les syndicat ne le font pas !
        Alors ont va le faire sans eux metont en place un collectif !! Unissons-nous ! Référençons tous les dépôts Adrexo
        Adrexo dépôt rue du quénou 89380 Appoigny

        • Favoritisme… peut être, inégalité, surement, et les syndicats ne peuvent aller aux Prud’hommes sans les salariés.

          Au Prud’hommes, il y a pas d’action de groupe comme au civil ou au pénal. Mais nous accompagnons et prenons en charge les procédures de tous les salariés qui veulent y aller. Il n’y a aucune difficulté et c’est déjà la cas.

  5. Bonjour.
    Il est grand temps d’enlever ce temps max… Depuis qu’il est mis en place, mon chef m’empêche de tout distribuer sur un secteur en R2. En mai dernier, le secteur avait été divisé en 3 parties, soit disant pour faciliter la distribution du courrier. Mais il a été mal divisé, les quantités par secteur ne correspondent pas et donc il est impossible de finir les secteurs dans le temps max. Bref, c’est vraiment prendre l’argent sur le dos des distributeurs car depuis cette mesure, je gagne moins. De plus, si les clients le savent, ils risquent d’aller voir ailleurs et donc il y aura une perte du nombre de publicité. Bref, tout le monde sera perdant.

    • on ne gagne pas tout a fait moins avec un cdi a temps partiel modulable …
      si le temps de travail global avec le temps max et inférieur a ton contrat , l employeur doit se débrouiller pour te fournir les heures manquantes supplémentaires sur un autre secteur , ou alors te les payer

  6. Bonjour, ceci s’applique-tu-il même si la société nous paye le temps supplémentaire après le temps Max?

    • Bonjour,

      Si votre responsable paye le temps supplémentaire, il n’y a pas de raison d’arrêter la distribution.

  7. bj,
    par contre votre ROC peut vous changer de secteurs. Même si celui ou celle qui vous remplace dépassera le temps Max mais qui continuera de distribuer!!!!
    CQFD!!!

    • Bonjour,
      Si vous connaissez des distributeurs qui travaillent gratuitement et durablement, c’est formidable… Mais je ne crois pas que ce soit la règle.

  8. Distributeur chez Adrexo depuis SEP 2014, j’ai connu la distribution au temps forfaitaire soit une rémunération à 6 euros de l’heure environ. Je faisais aussi la préparation à domicile qui n’était pas payée à son juste prix. Puis il y eu la mécanisation qui amputa mes revenus de 40 %. Ensuite, l’accord d’entreprise sur la distribution au temps réel a été mise en place en aout 2017 et à ce moment la et jusqu’à ce que le temps max soit effectif, l’activité de distribution était rémunérée correctement. Le temps max mis en place me réduit à nouveau mes revenus de 33 % environ car pour deux secteurs à distribuer, il me fallait à peu prés 9 H et aujourd’hui le temps max ne m’autorise à travailler que 6 H. Aujourd’hui, il faudrait que je fasse des efforts pour distribuer correctement les IKEA sans être certain que le dépassement du temps max me soit payé. Et bien, une chose et certaine, je prendrais la totalité de la distribution que je dois faire avec les IKEA mais je m’arrêterais au temps max quel qu’en soit les conséquences pour l’entreprise. Je suis un exécutant, je fais donc le travail que l’on me demande de faire dans les délais qui me sont donnés et il hors de question de travailler gratuitement pour enrichir des dirigeants ou actionnaires qui n’ont aucune considération à l’égard des distributeurs. Une question pour finir : est ce normal que deux ans après la mise en route du paiement au temps réel tout le monde ne soit pas traité sur le même pied d’égalité ? Je veux dire qu’il y a ceux qui travaillent au temps max avec la badgeuse et ceux qui déclarent ce qu’ils veulent car ils ne sont pas munis de la badgeuse. Peut on rendre sa badgeuse et exiger que tout le monde en soit équipé pour qu’enfin cesse cette inégalité ?

    • Bonjour,

      Il n’est effectivement pas possible que des salariés fassent le même travail soient payés de manière différente.

      La règle, c’est la badgeuse. La rendre nous parait un risque important, mais certains l’ont fait, reste à savoir si il sont réellement rémunérés au temps réel déclaré.

      • Bonjour
        Il y a des responsables de dépôt qui d’ailleurs ne sont plus que des exécutants des ordres de leurs DR .ils ont des distributeurs a qui ils peuvent demander de tout faire après il s’arrange pour les payer . SFD livraison magasin
        Moi J’étais cadre j’ai préféré arrêter tous ça je suis devenu agent de maîtrise et le matin je peut me regarder dans la glace
        Si vous distribué pas tous vos catalogues les permanents iront boucher les trous çà aussi je l’ai fait
        A ce jour nous sommes pris pour des jambons
        Bon courage à toutes et à tous

    • si avec le temps max il n y a que 6 heures de payer, et que ton contrat est de 9 heurs , avec la modulation pour un cdi a temps partiel modulable , adrexo doit fournir 3 heures de travail en plus ou alors te les payer

      • Merci pour la réponse. J’ai un contrat de 13 h et avec les SFD j’arrive à faire 10 à 11 heures par semaine. Pour le moment, pas de problème particulier car sur mon dernier bulletin de salaire j’ai été ajusté avec le minimum garanti.

  9. Bonjour,

    Je dois dire qu’étant distributeur depuis de nombreuses années, je suis très en colère envers les responsables de l’entreprise qui se permettent eux tous les écarts et qui n’ont aucune reconnaissance envers les salariés sur le terrain par tous les temps ; maintenant, je n’ai pas beaucoup d’espoir pour la suite; une chose est sûre on ne peut plus accepter de se faire exploiter sans rien dire; beaucoup sont à bout et je les comprends.
    Les clients ne tarderont pas à s’adresser ailleurs pour leur distribution; j’espère que vos actions porteront leurs fruits à la rentrée, je vous encourage à porter haut et fort les revendications des salariés auprès des responsables et des plus hautes instances.
    Ils doivent prendre conscience qu’il en va de de la survie de l’entreprise et des emplois.

  10. Une question au niveau sécurité ?? Car on parle du point primordial en ce qui concerne la rémunération mais qu en est il de la sécurité ? Si l’on distribue apres le temps max donc lorsque la badgeuse s’est arrêter et nous faisons une chute ou si nous sommes par ex victime de morsure canine en distribuant comment le faire passer en accident du travail ? Plus de tracer ? Il me semble que c un point essentiel et non négligeable. Ne pensez vous pas que la meilleure solution est d’éliminer le temps max ? Et de laisser les distributeurs faire leur travail correctement et obtenir à nouveau des résultats ? N’est ce la pas la meilleure solution de redresser une entreprise qui va mal ?

    • Bonjour, pas de problème si vous êtes sur le secteur désigne sur la feuille de route.

      Il est clair que nous combattrons ce temps Max jusqu’au bout. C’est effectivement une très mauvaise solution.

  11. Bonjour, pour le moment sur mon secteur quand j’arrive au temps max j’arréte, et j’appel mon responsable, pour savoir si je continu la distribution ou no, la reponse est de continure, et sur l’etat recapitulatif de distribution hebdomadaire, il ajoute a la main le temps que je déclare pour la fin du secteur, , j’ai commencer ce temps Max la semaine 29, pour le moment je ne sait pas si je serais payer, en tout cas s’ils ne paeyent pas, je porterais plainte pour travail dissimuler , et je ne continurais plus apres le temps Max

    • Bonjour, conservez bien vos temps déclaré et les dates concernées. On ne sait jamais… mais en général, si le managers s’engage, il respecte son engagement.
      Mais celui ci doit également validé par son directeur régional et il peut parfois y avoir un blocage à ce niveau.

  12. Bonjour,
    Comment voir si nos heures en plus ont bien ete payees?
    Sur mon bulletin de salaire du 01/08 le salaire et la prime d anciennete,les indemmnites de frais. Donc rien n a ete paye si je comprends bien?

    • Bonjour,

      Ce type de régularisation peut apparaître sur la fiche de paye sous la mention “régularisation TIME”.

      Vous pouvez également la trouver sur l’annexe, regardez si les temps de distribution DNA + le temps de distribution DA correspondent simplement aux temps de la feuille de route ou du temps max oou si le temps indiqué intègre le temps que vous avez déclaré.

  13. De toute façon n’avons pas accès à nos données informatiques, donc impossible de vérifier ce que dit le directeur régional. Cela et illégale en droit RGDP.( document traçage GPS document traçage anomalie SFR etc.
    Donc sommes déjà en droit de faire un recours collectif en tous les prud’hommes de France et de Navarre ; aucun syndicat ne le fera ni l’organisera ! Ouvrier d’Adrexo vous ne pouvez continuer à vous laisser exploité les syndicats ne feront que de petite oppé car ils sont financés par l’état et le patronat vos cotisation sont pinups ! Ils ne vont pas couper la source qui les nourri.
    Il va falloir se regrouper et former un collectif !

    • Bonjour,

      Vous n’avez pas besoin d’avoir accès à vos données informatiques, il suffit de regarder la fiche de paye pour voir si vous avez été payé au non.

      Que ce soit le directeur régional ou n’importe qui, ce n’est pas grave, c’est l’entreprise qui est en tords. C’est donc l’entreprise qu’il faut attaquer en cas de non paiement.

      En ce qui concerne les recours aux conseils de Prud’hommes, nous sommes en pointe, avec de nombreux dossiers déjà en cours et d’autres prêts à être déposés. Vous avez raison, tous les syndicats sont subventionnés, sauf les syndicats autonomes, comme la C.A.T. par exemple.

      Donc, pas d’inquiétude sur notre indépendance. Je crois que vous avez quotidiennement la preuve.

    • Mes l’accès et un droit et si nous ne pouvons y accédé de par notre ordinateur personnel alors il y a recourt possible voir la lois accès document et données informatique puis dépôt de plainte CNIL! et cela en un seul dossier.

      • Vous avez accès à vos données, il suffit d’écrire à Adrexo, à l’attention du délégué aux données personnelles afin d’obtenir une copie des données.

  14. Bonjour,
    Je reviens de nouveau sur le numéro chrono pour le courrier (les commentaires sur l’article de ce sujet sont fermés)… Je prends l’exemple de cette semaine, j’ai plus de 150 courriers sur un seul secteur, mais avec 10 clients différents ! Pour une distribution « fluide », impossible de faire sans trier au préalable par rue et numéro et dans l’ordre de mon parcours… Avec mes différents secteurs cela représente au moins 1h de travail en amont, évidemment non rémunéré. Tout comme lorsque nos secteurs sont divisés, et qu’on se retrouve avec une folle quantité de vrac à retrier chez soit avant de réellement commencer la préparation. Exemple de cette grosse semaine (je suis un gros porteur) : 17 à 20 pubs différentes, sur l’ensemble de mes secteurs cela représente 2/3 d’un coffre de berline de docs en vrac, que l’on ne me paiera jamais pour remettre en ordre… (tout comme le temps d’attente réel au dépôt pour avoir ses docs et le temps réel de chargement / déchargement une 1ere fois pour aller chez soit et une autre fois pour se rendre sur zone…

    • Bonjour,

      Il y a plusieurs sujet dans votre commentaire.

      Le numéro Chrono est unique. Si il y a des clients différents, les plis ne peuvent pas avoir le même numéro.

      Ce numéro permet aux utilisateurs de badgeuse d’avoir une alerte en donnant l’adresse concernée et le numéro du pli à y distribuer.

      Dans les plis, triés par ordre de numéro, il suffit alors de prendre le bon document, sans se préoccuper du nom du client.

      Ceci impose que votre agence vous livre les plis dans cet ordre, par secteur, de manière a ce qu’il soit exploitable de suite.

      L’intérêt de la division des gros secteurs est de permettre d’emporter moins de courriers pour chaque distribution, afin de ne pas transporter des plis qui seraient pour une zone éloignée.

      Pour ce qui concerne le temps d’attente et de chargement, et le trajet vers le secteur, nous partageons tout à fait votre analyse et c’est pour cette raison que nous vous invitons à rejoindre les salariés qui nous ont chargé de diligenter des procédures, un peu partout en france, afin d’obtenir un rappel de rémunération et une actualisation de ces temps.

      Vous pouvez pour cela nous contacter par la rubrique d’aide aux salariés.

      • Justement, mon plus gros secteur n’a pas été divisé (+ de 150 courriers cette semaine) mais le + petit oui alors que c’était inutile et même contraignant. Absolument rien n’est classé par numéro chrono, au contraire avec de telles quantités tout est en vrac… Pour tout retrier sur l’ensemble de mes secteurs ce matin j’ai mis 1h15 et c’est régulier.

        • Les instructions de la direction sont bien de tout livrer dans l’ordre du numéro chrono et dans les liasses, non déballées, c’est d’ailleurs le cas.

  15. Bonsoir, vous dites que le courrier doit être classé par secteur et par ordre chrono. Il s’agit là des instructions données par la direction, mais à qui ? Parce que au dépôt dont je dépend , le courrier est effectivement trié par secteur, il ne l’est pas par ordre chronologique. Ce qui m’oblige à le trier, ce que je ne devrais pas faire si les instructions étaient respectées. Qu’en pensez vous et comment doit on réagir si le courrier n’est pas classé par ordre chronologique ? Merci pour votre prochaine réponse.

    • Bonjour,

      Ces instructions ont été données au responsable de centre mais comme il peut arriver que certains n’y croient pas eux même, ce que vous dites n’est pas surprenant.

      Vous pouvez demander à ce que le de classer soit rémunéré si le classement n’est pas faut correctement et je vous invite à faire votre demande par écrit (mail).

  16. De toute façon actuellement, si on est systématiquement victime du temps Max sur ses secteurs, il faut bien trier le courrier par rue, car dès l’arrêt de la badgeuse pour cause de temps Max, nous sommes livrés à nous-mêmes, plus de sonnerie pour signaler les courriers à distribuer. Si on en a quelques-uns c’est gerable mais pas les grosses semaines…

    • Bonjour, c’est exact si vous continuez après l’arrêt de la badgeuse.

  17. Bonjour, après l’opération IKEA qui à mon avis doit être catastrophique en terme de qualité avec l’imposition du temps MAX, opération catalogues ALINEA. Et bien, pour avoir effectué une distribution ce matin, le temps MAX très fantaisiste de 3 h 09 avec une rallonge de 9 mn soit cadence 200 poignées et catalogues à l’heure est totalement incohérent. Le secteur que je couvre est très étendu géographiquement. La même distribution effectuée l’an dernier avait été réalisée en 5 h 15 mn soit un écart de prés de deux heures. Autrement dit 606 poignées à distribuer sur ce secteur, et ce que je craignais est effectivement arrivé. Arrêt au temps MAX accordé, 346 poignées et catalogues distribués en plus d’un nombre important d’adressés. Ce qui fait que cette distribution a été réalisée à 60 % environ. Le temps MAX ne prends pas en compte la spécificité des distributions à réaliser (rajout de catalogues, nombreuses manipulations du au fait qu’il y avait une trentaine de liasses et paquets de catalogue), volume et poids à distribuer, etc…). Quand est ce que nos dirigeants comprendront que chaque distribution est différente et que les temps MAX accordés sont nettement insuffisant? Enfin, une satisfaction quand même : quand ALINEA aura connaissance des résultats de la distribution de ses catalogues, l’an prochain il se pourrait bien que le concurrent historique récupère le marché. Ce sera ça de moins à distribuer et peut-être qu’à ce moment là on se rapprochera du temps MAX accordé. Vite, mais vite, il faut que les secteurs soient catégorisés en TEMPS VERSUS VERIFIE car ces temps sont un peu plus conforme à la réalité. Mais il ne faut pas les effectuer au mois d’août quand il n’y a parfois qu’un prospectus à distribuer. Il faut les réaliser au moment des fêtes de fin d’année quand le nombre de prospectus est plus important et qu’à ceux ci se rajoute la distribution des catalogues de jouet. Quoique l’on fasse, avec la meilleure volonté du monde, nous n’avons eu et n’aurons jamais de reconnaissance de la part de nos dirigeants. Nous sommes la cheville ouvrière de l’entreprise, si demain les fourmis arrêtent de distribuer en raison du non respect de l’accord ‘entreprise sur le temps réel de distribution, nous irons peut-être pointer au chômage mais nos dirigeants ne pourront plus s’en mettre plein les fouilles sur le dos des distributeurs. Qu’en est il de l’action qui pourrait être réalisée lors de l’OPEN de GOLF de PONT ROYAL ?

  18. Ce satané temps Max nous confronte également parfois à un autre cas de figure qui m’est arrivé cette semaine…
    J’ai un secteur qui est désormais divisé en 3, et je peine encore un peu à retenir le numéro de chaque secteur. Je distribue donc un de ces secteurs, et hélas en attaquant le suivant je fais l’erreur sur ma badgeuse de déclarer de nouveau celui que je venais de distribuer. Je ne me suis rendu compte de mon erreur qu’au bout de 45min, intrigué de ne pas entendre la badgeuse sonner chaque fois que je distribue un courrier. J’ai donc pointé la fin de distribution sur ma badgeuse et ensuite badgé le bon secteur, en validant les courrier que j’avais déjà déposé. Sauf que évidemment, ayant déjà distribué 45min, ma trace sera incomplète sur ce secteur… donc invalidée. Et pour le 1er secteur que j’avais correctement badgé la 1ère fois, vu que je l’ai rebadgé une 2ème fois on m’a informé qu’il serait également invalidé… Pour ces 2 secteurs je perds donc au total 1h30 de travail (avec des charges lourdes sous 35°) effectué puisque le temps théorique va s’appliquer sans que le chef de centre puisse faire quelque-chose !
    Effectivement j’ai commis une petite erreur, mais que ce soit à l’usine ou derrière un bureau, dans aucun autre travail on de défalque plusieurs heures de salaire quand une légère erreur est commise (sinon le pays serait en grève)…
    D’autre part, sur un autre secteur qui est énorme (et qui n’a pourtant pas été divisé), en moyenne je dépasse le temps max de 3h. Malgré toute sa bonne volonté, lorsque mon chef de centre essaye de valider ces 3h supplémentaires, la machine accepte généralement moins de 2h, au-delà c’est pour ma pomme…Et c’est apparemment comme çà chaque semaine.
    Calculez, rien que cette semaine le nombre d’heures de bénévolat que j’aurais effectué…(et chaque mois, année !)
    Habituellement je suis un employé très corporate, à toujours défendre mon entreprise et ne pas regarder à faire un peu plus que ce qu’on me paye si c’est pour son bon fonctionnement et donc la pérènité de nos emplois… Mais là j’avoue commencer à vraiment arriver au bout du rouleau… car il faut être honnête, notre travail est loin d’être une promenade de santé, surtout en période de reprise et par ce climat (sinon on ne galèrerait pas autant à recruter)…

    • Bonjour,

      Effectivement, on ne peut pas badger le même secteur deux fois mais votre message nous fait penser que cette erreur pourrait sans doute être détectée par la badgeuse elle même et signaler une erreur ou du moins avertir d’un potentiel danger, nous proposerons ce développement informatique.

      Cette erreur invalide les deux mesures et surtout ne peut pas être rattrapée par les responsable car l’informatique l’interdit.

      Pour le dépassement, vous avez la possibilité d’écrire un mail au responsable et de nous saisir pour que nous intervenions afin de vous faire payer la totalité de votre temps de travail.

  19. Pour le paiement des heures mon responsable fait vraiment son maximum mais il souvent bloqué dans Indiana…
    Autre amélioration utile pour la badgeuse, un chronomètre qui indique en temps réel notre temps de distribution.

    • Cette indication du temps de distribution a été demandée par la CAT des le début mais il semblerait que cela posait des problèmes techniques en particulier au niveau de l’affichage et de la consommation de batterie.

      Mais rien n’empêche de demander de nouveau.

Les commentaires sont fermés.