Eric PAUMIER récompensé pour la croissance commerciale du groupe Hopps et la famille en Or.

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Eric PAUMIER fait partie de la brochette de nos actionnaires, avec Frédéric PONS et Guillaume SALABERT (P.P.S).

Il vient de recevoir, le 22 juillet dernier, un DCF AWARDS, attribué par les dirigeants commerciaux de France, afin de récompenser la croissance commerciale du groupe Hopps !

Non, ce n’est pas une blague !!

Bon, il faut relativiser, un DCF AWARDS, ce n’est pas la médaille du mérite, juste un trophée délivré entre copains du club des D.C.F., et qui permet de se retrouver à la garden party d’été entre amis.

Nous ne savons pas si lesdits copains connaissent vraiment la situation du groupe ou si au contraire, c’est une sorte de manière pour conjurer le sort. Toujours est-il que notre actionnaire ne se démonte pas devant la caméra, pour indiquer que le groupe sur-performe par rapport au marché et en particulier coté colis, choisissant de parler de chiffre d’affaire en oubliant de parler résultats.

Dans le temps, nos anciens commerçants disaient toujours qu’il ne fallait pas confondre chiffre d’affaire et bénéfice. Dans une activité qui nécessite des hommes et des investissements, il est plus facile de faire du chiffre d’affaires que de la marge.

Rien ne change, il faut finalement croire que tout va bien, on peut continuer le bling-bling entre copains… Les salariés attendront !

Nous sommes sans doute à coté de la plaque, trop incultes, avec une vision datée de l’entreprise mais il nous semble qu’en premier lieu, ce qui compte, c’est qu’elle soit gérée “en bon père de famille”.

Mais en bon père de famille, ce n’est pas “en famille”.

Car nos actionnaires se sont “entourés”.

Nous vous avons déjà parlé de Madame PONS, qui s’occupe d’un festival ou l’entreprise intervient beaucoup, beaucoup trop sans doute, nous y reviendrons bientôt, mais du coté PAUMIER, la stratégie est la même.

Madame à la photo, la fille au marketing Hopps et dédiée particulièrement à la marque WATTS, un fiston anciennement aux commandes de la gestion immobilière du groupe Hopps et qui est aujourd’hui directeur général de Hoppstore, le futur réseau des maisons de la presse appliqué au courrier et colis et enfin un second, Fleuriste à Aix, s’est vu attribué le marché du fleurissement du siège et des événements “maison”.

C’est qu’on appelle, à Aix, le circuit court ! Personne, lors des repas dominicaux, ne se trouve de cette manière, écarté du sujet.

A ce niveau, et surtout à l’examen des résultats, il est démontré qu’a vouloir privilégier les proches au lieu de s’entourer de gens compétents, là encore, ça finit par se voir !

Quand au fleurissement… est-ce qu’un chariot de distribution à la place du bouquet de fleurs quotidien ne serait pas plus profitable à l’entreprise ?

Nous n’avons rien contre les fleurs, mais n’est-ce pas superflu lorsque l’entreprise ne peut pas investir pour ses besoins de base ?

Print Friendly, PDF & Email

11 Commentaires

  1. Bonjour la CAT !

    Vous empruntez le logo de La Manif Pour Tous afin d’illustrer votre article ? Haha haha ! La Famille en Or !

    Bonne journée !

    • Une petite erreur de casting effectivement !

      C’est pas trop le genre de la maison, une petite erreur et la voici corrigée !

      • Hahahahahahahahahahahahahahahahahaha !!!!!
        Merci pour ce fou-rire !!!
        On en a besoin en ce moment !

        Très bonne journée à vous !

  2. Bonjour
    Au moins les fleurs sont fraîches
    Bonne journée à toutes et à tous

  3. Bonjour
    Ah, que je suis super content pour ces braves gens, nos responsables, cela me met dans une joie incommensurable !!!!! …. bon, c’est pas ça, mais j’ai ma tournée de distribution qui m’attend !!!!

  4. Bonsoir j’ai une question concernant les acompte je souhaiterai savoir si il sont toujours payer au date indiqué sur votre calendrier qui a sur votre site ? Car j’ai vu un distributeur cet après midi qui me dit que le mois dernier sur votre calendrier il été écrit versement acompte le 12 juillet et qu’il a reçu l’acompte sur son compte que le 15

    • Bonjour, oui le calendrier est respecté mais des délais bancaires s’appliquent.

  5. Malheureusement, je ne peux plus rire sur ces infos qui me révoltent et me laissent avec un sentiment d’impuissance.
    Est – ce que ces trois messieurs sont vraiment arrivés à construire un “Empire HOPPS GROUP” en se débarrassant de façon logique et successive de la partie ADREXO – distribution et nous, les “victimes” de cette stratégie “géniale”, nous ne pouvons absolument rien faire qu’attendre le jour où il n’y aura plus de pubs et d’adressés et plus de distributeurs et – trices, car les vrais “ouvriers – cadres modernes de HOPPS GROUP ne se déplacent que dans des voitures électriques. J’en ai marre, marre de voir comment on est “arnaqués” avec la badgeuse et le fameux temps MAX qui n’est rien d’autre qu’une réduction de la paye et des heures prévues dans les conventions et avenants. C’est vraiment
    de la grande “merde”, et nous, on est en plein dedans ! Je sais que la colère et la jalousie ne mènent à rien de constructif. C’est pour cela, je propose encore une fois quelque chose de
    positif et de constructif: profiter du temps MAX pour faire le maximum du possible en se concentrant sur les adressés et sur rien d’autre, comme cela, nous serons des vrais “concurrents” des messieurs et dames dans les voitures électriques pour les colis et les recommandés. Je me demande comment ces messieurs et dames veulent trouver les gens, car ils ne connaissent pas les secteurs et tous les problèmes qui sont liés à cela. Nous, les distributeurs, nous les connaissons très bien, et nous sommes capables de trouver les gens, car nous avons des expériences. Le personnel choisi dans les voitures modernes, ce n’est que du vent et de l’apparence, à mon avis, ce sera un nouvel échec.
    Ayons le courage de prendre nos affaires en mains, tous les jours, quand nous distribuons nos pubs, à la façon qui est adaptée à l’infecte stratégie de la direction ou bien de nos trois actionnaires qui dominent tout le capital de HOPPS GROUP, si j’ai bien compris. C’est combien, une action de HOPPS GROUP ou HOPPS GROUP – ADREXO ?Allons – y, à la centrale pour montrer que nous faisons partie du GROUP et demander cela et pour poser d’autres questions pour que nous ayons des “médailles” aussi pour notre travail épuisant et bon que nous aimerions améliorer tout le temps.

    • Bonsoir.
      Je crois surtout que Hopps n’existe que par ADREXO car, mis à part Colis privé qui a une activité effective et caractérisée, mais toutefois très appuyée sur ADREXO, le reste n’est qu’une série de sociétés qui ne peuvent exister et qui n’ont pu être reprises, que grâce à ADREXO.

      Soyez patient, les choses s’organisent pour le changement et le réseau ADREXO n’a de valeur que par ses hommes, perdre ce réseau serait la fin du groupe qui ne peut vivre, que, grâce à l’imprimé publicitaire.

      Dans cette bataille, les actionnaires sont sur très affaiblis et le modèle qu’ils défendent arrive au bout de ses possibilités. Les fautes de gestion sont évidentes.

      Nous comprenons qu’il est difficile de travailler dans ces conditions mais le droit français concède une liberté assez large aux entrepreneurs et elle ne peut être remise en cause que par des moyens légaux qui constatent des dérives. Ceci prend du temps…

Les commentaires sont fermés.