Nouveaux secteurs, la semaine 20 apporte d’importantes nouveautés et quelques soucis en perspective.

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

A compter de cette semaine, des distributeurs, qui avaient des secteurs importants en taille, et qui avaient parfois, déjà fait l’objet de coupures en deux ou trois parties, se voient attribuer 2 ou 3 secteurs différents désormais renumérotés.

En effet, principalement dans le but de générer des secteurs dont le nombre de boites est moins élevé, la direction avait initié en 2018, une scission de certains secteurs en 2 ou 3 parties.

Ces coupures étaient assez “transparentes” pour les distributeurs puisque le secteur global conservait son numéro et comportait seulement des sous secteurs (S.S).

La continuité prévue de ce travail consiste à désormais référencer les sous secteurs et donc d’attribuer des numéros à chacun afin qu’ils soient indépendants.

L’objectif est de permettre une augmentation du volume du courrier sans imposer aux salariés d’emporter des quantités trop importantes tout au long de la tournée.

Le courrier sera donc séparé par secteur et le distributeur pourra ne prendre que ceux qui sont destinés à la partie distribuée. Les numéros chronos sont séparés par partie de secteur.

Tout cela ne constitue pas une révolution et peut également permettre une plus grande souplesse dans d’autres domaines. Par exemple lorsqu’il faut remplacer un salarié sur un gros secteur, il pourra désormais être fait appel à deux ou trois distributeurs et de même, un salarié qui voudrait augmenter ou baisser son activité, pourra le faire avec des secteurs moins importants et donc avec un impact plus facile à gérer.

Auparavant, le fait de laisser un secteur ou d’en prendre un nouveau pouvait constituer une modification trop importante en raison de la taille du secteur.

Mais, ces modifications peuvent avoir des effets pervers qui vont devoir être gérés.

D’une part, en ce qui concerne les plans.

Il s’agit la d’un vrai retour en arrière avec des plans d’ancienne génération qui ont été produits rapidement et qui ne présentent pas un niveau de détail suffisant.

Ceci est dénoncé par de nombreux responsables techniques à qui l’on vient demander de produire un travail se qualité, sans, encore une fois, associer les moyens nécessaires.

D’autre part, avec des temps théoriques revisités, y compris sur des secteurs certifiés, où il réapparaît des temps théorique “de base” qui ne correspondent en rien à la réalité, ni même s’approchent de l’ancien temps, pourtant certifié.

Les distributeurs concernés qui bénéficiaient ainsi d’une certaine sérénité puisque même avec une erreur de mesure de temps, ils avaient la certitude d’avoir un temps très approchant de la réalité, vont probablement devoir faire de nouveau vérifier leurs secteurs.

La aussi, un retour en arrière incohérent !

La C.A.T. demande que des plans précis soient produits au plus vite pour que les managers techniques puissent gérer au mieux ce changement et que la direction affirme ainsi, concrètement, sa volonté d’aider ses équipes à produire un vrai travail de qualité.

La C.A.T. demande que les temps certifiés soient appliqués aux nouveaux sous secteurs renumérotés afin que les distributeurs puissent retrouver le bénéfice des vérifications.

11 Commentaires

  1. Merci de l’annonce de cette nouvelle étape de la modernisation de l’entreprise aux dépenses des distributeurs -trices. J’ai en effet trouvé mon grand secteur – de 1.300 bals avec des adressés qui dépassent parfois les 80 enveloppes ! – “coupé” officiellement en 3 sous – secteurs ( sans annonce préalable, bien sûr, juste le fait accompli ! La politique de gestion du haut en bas, au “sens unique vertical” de la nouvelle direction – indiquée indirectement dans la lettre avec 5 signatures comme pièce – jointe de la feuille de paye du mois d’avril et pressenti déjà dans ses conséquences par moi ! – reste donc identique à celle de l’ancienne ! Est – ce qu’il y a un renouveau avec la récupération de l’ancien personnel dirigeant ? – . Comme les cartes précises – ainsi les “revendications répétées de la CAT – n’ont pas pu ( ? ) être livrées, le chef de dépôt m’a demandé de me patienter pendant 24 heures avant d’attaquer cet ancien grand secteur. Je lui ai “rétorqué” qu’il me fallait absolument disposer de ces 3 cartes précises demain matin. S’il ne peut pas tenir sa parole, ce qui ne serait pas sa faute , mais à la rigueur celle de son coopérant “technique sur l’ordinateur”, ce sera moi, qui serai “sanctionné”, car si je lui laisse le secteur avec la marchandise demain matin, parce que ma disponibilité de travail, d’après mon contrat avec le dernier avenant aussi, se réduit à deux jours seulement, en début de la semaine – lundi et mardi , ce sera moi, qui ne serai pas payé pour le secteur non distribué bien que ce ne soit pas moi qui était à l’origine de la non – distribution. Voilà ma thèse qui se vérifierai que c’est toujours l’entreprise qui reste gagnante, bien que ce soit un de ses “”maillons” qui était fautif. Voilà que j’aurai eu raison, sans pouvoir profiter du fait d’avoir eu raison.

    • Bonjour, en effet, le distributeur paye toujours au final car s’il ne travaille pas, il n’est pas payé.

      Mais, toutefois, l’entreprise aura à se justifier auprès de ses clients. Est-ce une bonne technique pour fidéliser ses clients ?

      Il est bizarre que vous n’ayez pas les plans, car normalement, ils sont tous prêts.

  2. Bonjour,

    Cette nouvelle disposition va t’elle concerner également les plus petits secteurs, par exemple à partir de 800 boites ??
    J’ai un secteur de cette quantité et je constate qu’il est toujours divisé en deux sous secteurs cette semaine.
    D’autre part, j’aimerais savoir si le temps repère peut être augmenté en fonction du poids et du nombre de documents ?
    Pour ce qui concerne le courrier, les volumes ne sont pas très importants, plutôt en baisse; il faudrait déjà que ceux-ci nous soient livrés à temps car bien souvent nous ne disposons même pas de tous les courriers indiqués sur la feuille de route.

    • Bonjour,

      Difficile de vous répondre puisque c’est différent selon les secteurs. Mais si votre feuille de route de la semaine 20 (en cours) ne présente pas de nouveaux numéros, vous n’êtes pas concerné.

      Si votre secteur était divisé en deux sous secteurs précédemment, il est fort probable qu’ils portent désormais deux nouveaux numéros et sont désormais séparés.

      Le temps théorique est modifié est fonction du poids, par tranche de 50 grammes, mais le nombre de documents n’a pas d’effet sur lui. Le nombre de documents ne fait évoluer que le temps de préparation.

      Le courrier n’est clairement pas au niveau attendu et la qualité des transports vers les relais notamment ne sont pas correctement gérés. Il faut bien reconnaître que la gestion administrative n’est pas non plus toujours très bien suivie car ces courriers tardifs ne devraient pas se retrouver sur vos feuilles de route mais plutôt être décalés à la semaine suivante.

  3. Bonjour cette semaine j ai sur ma feuille de route un secteur en plus. juste pour distribuer décathlon mais se secteur et a l opposer du mien donc s’agira t il d une erreur

    • Bonjour,

      Peut être, en tous les cas, de n’est pas lié à la coupure des secteurs qui concernent des secteurs limitrophes.

  4. très simple
    Temps de chargement Retour pub de domicile au dépôt Adrexo = KM payé + heure travail payé
    Temps de Déchargement retour pub dépôt Adrexo = heure payée
    Temps d’attente + analyse fiche distribution + feuille de route = heure payée
    Temps de chargement + contrôle quantité pub + contrôle des Adresser = heures payées
    Temps de Retour pub de dépôt à domicile + déchargement = KM payé + heure travail payé
    Temps Préparation pub domicile = heures payées sur temps réellement payé les 5% de marge et illégale !
    Temps de Chargement domicile en véhicule pour distribution = heure payée
    Temps de Trajet véhicule chargé pour aller sur secteur a distribué soit heure payée + kilomètre payé
    temps de Distribution sur secteur = heure effectué payé +km réellement effectué payé.
    Temps de Retour domicile avec RAB pub + retour AD adresse inexacte = heure payée + KM payé
    Temps de Déchargement voiture domicile distributeur RAB = heure payée
    cela que nous soyons même a + de 35 KM du dépôt adréxo
    Point final !!!

    • Notre volonté, c’est que la rémunération soit juste et équitable.

      Dès l’instant ou un salarié réalise un travail, il doit être payé pour chaque taches.

      Dans votre liste, tous les points sont réalistes et on ne devrait même pas avoir à le réclamer.

      Il convient toutefois de mêtre un bémol sur le premier trajet entre le domicile et le centre, pour aller chercher les publicités. Sur ce point, la jurisprudence indique que le salarié n’a pas à être rémunéré pour aller sur son lieu de travail. Il serait donc difficile de défendre ce point.

      Cette même logique est appliquée deux fois par Adrexo, une fois pour prélever la publicité au centre et une autre fois pour aller du domicile au secteur pour distribuer après l’éventuelle préparation. Nous pensons qu’il y a la un abus puisque c’est l’entreprise qui demande au salarié d’aller sur une commune ou un secteur.

      C’est un point qui devra être tranché, comme d’autres, par les tribunaux. Nous engageons actuellement de nombreux contentieux Prud’homaux pour des collègues dans toute la France.

  5. Bonjour
    Mais sur la section que vous “dénommé Bémol” Adrexo demande et j’ai le document de rapporté les publicités et les lettres au dépôt, de les remettre pour les lettres au ROC, pour le pub en rabe les déposé en le bac, pour les revendre aux sociétés de recyclage donc sommes bien au travail. Sinon Adrexo vient les récupérer chez nous !de plus+ nous les chargeons bien en notre véhicule pour les rapporté ?

    MERCI

    • Bonjour,

      En théorie, vous rapportez les documents lorsque vous venez rechercher les nouveaux pour la semaine suivante.

      Si votre ROC vous demande de revenir spécialement, effectivement, le trajet doit être payé. C’est tout à fait normal. Mais ce n’est pas règle d’entreprise.

Les commentaires sont fermés.