Matériel de distribution : des situations inégales.

Pour écouter l'article, démarrer la lecture ci-dessous

Nous avons besoin de matériel pour distribuer.

Chariot, sacoche, badgeuse, clé, badge Vigik, …

La situation est très inégale selon les régions car elles détiennent plus ou moins de matériel à nous mettre à disposition.

Ceci tient au fait que les commandes régionales ont été calibrées de manière plus ou moins fiables.

Les régions les moins bien dotés regrettent aujourd’hui que les distributeurs ne puissent distribuer assez rapidement, faute de chariots ! Et oui, faire des économie peut coûter cher, et anticiper est un signe de bonne gestion. Il existe des régions où les besoins sont satisfaits.

Ne vous laissez pas impressionner par les demandes de réduction de temps de distribution si le manque de matériel est en cause !

Il existe toutefois quelques principes que nous sommes en capacité de faire respecter :

Pour les badgeuses, l’accord prévoit qu’aucun distributeur ne peut en être privé plus de 15 jours. Si c’est le cas, vous pouvez déclarer votre temps réel.

La plupart du temps, il sera accepté : c’est la règle.

A défaut, vous pouvez l’exiger et nous pouvons vous aider à faire respecter vos droits. La démarche ultime consistant à vous accompagner devant un conseil de Prud’hommes afin de faire reconnaître cette entorse volontaire à l’accord d’entreprise afin de vous faire rémunérer votre temps réel et vous faire octroyer des dommages et intérêts pour le préjudice subit.

Pour les chariots, il en va parfois de votre santé et il ne faut pas prendre à la légère l’absence de chariot et s’imposer de distribuer à la main ou avec une sacoche inadaptée.

La encore, vous avez la possibilité de saisir le médecin du travail et l’appelant directement pour demander un rendez-vous et lui demander d’indiquer sur la fiche de visite qu’il faut vous fournir un chariot de distribution.

Enfin, si le problème persiste malgré les instructions du médecin, l’entreprise se verra lourdement condamnée pour le non respect des prescriptions du médecin et vous pourrez bénéficier de dommages et intérêts.

L’entreprise et le responsable d’agence ont une responsabilité sur la prévention des risques et sur la santé des salariés. Il convient d’ailleurs d’alerter les salariés, responsables d’agences, qui ont signés une délégation de pouvoir, qu’il est important de signaler, par écrit, à son supérieur hiérarchique, tout manquement qui ne serait pas de sa responsabilité, même si, par l’absence de moyens d’actions, la délégation de pouvoir à un effet très limité.

En ce qui concerne les clés, les badges Vigik et les sacoches courriers, ce matériel est nécessaire pour effectuer des missions particulières, par exemple dans les immeubles pour les deux premiers et personne ne pourra vous reprocher de ne pas le faire si vous n’avez pas les moyens nécessaires.

Le “dépannage” par des moyens détournés ne peut être que ponctuel pour une panne ou un oubli mais ne saurait devenir une habitude.

Par notre rubrique d’aide au salariés, gratuite et anonyme, vous pouvez nous saisir de vos difficultés, nous verrons, ensemble, comment nous pouvons vous aider.

Print Friendly, PDF & Email

6 Commentaires

  1. Bonjour je voulait savoir combien de temps peut on distribuer j ai cru attendre du lundi au mercredi mais jusqu a quel heure a peut près le mercredi merci

    • La distribution doit être terminée le mercredi à 21 heures.

      Cependant, selon les jours qui sont prévus à votre contrat, en fonction du nombre d’heures du contrat en particulier, les journées de distribution peuvent être limitées à 2.

      • Ré bonjour mon contrat est de 14h par semaine donc je sais pas si je doit le faire en 2 ou 3 jours

        • Pour un contrat de 14 heures, le nombre de jours contractuels est de 2 avec un jour de travail optionnel soit 3.

          Vous pouvez donc finir, sans risque, votre distribution au mercredi soir à 21 heures.

Les commentaires sont fermés.