Les Bronzés de retour au niveau zéro !

Après s’être mis à l’abri d’éventuelles inondations lors de la dernière réunion préparatoire du comité d’entreprise, en se hissant à 2000 mètres d’altitude, les gentils élus, convoqués par les généreux secrétaire et trésorier du CE, sont redescendus au niveau zéro.

Bien entendu, nous parlons ici du niveau de la mer, puisque tout ce beau monde était invité, pendant deux jours, ces jeudi 10 et vendredi 11 janvier, en la station balnéaire d’Argelès-sur-Mer.

Ce qui laisse l’éventuelle possibilité dans la foulée, pour certains, de passer le week-end « en famille » afin de fêter la nouvelle année au bord de la Méditerranée !

Évidemment, une réunion un vendredi sur les bords de la Méditerranée est un « pur hasard » !

Ce n’est jamais arrivé que cela se prolonge au delà du vendredi, n’est-ce pas ?

En tout cas, nous pouvons dire que le département est très apprécié par le secrétaire. En son temps, il découvrit le Château de Riell à Molitg-les-Bains et décida, après une réunion, de prolonger “en famille” et aux entiers frais du CE, un séjour plus qu’agréable…

Le superbe Château de Riell à Molitg-les-Bains.

Des souvenirs inoubliables qui expliquent en partie son assiduité et sa passion pour le département des Pyrénées Orientales. Mais en partie seulement.

La Datcha du Château de Riell.

Bref, il est vrai qu’en cette saison la côte Catalane jouit d’un ensoleillement exceptionnel. Surtout que la charmante ville côtière d’Argelès-sur-Mer n’avait encore jamais été visitée par les joyeux drilles élus du CE.

Voilà qui est fait !

Nous pouvons aisément imaginer que la (très) brève réunion dédiée à l’établissement de l’ordre du jour du prochain CE fut très « intense » et studieuse pendant au moins 15 à 20 minutes. Les rares questions retenues resteront, comme il se doit, dans les annales de ce formidable comité d’entreprise.

Les élus de la CAT ont laissé entre eux les gentils élus, les généreux secrétaire et trésorier profiter en toute quiétude de ces moments agréables. En tout cas, la direction n’a pas à se faire de souci pour la prochaine réunion du CE. Tranquille…

Notons tout de même que la précédente réunion, qui a eu lieu dans la célèbre station de ski de Font-Romeu, a permis aux gentils élus ainsi qu’aux généreux secrétaire et trésorier de décider, sans avoir fait voter au préalable la décision au CE, de débloquer la « fantastique » somme de 70 euros pour chaque salarié impacté par les inondations de l’Aude. Tout cela sous la forme d’un chèque bancaire envoyé à nos malheureux collègues.

Quelle générosité !!!

Un paysage bien moins idyllique mais avec de l’eau tout de même…

Si l’on compare la somme globale « généreusement » allouée aux sinistrés par le comité d’entreprise, c’est à dire : 8 personnes x 70 euros chacune = 560 euros, avec le coût d’une réunion préparatoire au bord de la Méditerranée, entre 8000 et 15 000 euros, cela laisse perplexe !!!

On peut raisonnablement penser que pour chaque gentil élu, les frais de déplacement, remboursés par le généreux trésorier, s’évaluent entre 500 et plus de 1000 euros par réunion. Il suffit pour cela que la réunion ait lieu dans cette merveilleuse région qu’est la Catalogne, qui n’est pas vraiment centrale du point de vue géographique !

Pour le comité d’entreprise, mieux vaut être un élu gentil avec le secrétaire et le trésorier, qu’un pauvre distributeur sinistré dans l’Aude. Non ?

D’ailleurs, aucun des élus, même les plus « révolutionnaires », « attentifs » aux problèmes des salariés, n’a proposé d’abandonner ses frais de déplacement (ou une partie) à leurs malheureux collègues de l’Aude. Pour ces gentils élus la solidarité a des limites… Faut pas pousser non plus !

Pour mémoire, la collecte initiée, menée et financée par la CAT, a permis à nos collègues de l’Aude de percevoir un bon d’achat ou un chèque bancaire d’une valeur de 300 euros chacun.

Que voulez-vous, les intérêts des salariés n’ont pas la même « saveur » quand vous êtes installés au bord des pistes de ski, d’une piscine ou de la plage, que lorsque vous y travaillez, comme nous, tous les jours.

Ah le soleil, la plage, la piscine, les tapas, les pistes, les mojitos, tout ça, tout ça…

Afin qu’il n’y ait aucune confusion, nous tenons à repréciser que le « niveau zéro » concerne uniquement le niveau de la mer !

13 pensées sur “Les Bronzés de retour au niveau zéro !

  • 11 janvier 2019 à 14 02 51 01511
    Permalink

    bonjour,

    j’ai lu avec intérêt votre commentaire sur l’organisation du C.E à Argelès-sur mer les 10 et 11 janvier dernier ; et mon commentaire, est de dire que nous sommes dans un ” autre monde ”

    Il est urgent que le secrétaire et trésorier du C.E s’expliquent sur cette décision prise , en mentionnant le coût exact de ce séjour, et pris en charge dans le budget du C.E ; et de la participation financière éventuelle des participants,

    Nos élus nous doivent des comptes, et je les attends tout simplement,

    • 11 janvier 2019 à 16 04 56 01561
      Permalink

      Vous avez raison, il ne faut pas oublier les élus qui soutiennent vaille que vaille le secrétaire et le trésorier qui ne veulent pas obéir à la loi. Ces mêmes élus qui tractent toute l’année et qui vous font la leçon en expliquant que tous les patrons sont des voyous qui détournent de l’argent, au mépris des intérêts des salariés. Ce sont les mêmes élus qui lèvent la main, sans hésiter, pour continuer à défendre le secrétaire et le trésorier condamnés par un tribunal. Ce sont aussi les mêmes élus qui empochent leurs “petites récompenses” régulièrement et qui encouragent le secrétaire et le trésorier à faire “leurs petites affaires” dans leur coin.
      En effet, ils devront s’expliquer devant les salariés mais aussi devant un tribunal lorsque leurs maîtres seront condamnés.

  • 11 janvier 2019 à 14 02 59 01591
    Permalink

    persiste et signe zero a eux

  • 11 janvier 2019 à 15 03 10 01101
    Permalink

    Je n’ai qu’un mot à vous dire : Respect. Et vivement les prochaines élections .
    Et pendant ce temps là les autres ,tous les autres arpentent le terrain!

  • 11 janvier 2019 à 18 06 01 01011
    Permalink

    Bonjour a TOUS mes meilleurs voeux.

    Salim, mon père habite a côté d argeles cest un coin mort pendant l’hiver.tout est fermer. Je pense que l organisateur à été mal renseigné. Et 18000 euros pour cette réunion cela m’étonnes.

    Joel herse

    • 11 janvier 2019 à 18 06 37 01371
      Permalink

      Bonsoir Joël et merci pour vos vœux.
      L’hiver à Argelès il y a plus de 10 000 habitants, il faut bien qu’il y ait de la vie quand même. Il y a au moins une dizaine de restaurants ouverts et des hôtels prêts à accueillir des élus en goguette. Pour le prix de la réunion, il faut compter les chambres d’hôtel X par une douzaine, ça nous fait dans les 1500 euros, les repas du jeudi et du vendredi, au moins 2o00-2500 euros, plus les frais de déplacement, entre 6000 et 8000 euros. Je ne compte pas les “broutilles” mais tu es déjà à plus de 10 000 euros. Entre 8000 et 15 000 euros donc. Cela dépend du nombre de participants. Les Pyrénées Orientales c’est loin de tout. C’est même le département le plus au sud de la France, demandez à l’élu qui descend de Normandie en voiture….

  • 11 janvier 2019 à 18 06 21 01211
    Permalink

    Bonsoir rebelote et sa continu encore et encore .je suis scandalisé de l’aide au sinistré 70 euros quel honte et dire que j’ait fait donc de mes heures de délégation de mon mandat de DP et je suis fière de mon geste mais pour le CE quel honte le bon dieu punira ce genre de comportement égoïste en général les français n’oublie pas et nous distributeurs ont va pas oublié lors des prochaines élections .un sacré tris s’impose.

  • 11 janvier 2019 à 19 07 26 01261
    Permalink

    Bonsoir
    J’ai travaillé 20 ans dans une entreprise et pendant quelques année j’ai été délégué du CE pour les succursales de France, et j’avais tous les ans un virement du CE sur un compte bancaire que j’avais ouvert à cet effet, et je répartissais en fonction des demandes des personnes travaillant en succursales le montant (sur facture ou devis et facture a l’appui) pour achat de ceci ou cela, mais appartenant à la communauté de l’entreprise.

    Bref, je tenais les comptes de façon très claire sur un cahier comptable et un classeur de banque, et ces dossiers pouvaient être consultés par toute personne appartenant à l’entreprise, je ne voulais rien cacher à personne et pour quelle raison ? je comprend que la méthode du CE est loin d’être transparente, et pour cause ?

    • 11 janvier 2019 à 19 07 46 01461
      Permalink

      Bonsoir.
      Très loin des méthodes régulières que vous avez utilisées pendant des années. Très loin de l’esprit qui vous a accompagné également….

  • 11 janvier 2019 à 20 08 02 01021
    Permalink

    Merci

  • 13 janvier 2019 à 9 09 09 01091
    Permalink

    Bonjour

    Avec tous ces éléments sur le ce adrexo, salim doit dénoncer ses preuves aux journaux

    C’est une bonne idée pour commencer 2019.

    Joel

    • 13 janvier 2019 à 11 11 04 01041
      Permalink

      Bonjour Joël.
      Nous commençons par informer les salariés et mener l’action devant les tribunaux, parce qu’il est important de dérouler cette histoire dans le bon sens. Attendons la consultation des comptes et il sera temps d’envisager la suite avec sérénité. Mais pour répondre à votre proposition, rien n’est impossible.

  • 13 janvier 2019 à 17 05 38 01381
    Permalink

    Tous nos encouragements et nos amitiés à notre collègue SALIM, ici dans le CH’NORD on m’a pas toujours le soleil mais nous avons la chance d’avoir une équipe de distribiteurs motivés et qui parfois me pose des questions sur le CE. J’avoue que bien souvent j’ai du mal à leur répondre, comme le dit un collègue précédement attendons le résultat de l’affaire en cours et surtout soyons mobilisé pour les prochaines élections du CE . GUY délégué du personnel et représentant CAT Valenciennes (adx240)

Commentaires fermés.

CAT

GRATUIT
VOIR