Congés payés : règles applicable

Nous avions mis en ligne en 2017, dans la rubrique « documents utiles« , une fiche pratique sur le thème des congés payés de fractionnement et plus généralement sur le régime obligatoire avec une fiche pratique (Congés payés – règles applicable et régime obligatoire – Fiche pratique).

Les congés d’été arrivent et il nous semble important de vous rappeler vos droits et devoirs.

Les règles appliquées dans l’entreprise sont celles qui sont imposées par le code du travail.

Enfin, votre absence pendant cette période peut être mis à profit pour vérifier le temps théorique de votre secteur.

Soit votre manager en prendra l’initiative, soit vous pouvez proposer un distributeur de votre connaissance pour effectuer votre remplacement et ainsi obtenir le recalcule du temps affecté à votre secteur.

Vous pouvez également vous proposer si vous souhaitez effectuer ce travail pour d’autres.

Il suffit de réaliser la distribution dans des conditions normales et entièrement à l’aide d’un plan et bien entendu, en badgant cette distribution pendant 3 semaines. Les traces GPS sont analysées pour vérifier la bonne distribution puis le temps temps théorique s’intègre comme temps de référence.

Print Friendly, PDF & Email

En savoir plus sur Syndicat C.A.T. Milee (ADREXO)

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

16 Commentaires

  1. Tous les temps théoriques sont faux car réalisés avec ancienne sectorisation du moins sur les côtes d’armor ils ont attendus trois mois avant de nous donner les nouveaux plans(j’ai demandé plusieurs fois les nouveaux plans et comme réponse il faut attendre mdr ) donc après la validation des temps repère très drôle chose que je vous ai déjà signaler et jamais de réponse .Je pense réduire mes secteurs car ras le bol du bénévolat nous allons gagner moins qu’avant la badgeuse quand je pense qu’il y a 30 ans environ je percevais 650 francs de frais de déplacements par semaine et bien sûr je gagnais plus quand j’étais payé au prospectus aujourd’hui ils ne paient réellement que les deux voir trois premiers j’ai déjà calculé 15000 prospectus distribués moins rémunérés en salaire brut que 8000 distribués temps de préparation compris très facile à vérifier

    • Bonjour,

      Même si vous n’aviez pas les plans, les calcules des temps théoriques ont été réalisés sur les périmètres améthyste et donc des nouveaux plans.

      Il n’en est pas moins vrai que les temps théoriques ne sont pas souvent en phase avec la réalité.

      Cela dit, je ne crois pas que ce soit une erreur mais il s’agit plutôt d’une volonté de l’entreprise de limiter les temps.

      Cela dit, le temps théorique n’a pas vocation à être le temps payé, donc ce n’est pas bloquant.

      Pourquoi parlez vous de bénévolat ? Avez vous des difficultés à faire valider vos temps mesurés?

      Si c’est le cas, n’hésitez pas à passer par la rubrique d’aide aux distributeurs afin que vous aidions.

      Enfin, par le passé et avant la convention collective, le système était un travail à la tâche. Pas forcément très favorable socialement aux distributeurs.

      Une grande partie du salaire passait en frais… il faut aussi que l’état perçoive des cotisations !

  2. il est très difficile de faire valider un temps par une autre personne , les poignées étant différentes d’une semaine à l’autre. d e plus les conditions climatiques peuvent également influer. de plus un distributeur non habitué à un secteur qu’il aura en remplacement mettre plus longtemps. Il y a également de problème des adressés. je pense que s’il y a un temps vérifié sur un secteur, il faudrait rajouter une heure pour un distributeur aléatoire.

    • Bonjour,

      Dans la procédure de vérification, il est tenu compte du poids car le temps théorique n’est pas le même selon le poids des poignées.

      Mais il est vrai qu’un remplaçant mettra souvent plus de temps que le titulaire, mais des vérifications démontrent aussi le contraire, et constatent des problèmes d’organisation.

      La vérification tient compte du temps du titulaire, de celui du remplaçant, mais aussi de la qualité de distribution par la vérification des traces GPS car la trace doit être complète pour que la vérification soit validée.

      Ce qui est certain, c’est que le temps théorique vérifié est plus conforme à la réalité qu’un temps théorique calculé mathématiquement.

  3. Bonjour,
    Distributeurs en congés et pas remplacés (manque de volontaires). Que deviennent les adressés pas distribués ?

    • Bonjour,

      Nous n’avons pas ce type de réponse, il faudrait le demander à la direction opérationnelle du centre.

      Dans de nombreux centres, les courriers sont distribués dans le cadre d’une tournée dédiée lorsqu’il n’y a pas de publicité en même temps par exemple.

      Certains clients autorisent un décalage d’une semaine, tout cela est géré et contrôlé par les acquittements sur la badgeuse.

      • Bonjour,

        Problème!Un salarié en congés peut-il venir prendre,ou préparer,ses documents le vendredi qui précède la reprise officielle du travail le lundi suivant?

        • Bonjour,

          Depuis la mise en place de la mesure unilatérale sur le temps de préparation, le jour de départ est un jour habituel de travail.

          La question est liée à l’absence de déplacement la semaine précédente.

          • Bonjour,

            A la demande du Roc,un distributeur en congés est venu travailler cette semaine pour compenser de nombreuses absences.
            Résultat: 4 secteursavec badgeage invalidé pour cause distribution un jour d’absence.

            Le cumul congés travail chez le même employeur est-il légal?
            Comment la badgeuse a-t-elle pu fonctionner avec des fdr parties pendant les congés?
            Que serait-il advenu à ce brave homme en cas d’accident?

            C’est le mystère de la Sainte Trinité d’Adrexo: Roc+FDR+Badgeuse= 1 pigeonné.

          • Bonjour, il est interdit de travailler chez son employeur pendant ses congés, et pour faire une feuille de route, la production a du être inscrite au lundi et les congés à partir du mardi.

            Ce qui fait que le distributeur n’était pas en congés le lundi mais il a dû commencer le mardi…

            En tout cas, s’il a voulu rendre service, il n’est pas récompensé !

          • Je rectifie:
            En réalité,il restait 3 jours de congés à prendre au distributeur.
            Donc,le lundi et le mardi il travaillait,et était en congés dès le mercredi pour les jours restants.
            Malheureusement,il a débordé jusqu’à aujourd’hui,d’où le refus badgeuse sur 3 secteurs.
            Peut-être aurait-il dû informer le Roc de ce retard.
            J’ajoute qu’il sera régularisé de son dépassement de temps.
            Donc tout est bien qui finit bien.
            Et mes excuses pour le dérangement…et pardon à la Sainte Trinité!

          • Le problème intervient lorsqu’il commence un jour de congés mais bon, si tout se finit bien, tant mieux… et cela paraît juste et équitable.

            Vous êtes tout excusé !

  4. Bonsoir,
    Quand nous sommes en congés ; nous faisons toujours partie de l’effectif. …1 mois de congés fait un mois de plus d’ancienneté…alors je ne comprends pas pourquoi la prime d’ancienneté n’est pas comptée sur le salaire des congés …j’ai travaillé dans d’autres entrprises et l’ancienneté etait aussi calculée sur les congés payés ….

    • Bonsoir,

      Oui mais les congés sont déjà calculés sur la moyenne des salaires prime d’ancienneté comprise et donc la maintenir sera la payer deux fois, sans doute une idée impensable dans l’entreprise…

      • Je comprends toujours pas ….chaque employé a son salaire soit x heures payées au smic 9, 88 €…cest quoi cette moyenne de salaire???

        • Oui, par exemple 9,88 + 5 % d’ancienneté = 10,37

          Le montant des congés payés versés sera calculé sur cette base et sur la moyenne du nombre d’heures réalisées.

          Ce calcul tient donc déjà compte de la prime d’ancienneté.

          Compte tenu du caractère variable du nombre d’heures effectuées, si le salarié a fait plus d’heures que prévues à son contrat, c’est la moyenne des heures réalisées qui est utilisée.

          En revanche, s’il a fait moins d’heures, c’est la valeur du contrat qui est retenue.

          Le code du travail indique qu’il faut retenir le calcul le plus favorable au salarié.

Les commentaires sont fermés.