Temps de distribution théorique vérifié

Le temps de distribution théorique (ou repère) est calculé par un modèle mathématique comme beaucoup d’autres choses de la vie courante aujourd’hui.

Le calcul se base sur différents paramètres déjà évoqués ici et il est aujourd’hui prouvé que ce procédé est loin d’être parfait avec des résultats qui produisent un temps théorique parfois très éloigné de la réalité.

C’est ainsi que des blocages de la badgeuse se font sur certains secteurs avec des dépassements de temps de distribution supérieurs à 3 heures du temps théorique. Rappelons que ce blocage est le fruit d’une décision de la direction et n’est absolument pas prévu dans l’accord d’entreprise.

Cet arrêt de la mesure du temps n’est pas sans poser quelques problèmes juridiques et pratiques et en tout premier lieu pour le distributeur que l’on autorise à poursuivre sa distribution et qui parfois ne perçoit pas le complément de rémunération pourtant prévu par la procédure indiquée par écrit par la direction générale.

Dès l’instant ou l’appareil s’arrête, la direction ne peut ignorer qu’il y a potentiellement une continuité d’activité qui peut échapper aux règles de mesures et de contrôles du temps de travail.

L’affaire se complique également lors qu’aucun complément n’est versé au distributeur victime de cet arrêt puisqu’il y a la une volonté de ne pas rémunérer la réalité du travail effectué.

Tout cela a déjà fait l’objet d’informations sur ce site.

Ce problème a été évoqué par les organisations syndicales signataires de l’accord d’entreprise sur la mesure du temps de distribution (C.A.T., C.F.E., F.O., SUD) lors d’une récente réunion de la commission de suivi qui est composée d’un représentant par organisation.

La direction générale reconnaît cette difficulté et nous a proposé d’accélérer les vérifications des temps théoriques.

En effet, une fois le temps vérifié, le temps théorique s’approche du temps réel et permet de ne plus avoir de blocage de badgeuse, le dépassement ne pouvant cette fois atteindre un niveau aussi élevé (il est d’ailleurs limité à 5% du temps théorique conformément aux termes de l’accord).

Les représentants des organisations syndicales signataires ont été autorisés à accompagner des distributeurs sur le terrain, sur des secteurs ciblés comme étant très régulièrement en blocage, afin de vérifier la réalité du temps de travail, mais également, vérifier que celui-ci reflète une distribution conforme aux consignes et qu’il peut être validé.

En ce qui concerne la C.A.T., nous ne pouvions laisser passer cette occasion d’améliorer la situation des distributeurs concernés et ce travail a commencé aujourd’hui avec trois premiers secteurs ciblés qui seront vérifiés cette semaine.

Le vérificateur indiquera ensuite ses conclusions objectives et pourra proposer de valider le temps constaté ou pourra préconiser des modifications d’organisation.

Le but est également d’identifier des solutions à proposer pour faciliter ces vérifications à partir de croisements de données des secteurs choisis pour cette opération.

Commentaire(s) Facebook (autres commentaires plus bas)
Print Friendly, PDF & Email

En savoir plus sur Syndicat C.A.T. Milee (ADREXO)

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

5 Commentaires

  1. Bonjour ,

    Alors moi je trouve toutes ces mesures absurdes , tout simplement pourquoi émettre un blocage de badgeuse alors que normalement c’est une heure travailler égale une heure payer , donc au pire si y aurait des abus sa serait de mettre un responsable qui se pavanne derrière son bureau avec nous et de lui montrer les vrais temps sur le terrain au lieu qu’on se fasse avoir , car moi même je me fait avoir avec les temps vérifiés , un mec qui est copain avec le responsable fait ma tournée et de plus il fait tout au plan et serai limite plus rapide que moi alors que sa fait 12 mois je la fait , moi sa sera simple si par exemple on m’alloue 5h de temps de travail sa sera 5 h de boulot le reste poubelle , je travaillerai pas pour la gloire on se fait assez avoir et y a aucun remerciement , on revient au temps de la préhistoire le temps repère , donc pour moi la badgeuse ne sert a rien , c’est dommage il avait évoluer mais ils régressent de nouveau …

    • Bonjour,

      L’explication réside dans la volonté de la direction de ne pas laisser progresser les temps de distribution sans raison.

      En effet, lors de l’expérimentation menée à Toulon, il a été remarqué, que les temps de distribution s’allongeaient sans raison.

      Un management a curieusement provoqué l’effet inverse.

      Le problème de fonds est que le salarié est hors de contrôle de l’employeur puisqu’il travaille seul. Là où une entreprise classique sanctionnerait un salarié trop lent, Adrexo ne peut qu’imposer des contrôles distants.

      La liberté d’organisation a des inconvénients de ce point de vue et il faut bien trouver des règles.

      Nous ne pouvons pas vous recommander de cesser votre distribution, la trace GPS le montrerait immédiatement et vous pourriez être sanctionné alors que votre responsable peut intervenir sur votre temps lorsqu’il y a des circonstances particulières.

      Rappelez vous enfin de là où nous arrivons, la badgeuse est indéniablement une évolution pour les distributeurs.

  2. bonjour moi sur mon secteur depuis que je badge mon temps se situe entre 5 h 50 et 6 h 15 pour le moment je n ai pas de probleme mes heures badgees sont payees intergrales sans que mon secteur soit verifier trois fois J’ai acheté un brassard pour essayer, pas de probleme pour badger les adresses vu que celui ci se trouve sur l avant bras maintenant voir en cas de pluie merci

  3. bonjour

    j’ai vérifié plusieurs secteur ,je suis un peut déçue car mes temps distribués était plus importants que celui du titulaire donc du coup je pense que vérifier les secteurs des autres collègues ca ne sert a rien c’est mon avis .

    • Bonjour,

      Si le remplaçant a un temps supérieur au titulaire, ce qui est généralement le cas, c’est le temps moyen du titulaire qui est pris en compte.

      Mais pour le savoir, la permutation avec un remplaçant est indispensable.

      En général, le résultat est toujours plus favorable qu’avant et le titulaire du secteur voit son temps théorique largement augmenter.

Les commentaires sont fermés.