Audience du tribunal de commerce du 23 mai 2024

L’audience s’est tenue hier à 15 heures à Marseille pour entendre les sociétés Milee et AD Productions dans la demande de placement en redressement judiciaire.

Cette audience était la première et sert à entendre l’entreprise dans sa demande de placement en procédure collective et à faire un état des lieux sur les raisons de la défaillance et sur le plan mis en œuvre par les dirigeants pour poursuivre l’activité pendant une période dite “d’observation” qui permettra d’évaluer la situation avec des auxiliaires de justice nommés par le Tribunal.

La décision n’est pas prise immédiatement et le Tribunal se réserve souvent une période de délibéré et devrait rendre sa décision dans quelques jours.

Pour ce qui concerne les deux entreprises, Milee et AD Productions, ça sera le 30 mai 2024.

L’audience aurait durée une heure dans une ambiance tendue, le tribunal ayant visiblement une bonne connaissance des protagonistes et du passé de la gestion de l’entreprise évacuant rapidement le sujet au profit des projets d’avenir de la société et notant que des documents n’avaient pas encore été communiqués au Tribunal (La société avait déjà agit de la sorte lors d’une audience précédente).

L’ensemble des procédures à venir seront centralisées sur Marseille (et donc sans doute le sujet de Dispéo).

Pour Milee, comme nous vous l’avions indiqué, en pareil cas, un certain nombre de points sont anticipés par le Tribunal en coordination avec l’entreprise de manière à préparer des actions qui pourront être mises en œuvre une fois la décision prise.

Ceci permet en particulier de mieux traiter les aspects sociaux de la procédure et particulièrement le versement des salaires le plus tôt possible.

Nous n’aurons donc pas connaissance de la décision tout de suite même s’il n’y a pas grand doute la dessus et que les usages font qu’il est raisonnable de penser que les deux entreprises seront placées sous le régime du redressement judiciaire.

Cela veut dire concrètement que rien ne change pour les salariés si ce n’est la prise en charge du salaire de mai par l’association de garantie des salaires (AGS) afin de suppléer l’entreprise qui n’est plus en capacité de verser les salaires.

Les prochains salaires devront pour autant être versés par l’entreprise, mais l’aide reçue pour mai permettra à l’entreprise d’avoir un peu d’air pour la suite.

Ensuite, c’est un mandataire judiciaire et un juge chargé du suivi du dossier qui seront en capacité de contrôler les actes de l’entreprise et de prendre des décisions.

La encore, il est très probable que le mandataire choisisse de se séparer d’une partie du personnel en mettant en œuvre un nouveau P.S.E. avec des conditions différentes. Aujourd’hui, il est impossible d’en savoir plus et il nous appartiendra de négocier la meilleure solution pour les salariés.

Si cette étape permet de prolonger la vie de l’entreprise, le Tribunal choisira d’aller vers un plan de continuation ou un plan de cession (si l’entreprise était reprise), ce sont les deux solutions possibles pour poursuivre l’exploitation.

Si l’activité ne peut pas se prolonger car l’entreprise n’est pas en capacité de se financer et de trouver un équilibre, c’est une liquidation judicaire qui interviendra, ce qui provoquerait le licenciement de tous les salariés.

Dans son étude, le Tribunal observera les différents flux financiers et en particulier ceux du groupe de tutelle (Hopps) et pourra si nécessaire étendre la procédure de redressement à d’autres sociétés voire au groupe entier.

Il sera attentif aux véritables raisons des difficultés rencontrées et du mode de gestion des entreprises. La encore, ce sera aux organisations syndicales responsables de faire leur travail.

Print Friendly, PDF & Email

En savoir plus sur Syndicat C.A.T. Milee (ADREXO)

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

79 Commentaires

  1. Bonjour, pour certains syndicats proches du patronat, ils les défendront cordialement et âmes. Par contre une chose et sur c’est qu’aujourd’hui l’activité courrier n’est pas suffisante pour permettre à adrexo de renflouer les caisse et de payer la totalité des salariés. Et vu la disparition totale des pub papier en boîte pour le 14 août au plus tard, comment (si ce n’est qu’ils soient de mèche), le tribunal de commerce peut il ne pas se diriger vers une liquidation… Par contre hops lui se porte plutôt pas mal (au vu des recrutements encore récents sur leurs sites internet) car même si je n’ai pas les chiffres il a toujours été dit qu’une entreprise qui recrute est une entreprise qui vas bien…. (Même si adrexo aussi recrute mais on sait pourquoi)…. De toute façon, il est clair que le 30 mai on repart pour 6 mois minimum. Par contre les fêtes de Noël vont sûrement être douloureuse…

    • Le problème est le suivant : la direction-actionnaire n’a rien anticipé, elle se paie sur des bénéfices potentiels a venir, elle fait travailler Adrexo-Milee a perte pour monter de nouvelles structures qu’elle rêvent finalement comme bénéficiaire (donc gros bénéficie a la vente) et détourné au besoin des bénéfices vers Hopps (et donc vers les poches des actionnaires). Conséquences: la Vache a lait qu’est Adrexo-milee se tarit et sa situation devient dramatique suite à la conjoncture. Donc près de 70 millions semblent avoir été ainsi détournés des caisses d’Adrexo-milee. Le tribunal s’il décide d’une enquête approfondie mettra inévitablement le doigt sur cette pratique. Donc la question est peut-on espérer un retour de cette somme dans les caisses ou d’au moins une partie très substantielle ?
      Le zéro prospectus semble faire marche arrière. Sur mes secteurs, aldi, lidl sont très présents et chaque semaine un prospectus est distribué. Notre concurrent a pris le marché et un collègue a meme vu un Leclerc de distribué. Le prospectus a propulsé les nouvelles enseignes et Leclerc commence a réagir. Nous n’avons plus de commerciaux si bien que notre concurrent embauche depuis un mois. Quelle réactions doit on espérer ?

      • Nous ne connaissons pas les sommes utilisées pour d’autres activités que l’IP mais une chose est sur, Médiapost a perdu 75 millions d’euros en 2023 sur la distribution de l’IP et Milee plus de 50 millions, il n’y aura pas de retour à la distribution d’IP dont le volume est insuffisant pour rentabiliser la distribution.
        Pour rappel, il faut 6 ou 7 documents pour rentabiliser une tournée et il n’y a que la poste qui peut mutualiser la distribution avec autre chose et digérer les 4 500 ex médiapostiers. Ce n’est pas sur ce terrain la qu’il faut chercher la rentabilité.

      • Vous ne prenez pas le problème par le bon bout. Pensez qu’un retour à la distribution de l’ip est une solution est juste illusoire. Le marché de l’ip est deficitaire depuis 2016 et ce mal est chronique et définitive. Petit rappel, si adrexo a été cédé en 2016 par spir a nos 3 actionnaires actuelles, c’est parce qu’adrexo et son modèle base sur l’ip était devenu déficitaire. Des 2019, adrexo était en grosse difficultee et nos 3 dirigeants ont du emprunter. Ça fait depuis 5 ans que le mal est profond et qui si adrexo/milee a survécu c’est grâce à des artifices et des rustines.

      • attention , juridiquement parlant , les 70M € n ‘ont pas été “détournés” par les dirigeants : l actionnaire unique hopps ( donc nos 3 mousquetaires !!!) a juste décider de se verser 70M de dividendes

        • C’est l’actionnaire unique qui a décidé de faire remonter 70 millions de dividendes à Hopps, la holding, qui en a disposé ensuite à sa guise, on ne sait pas si ils ont été reversés aux actionnaires.
          Il n’y a pas de détournement en effet, c’est tout à fait normal.
          Le problème c’est de se déclarer en cessation de paiement après une telle opération.

  2. Bonjour,
    Donc, si j’ai bien compris le salaire de mai , c’est l’AGS qui gère .
    Mais il y aura quand même du retard ou pas quand à la date du versement ?

    • Bonjour, vous avez bien compris et il ne devrait pas y avoir de retard, au plus quelques jours.

  3. C’est un sketch cette societé! Ils ont des dettes à foison et à en croire le syndicat on irait vers le redressement pas de liquidation (precisé hier par vos dires) mais le tribunal peut aussi très bien aller vers une liquidation si les dettes sont trop importantes et que le projets pour rentabilisé n’est pas fiable. Ce qui est sûrement le cas.
    De plus l’ags paierait les salaires de mai mais après si j’ai bien compris l’entreprise reprends les paiements des prochains mois. Ils n’ont pas d’argent, presque plus rien ne rentre suite a la quantité de travail très réduite. Chez nous les salariés ne font même plus leurs heures et on nous fait croire que la boîte va rebondir.
    Ouvrez les yeux! Il est temps qu’elle se tourne vers la liquidation, ce n’est plus possible d’être payé moins, et en retard nous avons des familles et des factures qui n’attendent pas!

    • C’est votre avis, mais nous écrivons que ce ne sera sans doute pas le cas et une procédure de redressement sera mise en place avec une période d’observation pour analyser le potentiel de l’entreprise.

      • en même temps , au tribunal, pour un dossier d’une telle importance , la direction est pas foutue de venir un dossier complet !!! pour ce qui est du fameux plan de sauvetage élaboré et présenté au président , s ‘il connait l’historique, et si les chiffres prévisionnels de CA sont du même ordre que tous leurs prévionnels de développement depuis 2017, il va pas trouver ça drôle assez rapidement …

      • Bonjour il n aura pas besoin de 6 mois pour voir le potentiel de l entreprise car il n en a plus de potentiel

        • Si, l’entreprise a encore du potentiel : nous, les distributeurs, nous, les “petites mains”! Ne nous déconsidérons pas !

          • C’est même ces petites mains qui portent l’activité de l’entreprise, c’est tout le problème car réduire cette force de travail réduit le potentiel de distribution au niveau géographique.
            C’est donc moins de chiffre d’affaire et moins d’intérêt pour l’offre commerciale.

  4. Bonjour,
    Compte tenu de la nouvelle procédure, les licenciements qui étaient prévus pour mi-septembre et qui semblent inévitables, pourraient-ils être plutôt avancés ou retardés ?

    • Bonjour,
      Ce plan social n’existe plus du fait du redressement judiciaire à venir.
      Le mandataire aura donc à en prévoir un nouveau et en fixera les modalités. Il dispose de possibilités étendues et pourrait provoquer des licenciements avant septembre.
      Pour le moment, nous n’en savons rien et il faudra attendre qu’il prenne ses fonctions et qu’il fasse les analyses nécessaires.

  5. Bonjour
    Quelques interrogations :
    1- Qui a pris la décision de l’arrêt de la distribution de la pub le 16 août ?
    2-Les annonceurs ont-ils été prévenus ?
    3- Le mandataire ne pourrait-il pas revenir sur cette décision puisque le OUI PUB n’en est qu’au stade de l’expérimentation ?

    • Bonjour,
      1- La direction de Milee,
      2- Oui,
      3- Il le pourrait mais c’est très peu probable.
      L’expérimentation du OUI PUB se termine en 2025 pour généraliser le dispositif.

  6. Bonjour,

    Si j’ai bien compris moi aussi la période d’observation est cruciale pour savoir combien de temps Milee peut encore “tenir” financièrementavec un dossier de continuation d’activité.
    Comme dit Masha les licenciements seront inévitables à partir ou avant le 14 août ,date de fin du prospectus publicitaire.Même si le groupe Hopps injecte un peu d’argent frais dans Milee il servira juste à payer les salaires de Juin et Juilet.
    Je ne pense pas que même la gestion des flux financiers par le Tribunal puisse faire tenir Milee jusque fin Décembre.
    Pensez vous dans cette optique que les primes d’ancienneté des plus “anciens” qui échapperont au licenciement seront versées?
    Merci de votre réponse.

    • Bonjour, quoiqu’il arrive, les salaires et indemnités sont toujours payés.
      Si l’entreprise ne peut pas le faire, c’est l’ags qui le fera.
      La période d’observation est en effet indispensable et importante pour la suite de l’activité et l’entreprise doit prouver qu’elle peut vivre de son activité.

  7. Bonjour si j’ai bien compris les salaire du mois de mai serra viré le 1er juillet ?

  8. Bonjour ,Doit on plutôt s’attendre à la fin de l’entreprise sous peu ? Ou bien un rebondissement ?

    • Bonjour, le tribunal fixera une période d’observation de 6 mois, et cette période permettra une analyse de la situation.

      • Est ce que cela signifie que nous allons encore 6mois assurés dans l’entreprise sans licenciement? Et si il y a licenciement est que cela peut être du jour au lendemain?merci pour vos réponses.

        • Bonjour,
          Ca veut dire qu’un plan social sera sans doute mis en oeuvre avant 6 mois et accasionnera des licenciements mais sans savoir aujourd’hui l’étendue du plan.
          Ensuite, pour être licencié, il faut être informé individuellement et nous vous informerons au fur et à mesure de l’avancée de la mise en oeuvre d’un nouveau PSE.

  9. BONJOUR, Cela ne nous donne pas de date approximative des versements de salaires.Qui sait quoi?

  10. Bonjour,

    On entend de tous les sons de cloche. Serons-nous payés au 3 juin, 10 ou au 30 ? c’est à ne rien y comprendre

    • Bonjour, tout est mis en œuvre pour que ce soit le 3.
      Évidemment, au regard de la situation, il y a toujours un risque de retard mais ce serait très limité.

  11. Bonjour,

    Etes vous toujours confiant quant à un redressement et non une liquidation?
    Les derniers échos de l’audience d’hier ne semblent pas réjouissant et pencheraient plutot en direction d’une liquidation …

  12. bjr Je suis très inquiète pour la suite. Je dépend de l’agence des sables d’olonne, est ce que l’on est impacté et mis à la porte. J’ai 60 ans et je dois continuer jusqu’à mes 67 ans. Cdlt

    • Bonjour, personne ne peut vous répondre pour le moment, il faut attendre le prochain projet de plan social à venir.

  13. Bonjour,

    Vous devriez vous demander ou est bouclette et sa famille …

    J’espère que ça ira vite.

  14. Bonjour
    Les centres qui devaient fermer c tjrs d’actualité ? Car il me semble que vous avez dit que le baille était pas renouveler ?

    • Bonjour, oui tout est à refaire au niveau des pse mais il est probable que le nouveau s’inspire du premier au niveau des fermetures de centres.
      Donc, la liste peut se réduire, être identique ou augmenter demain, c’est ce qui sera étudié par le ou les mandataires.

      • J’espère qu’il ne vont pas nous oublier qu’il vont bien le fermer car c insupportable comment on nous parle alors qu’ils sont dans le même bateau que nous .je comprends pas leurs réactions……

  15. Bonjour
    Est-ce que je pourrais avoir les coordonnées de la complémentaire santé pour laquelle on me prélève sans raison puisque je suis affiliée sur une autre mutuelle car heureusement pour moi j’ai un autre employeur un peu plus sérieux car mon responsable ne fait pas le mort lui quand je demande des explications
    Il daigne ce me répondre contrairement à Milee
    Merci

    • Bonjour,
      Ce n’est pas auprès de la mutuelle qu’il faut intervenir mais auprès de votre agence.
      Sur ce site, vous trouverez le formulaire de demande de dérigation (rubrique des documents utiles) et vous devrez fournir une attestation de votre autre employeur afin de déroger à la mutuelle obligatoire de groupe.
      Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à nous faire un mail.

  16. Bonjour. Si le tribunal décide d’un redressement judiciaire avec une période d’observation de 6 mois. J’ai compris que les salaires du mois de Mai seront versés à l’aide de l’ AGS et que la société reprendra le relais des paiements des salaires à partir de Juin. Mais si elle continue à verser les salaires en retard ou autres dettes, est-ce que la liquidation peut-être prononcée avant la fin de la période d’observation ?

    • Bonjour,
      Oui, c’est le principe, en période d’observation, l’entreprise doit prouver qu’elle est capable de payer ses factures et les salaires.

      • Que se passe-t-il si un ou plusieurs salaires ou facture ne sont pas payés ? Cela met fin à la période d’observation et quels seraient les conséquences ?

        • C’est tout à fait ca, le mandataire judiciaire n’aurait d’autre choix que de demander au Tribunal de prononcer la liquidation.

  17. bonjour , je tiens à rester informer par mail , perso je travaille chez vous et je dépend du dépot de poitiers (demi-lune 86000)dans l’attente de mellieurs nouvelles …je vous suis solidaire ..

  18. Bonsoir ,
    Donc a en croire ce que vous dites le délibéré est le jeudi 31 mai et nous aurons nos salaires le lundi 3 ?
    En sachant que l’ags attend le délibéré ?
    C’est tout simplement impossible et vous le savez très bien…

    • Le délibéré est au 30 et si vous voulez nous pouvons parier ?

      • Bonjour pourquoi des entreprise comme la poste ;sfr ;Orange;edf;sicap que sais-je ne propose pas du travail sous forme de sous traitance au entreprises en difficulté.je trouve ça curieux que nos dirigeants ne se penche pas dans cette direction.personnellement jai l’impression qu’il n’y a aucune volonté à vouloir sauver l’entreprise .je pense qu’il y a plus de motivation du côté des salariés et que nous pourrions devenir actionnaire de notre entreprise moyennant un investissement financier collectif.pourquoi ne pas réunir tous les salariés en réunion extraordinaire et organiser une sorte de référendum ou tous le monde pourrai exprimé.je crois sincèrement que vous devriez vous pencher sur le sujet vous les responsables syndicaux .merci d’avoir porter toute votre attention sur cet article la nuit porte conseil bonne soirée .

  19. Tout çà c’est de la faute à macron avec sa poudre de perlimpinpin.

  20. Bonsoir, en lisant les commentaires, je vois que vous insisté sur le fait que nous aurons nos salaire le 3 comme convenus (voir avec juste un peu de retard)

    Pouvez-vous développer et prouver que les AGS verserons autour du 3 Juin ?
    Car la direction ne c’est pour le moment avancé qu’en disant “en début du mois”, sauf que le tribunal ne va donner ça décision que le 30 Mai, et que pour le moment aucune infos officiel nous a été fournis pour la date précise de versement des AGS.

    Surtout que de mon coté, j’ai eu comme info que l’ors d’une réunion CSE, il aurait été dit que les AGS ferai tout pour versé le plus rapidement possible, mais que en vue du grand nombre de salarié (9 000) ça risque de prendre du temps.

    merci d’avance

    • Bonjour,
      Le tribunal de commerce n’a pas découvert la situation jeudi.
      Quand le redressement est demandé par l’entreprise et non pas par un créancier, l’intervention de l’AGS est organisée en amont.
      La paye est prête dès aujourd’hui, les premiers contacts ont été menés il y a 1 mois et le prestataire qui gère la paye pour Hopps est organisé.
      Il est donc certain que les salaires seront versés au début du mois comme nous l’indiquons après avoir vérifié nos informations, comme d’habitude.

          • Ce n’est pas la même chose entre le 3 et le 5 , surtout pour ceux qui n’ont pas eu leur accompte et qui ont un loyer à payer le 5 et d’autres prélèvements.

          • C’est sur et ils sont nombreux.
            Nous aurons des précisions rapidement.

      • Bonsoir la cat,

        D’après des rumeurs dites sur le site “Milee salaries” il est quasiment que les salaires seront versés dans une fourchette entre le 3 juin et le 30 juin…

        Qu’en penser?

        De plus,il est beaucoup plus fesable que la liquidation soit prononcé au lieu du redressement… Qu’auriez-vous à dire de ça ??

        Car entre vous et “Milee salaries” c’est totalement l’inverse d’informations…

        • Bonjour,
          Effectivement, ce sera entre le 3 et le 30….
          Pas de risque de se tromper !!
          Plus sérieureusement, ce sera autours du 3. Il n’est pas serieux de faire peur aux salariés de la sorte.

          Quand à la liquidation, la encore, ce n’est pas sérieux.

          • Vaut mieux dire entre le 03 et le 30 que dire le 3 et de l’avoir la 15 ou plus tard

          • C’est sur qu’en disant entre le 3 et le 30, on prend pas de risque de se tromper.
            Mais si c’est pour dire ca, nous on préfère rien dire.
            Notre rôle c’est d’informer les salariés avec des informations vérifiées.

  21. C est simple à comprendre après le 15 août plus de pub..très peu de courriers donc un surplus de personnel. Résultat licenciement massif.question le courrier.est-il rentable pour engendrer un bénéfice. Vu le temps que l on met à distribuer quelques courriers .nous effectuons notre tournée principalement à pied .les facteurs sont motorisés donc impossible de concurrencer.

  22. Bonjour. Je viens de prendre connaissance de votre info sur l’audience du Tribunal et je note que comme d’habitude on fait traîner les choses. Pour les dépôts colis fermés depuis Avril et qui ne reprendront pas leur activité il serait opportun de nous licencier car nous sommes pris en otage, pas de possibilité de s’inscrire à France Emploi pour assurer ses arrières et postuler ailleurs alors qu’il y a de l’emploi en livraison au vu des offres qui circulent sur site. Ne peut-on pas accélérer le process ?

    • Bonjour,
      Pour ceux qui sont dans votre situation, en premier lieu, vous êtes payé même si vous n’avez pas de travail et donc il n’est pas utile de vous inscrire à Pole Emploi.
      De plus, vous avez la possibilité de chercher un autre travail, de faire suspendre votre contrat chez Milee pour tester ce nouveau travail, et éventuellement de revenir chez Milee si ca ne fonctionne pas et aller vers le plan social tout de même.
      Cette situation est beaucoup plus confortable qu’un licenciement.

    • L’état de prête pas, il a pu aider à trouver un établissement financier, et le dernier prêt à été consommé dans les semaines suivant son arrivé.

  23. Bonjour,

    L’AGS va payer nos salaires que pendant 1 mois c’est bien ça? Après pour Juillet et les autres mois c’est à l’entreprise de le refaire?

  24. En sait on un peu plus sur les indemnités des licenciements des emplois retraités, svp

    • Bonjour,
      Cette idée n’est pour le moment plus d’actualité.
      Le projet de PSE est abandonné et il faudra en refaire un sous la direction du mandataire judiciaire.
      En ce qui concerne l’ancien projet, la direction ne prévoyait pas de licenciements pour les personnes de 70 ans et plus mais juste une mise à la retraite collective sans indemnité.

      • première nouvelle on ne nous a jamais dit que pour les plus de 70 ans il s’agissait d’une mise à la retraitre collective ….sans indemnité (et a fortiori pour ceux qui sont déja à la retraite) et je suppose que cette idée reviendra sur le tapis sous peu

        • Vous ne nous lisez pas assez car c’était le projet de la direction depuis le début.
          Mais ce n’était pas sérieux !
          Il est donc peu probable que l’idée revienne et si c’était le cas, nous la combattrons.

          • Je vous lis suffisamment mais vous n’avez jamais écrit que les plus de 70 ans seraient remerciés sans indemnité donc un salarié de plus de 70ans déjà retraité avec une ancienneté de 10 ans par exemple serait mis à la porte sans indemnité ni lettre de remerciement pour avoir enrichi la patron ni lettre d’excuses du patron pour avoir mené l’entreprise à la faillite

          • Nous n’avons jamais écris que les personnes de 70 ans et plus seraient licenciés et c’est tout le problème.
            Il a bien toujours été question d’une mise à la retraite collective.
            Dans l’espace adhérent, vous trouverez la documentation complète et c’est bien la raison pour laquelle nous nous sommes opposés à cette mesure.

      • Une mise a la retraite collective signifie quoi ? Aucune indemnité ? Pensez vous intervenir auprès du mandataire pourque toutes les personnes de plus de 70 ans ayant plusieurs années d’ancienneté puissent prétendre a quelque chose de plus ?

        • Ce projet n’est plus d’actualité et nous allons surtout nous employer à conserver ces salariés quand leur établissement ne ferme pas.

  25. on veut sauver l’entreprise oui ou non !!!!!!! pourquoi ne pas continuer la distribution
    des prospectus ça fait des rentrées de fond dans les caisses oui ou non !!!!!! on doit se
    battre pour s’en sortir et surtout conserver les clients actuels encore pire avec moins de clients !!!!

    • Le problème, ce n’est pas le chiffre d’affaires mais la marge.
      A chaque fois que l’entreprise distribue un prospectus, elle perd de l’argent.
      A chaque fois que l’entreprise distribue un colis, elle perd de l’argent.
      Sans une gestion orientée vers d’autres activités, il n’est pas possible d’équilibrer les comptes.

  26. Bonjour
    Que la direction ait ou ait eu l’intention de mettre les plus de 70 ans à la retraite d’office et sans indemnités n’a pas l’air de vous choquer outre mesure…

    • Bonjour,
      Ah bon ?
      Pourtant c’est idée impensable et qui serait contre productive pour l’entreprise.
      De plus, nous soutenons que c’est illégal et avons interpellé le ministère à ce sujet.

      • bonjour.je pense surtout que pour les pubs les prix de distribution ont été mal négocié

Les commentaires sont fermés.