Nouvelle “badgeuse”, PDA, vers quels changements ?

Depuis quelques mois, l’entreprise fait savoir qu’elle souhaite améliorer son outil de mesure et de contrôle du temps de travail en changeant de matériel.

Qu’est que cela implique ?

Les badgeuses Adrexo sont vieillissantes et ne répondent plus aux besoins.

De plus, la technologie évolue et permet aujourd’hui de meilleurs résultats sur la mesure et le contrôle du temps de travail.

Il ne faut pas se voiler la face non plus, les diverses actions menées par les salariées et des syndicats de l’entreprise comment à produire des effets et à inquiéter l’entreprise.

En effet, les retenues effectuées sur les salaires posent des problèmes juridiques certains qui pourraient finalement couter cher.

La direction souhaite donc faire évoluer l’outil et permettre une meilleure gestion de la productivité.

Le projet consiste à fournir un PDA a chaque distributeur, un peu sur le modèle de celui qui est utilisé par nos collègues livreurs de colis.

Ce PDA afficherait le plan du secteur et la géolocalisation des boites qui doivent recevoir un courrier et l’on peut imaginer (et même espérer) qu’il le fasse de manière beaucoup plus précise afin d’éviter les sonneries à des points non concernés du fait d’une marge d’erreur de positionnement trop importante.

De même, il pourrait définir un circuit optimisé pour éviter des erreurs qui allongent le temps de marche et donc de distribution.

Sur ce point, notre avis est double :

  • Ce peut être une aide intéressante pour un nouveau distributeur car nous savons tous que les premières semaines sont difficiles et que la connaissance du secteur est un élément important pour gagner du temps et s’organiser.
  • Ce peut être un élément perturbateur pour celui qui connait bien son secteur et qui a déjà optimisé son parcours grâce à son expérience.

Vous qui connaissez le métier de distributeur, vous percevez parfaitement ces deux avis.

Autre modification, la géolocalisation du distributeur pourrait se faire en temps réel.

La encore, les avis sont partagés entre ceux qui ne veulent pas, pour des raisons personnelles ou par principe, être suivis en temps réel et d’autres qui y sont indifférents.

Il est vrai que nous sommes aujourd’hui tracés par tellement de choses que le principe devient un peu caduc.

Pour nous, l’important est que la géolocalisation soit proportionnée au but recherché. C’est d’ailleurs le critère que retient la Cour de Cassation dans ce domaine.

Si l’objectif est de mettre à jour les données chaque jour pour connaitre l’état de la distribution, un suivi permanent ne semble pas utile.

Nous attendrons les arguments de la direction sur ce point si elle entend proposer une géolocalisation en temps réel.

La ou il peut être utile de suivre un salarié (pour la livraison de colis par exemple), il peut paraitre excessif d’effectuer un suivi permanent d’un distributeur, ce qui n’est finalement pas très utile pour obtenir une information suffisante pour l’entreprise.

Enfin, ce dispositif serait capable d’appeler l’entreprise pour demander des informations ou obtenir le déblocage du fameux temps “max” par exemple.

L’usage du téléphone personnel ne serait donc plus nécessaire.

Le directeur général nous a expliqué que si le distributeur suivait le parcours optimisé et qu’il était bloqué par le temps Max, le manager n’aurait qu’a vérifier qu’il a effectué un travail normalement “productif” pour autoriser la poursuite de l’activité.

En quelque sorte, ce serait une simple formalité…

Mais en revanche, si le parcours n’avait pas été respecté, le manager pourrait alors être beaucoup plus “exigeant”…

Très clairement, l’appareil sera en capacité de transmettre le parcours (mais c’est déjà le cas aujourd’hui) et d’indiquer la vitesse de marche (c’est déjà le cas aujourd’hui) et la vitesse de déplacement en voiture (c’est aussi le cas aujourd’hui) ainsi que le nombre et la durée des arrêts, une manière de contrôler la productivité.

Tout cela reste donc à étudier et bien sur, à négocier afin d’obtenir un accord d’entreprise.

Cependant, sans vouloir parler à la place des autres, les syndicats représentatifs dans l’entreprise, et en premier lieu la C.A.T. seront sans doute très attentifs aux avancées en faveur des distributeurs et à la gestion de ce nouvel outil car si la badgeuse a été incontestablement une avancée, les écrêtages imposés par l’entreprise n’avaient pas été interdits par l’accord d’entreprise et constituent un abus pratiqué par la direction qui lèse les salariés.

Il faudra donc obtenir de fortes garanties.

Print Friendly, PDF & Email

En savoir plus sur Syndicat C.A.T. Milee (ADREXO)

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

33 Commentaires

  1. Bonjour seront nous obligé de suivre le parcours optimisé du pda ?
    À quel date auront nous ce pda ?
    Merci

  2. Bonjour
    C’est peut être bien pour les nouveaux distributeurs, mais pour les anciens en ce qui me concerne, j’ai mon parcours bien pratique et régulier pour mes secteurs, et si je dois respecter le parcours qu’on impose je suis sur que je mettrai beaucoup plus de temps,,,,

  3. Bonjour,
    je suis contre la géolocalisation en temps réel, de toute façon, ils chercherons toujours ET trouverons des motifs d’invalidation du temps badgé.
    Le cul dans un fauteuil derrière un bureau, il est très facile de sortir des théories, mais une fois sur le terrain c’est autre chose

  4. Bonjour.
    Serait il possible du fait que la société a changé de nom, revenir au paiement de salaire le 1er de chaque mois sur le compte . Et si le 1 er est un dimanche ,,recevoir le salaire le 31 sur notre compte comme avant , avant que ce ne soit hopps. Ici , je toucherai que le 4 , et c ´est très difficile pour moi de tenir jusque là . Avant , tous les 1er du mois , l ´argent était sur le compte , j ´ai dû , à cause de la société faire tous mes changements de prélèvement ( loyer,,facture …..)

    Serait il possible de soumettre cette idée s ´il vous plait ? Merci

    • Bonjour,

      Cette modification avait été faite pour améliorer les comptes de l entreprise.

      Revenir en arrière reviendrait à réintégrer un mois de salaire en plus dans les comptes de l’année, ce qui paraît peu probable !

      • Apres quand tu es payée tous les 4 du mois c est un roulement à moins d avoir des prélèvements alors les repousser au 8 pour être sûr

  5. C’est étrange, vous n’évoquez pas la possibilité avec cet outil
    de pouvoir enfin quantifier exactement tous les kilomètres effectués (du départ du centre jusqu’à la fin de la tournée) ainsi que le temps réel nécessaire pour ce rendre
    sur le secteur.
    On va voir si vous en avez ou pas…

    • Parceque ce n’est pas prévu dans le fonctionnement de cet outil.

      Au sens de la convention, ces distances sont séparées du temps de distribution et il faut tenir compte des dispositions de l’article L.3131-4 du code du travail.

  6. Le métier perd de plus en plus de ses avantages juste encore un truc pour nous fliquer en temps réel (bientôt on va nous filmer avec des satellites) srx jusque où va-t-on aller

    • lol pas mal l’idée du satellite lol
      Ils vont se marrer derrière leur ordinateur à nous fliquer les agents de départ
      On va rire !!

  7. Juste une question pour l’instant…
    Je cite :
    ” De même, il pourrait définir un circuit optimisé pour éviter des erreurs qui allongent le temps de marche et donc de distribution. ”
    Qui ou quoi ( un algorithme ??? ) va définir ce circuit optimisé ???

    • Nous n’en savons rien mais nous utilisons tous des GPS qui nous guident très précisément et détermine un parcours.
      L’entreprise va s’appuyer sur un prestataire externe spécialisé dans ce domaine, nous verrons ce qui est proposé.

      • Définissez : ” un prestataire externe spécialisé dans ce domaine ”
        Quant au GPS il ne peut en aucun cas définir un circuit de distribution.
        Choix qui par contrat doit revenir au distributeur sauf grave manquement à une certaine logique !

        • Bonjour,
          Adrexo va s’appuyer sur un prestataire externe spécialisé, une entreprise indépendante qui interviendra sur la conception du logiciel et qui maitrise ce sujet parfaitement.

          Le logiciel peut définir un parcours ‘optimisé’ mais le distributeur reste libre de l’utiliser ou pas.

          On peut se poser la question de la qualité de la réelle optimisation du parcours par l’appareil par rapport à l’optimisation faite par le distributeur et sa connaissance du terrain. Mais il faut aussi se poser la question du salaire.

          Si le fait de suivre un parcours (même plus long en temps) est une garantie d’avoir l’intégralité de ce temps payé, c’est l’entreprise qui aura un surcout et le salarié un salaire plus important… Ce n’est pas forcément au salarié de chercher des solutions pour couter moins cher à l’entreprise, les dirigeants sont la pour ca et le font en général au détriment des salariés.

          • J’ai beaucoup de mal à suivre la logique.

            je cite :
            ” Le logiciel peut définir un parcours ‘optimisé’ mais le distributeur reste libre de l’utiliser ou pas.”

            Heureusement…. c’est dans mon contrat.

            Je cite :
            ” Si le fait de suivre un parcours (même plus long en temps) est une garantie d’avoir l’intégralité de ce temps payé, c’est l’entreprise qui aura un surcout et le salarié un salaire plus important… ”

            ( Même plus long en temps )….? Quel temps ? Vous parlez bien d’un temps théorique imposé par la direction, venant direct d’un algorithme sans aucun rapport avec la réalité du terrain, un temps théorique qui n’apparait pas dans les accords de 2016 !

            Donc déjà les données de base sont fausses ! Comment peux t’on dialoguer et avancer quand les fondations sont plus que contestable ….?

  8. Bonsoir, en ce qui concerne les secondes lors de la validation de la fin de secteur, elles ne sont pas prises en compte. Pourquoi ne pas passer à la minute supérieur lorsque celle-ci dépasse 45.

  9. Une étude a t elle été faite auprès de la médecine du travail pour savoir si les ondes de ces badgeuses sont néfastes pour la sante , faudrait y penser , car porter un tel appareil une journée de distribution peut être nocif a long terme .

    • Bonjour,
      Oui, mais ces études sont parfois contestées, et nous n’avons pas la compétence scientifique nécessaire pour savoir si cela pose problème.
      Toutefois, ces appareils n’ont pas vocation a aller dans la poche compte tenu de la taille et ils émettent toujours beaucoup moins qu’un téléphone.

    • lol et porter son portable sur soi à longueur de temps est nocif aussi à ce moment-là, faut arrêté le délire !!

  10. Bonsoir
    La géo-localisation faudrait la mettre dans les véhicule de société car quand on voit un porte vélo sur une Clio avec des enfants derrière je pense pas que c pour aller travailler sauf si la société travaille le dimanche !!!!
    Après on nous retira des frais kms pour aller travailler NOUS DISTRIBUTEUR !!!
    DONC NOS FRAIS PASSE DANS LE CARBURANT POUR QUE LES MESSIEURS DAMES PARTE EN VACANCE PAS CHÈRE.
    CORDIALEMENT

    • JE ME DEMANDE D’AILLEURS POURQUOI LES roc ont une voiture d’entreprise, j’ai vu un roc aller à la decheterie avec le vehicule adrexo, j’en ai vu au cinéma, bref…est ce utile, pour venir quand ça leur chante au depot? que de frais inutiles! et mieux, j’ai eu un roc, “hors la loi” avec sa pastille d’assurance vehicule, perimée de 2 ans lol! sans doute un oubli, mais ça la fout mal quand on contrôle les vehicules des distri

      • C’est un avantage qui permet de faire quelques économies puisque les salaires sont environs inférieurs de la moitié d’un emploi équivalent dans une autre entreprise.

  11. nouveau nom, nouvelle badgeuse, hum ce serait encore mieu si font une nouveau chariot pour les prospectus qui ne ce casse pas comme ceux qu’on as

  12. Ou faut il rire , car si le secteur est pas terminé et qu’il faut appeler le responsable , il faudra attendre 9 ou10 heures du matin et encore si sa répond et le soir après souvent16h00 i y a plus personne , il faudra mettre une permanence en 2 / 8 , voilà encore des soit disant cerveau qui invente de drôle de chose , c’est le niveau de cette nouvelle enseigne millee MDR

  13. Bonsoir
    Oui je confirme quand on appel soit ils ont pas le temps ou ils nous envoie promené et pourtant ils sont 4 dans le dépôt et le soir à 16h30 y a plus personne comment fait on quand on tourne entre 6h et 8h ou 18h 21h on dort sur place ?

  14. Pour les nouveaux distributeurs ou un dépannage, je pense que cela est intéressant. Par contre, pour les anciens qui réalisent le temps de la feuille de route , cela est inutile et il ne devrait pas être exiger lors du parcours de ce dernier. J’ai moi même participé a cette nouvelle badgeuse sur un parcours que je n’avais jamais fait et je peux vous dire que cela m’a été très utile

    • OK pour les nouveaux distributeurs. C’est un plus.
      Quand j’ai commencé c’était les anciens plans !
      3 ronds tracés au stylo sur le plan ! 1 2 et 3… démerde toi avec ça mais finalement utile.
      Après pour les remplacements on ne va pas rejeter tout. Mais un distributeur aguerri verra assez rapidement comment gérer son parcours…avec les imprévus qui vont avec ! ( imprévus valable aussi avec une société spécialisée qui va déterminer un parcours sans avoir été sur le terrain ! )
      Alors pour une personne qui commence cela peut être un plus, quant aux autres qui connaissent leur secteur…qu’on nous foute la paix et que l’on puisse continuer à bosser correctement !
      Droit qui nous appartient par contrat.

Les commentaires sont fermés.